L'Héritier de l'Empire
La Croisade Noire du Jedi Fou - 1

La Croisade Noire du Jedi Fou - 1 : L'Héritier de l'Empire
La couverture
Titre original :
Heir to the Empire
Éditeur :
Fleuve Noir
Date de publication France :
Le 23 juin 1999
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars Légendes
Auteur(s) :
Timothy Zahn
Autre(s) Date(s) de Publication :
Bantam Spectra (US) : 1er mai 1991
Presses de la Cité (FR) : 1er avril 1992
Nombre de pages :
404

Le synopsis

An 9 après la Bataille de Yavin (Univers Légendes)
Dark Vador est mort. L'Empereur est mort. L'Etoile Noire est détruite.
La princesse Leia a épousé Yan Solo, et tous deux ont la lourde charge de gouverner la République, qui a succédé à l'Empire. Luke Skywalker est le premier d'une nouvelle lignée de Chevaliers Jedi. Cinq années ont passé. Tout va pour le mieux. Ou presque...
Aux confins de l'espace, les derniers bâtiments impériaux se sont repliés dans un réduit dérisoire : le quart du territoire contrôlé par la Flotte au temps de sa splendeur. Un dernier baron a survécu au naufrage, seul gradé non humain de l'Empire : le Grand Amiral Thrawn. Il a pris le contrôle des restes des forces impériales et, dans sa quête de pouvoir, fait deux découvertes capitales, qui pourraient bien faire voler en éclats cette nouvelle République si fragile encore...

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 01 avril 2014

L'Héritier de l'Empire, premier volet de la trilogie La Croisade Noire du Jedi Fou, est la pierre angulaire de l'Univers Étendu de Star Wars. C'est le roman qui va établir les fondations de la mythologie de Star Wars au niveau littéraire, et même aussi au niveau des comics. Si les fans de Star Wars devaient choisir un seul roman à lire dans leur vie, ce serait forcément celui-là ! Non seulement, L'Héritier de l'Empire est un élément fondateur, mais en plus il s'avère palpitant, riche et surtout proche du ton de la trilogie originale tout en apportant sa dose de changements, faisant découvrir des lieux, des extraterrestres et des vaisseaux nouveaux. Un véritable must !

Ce magnifique roman doit beaucoup à son auteur, Timothy Zahn, qui est devenu un dieu chez les fans de Star Wars. Ce dernier est né à Chicago dans l'Illinois. Etudiant, il suit d’abord des cours à l'université d'État du Michigan où il obtient une Licence en Science Physique en 1973 puis intègre l'université de l'Illinois pour un Master, toujours dans la même matière. Tandis qu'il préparait son doctorat en physique, son directeur de thèse meurt subitement ce qui a pour conséquence de stopper net son apprentissage. En 1975, il commence donc à écrire de la science-fiction comme passe-temps puis décide de devenir un auteur professionnel à partir de 1980. Ce sont ses écrits pour Star Wars qui le rendent célèbre. Il signe ainsi quelques nouvelles et dix romans : la trilogie La Croisade Noire du Jedi Fou (L'Héritier de l'Empire [1991], La Bataille des Jedi [1992] et L'Ultime Commandement [1993]) ; le dytique La Main de Thrawn (Le Spectre du Passé [1997] et Vision du Futur [1998]) ainsi que les romans indépendants Une Question de Survie [2004 – non disponible en poche], Vol Vers l'Infini [2006], Allégeance [2007], Choix Décisifs [2011] et Scoundrels [2013 – dont la sortie française est prévue pour 2014]. Le travail de Timothy Zahn ne se limite toutefois pas à Star Wars. Il écrit, entre autre, la populaire Trilogie des Conquérants, et décroche le prix Hugo (prix littéraire décerné chaque année aux meilleurs récits de science-fiction ou de fantasy de langue anglaise) du meilleur roman court en 1984 pour Cascade Point.

La grande force de L'Héritier de l'Empire est assurément de proposer une panoplie de personnages qui vont vite devenir cultes et indispensables. Bien-sûr, ceux des films sont présents que cela soit les principaux comme Luke Skywalker, Leia Organa Solo, Han Solo, Chewbacca, Lando Calrissian, R2-D2 et C-3PO mais aussi des secondaires comme Wedge Antilles, Mon Mothma ou l'amiral Ackbar. Pourtant, la grande force du roman est d’en présenter de nouveaux qui resteront dans les annales et se perpétueront dans l'Univers Étendu. Le plus grand d'entre eux est indiscutablement le Grand Amiral Thrawn, nouveau responsable de l'Empire, un des plus grands méchants créés dans l'univers Star Wars en dehors de Dark Vador et l'Empereur Palpatine. Moins cruel que ses anciens supérieurs, il compense par un sens du stratège inouï. Il est secondé dans sa tâche par le Capitaine Pellaeon et s'associe avec le clone d'un Jedi fou, Joruus C'Baoth, afin de capturer Luke Skywalker. Deux autres personnages se révèlent aussi primordiaux : Talon Karrde, le nouveau contrebandier qui a pris la tête d'une organisation souterraine depuis que Jabba le Hutt a succombé. Son bras droit, Mara Jade, est d’ailleurs l'ancienne tueuse à gage de l'Empereur qui s'est reconvertie à la mort de celui-ci. Ses dons pour la Force et ses relations ambigües avec Luke Skywalker en font l’un des personnages clés de l'Univers Étendu. Mais d'autres intervenants font également leur apparition comme Borsk Fey'Lya, le politicien bothan, Ruckh, le noghri garde du corps, Winter, la suivante de Leia...

L'Héritier de l'Empire marque un grand évènement lors de sa sortie aussi bien aux Etats-Unis (où il a relancé la franchise en étant dans la liste des best-sellers) qu’en France. De ce côté de l'Atlantique, il a même été présenté comme le septième épisode de la saga cinématographique alors qu’à l'époque, de simples bruits parlaient du retour de George Lucas devant la caméra pour tourner les trois premiers épisodes.

L'Héritier de l'Empire est aujourd'hui un classique de l'univers Star Wars ! Et tant pis si le nouvel Épisode VII viendrait en contredire les évènements, les fans garderont, eux, un souvenir inestimable de sa lecture.