Une Histoire Vraie

Une Histoire Vraie
L'affiche du film
Titre original :
The Straight Story
Production :
Disney
Date de sortie USA :
Le 15 octobre 1999
Genre :
Comédie dramatique
Réalisation :
David Lynch
Musique :
Angelo Badalamenti
Durée :
107 minutes

Le synopsis

Alvin Straight, frais septuagénaire boiteux, décide de se rendre au chevet de son frère Lyle, tout juste victime d'une attaque cardiaque, à l'autre bout des États-Unis. Mais son aversion pour la voiture ou les transports en commun le conduit, malgré son handicap physique, à entreprendre de traverser l'Amérique en tondeuse à gazon...

La critique

rédigée par
★★★

Une histoire vraie est assurément atypique dans la filmographie Disney. Film d'auteur, sans grand rapport avec les distributions habituelles de la Compagnie de Mickey, il a d'ailleurs été distribué en France par le Studio Canal. Seuls les États-Unis, en effet, lui ont offert l'honneur d'une signature Walt Disney.
La véritable raison de ce statut particulier est une affaire de gros sous. Une histoire vraie est, en réalité, une production Alain Sarde et Studio Canal, ce dernier s'étant, en outre, chargé de la distribuer en Europe. La firme de Mickey, elle, en a simplement assuré la sortie sur le territoire américain. Elle n'a eu, en effet, aucun contrôle sur le film et ne l'a acheté qu'une fois terminé, sans même en connaitre le sujet ou pire l'existence. Comment une telle situation, véritable non sens éditorial et commercial, est-elle possible ?
Le contrat courant entre le groupe Canal+, incontournable sur le marché français, et le studio Disney est sans aucun doute à pointer, ici, du doigt. Organisant la diffusion de certaines productions de la firme de Mickey sur la chaine cryptée mais aussi la reprise exclusive du pack Disney TV sur la plateforme satellite, Canal Sat, sa négociation a tellement été "serrée" que des contreparties, autre que purement financières, ont été décidées. Ainsi, Disney se voit inviter à reprendre à son compte Une histoire vraie alors même qu'aucun distributeur américain n'en voulait vraiment. C'est à ce titre, et seulement à celui-là, que le film commence par la fameuse introduction "Walt Disney Pictures présents". Disney n'y croit d'ailleurs tellement pas qu'il s'arrange pour honorer son contrat du bout des doigts en bâclant la promotion du film, le réservant à une poignée de salles de seconde zone... Une trentaine de copies à peine est, en effet, d'abord mise sur le marché puis, succès critique aidant, quelques autres sont ensuite ajoutées pour New York.
Une histoire vraie
peut donc être considéré comme un film français tourné avec des capitaux anglais mais aucun fond américain, à l'exception de ceux utilisés pour sa distribution et la société éphémère, créée spécialement  par David Lynch pour l'œuvre.

David Linch signe ainsi, dans un registre beaucoup plus minimaliste qu'Elephant Man et plus accessible que Dune ou Mulholland Drive, un road movie émouvant retraçant la quête initiatique d'un homme au crépuscule de sa vie. Le film se déroule ainsi avec une lenteur pesante où chaque action, décortiquée à l'extrême pour en extraire toute l'essence même, décrit à merveille, la traversée du désert, au propre comme au figuré, d'un homme seul à l'heure du bilan de sa vie.

Terriblement émouvant, Une histoire vraie est un film sensible qui se mérite tant il est difficile d'accès. Mais passé l'effort d'attention qu'il nécessite, se cache une œuvre délicate et touchante qui prend alors toute sa valeur.

L'édition vidéo

Jaquette Une Histoire Vraie
Jaquette Une Histoire Vraie
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2000
Zone 2 Simple 2000