La Cavale du Contrebandier
La couverture
Titre original :
Smuggler's Run : A Han Solo & Chewbacca Adventure
Éditeur :
Pocket Jeunesse
Date de publication France :
Le 05 novembre 2015
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars Canon
Auteur(s) :
Greg Rucka
Autre(s) Date(s) de Publication :
Disney-Lucasfilm Press (US) : Le 4 septembre 2015
Nombre de pages :
158

Le synopsis

An 0 après la Bataille de Yavin (Univers Canon)
Si le combat contre l’Empire est désormais derrière lui, Han Solo n’en reste pas moins et toujours un aventurier dans l’âme. Il accepte ainsi une nouvelle mission top-secrète au cours de laquelle son talent de pilote du Faucon Millenium ne sera pas de trop…

La critique

rédigée par
★★
Publiée le 04 mars 2016

La Cavale du Contrebandier est un roman qui fait partie du grand plan de Lucasfilm, Ltd. pour préparer les fans à l’arrivée de Star Wars : Le Réveil de la Force. Ce dispositif marketing d'envergure, connu sous l’appellation de Voyage vers Star Wars : Le Réveil de la Force, comprend ainsi des comics, des romans "adulte", des romans "jeunesse" et des nouvelles. Parmi eux, il peut être notamment cité le roman Riposte publié en février 2016 en France chez Pocket ainsi que Étoiles Perdues, L'Arme du Jedi et Cible Mouvante déjà parus, eux, chez Pocket Jeunesse en novembre 2015 mais aussi le comics Les Ruines de l'Empire chez Panini Comics.

Le roman est écrit par Greg Rucka. Ce dernier est né à San Francisco en 1969. Il commence le métier d'écrivain en 1996 avec un premier roman, Protection Rapprochée, qui n'est autre que le premier volet de sa série Atticus Kodiak dont il écrit sept volumes sur près de treize ans. Parallèlement à ses talents de romancier, il entame en 1998 une carrière de scénariste de comics sur le titre indépendant Whiteout. Il est ensuite embauché par DC Comics qui lui confie ses principaux héros comme Batman ou Superman mais signe également chez Marvel pour s’occuper notamment des destinées d’Elektra, Ultimate Daredevil & Elektra, Wolverine... Enfin, en 2015, il est choisi pour travailler sur Star Wars. En plus du comics Les Ruines de l'Empire, il écrit deux romans pour jeunes adultes, La Cavale du Contrebandier et Before the Awakening.

Si le roman Étoiles Perdues est tout simplement extraordinaire, les trois autres romans pour jeunes adultes : La Cavale du Contrebandier, L'Arme du Jedi et Cible Mouvante sont, eux, bien plus décevants. Les trois sont en réalité construits sur le même schéma narratif : il dispose d’une brève introduction et aussi courte conclusion tout en situant leur action temporellement juste avant le film Star Wars : Le Réveil de la Force. Ces romans mettent alors en avant l’un des trois héros principaux de la première trilogie dans une aventure qui se veut anecdotique, sans aucune conséquence sur les évènements passés ou futurs.

Dans ce cadre, La Cavale du Contrebandier est assurément le pire des trois opus. Chronologiquement, la majorité du roman se passe juste après l’Episode 4 : Star Wars : Un Nouvel Espoir et ronronne ! Il s’agit ici, ni plus, ni moins, qu’une opération de sauvetage d’un rebelle par Han Solo et Chewbacca agrémentée d’une course-poursuite. Le peu d’action ne change pas grand-chose à la dynamique du récit qui reste désespérément dépourvu d’intérêt. Le lecteur a énormément de mal à rentrer dans le livre alors qu’il est paradoxalement très court et son niveau de rédaction à destination d’un jeune public. L’ennui est au bout du chemin avec surtout cette affreuse impression d’oublier la trame du récit aussitôt le volume refermé. Le seul bon point du roman est somme toute bien maigre puisqu’il est à rechercher dans la présence d’une Impériale, le lieutenant Beck, qui sort de l’ordinaire : au-delà de la sempiternelle femme forte, elle est en effet également une combattante et stratège hors pair. Le narrateur a d’ailleurs à son sujet l’excellent idée de servir l’action souvent de son point de vue rendant ses passages les moins rébarbatifs de l’ensemble…

Récit ennuyeux et anecdotique, dans lequel seul le personnage de Beck tire son épingle du jeu, La Cavale du Contrebandier est assurément le moins bon des quatre romans pour jeunes adultes du cycle Voyage vers Star Wars : Le Réveil de la Force. A lire si vraiment l’ennui est un critère dans ses choix de lecture.