Sheer Heart Attack

Sheer Heart Attack
La jaquette
Titre original :
Sheer Heart Attack
Éditeur :
Hollywood Records
Date de sortie USA :
Le 5 mars 1991 (US / Hollywood Records)
Le 8 novembre 1974 (UK / EMI)
Genre :
Rock
Artiste(s) :
Queen
Durée :
39 minutes

Liste des morceaux

01. Brighton Rock - 5:08
(Brian May)
02. Killer Queen - 3:01
(Freddie Mercury)
03. Tenement Funster - 2:48
(Roger Taylor)
04. Flick of the Wrist - 3:19
(Freddie Mercury)
05. Lily of the Valley - 1:43
(Freddie Mercury)
06. Now I'm Here - 4:10
(Brian May)
07. In the Lap of the Gods - 3:20
(Freddie Mercury)
08. Stone Cold Crazy - 2:12
(Freddie Mercury, Brian May, Roger Taylor, John Deacon)
09. Dear Friends - 1:07
(Brian May)
10. Misfire - 1:50
(John Deacon)
11. Bring Back the Leroy Brown - 2:13
(Freddie Mercury)
12. She Makes Me (Stromtrooper in Stillettos) - 4:08
(Brian May)
13. In the Lap of the Gods... Revisited - 3:42
(Freddie Mercury)

Bonus Track 1991 Hollywood Records CD Réédition :
14. Stone Cold Crazy (1991 remix par Michael Wagener) - 2:15
(Freddie Mercury, Brian May, Roger Taylor, John Deacon)

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 11 mars 2015
Les chansons

Toutes les chansons ont été produites par Queen et Roy Thomas Baker

01. Brighton Rock
A la base, la chanson, écrite par Brian May en 1973, se destine à l'album Queen II mais n'est pas prête au moment de la mise sous presse. Elle est donc mise en attente et atterrit sur le troisième album du groupe. Elle a d'ailleurs droit à plusieurs titres comme « Happy Little Day », « Blackpool Rock » ou « Herne Bay » avant de devenir Brighton Rock qui est son appellation la plus connue dans le monde de la pop culture anglaise, venant du titre d'un roman policier écrit dans les années 1930 par Graham Greene, et adapté plus tard en film. La chanson parle de l'histoire de deux amants Jenny et Jimmy qui se rencontrent dans le parc de Brighton (ville de Grande Bretagne) pendant les vacances ; Jenny ne pouvant pas rester longtemps de peur de voir sa mère apprendre qu'elle passe du temps aux côtés d'un garçon. Brighton Rock est souvent plus connue pour son solo de guitare fait par l'incroyable Brian May et qui en rappelle un autre datant de 1968 dans la chanson Blag. Le musicien y utilise une technique bien à lui restituant plusieurs sortes d'échos pour que la guitare ait un son harmonique.

02. Killer Queen
La chanson Killer Queen est écrite par Freddie Mercury et constitue le premier succès international du groupe. Il s'agit d'ailleurs de l'une des seules chansons où Mercury écrit les paroles avant même que la mélodie ne soit créée ; Brian May étant hospitalisé à l'époque. Killer Queen est manifestement beaucoup plus calme que les chansons des deux premiers albums du groupe, tout en utilisant les harmonies vocales et musicales plébiscitées par lui. Elle rend un petit hommage à la reine Marie-Antoinette moquant l'une de ses célèbres répliques ("« Let them eat cake », she says, just like Marie Antoinette" / "« Qu'ils mangent de la brioche », dit-elle, tout comme Marie-Antoinette").

03. Tenement Funster
Cette chanson est interprétée par Roger Taylor, qui y joue également de la batterie ; Freddie Mercury se plaçant lui au piano ; John Deacon à la basse et Brian May à la guitare. Le titre parle de jeunesse et de rébellion en utilisant des effets d'échos similaires à Brighton Rock. Elle aussi a d'ailleurs changé de nom, devant s'appeler « Teen Dreams » ou encore « Young and Crazy ».

04. Flick of the Wrist
Flick of the Wrist sort en qualité de double Face A du 45 Tours Killer Queen sans être autant exposée que son ainée et rencontrant ainsi beaucoup moins de succès : seuls les fans de Queen l'apprécient vraiment. Freddie Mercury y chante avec une voix à plusieurs octaves tandis que la prestation de solo de guitare de Brian May se fait, à son retour de l'hôpital, un peu précipitée sans qu'il ait vraiment le temps de donner son avis. Les paroles sont plutôt sombres et le ton très agressif.

05. Lily of the Valley
Freddie Mercury chante et joue du piano sur cette chanson qui est une référence à Seven Seas of Rhye un titre présent dans les deux premiers albums de Queen (Queen & Queen II). Il s'agit également du troisième single de Queen et de l'une des seules ballades de l'album.

06. Now I'm Here
Deuxième single de l'album et l'un des derniers titres composés pour lui, la chanson est écrite par May alors qu'il est encore à l'hôpital : il se rappelle à travers elle les bons moments que le groupe a passé quand il faisait l'ouverture des concerts de Mott the Hoople. Now I'm Here s'ouvre sur un grand solo de guitare puis est directement suivi par des voix harmonieuses qui rappellent un air de chorale avant de se conclure avec le groupeau grand complet hurlant « Go Go Go Little Queenie ».

07. In the Lap of the Gods
Pour Freddie Mercury, il s'agit ici d'un prélude à l'album A Night at the Opera (qui sortira l'année suivante) et plus spécialement encore à Bohemian Rhapsody. Elle est ainsi construite en trois parties : l'introduction qui contient un piano rapide soutenant la voix robotique de Taylor puis des harmonies ; le cœur transforme le titre en chanson douce livrant une sorte d'histoire d'amour que Freddie Mercury chante calmement ; et enfin, la conclusion sur des harmonies avec le groupe tout entier qui entame « Leave it in the lap of the gods ».

08. Stone Cold Crazy
Stone Cold Crazy est une chanson écrite par Freddie Mercury alors qu'il ne fait même pas encore partie du groupe Queen. Il est alors en effet membre d'un petit groupe inconnu du nom de Wreckage et joue cette chanson en live au début des années 1972. Le titre est plusieurs fois remanié, autant sur sa musique que ses paroles avant qu'une version studio soit faite en 1974. Stone Cold Crazy a droit à tellement de changements qu'aucun membre ne se rappelle qui a fait quoi au point de créditer tout le groupe au même niveau. La chanson, qui parle de gangsters et fait même référence à Al Capone, est connue pour son tempo rapide et son air décousu et rebelle, limite punk. En 1990, le groupe Metallica en fait une reprise pour son album de compilation Elektra's 40th Anniversary, et la propose également en deuxième titre (ou Face B) de son single Enter Sandman : la version remporte au passage un Grammy Award !

09. Dear Friends
Une chanson écrite par Brian May ; Freddie la chante tandis que May joue du piano. Elle est une jolie ballade reprise par le groupe Def Leppard comme Bonus Track, de leurs EP Yeah!.

10. Misfire
Il s'agit ici de la première composition de Deacon sur laquelle il joue la plupart des morceaux de guitare y compris un solo ; Mercury lui y chante joyeusement : l'ensemble distillant de la bonne énergie.

11. Bring Back the Leroy Brown
Mercury chante (en utilisant une technique qui permet de rendre sa voix très grave) ce titre qu'il a écrit tout en jouant également du piano ; May assure lui l'ukulélé, le banjo et la double basse. La chanson fait référence au succès de l'époque Bad Bad Leroy Brown du chanteur Jim Croce mort l'année précédente dans un accident d'avion.

12. She Makes Me (Stromtrooper in Stillettos)
Écrite et chantée par May avec Deacon qui y joue de la guitare acoustique, ce titre contient des sirènes de police et des sons de respiration profonde. 

13. In the Lap of the Gods... Revisited
Un avant-goût de la chanson We Are the Champions, et dernier morceau de l'album : une vraie réussite, petit chef d'œuvre.

Bonus Track 1991 Hollywood Records CD Réédition :

14. Stone Cold Crazy (1991 remix par Michael Wagener)
Remix de Stone Cold Crazy sorti lors de la réédition de l'album par Hollywood Records, il s'agit là d'une version beaucoup plus rapide de la chanson d'origine. Assez originale, elle donne un nouveau goût à ce hit qu'elle fait entrer dans le grunge du début des années 90.

L'album

Sheer Heart Attack est le troisième album du groupe anglais Queen, sorti en 1974. Il est produit par le groupe lui-même et Roy Thomas Baker tandis qu'EMI le distribue en Angleterre et Elektra aux Etats-Unis jusqu'à 1990 année où Hollywood Records (filiale de Disney) prend le relai à la fin du contrat initial conclu avec Capitol Records. L'album permet à Queen de devenir populaire des deux côtés de l'Atlantique. Le premier single Killer Queen arrive ainsi à la deuxième place des charts anglais, tandis qu'il déboule à la 12ème du Billboard Hot 100, le TOP 50 américain en 1975. L'album montre également l'évolution musicale du groupe et surtout l'étendue de son talent, mélangeant les styles avec une maitrise absolue des sons rock. Sheer Heart Attack est considéré depuis comme l'un des meilleurs albums de Queen.

Queen est donc un groupe de rock anglais formé en 1970 à Londres par Freddie Mercury, Brian May et Roger Taylor avant que l'année suivante le bassiste John Deacon les rejoigne. Son premier album sort en 1973 et passe plutôt inaperçu malgré quelques bonnes critiques. En 1974, Queen fait sa première émission TV dans Top of the Pops en y chantant Seven Seas of Rhye avant de sortir le mois suivant le deuxième album Queen II.  Au contraire de son ainé, il fait un carton et se place directement à la cinquième place des charts anglais. Quelques mois plus tard, le single Killer Queen fait décoller la carrière du groupe qui enchaine alors une tournée anglaise à guichets fermés. Il ne reste plus ensuite qu'à conquérir le reste de l'Europe, puis les Etats-Unis et bientôt... le monde !
Le quatrième album A Night At the Opera sort le 3 décembre 1975, avec pour premier single Bohemian Rhapsody qui devient également le premier clip vidéo de l'histoire ! A partir de là, Queen joue dans des salles de plus en plus grandes devant un public de plus en plus nombreux. Un an plus tard sort A Day At the Races, qui atteint la première place des charts Album grâce au single Somebody to Love qui squatte lui la deuxième place des 45 T.
Le groupe sort en 1977 News of the World contenant les singles We Are the Champions et We Will Rock You. Il se classe premier aux Etats-Unis et en France ! L'album rencontre un tel succès que Queen décide de partir pour sa première tournée mondiale qui affichera complet partout !
Le groupe enregistre alors son septième album Jazz qui reste plus de 27 semaines dans les charts et repart avec en tournée tout  livrant parallèlement son premier album live Live Killers qui sort le 22 juin 1979.
Années 1980 aidant, l'album The Game marque l'utilisation par le groupe du synthé ; Queen continuant d'ailleurs d'explorer de nouveaux horizons comme le funk avec l'énorme tube Another One Bites The Dust. Freddie Mercury change, de nouveau, de look, se met à porter du cuir et coupe ses cheveux tout en arborant une petite moustache : il assume manifestement de plus en plus son homosexualité.
Pour fêter ses 10 ans, Queen sort l'album Greatest Hits qui sera onze fois disque de platine et restera 500 semaines dans les charts marquant là une première dans l'histoire de la musique ! Sort également le single Under Preassure en duo avec David Bowie.
Après le faux pas que constitue l'album décevant (Hot Space), Queen est très attendu : pas de déception cette fois-ci ; Radio Ga Ga se classant directement à la première place dans 19 pays !  Devenu monument du rock, le groupe se produit en 1985 devant plus de 250 000 personnes lors du festival Rock in Rio au Brésil, puis le 15 Juillet lors du Live Aid organisé par Bob Geldof à Londres et diffusé dans le monde entier ; la prestation de Queen étant une anthologie live pendant plus de 20 minutes devant 72 000 spectateurs !
En 1987 après quelques autres succès, le groupe se fait de plus en plus discret même si quelques albums sortent. Il signe en 1990 un contrat avec Hollywood Records, une compagnie de disque appartenant à Disney et dont les fans conspuent autant la filiation avec Mickey que le manque d'expérience (elle est toute récente). Alors nouveau dans le milieu artistique, Hollywood Records n'avait pas encore d'artistes à son nom et cherche alors à remplir son catalogue. Après l'arrêt de leurs contrats avec EMI, les Queen en pleine quête de maison de disque, tombent sur le label Hollywood Records qui offre au groupe une belle somme d'argent qu'ils ne peuvent refuser. Après quelques mois de négociations, le groupe signe chez Disney qui aura le droit d'exploiter tout le catalogue de Queen aux États-Unis (Island Records s'occupant du reste du monde).
En janvier 1991 après la sortie du single The Show Must Go On, Freddie Mercury se révèle atteint du SIDA : il décèdera le 24 novembre 1991 à l'âge de 45 ans des suites d'une pneumonie...

Au sujet de l'album Sheer Heart Attack, Freddy Mercury affirme « qu'il s'agit là d'un opus très varié, jusqu'à l'extrême utilisant toutes les techniques de studios alors disponibles : il a reçu beaucoup de critiques mais les critiques permettent d'avancer et de pousser à être meilleur, même si la presse anglaise a été vraiment trop dure et très injuste allant jusqu'à prétendre avoir à faire à des chanteurs de supermarché... La scène a montré le potentiel de Queen et a mouché cette presse de caniveaux. Queen est un groupe de rock et c'est tout ! » 

Pour accompagner l'album, trois singles sortent ; le premier est Killer Queen. Freddie Mercury le décrit comme une chanson soul qu'un chanteur noir pourrait chanter « les gens ont l'habitude du hard rock, cette chanson parle d'une fille de la haute bourgeoisie ; ce que j'essaye de dire, c'est que même les filles de la haute bourgeoisie peuvent être des trainées voire les pires trainées qu'il puisse exister. » Brian May explique que Killer Queen est arrivé au bon moment : tout a changé à partir de lui ; c'est ce morceau qui a rendu le groupe populaire aux yeux du public. La chanson est jouée en live de 1974 à 1978 en qualité de medley, puis comme une vraie chanson indépendante à l'occasion du Montréal Forum à Québec et pendant le Works Tour en 1984. En 2015, elle est également utilisée lors du concert Queen & Adam Lambert Rock Big Ben Live.

Le deuxième single proposé dans les bacs est Now I'm Here ; un titre que le groupe estimait évident de sortir  juste après Killer Queen. Le public connait désormais beaucoup mieux Queen et est désormais réceptif à l'idée de voir les différentes palettes de son talent. C'est un énorme contraste entre le rock 'n' roll et la chanson plus calme.

Le troisième single est Lily of the Valley : il sort d'ailleurs seulement au Japon où le groupe est très, très populaire. La chanson aborde des thèmes vraiment personnels, chers à Freddie Mercury. Sans être un hit, elle n'en reste pas moins très agréable à écouter en live.

Lors de la sortie de l'album Sheer Heart Attack, les critiques vont d'une extrême à l'autre, certaines détestant, d'autres adorant les morceaux Killer Queen et Now I'm Here mais trouvant l'album sans charme ou même sans « vrais » tubes. D'autres encore saluent un album très ambitieux : « il est difficile de l'aimer, mais il est difficile de ne pas l'admirer »  affirme le magazine Rolling Stones.

Depuis, l'album est devenu un classique de Queen et se classe dans pas mal de charts comme un album indispensable: il fait même partie, en Angleterre, des 1001 Albums à écouter avant de mourir.

Sheer Heart Attack est donc un album plein d'ambitions qui montre les différentes palettes du groupe. Il est un véritable chef-d'œuvre du genre et place Queen dans la cour des grands le hissant au niveau de groupes comme Pink Floyd, Electric Light Orchestra ou T-Rex. Un must qui reste aujourd'hui indétrônable et continue d'enthousiasmer son auditoire, générations après générations.