L'Arme du Jedi
La couverture
Titre original :
The Weapon of a Jedi : A Luke Skywalker Adventure
Éditeur :
Pocket Jeunesse
Date de publication France :
Le 05 novembre 2015
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars Canon
Auteur(s) :
Jason Fry
Autre(s) Date(s) de Publication :
Disney-Lucasfilm Press (US) : Le 4 septembre 2015
Nombre de pages :
176

Le synopsis

An 0 après la Bataille de Yavin (Univers Canon)
Celui qui, hier encore, n'était qu'un jeune fermier est devenu un héros : Luke Skywalker a détruit l'Étoile Noire. Mais la guerre civile fait rage et l'Empire reste déterminé à organiser sa riposte. Toujours au service de l'Alliance Rebelle, Luke est pourtant appelé vers un autre destin qui passera par une mystérieuse planète et lui offrira son premier duel au sabre laser...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 11 mars 2016

L'Arme du Jedi est un roman qui fait partie du grand plan de Lucasfilm, Ltd. pour préparer les fans à l’arrivée de Star Wars : Le Réveil de la Force. Ce dispositif markéting d'envergure, connu sous l’appellation de Voyage vers Star Wars : Le Réveil de la Force, comprend ainsi des comics, des romans "adulte", des romans "jeunesse" et des nouvelles. Parmi eux, il peut être notamment cité le roman Riposte publié en février 2016 en France chez Pocket ainsi que Étoiles Perdues, La Cavale du Contrebandier et Cible Mouvante déjà parus, eux, chez Pocket Jeunesse en novembre 2015 mais aussi le comics Les Ruines de l'Empire chez Panini Comics.

L'Arme du Jedi est écrit par Jason Fry. Né à Charlottesville en Virginie en 1969, l’auteur est avant tout journaliste. Il rentre en 1995 au The Wall Street Journal dont il s’occupe du site en ligne durant treize ans. Après cela, il embrasse une carrière d’écrivain et d’éditeur à plein temps tout en proposant en ligne divers papiers sur différents sujets et notamment le baseball. En 2013, il se lance enfin dans un cycle d’écriture de romans pour adolescents, The Jupiter Pirates. Passionné de l’univers Star Wars, il commence à livrer des articles dessus en 1999 pour le magazine américain Star Wars Insider puis écrit de nombreux essais et encyclopédies sur la galaxie lointaine. Viennent ensuite ses premiers travaux de fiction pour Star Wars dont une collection de nouvelles inaugurée en 2012 avec The Guns of Keldoro-Ai. Il enchaine dans la foulée sur quatre romans pour la jeunesse, tous basés sur la série animée Star Wars : Rebels : Servants of the Empire, deux romans dans le cycle Voyage vers Star Wars : Le Réveil de la Force : Cible Mouvante qu’il signe avec Cecil Castellucci et enfin L'Arme du Jedi qu’il écrit seul.

Si le roman Étoiles Perdues est tout simplement extraordinaire, les trois autres romans pour jeunes adultes : La Cavale du Contrebandier, L'Arme du Jedi et Cible Mouvante sont eux bien plus décevants. Les trois sont en réalité construits sur le même schéma narratif : il dispose d’une brève introduction et aussi courte conclusion tout en situant leur action temporellement juste avant le film Star Wars : Le Réveil de la Force ; le reste des récits se passant pendant la trilogie originale. Ces romans mettent alors en avant l’un des trois héros principaux de la première trilogie dans une aventure qui se veut anecdotique, sans aucune conséquence sur les évènements passés ou futurs.

Parmi les trois, L'Arme du Jedi reste tout de même le plus abouti. Par rapport aux deux autres, l’ennui n’y a, il est vrai, pas sa place même si l’action n’est pas des plus palpitantes. Luke Skywalker ressent donc un appel de la force qui lui demande de se rendre dans un vieux temple Jedi perdu dans une forêt de la planète Devaron. L’aventure se déroule ainsi peu après la bataille de Yavin de l’Épisode IV : Star Wars : Un Nouvel Espoir. C’est de la sorte un jeune Skywalker que vient de prendre sous son aile Obi-Wan Kenobi mais qui n’a pas encore rencontré Yoda que le lecteur retrouve dans ce court roman. Le jeune homme, pas encore Jedi, mais plus padawan puisqu’il n’a plus de maître, est toujours tourmenté par ses doutes : la force le rappelle à elle pour qu’il en continue l’apprentissage. La découverte du temple est alors intéressante tout comme le cycle de formation. S’y remarque aussi une réminiscence de l’histoire Légende, L’Académie Jedi, qui démontre que les auteurs Canon s’inspirent bien de ce qui a été développé dans l’Ancien Univers Étendu. Enfin et pour couronner le tout, deux nouveaux personnages brillent par leur définition : la petite fille Farnay et l’antagoniste Sarko Plank.

Dans le cycle Voyage vers Star Wars : Le Réveil de la Force, des trois romans tournant autour des trois héros que sont Leia, Han et Luke, L'Arme du Jedi est assurément le plus réussi. Bien écrit, il est le seul opus où l’attention du lecteur reste happée tandis que l’histoire se rappelle à lui une fois la lecture terminée. Il n’en reste pas moins qu’il constitue un récit anecdotique à milles lieues de la grande fresque qu’est Étoiles Perdues.