Sur la Piste de l'Oregon

Sur la Piste de l'Oregon
L'affiche du film
Titre original :
Westward Ho the Wagons !
Production :
Disney
Date de sortie USA :
Le 20 décembre 1956
Genre :
Western
Réalisation :
William Beaudine
Musique :
George Bruns
Paul J.Smith
Durée :
90 minutes

Le synopsis

Le Docteur John Grayson à la tête d'un convoi de chariots longe la piste de l'Oregon afin d'amener des familles d'immigrés venues du Missouri s'installer dans les contrées verdoyantes du Nord Ouest du Pacifique. Les conditions du voyage, déjà rudes, sont rendus périlleuses par le risque omniprésent d'une attaque d'indiens. Parvenu sur le territoire des paisibles Sioux, le convoi semble à l'abri du danger quand un grave incident vient semer le trouble entre les communautés...

La critique

rédigée par
★★

Sur la piste de l'Oregon est un film tableau, tirant sa valeur de la qualité de ses décors et paysages et non de l'histoire qu'il oublie tout simplement de raconter. Filmé en couleur et au magnifique format cinémascope, il constitue, en effet, une véritable ode au grand ouest américain, truffée d'images devenues mythiques depuis l'avènement du genre western. Recadré pour ses sorties VHS et diffusions à la télévision, il se voit malheureusement amputé depuis, de la moitié de l'écran, se privant par la même du remarquable travail de William Beaudine effectué sur la photo.

Sur la piste de l'Oregon ne repose donc sur aucun scénario, du moins aucune histoire unifiée. Il est composé de scénettes mises bout à bout à la manière d'épisodes d'une série accolés les uns aux autres, disposant chacune d'un début, d'un déroulement et d'une fin. La transition entre elles est inexorablement la même : le spectateur retrouve ainsi le convoi dans la nuit accompagné d'une chanson typique du grand ouest. Les historiettes sont certes sympathiques, mais pêchent par leur manque d'unité, au point d'ôter au long-métrage toute conclusion digne de ce nom.

Le casting du film est pourtant, à l'époque, digne d'intérêt. Walt Disney, lui même, le construit, avec, pour ligne de mire, l'idée de reproduire le succès de Davy Crockett. Il pousse le vice jusqu'à piller l'équipe de la série télé. Il recycle ainsi l'acteur fétiche du ranger, Fess Parker, à qui il adjoint, comme dans la série phare, un acolyte loufoque assumé par Jeff York. Il fait également appel au même scénariste, et n'hésite pas à valider des chansons lorgnant sans vergogne sur les airs de Davy Crockett. Walt Disney ne s'arrête pas en si bon chemin et utilise aussi des présentateurs du Mickey Mouse Club (Doreen Tracey, Cubby O'Brien, Tommy Cole et Karen Pendleton) pour jouer le rôle de certains des enfants du convoi. La boucle du recyclage maison est bouclée avec le recours au jeune David Stollery (Marty dans la série du Mickey Mouse Club, The Adventures of Spin & Marty) qui interprète ici Dan, un enfant kidnappé par les indiens.

Dans son casting et dans sa construction, Sur la piste de l'Oregon joue assurément la carte du familier. Tout est fait pour que le spectateur retrouve ses habitudes, entre des visages connus de Davy Crockett ou des Mouseketeers du Mickey Mouse Club et une écriture scénaristique proche de celle de la télévision, offrant des histoires indépendantes, prêtes à être séparées par de la publicité. Le public de l'époque se laisse berner par ce film sans imagination, usant et abusant de grosses ficelles pour plaire au plus grand nombre. Aujourd'hui, Sur la piste de l'Oregon n'a plus grand chose à offrir, si ce n'est le témoignage d'un Walt Disney expert pour coller aux attentes du public, même au rabais...

L'équipe du film

1914 • 1983
Compositeur
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Jaquette Sur la Piste de l'Oregon
Jaquette Sur la Piste de l'Oregon
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 2011