Les X-Wings - 4 : La Guerre du Bacta
La couverture
Titre original :
X-Wing : The Bacta War
Éditeur :
Fleuve Noir
Date de publication France :
Le 26 mai 1999
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars Légendes
Auteur(s) :
Michael A. Stackpole
Autre(s) Date(s) de Publication :
Bantam Spectra (US) : 1er février 1997
Nombre de pages :
317

Le synopsis

An 7 après la Bataille de Yavin (Univers Légendes)
Pendant que la Flotte de l'Alliance faisait campagne contre un redoutable seigneur de la guerre, Ysanne Isard a envahi Thyferra. Son but ? Utiliser les précieuses réserves de bacta de la planète pour déstabiliser et détruire la Nouvelle République. L'escadron Rogue - privé de pilotes, du soutien de l'Alliance et même d'armements – tente de s'opposer à elle...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 06 mars 2015

Les X-Wings - 4 : La Guerre du Bacta est le quatrième volet d'une saga de neuf livres centrée sur les pilotes des Ailes X. Beaucoup de questions ont été résolus dans le troisième volet et ce quatrième perd un peu de son intérêt après deux tomes véritablement palpitants. Si le début est intéressant et le final prenant, il y a, en effet, une grosse baisse de régime au milieu de l'opus.

Pour autant, l'auteur Michael A. Stackpole cherche vraiment à se renouveler. Après le roman d'espionnage et le roman juridique, il passe ainsi à un ouvrage centré sur la guérilla. Sa bonne idée est de faire rentrer l'escadron Rogues dans une rébellion de façade contre son propre gouvernement, incapable d'agir à visage découvert. Les célèbres pilotes avec, à leurs têtes, le héros de guerre Wedge Antilles décident, il est vrai, de terminer ce qu'ils ont commencé et faire tomber l'impitoyable Ysanne Isard. Par des attaques de précision, et en s'alliant avec des contrebandiers, ils arrivent ainsi à venir à bout d'un plus gros poisson qu'eux dans un combat à la David contre Goliath.

Ysanne Isard est, quant à elle, toujours aussi impitoyable. C'est une femme sadique qui devient de plus en plus violente, n'hésitant pas à massacrer des populations innocentes par simple désir de vengeance et de représailles. Elle sombre peu à peu de la simple mégalomanie vers la folie avec toujours ce sentiment de supériorité qui la conduira inexorablement à sa perte.

Le roman permet également d'introduire et de visiter la planète de Thyferra, dont l'une des plus grandes ressources est le Bacta. Connu dans toute la galaxie pour ses vertus curatives exceptionnelles, le bacta est une substance liquide gélatineuse qui a été inventée sur la planète par l'espèce insectoïde des Vratix. Sa production et son commerce sont l'œuvre de cartels qui se partagent presque de façon égale le monopole de la distribution du produit.

Autre bonne idée du récit : la mise en avant des personnages de Talon Karrde et Booster Terrik. Le premier est un contrebandier créé par Timothy Zahn dans L'Héritier de l'Empire tandis que le second doit son existence à Michael A. Stackpole qui, jusqu'ici, se contentait juste de le citer en tant que père de Mirax, la petite amie de Corran Horn. Dans ce roman, il prend plus d'épaisseurs et ses joutes verbales avec le petit ami de sa fille sont mémorables. Il permet en outre un joli focus sur le monde des contrebandiers et les héritiers de Jabba le Hutt.

Enfin, dernier atout du roman, la bataille finale est dantesque avec une conclusion qui tient en haleine et referme à merveille le premier cycle de la série des X-Wings. Le destin de nombreux personnages est ainsi scellé et l'histoire a droit à une conclusion crédible et bien écrite. Certaines questions restent certes toujours en suspens mais elles trouveront leurs réponses dans un prochain tome.

La Guerre du Bacta est un roman qui connait une petite baisse de régime en son milieu mais dont le récit repart de plus belle au deux tiers pour finir sur un superbe final. La fin du premier cycle des X-Wings est décidément vraiment réussie.