Dossier » Jeux Vidéo » Article
Jeux Vidéo » Article

Prévue de Star Wars : Battlefront

L'article

rédigé par
Publié le 04 novembre 2015

8 octobre 2015. Tremblement de terre sur la planète Gaming ! Dix ans après la sortie du deuxième opus sur Playstation 2, Star Wars : Battlefront signe, en effet, son grand retour avec une version béta qui, à ce jour, comptabilise le plus de joueurs pour l’éditeur Electronic Arts (EA pour les intimes).

Cette série fait sans aucun doute partie du cercle très fermé de celles qui ont fait frémir des générations entières de joueurs, et ce, à travers divers opus disponibles sur la plupart des plateformes. La majorité s’accordera toutefois à dire que le succès est avant tout au rendez-vous grâce à une licence extraordinairement fédératrice, Star Wars.
Basé sur les deux premières trilogies, l’ensemble des jeux Battlefront retranscrit les combats et batailles de la saga : de celle de Yavin IV à celle de Naboo, elles ont, en effet, pour la plupart, eu droit à leur adaptation.
Star Wars Battlefront version 2015 est donc une suite classique des anciens opus, avec tout de même quelques caractéristiques qui lui sont propres. Tout d’abord, il n’est basé que sur la première trilogie, à savoir les épisodes IV, V et VI. De plus, de nouvelles planètes inédites font leur apparition à l’exemple de Sullust, planète volcanique témoin d’un combat à seize joueurs pour la défense de capsules de sauvetage. Autre caractéristique, aucun mode solo n’est disponible, le joueur devant donc bien penser son achat !

La béta met à disposition trois mondes, chacun disponible sur un mode de jeu différent :

  • La bataille de Hoth de l’épisode V, avec ses fameux AT-AT, dans un mode nommé Walker Assault, rappelle ainsi logiquement le Conquest Large de Battlefield. Le but pour les rebelles est de détruire les machines impériales lorsque leur bouclier est désactivé. Pour l’Empire, l’objectif est au contraire de frayer un chemin aux AT-AT en repoussant les rebelles. Moqué pour son déséquilibre flagrant en faveur de l’Empire à cause des réapparitions hasardeuses des rebelles et la difficulté pour détruire les AT-AT notamment, ce mode de jeu a provoqué une vague de contestations chez les afficionados de la licence. Les développeurs ont cependant promis de rétablir à terme les choses telles qu’elles auraient dû l’être.
  • Le second mode de jeu est clairement plus classique. Il se situe sur la nouvelle planète Sullust et permet l’affrontement de seize joueurs pour la récupération de balises. De nombreux gamers ont pointé du doigt le côté simpliste de ce mode : il est pourtant terriblement efficace et offre de vrais moments de divertissement. La carte est par ailleurs d’une extrême beauté, notamment sur les effets de lumière.
  • Le troisième mode est une mission de coopération contre l’ordinateur. Le joueur prend place sur la planète Tatooine et ne peut évoluer qu’en niveau difficulté « Facile ». Hormis sa carte convaincante, sa facilité déconcertante réduit à néant toute volonté de commentaire enthousiaste. En somme, il va falloir attendre la release (sortie officielle, le 19 novembre 2015) pour se faire une idée davantage aboutie de ce mode.

Pour la béta, il convient de noter que deux héros sont disponibles, Luke Skywalker et son père Dark Vador. Mais le gros point noir de cette version test reste le gameplay, en aucun cas digne d’un jeu de cet acabit. Les déplacements sont lourds, la vie des héros est trop fragile et leur force est risible. Détail tout aussi dérangeant : lors de la mort du héros, il s’agenouille puis disparait. Fin. Cette solution est totalement incompréhensible lorsqu’il est connu l’importance de ces personnages dans la saga...

Du côté jouabilité, le manque de recul et l’absence de munitions sont clairement un parti-pris intéressant d'EA et Dice (studio de développement du jeu). En effet, se servant d’une piste scénaristique de l’univers, ces deux caractéristiques marquent un décalage avec les autres jeux du genre, ce qui n’est pas un mal. Seul défaut notable, le système de jetons, permettant l’utilisation de vaisseaux ou l'obtention de divers bonus, est laborieux. Pouvoir rentrer directement dans un Tie Fighter parqué non loin du combat aurait été un élément immersif d’un grand impact pour les fans ! Par ailleurs, la maniabilité des vaisseaux est agréable, le X-Wing et l’Interceptor procurant ainsi de très bonnes sensations. En revanche, le Snowspeeder est une véritable calamité et devrait être totalement recodé. Les points de réapparitions constituent également un problème mais qui ne devrait plus être d’actualité à la sortie du jeu selon les dires mêmes des développeurs.

Du côté technique, rarement un jeu a été aussi bien optimisé. Testé sur PC Windows avec une Nvidia GTX 770, il tourne à cinquante images par secondes et ce, peu importe la situation.

Le Frostbite 3 (moteur graphique développé par Dice) fait donc des ravages ! Les effets de lumières sont somptueux et les textures d’une qualité rare. Les cartes sont détaillées et totalement fidèles à l’univers. Le moteur physique fait pour sa part son travail correctement mais n’est clairement pas une des forces de ce Frostbite.

Une mention spéciale doit être rendue aux effets sonores qui font presque tout le travail. Ayant eu accès au Ranch Skywalker, les développeurs ont usé et abusé (en bien) des sons de la franchise. C’est une véritable explosion acoustique qui a lieu dès la sortie du chargement. Rien que pour sa musique, Star Wars Battlefront sait déjà ravir les fans !

Star Wars : Battlefront promet du bon, du très bon et peut-être même, ici ou là, de l’exceptionnel. Sentiment bien entendu à confirmer à la sortie du jeu.