Doctor Strange
Le Début et la Fin

Doctor Strange : Le Début et la Fin
La couverture
Éditeur :
Panini Comics
Date de publication France :
Le 12 octobre 2016
Collection :
Marvel Dark
Auteur(s) :
J.M. Straczynski (Scénariste)
Brandon Peterson (Dessinateur)
Nombre de pages :
144

Le sommaire

• Introduction
Doctor Strange : Le Début et la Fin (Strange #1) (2004)
• Doctor Strange : Le Début et la Fin (Strange #2) (2004)
• Doctor Strange : Le Début et la Fin (Strange #3) (2005)
• Doctor Strange : Le Début et la Fin (Strange #4) (2005)
• Doctor Strange : Le Début et la Fin (Strange #5) (2005)
• Doctor Strange : Le Début et la Fin (Strange #6) (2005)

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 14 novembre 2016

Doctor Strange : Le Début et la Fin est un comics publié par Panini dans la collection Marvel Dark. Il contient les six numéros de la mini série Strange publiés en janvier 2004 dans la collection Marvel Knights, écrits par Joseph Michael Straczynski et dessinés par Brandon Peterson.

Le comics débute sur les jeunes années d’un médecin en formation dans un centre au Tibet, Stephen Strange. Son altruisme, en plus de son talent pour la médecine, en font l’avenir de sa profession. Le dernier jour de son stage, il part visiter un temple qu’il aperçoit dans les montagnes et qu’il n’avait jamais remarqué jusqu’alors. L’ascension est difficile et plus longue que prévue : elle lui permet toutefois de rencontrer un vieil homme sur la route qui le fera s'interroger sur le sens du voyage qu’il accomplit.
Le temps passe et avec lui la bienveillance et les principes de Strange. Il est peu à peu devenu un chirurgien esthétique, riche et célèbre dans le monde people, un univers où le paraître, le luxe, les outrances et les jolies filles passent avant le serment d'Hippocrate. 
Un excès de confiance aura finalement raison de lui : il ressort d'un accident de hors piste les mains broyées. Son outil de travail est hors-service et son environnement de luxure s’écroule.
Il parcourt alors le monde dans l’espoir de trouver un médecin pouvant l’aider à recouvrer l'usage et la précision de ses main. Il finit par retrouver dans sa quête Wong, qu'il a connu des années auparavant lors de sa formation au Tibet. Le jeune homme est depuis devenu médecin, spécialiste des mains : il l'emmène pourtant voir un spécialiste d’un autre genre : l’Ancien, maître des art mystiques sur Terre et au delà. Ce dernier lui annonce ne rien pouvoir faire pour ses mains mais lui révèle qu'il existe d'autres manières de guérir et de protéger les Hommes.
Stephen Strange se retrouve alors face à un choix qui remettra sa rationalité à rude épreuve et lui demandera aussi des sacrifices. Après des années d’errements et d'égoïsme, pourra-t-il se remettre en question et redevenir l'homme bon et dévoué qu'il a été avant de se perdre dans la luxure ? Rien n'est moins sûr...

Joseph Michael Straczynski est un auteur de comics qui a travaillé sur les plus grands héros de chez Marvel et DC. Après un run sur Spider-Man réussi, les ventes ont en effet tellement augmenté que Marvel lui propose un contrat d'exclusivité pour deux ans en le chargeant notamment d’écrire Doctor Strange : Le Début et la Fin, un récit destiné à ramener Docteur Strange sur le devant de la scène.
Brandon Peterson est, quant à lui, un dessinateur américain surtout connu pour ses travaux sur les X-Men et chez Top Cow. Les lecteurs ont pu le voir  à l'oeuvre récemment sur Uncanny Inhumain.

Doctor Strange : Le Début et la Fin remplit parfaitement la mission qui est la sienne, c’est-à-dire proposer une réécriture moderne des origines d’un personnage né en 1963. L’histoire est fluide et permet de s’approprier une partie de la branche mystique de l’univers Marvel. Les lecteurs rencontreront ainsi avec lui les personnages principaux entourant Strange, les alliés comme les antagonistes.
Mais le comics est plus qu’une simple origin story, il pose, en effet, une question à laquelle de nombreux super-héros ont eu à répondre dans leur quête de justice : quel est le prix à payer pour mener cette vie, que devront-ils sacrifier ? Strange est donc amené à son tour devant ce choix.
Peterson livre en outre ici de superbes planches qui, malgré un découpage très classique et sans vraies prises de risque, magnifient la magie et les combats mystiques.
Strange est de la sorte le récit parfait pour découvrir le Sorcier Suprême. L'histoire et l’univers y sont accessibles même sans connaissance aucune du personnage. Beaucoup de lecteurs ont, en effet, du mal avec le style old school des dessins des années 60-70, même si le côté psychédélique des comics originaux collaient très bien au récit (et à l’époque…) : en cela, Brandon Peterson signe du beau travail qui peut justifier à lui seul l’achat du recueil.

Doctor Strange : Le Début et la Fin s'adresse donc avant tout aux personnes qui veulent découvrir le Docteur Strange et qui sont peu réceptifs à ses aventures des années 60. Il reste logiquement une "origin story" assez basique. Son vrai et seul problème est ailleurs : l'équipe créative qui le signe n'est, en effet, réunie que seulement pour ces épisodes, si bien qu'elle n'aura pas la main mise sur la dynamique naissante. Le lecteur peut donc rester sur sa faim et se désespérer de savoir que le talent de Joseph Michael Straczynski pour la ré-écriture des héros, à la vue de son apport sur des personnages comme Thor ou Spider-Man, combiné à un Peterson brillant pour représenter la magie, ne bénéficiera plus à Doctor Strange.

Doctor Strange : Le Début et la Fin livre une bonne histoire pour découvrir l'un des plus grands sorciers de la Terre : elle n'en reste pas moins que le début de la découverte des arts mystiques de l'univers Marvel.