Les Aventures de Perri

Les Aventures de Perri
L'affiche du film
Titre original :
The Story of Perri
Production :
Disney
Date de sortie USA :
Le 28 août 1957
Genre :
Docu-Fiction
True-Life Fantasy
Réalisation :
Paul Kenworthy Jr.
Ralph Wright
Musique :
Paul J.Smith
Winston Hibler
George Bruns
Ralph Wright
Gil George
Durée :
74 minutes

Le synopsis

Perri, une femelle écureuil, voit sa vie débuter tragiquement par le sacrifice de son père dans un combat pour sauver sa famille des menaces d'une martre. Le sort continue de s'acharner quand, à peine adolescente, elle perd la trace de sa mère et de ses frères et sœurs. Seule, elle apprend alors à survivre par ses propres moyens. Elle se démène ainsi pour dénicher de la nourriture, éviter les prédateurs (martres, belettes, lynx, et autres aigles), cohabiter avec les ratons laveurs, moufettes et castors, ou encore se protéger des incendies de forêts. Son instinct la pousse également à trouver un mâle...

La critique

rédigée par
★★★★

Les aventures de Perri est le premier - et restera le seul - film de la nouvelle collection de documentaires initiée par Walt Disney : les True-Life Fantasy. Le Maître de l'animation souhaite, en effet, avec cette série inédite, combiner deux techniques de récits qui ont fait sa réputation : le documentaire animalier et les tendres histoires magiques. Le papa de Mickey estime, il est vrai, que les films documentaires purs et durs vont finir par lasser les spectateurs et connaitre leurs premiers échecs commerciaux. Il conserve ainsi une longueur d'avance dans l'analyse du goût du grand public puisque l'avenir lui donne raison, son studio abandonnant le genre trois ans plus tard après Le Jaguar, Seigneur de l'Amazone.

Le sujet idéal pour débuter cette collection d'un nouveau genre est déniché dans un roman de l'écrivain hongrois, Felix Salten. De son vrai nom, Sigmund Salzmann, ce dernier est né à Budapest, le 6 septembre 1868. Après avoir fait des études à Vienne, il débute très vite une carrière littéraire. Il vit toutefois principalement de son activité de critique théâtral à la Wiener Allegemeine Zitung puis à la Neuen Frein Presse. Il émigre, en 1938, aux Etats-Unis pour finalement rejoindre la Suisse où il s'installe à Zurich. Si Felix Salten écrit plusieurs pièces de théâtre et de nombreux romans, il doit essentiellement sa renommée à ses histoires d'animaux, et en particulier, Bambi ou Une vie dans la forêt (1928). Il meurt à Zurich le 8 octobre 1945. Walt Disney adapte au total deux de ses œuvres : une sous le format d'un long métrage d'animation, Bambi (1942), l'autre en film de prises de vues réelles, Les aventures de Perri (1957). Le travail de recherche effectué par les artistes Disney pour les aventures du faon le plus célèbre du cinéma facilite d'ailleurs grandement l'approche d'analyse pour le long-métrage "live". Les deux œuvres sont, il est vrai, subtilement liées, sur le papier et à l'écran. L'atmosphère des (Les) aventures de Perri s'apparente en effet énormément à Bambi, un joli clin d'œil lui étant même rendu. L'écureuil rencontre, en effet, le Prince de la forêt en personne, son faon et sa petite famille. Les aventures de Perri est une sorte de spin-of de Bambi qui ne dit pas son nom.

Si le film dispose d'un scénario écrit, l'action, elle, est réelle et ne contient pas vraiment de surprises. Elle restitue, en fait, simplement la vie de la faune forestière avec ses mille et un dangers. Seuls quelques effets de cinéma sont utilisés pour obtenir le résultat voulu et le visuel recherché. Le film a d'ailleurs demandé beaucoup de patience à ses réalisateurs, Paul Kenworthy Jr.et Ralph Wright, qui passent, pour lui, deux ans dans le parc national de l'Utah. Tout ce temps est, en effet, nécessaire pour obtenir une quantité d'images suffisantes couvrant l'intégralité de deux cycles de quatre saisons. Toutefois, si certaines scènes sont totalement spontanées, d'autres sont le fruit d'une minutieuse analyse de la vie sauvage afin d'en  planifier les besoins. Ainsi, la seule séquence emplie de fantaisie "artificielle" est assurément le rêve de Perri au cours de son hibernation. La jeune écureuil imagine, en effet, la neige se transformer en animaux, mimant des lapins pourchassés par les hiboux ou les martes. Particulièrement réussi, le passage bénéficie de couleurs magnifiques et d'une animation classique (des petites étoiles blanches) pour mieux rendre l'effet neigeux.

A l'exemple de toutes les œuvres de Walt Disney, la musique joue, bien sûr, dans Les aventures de Perri, un rôle primordial. Toutefois, à la différence des True-Life Adventures, trois belles chansons viennent aussi parsemer le récit. Elles accentuent ainsi l'émotion suscitée par l'histoire contée et favorise l'attachement du spectateur au film. La séquence de la berceuse n'est d'ailleurs pas s'en rappeler celle de Dumbo et démontre, s'il en est encore besoin, l'incroyable maitrise par Walt Disney du mariage des images et du chant. Dès lors, le spectateur ne peut que fondre devant autant d'émotions. Le travail musical de Paul J.Smith est logiquement salué par la profession qui le nomme pour l'Oscar de la Meilleure Musique.

Les critiques accueillent Les aventures de Perri plutôt favorablement même si elles sont résolument réfractaires au ton disneyen du film. Le public, lui, est conquis. Walt Disney, satisfait du résultat, décide cependant de ne plus se limiter, pour ses futures productions, au carcan d'un label ou d'une série : les True-Life Fantasy s'arrête par conséquent à leur premier opus. Le papa de Mickey fait, en effet, évoluer le concept vers un nouveau type de programmes : les docu-fictions. Il développe l'idée initiée dans Les aventures de Perri en y ajoutant désormais des humains. Le nouveau genre est inauguré en 1961, lors de la sortie de Nomades du Nord, avec Jean Coutu.

A noter :
Le générique révèle la présence de Roy Edward Disney, neveu de Walt et fils de Roy Oliver Disney, frère de Walt : il signe, en effet, quelques plans du film. Le jeune homme deviendra par la suite l'artisan de la transformation de l'entreprise familiale en grande multinationale grâce à ses positions dans le conseil d'administration mais également à son implication lors de la renaissance de l'animation.

L'équipe du film

1930 • 2009
Cameraman
1914 • 1983
Compositeur
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le long-métrage est sorti, en DVD Zone 1, dans la collection Walt Disney's Legacy, le 5 décembre 2006. Il est dans le quatrième volume de l'intégrale des documentaires de la série des True-Life Adventures : Nature's Mysteries .