Hocus Pocus
Les Trois Sorcières

Hocus Pocus - Les Trois Sorcières
L'affiche du film
Titre original :
Hocus Pocus
Production :
Disney
Date de sortie USA :
Le 16 juillet 1993
Genre :
Comédie
Réalisation :
Kenny Ortega
Musique :
John Debney
Durée :
92 minutes

Le synopsis

Accidentellement libérées par la maladresse de trois adolescents aussi plaisantins qu'inconscients, trois sorcières étranges et extravagantes sont de retour à Salem après trois siècles d'absence. Les malicieuses sorcières tricentenaires, bien décidées à vivre une nuit de folie débridée afin de devenir immortelles, menacent alors de jeter un sort à la ville toute entière...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 31 octobre 2016

Même si Disney avait déjà investi la thématique d'Halloween, principalement avec la télévision, Hocus Pocus - Les Trois Sorcières est le premier long-métrage à prises de vues réelles du label à s'inspirer pleinement de cette fête populaire. Passé relativement inaperçu en salles, il a gagné, entre temps, un statut de film culte rendant son visionnage obligatoire lors de la fête du 31 octobre. Il permet, en outre, à l'actrice fétiche des studios Disney, Bette Midler, de briller de milles feux et de s'amuser comme une folle.

Halloween est une fête célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la Toussaint. Étymologiquement, le mot est une contraction d’une expression venue d’Écosse, « Allhallow-even » signifiant la veille de la Toussaint. Bien que son origine vienne de la chrétienté anglaise, Halloween semble être un héritage d’une fête celtique païenne plus ancienne. Elle prend de l’ampleur aux États-Unis à la fin du XIXème siècle en devenant une célébration populaire avec des déguisements et des décorations mettant en avant des têtes de morts, des fantômes, des squelettes ou des sorcières. La coutume des enfants sonnant aux portes en demandant des friandises est, quant à elle, apparue dans les années 30. Ceux-ci crient alors « Trick or treat ! » signifiant « des bonbons ou un sort ! ».

Walt Disney a, très tôt, proposé des courts-métrages plus ou moins effrayants. Il peut être cité, entre autre, The Haunted House en 1929, The Mad Doctor en 1933 ou Le Jour du Jugement de Pluto en 1935. Mais la véritable incursion du Maître de l'Animation dans la fête d'Halloween remonte à 1949 avec la séquence La Légende de la Vallée Endormie dans le long-métrage Le Crapaud et le Maître d'ÉcoleLe Cavalier Sans Tête sévit durant les nuits d'Halloween. Quelques années plus tard, en 1952, dans le truculent Donald et la Sorcière, la sorcière Hazel donne une belle leçon à Donald qui s'amuse à faire un peu trop peur à ses neveux pour Halloween. Par la suite, Disney propose de nombreuses incursions télévisées sur le thème de la fête aux citrouilles dans des compilations que cela soit au sein des émissions d'anthologie comme Our Unsung Villains (1956), Halloween Hall O' Fame (1977) ou Disney's Halloween Treat (1982) ou directement sur Disney Channel à l'exemple de A Disney Halloween (1983) sans oublier des émissions spéciales sur les chaînes hertziennes comme Disney's DTV Monster Hits (1987).

En ce qui concerne les longs-métrages à prises de vues réelles, à partir de la fin des années 70, les studios Disney s'essayent à des histoires plus ou moins effrayantes en commençant avec le téléfilm L’Énigme en 1978 ou, pour le cinéma, des œuvres comme Les Yeux de la Forêt en 1981 ou La Foire des Ténèbres en 1983. Enfin, de nouveau à la télévision, deux téléfilms resteront gravés dans l'inconscient collectif des jeunes téléspectateurs : Fantômes pour Rire en 1986 et sa suite, l'année suivante, La Fiancée de Boogedy. Étonnamment, Hocus Pocus - Les Trois Sorcières est ainsi le premier long-métrage à prises de vues réelles Disney à être explicitement basé sur la fête d'Halloween. Et, bien que prévu un temps pour Disney Channel, les studios Disney trouveront l'histoire assez forte pour une sortie au cinéma. L'année 1993 sera d'ailleurs vraiment une année Halloween pour le label de Mickey puisqu'il sortira aussi un autre film passé inaperçu et devenu culte comme jamais : le fameux L'Étrange Noël de Monsieur Jack.

Hocus Pocus - Les Trois Sorcières a pour origine une idée du producteur David Kirschner.
Né le 29 mai 1955, David Kirschner commence sa carrière en tant qu'illustrateur, notamment sur Le Muppet Show ou 1, Rue Sésame. Il devient ensuite le créateur, le scénariste et le producteur du film d'animation Fiével et le Nouveau Monde réalisé par Don Bluth et dont le producteur exécutif n'est autre que Steven Spielberg. En 1988, il crée la marionnette de la poupée horrifique Chucky du film Jeu d'Enfant. Il en sera aussi son producteur, rôle qu'il reprend pour ses différentes suites. L'année suivante, il est choisi pour diriger les studios Hanna-Barbera Productions où il produira plusieurs séries. Au final, sa seule participation avec les studios Disney est donc Hocus Pocus - Les Trois Sorcières !

L'idée remonte ainsi à 1984 quand David Kirschner sollicite Disney avec le projet sous le bras. À cette époque, âgée de 29 ans, il racontait à sa fille pour l'endormir une histoire qu'il avait inventée : celle de trois sorcières attaquant des jeunes enfants durant la nuit d'Halloween. Il pense alors la proposer au studio aux grandes oreilles remarquant que si la fête d'Halloween était déjà très commerciale à l'époque, aucun film familial d'envergure n'avait été alors encore proposé au cinéma. Pour vendre son film, il prépare minutieusement la salle du rendez-vous en y disposant un chaudron rempli de glace qui rejetait de la vapeur, deux balais de sorcière (et un aspirateur !) le tout noyé sous les friandises. Toute cette mise en scène a évidemment pour but de faire retrouver aux décideurs l'esprit de cette fête et qu'ils ressentent la même chose que pendant leur enfance. Et l'astuce fonctionne ! Les dirigeants de Disney sont conquis. Steven Spielberg l'est beaucoup moins refusant de produire ou de réaliser le film, désireux qu'il était de ne pas faire faux bond à sa société Amblin. Le projet, qui s'appelle pour l'instant Halloween House, part donc à la recherche d'un scénariste. Plusieurs vont se succéder au fil des ans, car si le pitch de Kirschner est bon - les personnages étant déjà là, y compris le zombie Billy - ; le script, lui, manque d'humour. Les trois sorcières n'ont, en outre, pas du tout le même caractère étant clairement dangereuses et méchantes. Ce n'est donc qu'en 1991 que le scénariste Neil Cuthbert résout le problème en apportant la drôlerie nécessaire et renommant le film. Hocus Pocus - Les Trois Sorcières obtient enfin le feu vert de la direction de Disney...

Pour la réalisation, le studio pense tout de suite à Kenny Ortega.
L’artiste est né le 18 avril 1950 à Palo Alto en Californie. Il débute sa carrière en tant que chorégraphe et travaille très vite avec Madonna, Cher, Gloria Estefan, Elton John tout en devenant un proche ami de Michael Jackson. Sa première participation à un film de cinéma se fait en 1980 en qualité de chorégraphe de Xanadu. Il se distingue ensuite, toujours sur grand écran, pour les danses de Dirty Dancing en 1987. L'année suivante, il travaille pour la première fois pour Disney en chorégraphiant deux émissions télévisées : Totally Minnie et Mickey's 60th Birthday. Newsies - The News Boys, un long-métrage musical désormais culte, devient sa première réalisation en tant que telle. Après ce film, Disney lui confie la réalisation de Hocus Pocus - Les Trois Sorcières (1993), un autre de ses opus devenus cultes. Mais son véritable succès grand public sera incontestablement sa réalisation d’High School Musical - Premiers Pas sur Scène (2006). Le téléfilm explose tout sur son passage. Il va non seulement mettre sur le devant de la scène la collection des Disney Channel Original Movies mais également rendre extrêmement populaire le genre des comédies musicales tombées en désuétude chez les adolescents. Le téléfilm est si populaire qu'il réalise son adaptation scène, High School Musical - Le Concert (2007), sa suite télévisée, High School Musical 2 (2007) et sa suite cinéma, High School Musical 3 : Nos Années Lycée (2008). En plus de cela, il réalise le moins mauvais des téléfilms sur les Cheetah Girls, Les Cheetah Girls 2 (2006) ainsi que le téléfilm à succès de 2015, Descendants, et devient le chorégraphe du film concert, Hannah Montana et Miley Cyrus - Le Film Concert Événement en 3-D (2008).

Hocus Pocus - Les Trois Sorcières va être principalement tourné dans les studios de Burbank où de nombreux effets physiques sont réalisés et notamment la scène où les sorcières montent sur les balais (et l'aspirateur). Les décors de William Sandell y sont de toute beauté en particulier la maison des trois malfaisantes ou les décorations de la ville de Salem. L'introduction de l'opus, qui se déroule en 1693, a en revanche était tourné dans le Massachusetts dans l'idée de la rendre plus authentique encore. Le charme du film provient alors de la faible quantité d'effets spéciaux numériques, mis à part la tête du chat Thackery. Les effets physiques n'ont d'ailleurs pas trop vieillis, plus de vingt ans plus tard. Au contraire, ils apportent beaucoup à l'ambiance et invitent à la nostalgie. Hocus Pocus - Les Trois Sorcières est, en réalité, un film automnal où rien ne fait vraiment peur mais qui apporte une belle petite dose d'adrénaline.

Côté histoire, son récit est clairement à destination des enfants, à la fois drôles et délirant. Tout se joue sur l'affrontement entre deux mondes. Il y a d'abord celui des enfants / adolescents totalement identifiables pour le jeune public. Les héros sont cools mais pas trop avec leur problème d'intégration, de racket, d'amourettes et de relation frères / sœurs. De l'autre, il y a les sorcières complètement loufoques et extraverties dont les personnages ne cherchent pas le moins du monde à être crédibles ou logiques. Ainsi et par exemple, dans une scène, elles peuvent s'étonner d'une route en bitume mais, dans une autre, savoir ce qu'est un permis de conduire et comment réagir face à un policier... Pour autant, le mélange des deux fonctionnent à plein car les acteurs s'amusent et cela se voit à l'écran. De plus, le film dégage une aura d'Halloween vraiment plaisante qui sent bon le mois d'octobre. L'ennui n'y a jamais sa place ! Rien d'étonnant dès lors à voir Hocus Pocus - Les Trois Sorcières devenir au fil des années un classique de cette fête. Le film lui rend tellement bien hommage qu'il en est devenu un digne représentant.

Le casting d'Hocus Pocus - Les Trois Sorcières est un autre point fort du long-métrage.
Bette Midler est ainsi Winifred dit Winnie, la chef des Sœurs Sanderson. Actrice et chanteuse has-been au milieu des années 80, et du coup très abordable d'un point de vue financier, elle voit sa carrière relancée par l'arrivée de la nouvelle Direction de Disney. Elle signe ainsi avec elle un joli contrat pour toute une série de films "live" où "son" personnage, plébiscité par le grand public, de femme outrancière, tout en franc-parler, attitudes et tenues excentriques est à l'honneur. Elle fait donc les beaux jours du tout nouveau label Touchstone, en décrochant par la suite de grands succès : Le Clochard de Beverly Hills (1986),  Y'a-t-il Quelqu'un Pour Tuer ma Femme ? (1986),  Une Chance pas Croyable (1987), Quand les Jumelles s'Emmêlent (1988) Au Fil de la Vie (1988), Stella (1990) et Scène de Ménage dans un Centre Commercial (1991). Pour le label Walt Disney, en dehors d'Hocus Pocus - Les Trois Sorcières, elle double également le personnage de Georgette dans Oliver & Compagnie (1988) puis introduira la séquence Concerto Pour Piano N°2, Allegro , Opus 102 dans Fantasia 2000 (2000). L'actrice est complètement excentrique et s'amuse dans son rôle. Elle l'avouera elle-même d'ailleurs en disant que le film a été l'une de ses meilleures expériences cinématographiques. Déjantée et un brin maladroite, le personnage de Winnie est la méchante que les enfants aiment à détester : un mélange entre un vilain pas très futé mais relativement dangereux et une folle un peu toquée.

Kathy Najimy est, quant à elle, Mary Sanderson, la deuxième sœur qui a la capacité de sentir la présence des enfants à des kilomètres à la ronde.
L'actrice se fait connaître, un an plus tôt, dans Sister Act de Touchstone Pictures dans le rôle de Sœur Mary Patrick qu'elle jouera à nouveau dans Sister Act : Acte 2 (1993). Pour Disney, elle prête sa voix dans différents projets comme l'attraction ExtraTERRORestrial Alien Encounter au Magic Kingdom à Walt Disney World ou la série télé animée Hercule mais également en participant à des épisodes des séries Disney channel comme La Vie de Palace de Zack & Cody ou des séries ABC Studios comme Desperate Housewives. Elle participe également à deux Disney Channel Original MoviesLa Patrouille Fantôme mais surtout Descendants où elle incarne la Reine Grimhilde. Ici, elle campe une sorcière pas très futée, bonne vivante et assez joviale. Pas vraiment méchante, elle suit sa sœur Winnie sans se poser trop de questions. Elle sait pertinemment qu'elle fait le mal et tire de cela sa joie de vivre. C'est ce décalage qui est au final assez drôle.

Sarah Jessica Parker est Sarah Sanderson, la troisième sœur de la fratrie de sorcière, envoûtante avec sa voix mais aussi avec son corps.
L'actrice est surtout connue pour son rôle de Carrie Bradshaw dans la série Sex and the City. Elle a, par contre, une carrière assez mince avec les studios Disney. En plus d'Hocus Pocus - Les Trois Sorcières, elle a, en effet, seulement joué dans Le Vol du Navigator en 1986 pour le label DisneyEd Wood de Tim Burton pour le label Touchstone Pictures en 1994 et  Miami Rhapsodie en 1995 pour le label Hollywood Pictures. Ici, elle est la plus belle des trois sorcières. Elle joue donc sans cesse de son sex-appeal en envoûtant les hommes qu'elle adore séduire mais se voit toujours empêchée par sa sœur Winnie qui pense qu'il y a plus pressé et mieux à faire. Également pas très futée, elle est la caricature de la belle écervelée la rendant forcément amusante.

Le reste du casting est aussi sympathique à commencer par les trois adolescents : Max Dennison (Omri Katz), tout juste installé à Salem et venant de Los Angeles, sa jeune soeur Dani Dennison (Thora Birch) et la belle Allison (Vinessa Shaw), la petite amie de Max. Totalement contemporains, les trois enfants servent à merveille de repère au jeune public. Le personnage de Thackery (Sean Murray), l'adolescent envoûté de 1693, est quant à lui aussi attachant que cela soit dans sa version humaine au début du film que dans sa version chat. Il sera également apprécié le zombie Billy, joué à merveille par Doug Jones.

Côté musique, James Horner est choisi pour composer la bande originale. Il écrit au final juste le morceau que Sarah Jessica Parker chante pour envoûter les petits enfants, Garden of Magic, qui deviendra dans sa nouvelle mouture Sarah's Theme. Son emploi du temps trop chargé fait que le compositeur ne peut écrire le reste de la partition : il se voit alors remplacé au pied levé par John Debney. Ce dernier se débrouille bien et propose une musique de bonne facture, emplie d'aventure et de mystère. Enfin, la chanson I Put a Spell on You, composée par Jay Hawkins en 1956 et reprise par Bette Midler accompagnés par Sarah Jessica Parker et Kathy Najimy en tant que choristes pour envoûter les adultes ne tardera pas à devenir par ailleurs un tube...

Hocus Pocus - Les Trois Sorcières sort le 16 juillet 1993 dans l'indifférence quasi générale avec des critiques assez mitigées. L'opus ne réalise que 39 millions de dollars au total. Un score bien maigre dans une année très faible pour les studios Disney où aucun de ses opus n'a dépassé les 100 millions de dollars. La grande majorité des films du label Disney fait néanmoins bien plus que le film des sorcières : Rasta Rockett (68 millions de dollars), Les Trois Mousquetaires (56 millions de dollars), L'Étrange Noël de Monsieur Jack (50 millions de dollars), L'Incroyable Voyage (42 millions de dollars) et même une ressortie de Blanche Neige et les Sept Nains (41 millions de dollars).
Comment expliquer ce désintérêt pour Hocus Pocus - Les Trois Sorcières ? Essentiellement par une date de sortie mal choisie : il est en effet étonnant de proposer un film sur Halloween, en plein été ; les enfants n'ayant pas encore la tête aux friandises, citrouilles et autres sorcières. Pire encore, il s'est retrouvé en salles face à un rouleau compresseur : un certain Jurassic Park.

Pourtant, une chose magique se produit ! Hocus Pocus - Les Trois Sorcières gagne en popularité avec le marché de la vidéo qui est alors en pleine explosion. Il connaît clairement une deuxième vie et obtient au fur et à mesure son rang de film culte. A tel point qu'il est devenu un visionnage obligatoire lors des fêtes d'Halloween. Il est diffusé ainsi régulièrement sur ABC Family, l'ancien nom de Freeform, lors du programme 13 Nights of Halloween et devient même le long-métrage le plus regardé de la chaîne. Même en France, où il est pourtant sorti en salles dans l'anonymat le plus complet le 26 janvier 1994, il a gagné une solide réputation en vidéo.

Avec L'Étrange Noël de Monsieur JackHocus Pocus - Les Trois Sorcières est assurément le film Disney parfait à regarder en période d'Halloween. Il est d'ailleurs comme le bon vin, et se bonifie avec le temps grâce à la nostalgie qui s'en dégage et le grain de folie des trois sorcières, Bette Midler en tête. Un film culte.

L'équipe du film

1953 • 2015
Compositeur

L'édition vidéo

Jaquette Hocus Pocus - Les Trois Sorcières
Jaquette Hocus Pocus - Les Trois Sorcières
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2002
Zone 2 Simple 2000
Editions Blu-ray Disc
Zone A Simple 2012
Zone B Simple 2013