Les Champions de la Force
L'Académie Jedi - 3

L'Académie Jedi - 3 : Les Champions de la Force
La couverture
Titre original :
The Jedi Academy Trilogy - Volume 3: Champions of the Force
Éditeur :
Fleuve Noir
Date de publication France :
Le 23 septembre 1999
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars Légendes
Auteur(s) :
Kevin J. Anderson
Autre(s) Date(s) de Publication :
Bantam Spectra (US) : 1er octobre 1994
Pocket (FR) : octobre 1996
Nombre de pages :
317

Le synopsis

An 11 après la Bataille de Yavin (Univers Légendes)
Entre la vie et la mort, le corps de Luke Skywalker repose à l'Académie Jedi tandis que son esprit lutte désespérément pour ne pas s'éteindre. Leia engage alors une course de vitesse pour contrer les Impériaux et protéger son fils, le petit Anakin, caché sur la planète Anoth. L'heure est grave : Kyp Durron, passé du côté obscur, a, en effet, piraté le Broyeur de Soleils et lancé une sombre croisade...

La critique

rédigée par
★★
Publiée le 26 octobre 2014

L'Académie Jedi - 3 : Les Champions de la Force confirme ce que le lecteur avait déjà entraperçu dans le deuxième volet. L'auteur ne sait plus où il va !

Le roman se lit certes aussi facilement mais tout va bien trop vite. La plupart des points laissés en suspens à la fin du Tome 2 sont ainsi expédiés dans le premier tiers du troisième roman : Luke se retrouve dans le coma, Kyp Durron passe du côté obscur, le traitre de Coruscant se révèle et le jeune fils de Leia, Anakin, est en danger... Le lecteur arrive alors paisiblement au milieu du livre et se demande ce que l'auteur va bien pouvoir lui raconter de plus.

La fin n'est alors qu'une suite de rédemption et de combats assez pathétiques. Que penser du pseudo scientifique et mauvais commandant Tol Sivron qui va réussir, malgré des armes ultrasophistiquées, à perdre de façon magistrale la bataille autour de Kessel si ce n'est que le lecteur est pris pour une buse ? Le jeune Kyp Durron n'est d'ailleurs pas en reste sur le registre du ridicule : une fois le maître Sith, Exar Kun passé de vie à trépas, il n'est plus sous son emprise, se « réveille » et regrette aussitôt ses actes...

En fait, tout le récit est manifestement un peu trop facile. Tout se termine bien malgré des dangers qui s'accumulaient plus gros les uns que les autres et qui tombent tous à plat dans leur résolution. Seuls deux évènements surnagent néanmoins dans leur révélation : d'abord, Mon Mothma qui laisse la responsabilité de la présidence de la Nouvelle République et passe la main à Leia Organa Solo et ensuite l'existence de l'académie des Jedi qui autorise désormais l'arrivée de plusieurs nouveaux chevaliers dans un futur plus ou moins proche...

L'Académie Jedi - 3 : Les Champions de la Force est le roman de trop pour une trilogie dont chaque volume est moins bon que le précédent. La moitié de l'opus ne sert pas à grand-chose et l'ensemble aurait mérité une conclusion plus en adéquation avec le premier livre qui était, au demeurant, fort sympathique. Une superbe occasion manquée !