Le Spectre du Passé
La Main de Thrawn - 1

La Main de Thrawn - 1 : Le Spectre du Passé
La couverture
Titre original :
The Hand of Thrawn 1 : Specter of the Past
Éditeur :
Fleuve Noir
Date de publication France :
Le 01 juin 2000
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars Légendes
Auteur(s) :
Timothy Zahn
Autre(s) Date(s) de Publication :
Bantam Spectra (US) : 1er décembre 1997
Presses de la Cité : 25 février 1999
Nombre de pages :
537

Le synopsis

An 19 après la Bataille de Yavin (Univers Légendes)
Sur le point de succomber, Les Impériaux tentent une ultime machination d'ampleur pour faire basculer La Nouvelle République dans un bain de sang. Le Grand Amiral Thrawn, mystérieusement revenu d'entre les morts, reprend ainsi la tête de l'Empire face à Yan et Leia qui s'efforcent, en plus, de sauver la République plombée par l'action d'un ennemi de l'intérieur. Pendant ce temps, Luke et Mara Jade donnent la chasse à un étrange vaisseau pirate doté d'un équipage de clones. Mais qui peut bien tirer les ficelles de tout cela ?

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 16 novembre 2014

Le Spectre du Passé est le premier volet d'une duologie aussi importante qu'a pu l'être L'Héritier de l'Empire en son temps. Et encore une fois, c'est Timothy Zahn, le plus grand auteur de l'Univers Étendu de Star Wars qui s'en charge.

La mise en chantier de Star Wars - Épisode I : La Menace Fantôme implique beaucoup de bouleversements dans la franchise Star Wars, y compris dans la littérature de l'Univers Étendu. Alors que la collection de romans était supervisée par Bantam Spectra depuis 1991, la sortie de la seconde trilogie rabat les cartes et voit confié à Del Rey le soin de s'occuper l'édition, comme cela avait d'ailleurs été le cas lors de la sortie de la première trilogie à la fin des années 70. Dans ces conditions, Bantam Spectra s'efforce de terminer toutes les séries qu'elle a sous le coude et mieux encore de mettre en place une fin globale des histoires racontées depuis huit ans. Le but est ainsi de se caler dans la nouvelle direction prise par Del Rey avec le lancement d'une saga Star Wars à l'ampleur inégalé : Le Nouvel Ordre Jedi.

Il faut donc apporter une sorte de conclusion et de cohérence à l'ensemble des histoires publiées jusque-là par les différents auteurs. Et qui mieux placer pour réaliser ce tour de force que celui par qui la résurrection littéraire de Star Wars a commencé : Timothy Zahn ? L'auteur entreprend donc dans Le Spectre du Passé le lancement des pistes narratives pour conclure de façon magistrale la période de l'Empire en essayant de faire revenir les personnages les plus emblématiques des œuvres précédentes et ceux qui auront un rôle à jouer dans la suite de la saga.

Et Pourtant… Le pitch du roman pouvait faire craindre le pire avec la supposée résurrection du Grand Amiral Thrawn, subterfuge scénaristique mainte fois utilisée au sein de la franchise Star Wars sur papier. Heureusement, dans Le Spectre du Passé, l'astuce est bien plus subtile qu'elle n'en a l'air. Le scénario est en effet parfaitement bien construit avec l'excellent idée de faire appel à un ennemi de l'intérieur qui veut autant annihiler le pouvoir officiel de l'Empire que faire effondrer de l'intérieur les institutions de la Nouvelle République : complots et autres batailles politiques sont ainsi parfaitement bien menés, offrant au lecteur un récit haletant.

Côté personnages, il est très agréable de voir revenir et évoluer pleins d'intervenants des précédents romans de l'Univers Étendu. Bien-sûr, ce ne sont pas Han , Leia, Luke et Lando qui changent particulièrement mais tous ceux qui gravitent autour d'eux comme Mara Jade, Talon Karrde ou les Impériaux. Il est en revanche fort regrettable de voir les enfants Solo mis totalement à l'écart dans le roman comme dans le dytique d'ailleurs. Enfin, dernier clin d'œil amusant que le fan Disney appréciera tout particulièrement : la citation de l'agence de transport Star Tours dans les pages ; nouvelle preuve s'il en était besoin de la volonté de l'auteur de lier TOUT l'Univers Star Wars, avec passion.

Le Spectre du Passé est le premier volet d'une saga Star Wars aussi passionnante que prenante. Un livre qui se dévore de bout en bout, malgré sa longueur (près de six cent pages) un format inédit jusqu'alors pour la saga.