Les X-Wings - 5 : L'Escadron Spectre
La couverture
Titre original :
X-Wing : Wraith Squadron
Éditeur :
Fleuve Noir
Date de publication France :
Le 24 mars 2000
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars Légendes
Auteur(s) :
Aaron Allston
Autre(s) Date(s) de Publication :
Bantam Spectra (US) : 2 février 1998
Nombre de pages :
315

Le synopsis

An 7 après la Bataille de Yavin (Univers Légendes)
La plus audacieuse création de Wedge Antilles, une unité spécialisée dans les missions secrètes, voit sa base attaquée, avant qu'elle ait terminé son entraînement, par l'ex amiral impérial Trigit. Contrainte de se glisser dans un vaisseau de guerre et d'en assumer la conduite, elle décide de contre-attaquer pour découvrir les armes secrètes de l'agresseur, saboter ses plans et lui tendre un piège...

La critique

rédigée par
★★
Publiée le 19 avril 2015

Les X-Wings - 5 : L'Escadron Spectre est le cinquième volet d'une saga de neuf livres centrés sur les pilotes des Ailes X. Il s'agit également du premier titre d'un second cycle dans la saga signé d'un nouvel écrivain, Aaron Allston.

Ce dernier, né le 8 décembre 1960 à Corsicana au Texas, est un auteur américain de science-fiction. Bachelier à Denton, il poursuit ses études à Austin. En 1980, il est engagé au Space Gamer Magazine, avant d'en devenir rédacteur en chef deux ans plus tard. Il se diversifie en écrivant des suppléments à des jeux de rôle puis des romans se passant dans les univers des jeux. Il se fait alors connaitre avec Doc Sidhe même si sa consécration en tant qu'auteur de science-fiction arrive avec les romans de l'Univers Étendu de Star Wars. Il a d'ailleurs été prolifique pour la franchise en écrivant pas moins de cinq opus du cycle des X-Wings (L'Escadron Spectre, Le Poing d'Acier, Aux Commandes : Yan Solo, Les Chasseurs Stellaires d'Adumar et Mercy Kill) mais aussi la duologie Derrière les Lignes Ennemies du Nouvel Ordre Jedi ; les romans Trahison, Exil et Fureur de L'Héritage de la Force, et enfin les romans Proscrit, Revers et Jugement du Destin des Jedi. Il décède brutalement d'une crise cardiaque à l'âge de 53 ans, le 27 février 2014 à Springfield dans le Missouri.

Les X-Wings - 5 : L'Escadron Spectre est donc l'ouverture d'un deuxième cycle dans la saga X-Wings. Il débute exactement là où Les X-Wings - 4 : La Guerre du Bacta s'est terminé. Et surtout, il a la bonne idée de reprendre une piste restée en suspens dans le cycle précédent : le second front qu'avait la Nouvelle République avec le Seigneur de Guerre Zsinj, un ancien général de l'Empire ayant fait sécession.

Malgré cela, il rencontre un problème de taille : au lieu de reprendre les mêmes personnages que dans les quatre premiers volumes, le cinquième tome se contente en effet uniquement de Wedge Antilles. Ce dernier décide ainsi de créer un nouvel escadron plus adapté pour combattre le nouvel ennemi. Si l'idée est bonne sur le papier car elle permet de renouveler l'équipe, elle plombe le roman en lui faisant subir les mêmes erreurs que le premier tome, Les X-Wings - 1 : L'Escadron Rogue. Son récit s'inscrit, il est vrai, dans une démarche d'exposition et de présentation, ennuyeuse au possible. Pire : le lecteur a perdu tous ses repères et tourne les pages sans que rien ne le marque vraiment. La lecture est longue et sans grand intérêt !

Niveau personnage, il y a à boire et à manger. Certains sortent du lot comme par exemple Face, l'ancien acteur ; Avorton, un Thakwaash à plusieurs esprits ou Piggy, un des rares Gamorréens à savoir piloter. Inversement, certains sont des caricatures totales à l'image de Kell Tainer qui, même si c'est la raison de sa présence, ne parvient pas à faire oublier Corran Horn. Il est, en effet, censé être le héros et le pilote que le lecteur veut suivre, mais il est bien trop caricatural et superficiel pour vraiment intéresser qui que ce soit.

La lecture Les X-Wings - 5 : L'Escadron Spectre s'avère véritablement laborieuse. Ce constat fait, le lecteur ne peut donc que se désoler de savoir qu'il lui reste encore deux tomes à avaler pour boucler ce second cycle avant d'attaquer deux récits indépendants ; de quoi ressentir légitimement le besoin de faire une pause dans la saga des X-Wings.