Rogue One : A Star Wars Story
La Novélisation

Rogue One : A Star Wars Story - La Novélisation
La couverture
Titre original :
Rogue One : A Star Wars Story
Éditeur :
Outre Fleuve
Date de publication France :
Le 13 avril 2017
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars Novélisations
Auteur(s) :
Alexander Freed
Autre(s) Date(s) de Publication :
Del Rey (US) : 03 janvier 2017
Nombre de pages :
442

Le synopsis

An -1 avant la Bataille de Yavin (Univers Officiel)
La Rébellion a découvert un sinistre complot impérial visant à placer l'ensemble des mondes sous le joug dictatorial. Aux confins de l'espace occupé, une machine de destruction d'une puissance inégalée est, en effet, en voie d'achèvement. Une arme trop effrayante à imaginer... Une menace peut-être trop grande à surmonter au nom déjà redouté : l'Étoile de la Mort. Si les mondes à la merci de l'Empire ont encore une chance, elle repose entre les mains d'un improbable groupe d'alliés rebelles. Prêts à s'emparer des plans de cette arme de destruction massive, ils incarnent le nouvel espoir qui pourrait apporter à terme une victoire cruciale à la Rébellion.

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 30 juin 2017

Rogue One : A Star Wars Story - La Novélisation est, comme son nom l'indique, l'adaptation romanesque du film éponyme.

Cette novélisation a été confiée à Alexander Freed. Ce dernier est surtout connu pour avoir été scénariste des arcs du comics Légendes The Old Republic : Le Sang de l'Empire dans les numéro #4 à #6 mais aussi Soleils Perdus dans les numéros #7 à #11. Il a également scénarisé le comics Légendes Le Poing du Tyran de La Purge des Jedi et publié trois nouvelles : une relevant de l'univers Légende (The Last Battle of Colonel Jace Malcom) et deux de l'Officiel (One Thousand Levels Down et La Fin de l'Histoire). En 2015, il signe aussi son premier roman, dans l'Univers Officiel, Battlefront : Twilight Company dont le récit adapte le jeu vidéo sorti la même année.

Ce qui frappe par rapport à la novélisation de Star Wars : Le Réveil de la Force, c'est le soin apporté à la présentation intérieure de Rogue One : A Star Wars Story - La Novélisation. Les différents chapitres sont, en effet, ici séparés par des notes ou des mémos de quelques pages, totalement inédits par rapport au film et qui mettent en avant des éléments techniques, certaines situations ou approfondissent les pensées de quelques-uns des personnages. Ces pages "bonus" sont, en outre, superbement présentées faisant du roman une oeuvre à part entière qui apporte quelque chose de supplémentaire par rapport au film là où la novelisation de l'Épisode VII était brut de fonderie.

Le travail d'écriture en lui-même est aussi de qualité. La novélisation est ainsi parfaitement rythmée, retranscrivant à merveille les différents événements du récit déjà palpitant tout en proposant aux lecteurs une expérience complémentaire par rapport au film mais également par rapport au roman préquelle, Catalyseur. Ici, la retranscription des pensées des personnages est parfaitement menée permettant d'approfondir nombre d'entre eux à commencer par Jyn mais aussi Bodhi, Cassian, Krennic ou encore K2SO. Quelques scènes sont de la sorte décrites de leurs points de vue amenant une vision différente et bienvenue de certains moments du film. Quelques personnages s'en trouvent dès lors approfondis et le lecteur apprend à mieux les connaître. L'exemple le plus frappant est sans aucune doute Bodhi qui peut paraître un peu effacé à l'écran mais qui est vraiment densifié dans le livre.

Étonnement, la novélisation ne propose pas énormément de scènes supplémentaires, comme c'est le cas dans la plupart des autres adaptations en librairie des films Star Wars. Dans les précédents livres, il s'agissait en réalité de scènes coupées qui ne s'étaient pas retrouvées dans la version finale au cinéma. Ici, Rogue One : A Star Wars Story a été si chaotique avec de nombreux reshoots que ce qui est décrit dans le roman est l'exacte réplique du film. Seules quelques exceptions viennent contredire donc la règle comme par exemple le Tie qui vient attaquer Jyn sur la tour de communication. Présent dans la bande-annonce, le plan avait été finalement coupé dans le film pour ensuite revenir dans le roman. Par contre, un ajout de la novélisation, et non des moindres, se remarque dans l'attaque de Jedha. Elle est, en effet, décrite de différents points de vue en plusieurs lieux de la ville expliquant comment certains personnages lambda appréhendent la destruction de la ville sainte et, par la même, leurs derniers instants de vie. L'un des personnages est la petite fille que Jyn a sauvé un peu plus tôt d'une attaque entre les rebelles et les impériaux. La voir mourir quelques heures après redonnent toute l'émotion due à ce qui est un véritable génocide. Cette partie du livre est incontestablement la plus intense et la plus déchirante arrivant même à surpasser l'action de la fin du roman qui reprend déjà à merveille le sacrifice poignant de toute l'équipe.

Rogue One : A Star Wars Story - La Novélisation est une bonne novélisation, un net cran au dessus de celle de l'Épisode VII finalement assez creuse. Le roman arrive, entre autre, à proposer des personnages plus fouillés et une émotion encore plus présente. Du bel ouvrage.

Nos Réseaux Sociaux