Les 2 Font la "Père"
(Old Dogs)

Les 2 Font la "Père" (Old Dogs)
L'affiche du film
Titre original :
Old Dogs
Production :
Disney
Date de sortie USA :
Le 25 novembre 2009
Genre :
Comédie
Réalisation :
Walt Becker
Musique :
John Debney
Durée :
90 minutes

Le synopsis

Dan et Charlie, deux amis de longue date, toujours inséparables, travaillent ensemble dans une affaire de gestion de droits sportifs qu'ils ont eux-mêmes créée. Sur le point de signer un juteux contrat avec un partenaire japonais, ils sont tout entier mobilisés pour leur boulot quand un grain de sable vient gripper leur belle organisation. Dan apprend, en effet, dans la même journée, qu'il est père de faux jumeaux de 6 ans et qu'il doit s'en occuper pour les quinze jours à venir...

La critique

rédigée par

Les 2 Font la "Père" (Old Dogs) est assurément la pire comédie Disney des années 2000. Elle réussit, en effet, le tour de force de battre Raymond ou Papa, la Fac et Moi sur le podium des plus gros navets du label pour la décennie.

Son casting, tout d'abord, est absolument indigeste. John Travolta et Robin Williams, stars sur le déclin, sont, il est vrai, en dessous de tout. Oubliées leurs belles prestations respectives dans Volte/Face ou Le Cercle des Poètes Disparus, ils sont ici l'ombre d'eux-mêmes. Surjouant tout et tout le temps, ils finissent par littéralement insupporter le spectateur. Leur duo apparait, en effet, artificiel à souhait si bien qu'il est impossible de s'y attacher. Jamais drôles, ni émouvants mais en revanche toujours lourds et pathétiques, leurs numéros sont tout bonnement insupportables. John Travolta adopte ainsi une posture de tombeur de ses dames pour laquelle il n'a manifestement plus les ressources tandis que la maladresse de Robin Williams est trop énorme pour sonner vraie. D'ailleurs, sur le registre de l'imposture, Seth Green n'est pas en reste. Jouant le rôle du collaborateur dévoué mais peu fiable (une idée scénaristique au demeurant séduisante sur le papier), il passe lamentablement à côté des ressorts de son personnage et rate toutes ses blagues qui tombent, dès lors, invariablement à plat. Matt Dillon (Tex, La Coccinelle Revient) lui emboite d'ailleurs le pas. Son rôle de directeur de camp conservateur qui devait créer un contraste intéressant n'aboutit en fait qu'à exaspérer le public.
Tout le casting de Les 2 Font la "Père" (Old Dogs) tourne donc au fiasco. Son élaboration a visiblement obéit à d'autres critères que ceux destinés à faire fonctionner le film (la propre fille de John Travolta joue par exemple la fausse jumelle), ou comment de petits arrangements entre amis plombent une œuvre...

Mais les acteurs ne sont pas les seules calamités du film : le scénario en est également une belle ! Il faut dire que Disney l'a édulcoré à un tel point qu'il a perdu toute saveur. N'ayant pas osé mettre à l'affiche un couple homoparental, le staff de Mickey a imposé des coupes scénaristiques qui n'ont fait que gêner tout la mécanique du récit. Ce couple d'amis célibataires inséparables auquel il est adjoint les enfants de l'un deux ne constituent pas, en effet, dans les années 2000, une trame suffisamment forte pour faire une comédie tenant sur 1h30. Les gags sonnent creux, les rebondissements téléphonés et l'happy-end sans imagination... Les scènes s'enchainent ainsi les unes à la suite des autres sans jamais parvenir à constituer une œuvre unitaire. Tout se révèle décidément laborieux pour y prêter une once d'attention.

Les 2 Font la "Père" (Old Dogs) est un navet de la pire espèce : même vu au second degré, il n'affiche aucun intérêt...

L'équipe du film

1951 • 2014
Acteur

L'édition vidéo

Jaquette Les 2 Font la "Père" (Old Dogs)
Jaquette Les 2 Font la "Père" (Old Dogs)
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2010
Zone 2 Simple 2010
Editions Blu-ray Disc
Zone A Simple 2010
Zone A Collector 2010
Zone B Simple 2010