Les X-Wings - 2 : Le Jeu de la Mort
La couverture
Titre original :
X-Wing : Wedge's Gamble
Éditeur :
Fleuve Noir
Date de publication France :
Le 21 avril 1999
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars Légendes
Auteur(s) :
Michael A. Stackpole
Autre(s) Date(s) de Publication :
Bantam Spectra (US) : 2 mai 1996
Nombre de pages :
315

Le synopsis

An 6 après la Bataille de Yavin (Univers Légendes)
Pour emporter une victoire d'envergure, les Rebelles veulent investir le Palais Impérial de Coruscant. Wedge Antilles et ses pilotes s'infiltrent donc sur la planète pour y recueillir de précieuses informations. Alors que le danger est permanent et que tout prisonnier est un homme mort, ou pire, un esclave, un pilote de l'Escadron Rogue s'avère manipulé en secret par Ysanne Isard, dit Cœur de Glace, qui a tout d'un nouvel Empereur, excepté le titre...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 25 janvier 2015

Les X-Wings - 2 : Le Jeu de la Mort est le second volet d'une saga de neuf livres centrés sur les pilotes des Ailes X.

Il est incroyable de voir la différence d'intérêt qu'il peut y avoir entre deux tomes. Après un premier volume laborieux au possible, le second s'avère en effet bien plus palpitant et passionnant. Si le premier se limitait ainsi à des batailles spatiales pour la plupart sans intérêt, le deuxième affiche lui une belle ambition. Déjà, les batailles galactiques ont fondu comme neige au soleil (contredisant d'ailleurs le titre de la saga) et se voient remplacées par des éléments clairement plus intéressants.

Le premier d'entre eux est la découverte de la planète Coruscant, la planète-cité. Située près du centre de la galaxie et recouverte d'une gigantesque ville avec des milliers de giganstesques gratte-ciels, elle a été, tour à tour, la capitale de l'ancienne et de la nouvelle République ainsi que celle de l'Empire. La cité la formant s'enfonce autant sous terre qu'elle s'élance vers les cieux, les plus hauts immeubles perçant les nuages. Les habitants les plus riches et les hauts fonctionnaires vivent d'ailleurs dans les bâtiments les plus hauts, les classes moyennes quelques étages en dessous tandis que les bas-fonds de Coruscant sont parmi les endroits les plus malfamés de la galaxie. La planète s'inspire assurément beaucoup d'une capitale d'un autre Empire galactique, elle aussi intégralement urbanisée : Trantor, des cycles d'Isaac Asimov, des Robots et de Fondation. Il faut garder à l'esprit qu'en 1996, la seconde trilogie n'est encore qu'en gestation : le premier film, Star Wars - Épisode I : La Menace Fantôme, ne sortant que trois ans plus tard ! L'auteur a donc dû travailler avec les notes de George Lucas pour proposer une vision qui s'avèrera très proche du résultat final. C'est d'autant plus impressionnant que la planète sera réellement explorée dans Star Wars - Épisode II : L'Attaque des Clones, six ans plus tard. En attendant, pour le lecteur, la visite de la capitale galactique est tout simplement fascinante, plus encore s'il a eu la chance de la découvrir ainsi avant les films.

L'autre bon point du roman est la préparation de la prise de la planète par les membres de l'escadron. Le lecteur découvre ainsi un roman d'espionnage que l'auteur prend un malin plaisir à équilibrer entre récit politique et militaire. Les tergiversations des différents camps au sein de l'Alliance Rebelle sont ainsi remarquablement menées tandis que les plans de l'Empire pour contrer la Rébellion sont plutôt bien trouvés. Les personnages de l'Empire Kirtan Loor et Ysanne Isard qui étaient caricaturaux dans le premier volet prennent en outre l'épaisseur suffisante pour désormais convaincre.

Dernier atout de l'opus, l'auteur sème de petites graines pour les prochains tomes et permet de donner envie aux lecteurs de continuer l'aventure dans un edémarche que Les X-Wings - 1 : L'Escadron Rogue n'était pas parvenue à initier. Entre un traître parmi les rangs de la Rébellion, un virus mortel qui décime les non-humains, l'enlèvement d'un membre important de l'escadron sans parler d'un deuxième front contre les contrebandiers menés par Zsinj, le suspens est à son comble !

Le Jeu de la Mort remonte clairement le niveau d'une série qui avait mal commencé. Autant le premier volume faisait dire au lecteur : « encore huit romans » autant à la fin du second, il s'exclame : « vivement la suite » !