Best of Hilary Duff
La jaquette
Éditeur :
Hollywood Records
Date de sortie USA :
Le 11 novembre 2008
Genre :
Pop
Artiste(s) :
Hilary Duff
Durée :
46 minutes

Liste des morceaux

01. Reach Out - 4:14
(Martin Gore, Ryan « Alias » Tedder, Evan Bogart, Mika Guillory)
02. Holiday - 4:05
(Ryan « Alias » Tedder, Hilary Duff, Haylie Duff)
03. Stranger - 4:14
(Hilary Duff, Kara DioGuardi, Vada Nobles, Derrick Haruin, Julius Diaz)
04. With Love - 3:05
(Hilary Duff, Kara DioGuardi, Vada Nobles, Julius Diaz)
05. Play with Fire - 3:01
(Hilary Duff, Kara DioGuardi, Rhett Lawrence, Will I Am)
06. Wake Up - 3:38
(Dead Executives, Hilary Duff)
07. Fly - 3:45
(Kara DioGuardi, John Shanks)
08. Come Clean (Remix) - 3:20
(Kara DioGuardi, John Shanks)
09. So Yesterday - 3:36
(Lauren Christy, Scott Spock, Graham Edwards, Charlie Midnight)
10. Why Not - 3:00
(Charlie Midnight, Matthew Gerrard)
11. Reach Out (Remix) - 6:16
(Martin Gore, Ryan « Alias » Tedder, Evan Bogart, Mika Guillory)
12. Holiday (Bermudez - Chico Remix) - 4:08
(Ryan « Alias » Tedder, Hilary Duff, Haylie Duff)

Amazone MP3 et iTunes Store Bonus Tracks :
13. Stranger (Vission vs. Aude Mixshow) - 5:34
(Hilary Duff, Kara DioGuardi, Vada Nobles, Haruin, Julius Diaz)
14. Dignity (Richard Vission Remix) - 3:43
(Hilary Duff, Kara DioGuardi, Bennett, Richard Vission)

Bonus Track Australien :
15. Little Voice - 3:04
(Kara DioGuardi, Patrik Berger)
16. Our Lips Are Sealed (avec Haylie Duff) - 2:38
(Jane Wiedlin, Terence Hall)

Bonus Track Japonais :
17. Metamorphosis - 3:27
(Hilary Duff, Charlie Midnight, Bennett, Andre Recke)
18. Come Clean - 3:33
(Kara DioGuardi, John Shanks)
19. Girl Can Rock - 3:02
(Charlie Midnight, Denny Weston, Jr.)
20. Who's That Girl ? - 3:25
(Charlie Midnight, Andreas Carlsson, Desmond Child)
21. Beat of My Heart - 3:08
(Dead Executives, Hilary Duff)
22. Reach Out (Caramel Pod E Remix) - 7:14
(Gore, Ryan « Alias » Tedder, Evan Bogart, Mika Guillory)

Edition Européenne :
23. Dignity - 3:14
(Hilary Duff, Kara DioGuardi, Bennett, Richard Vission)
24. Holiday (Bermudez – Chico Remix) - 8:46
(Hilary Duff, Kara DioGuardi, Vada Nobles, Haruin, Julius Diaz)
25. With Love (Bimbo Jones Remix) - 6:40
(Hilary Duff, Kara DioGuardi, Vada Nobles, Julius Diaz)

La critique

rédigée par
Publiée le 09 septembre 2015
Les chansons

01. Reach Out - Produit par Ryan « Alias » Tedder
Reach Out
est le premier et unique single de l'opus : une chanson qui ne correspond en rien à l'image d'Hilary Duff et où elle tente un style plus mature, en samplant le titre Personal Jesus de Depeche Mode sorti en 1989. En réalité, la jeune fille ne réussit qu'à se ridiculiser en livrant une version fade sans aucune énergie... Une grosse déception !

02. Holiday - Produit par Ryan « Alias » Tedder
Après le désastre de Reach Out, il est difficile de continuer à écouter l'album d'autant qu'Holiday est elle-aussi une chanson sans saveur. Hilary Duff s'y révèle en pleine crise d'identité : quitter le label de Mickey apparait désormais comme la meilleure solution !

03. Stranger - Produit par Vada Nobles, Derrick Haruin, Logic
Sorti comme troisième single de l'album Dignity, Stranger raconte l'histoire d'une fille trompée par son petit copain. La voix d'Hilary Duff n'a jamais été aussi bien amenée et les paroles se révèlent vraiment efficaces. Le public visé n'est désormais manifestement plus les ados mais les jeunes adultes qui adorent la dance-music. Hilary Duff a donc bien grandi et d'une belle façon ; cette chanson montre la vulnérabilité de l'artiste tout autant que sa force. Malheureusement, Stranger fait un flop à la radio. 

04. With Love - Produit par Vada Nobles, Logic
Assurément l'un des morceaux les plus connus de la chanteuse ! With Love montre l'évolution d'Hilary Duff. Sa voix est vraiment sexy et n'a plus rien à voir avec le timbre innocent de Come Clean. Le rythme de la musique fait, en outre, très club et justifie son rang de premier numéro 1 d'Hilary Duff !

05. Play with Fire - Produit par Rhett Lawrence
Voici le premier single de l'album Dignity sorti pour habituer les fans à la nouvelle image de la chanteuse. Malheureusement, ils ne répondent plus présent et ont, comme les critiques, accablé l'opus ; une posture assez injuste dans la mesure où Hilary Duff y offre de bonnes paroles sur un rythme qui invite à danser.

06. Wake Up - Produit par Dead Executives
Wake Up
 se veut un titre dynamique qui invite à prendre du bon temps en abordant les bons et mauvais côtés de la célébrité : Hilary Duff y parle ainsi de sa joie de vivre et de sa confiance en elle en impliquant son auditoire. « Je veux oublier tous les problèmes que j'ai, ou que vous avez vous-même avec votre patron, professeur, mère ou quiconque d'autre. » Wake Up est une chanson très dance, aux allures pop et au ton fun qui tranche vraiment avec le style habituel de la chanteuse. Elle est ainsi beaucoup plus mature. C'est à l'évidence un très bon choix de premier single pour son album Most Wanted, un des meilleurs titres d'Hilary Duff.

07. Fly - Produit par John Shanks
Il s'agit du premier single de l'album Hilary Duff, un titre énergétique qui, sous des airs rock n' roll, reste très pop et agréable à écouter.

08. Come Clean (Remix) - Produit par John Shanks, Chico Bennett, Richard Vission
Come Clean
 est assurément l'un des tubes les plus populaires de la chanteuse et le plus réussi ! Il s'agit ici de la version remix qui est sortie en radio.

09. So Yesterday - Produit par The Matrix
Voici le tour du premier single de la chanteuse qui parle de la façon de se remettre d'une rupture. Le titre prend des allures pop mais aussi rock, beaucoup l'ayant comparé au style de la chanteuse Avril Lavigne.

10. Why Not - Produit par Matthew Gerrard
Il s'agit ici d'une chanson mondialement connue par les fans d'Hilary Duff, extrait de la bande originale du film Disney Lizzie McGuire - Le Film.

Bonus Track Australien :

15. Little Voice - Produit par Chico Bennett, Kara DioGuardi
Little Voice
 est une reprise d'un titre de la chanteuse suédoise Shalene The Little Voice sorti en 2000. Elle constitue d'ailleurs le troisième single d'Hilary Duff et s'intéresse à la nécessité de pouvoir parler à sa conscience.

16. Our Lips Are Sealed (avec Haylie Duff) - Produit par Charlie Midnight
Un featuring avec la sœur d'Hilary Duff donnant une chanson énergétique qui apporte de la bonne humeur !

Bonus Track Japonais :

17. Metamorphosis - Produit par Chico Bennett, Charlie Midnight
La chanson traite d'une rupture avec un garçon : tous les médias de l'époque pensent alors qu'Hilary Duff parle de son ex petit-copain Aaron Carter. Elle n'aura de cesse de démentir cela, en vain...

19. Girl Can Rock - Produit par Charlie Midnight, Weston, Jr.
Cette chanson s'inscrit parfaitement dans le genre des titres de 2004, très pop commerciale !  

20. Who's That Girl ? – Produit par Child, Charlie Midnight, Carlsson
Même motif, même punition : une chanson très pop commerciale, en phase avec l'année de sa sortie !  

21. Beat of My Heart - Produit par Charlie Midnight
Sous des allures de new-wave, bubble-gum pop et dance, un titre très sympathique à écouter, il change des chansons « rocks » qu'Hilary Duff a l'habitude d'interpréter.

Edition Européenne :

23. Dignity - Produit par Bennett, Richard Vission
Hilary Duff se moque ici de certaines jeunes starlettes d'Hollywood dans un titre qui peut être vu comme brocardant les célébrités sans cesse à la une de la presse à scandale. Le message, pourtant négatif, passe bien grâce à une musique très entraînante. Le passé de la petite Hilary l'a manifestement aidé à écrire les paroles.

L'album

Best of Hilary Duff est le premier best-of de la chanteuse Américaine Hilary Duff. L'album sort ainsi le 11 novembre 2008 chez Hollywood Records et comporte douze chansons formées des précédents singles de la chanteuse ainsi que deux nouvelles chansons Reach Out et Holiday (et leur deux remix). Un seul single est alors proposé pour promouvoir l'album. Reach Out produit par Ryan « Alias » Tedder se classe ainsi  troisième au top des charts Hot Dance Club Play aux États-Unis.

Hilary Duff débute sa carrière à l'âge de 6 ans en s'illustrant dans des spots publicitaires télévisés. Elle enchaîne, quelques années plus tard avec des téléfilms à succès, tels que Casper et Wendy en 1998 et L’Ange de l’Amour, l'année suivante, pour lequel elle emporte un Young Artist Award.
En 2001, la jeune fille devient, pour Disney Channel, l'héroïne de la série Lizzie McGuire. Durant trois saisons consécutives, elle s'illustre ainsi dans son rôle d'adolescente ultra mature et devient célèbre dans le monde entier, en véritable égérie Disney. Devant le succès que rencontre la série, Lizzie McGuire est d’ailleurs adaptée sur grand écran en 2003 sous le titre de Lizzie McGuire - Le Film. Dans l’intervalle, et comme il est d’usage sur la chaîne de Mickey, l’actrice tient en 2002, le rôle principal d’un Disney Channel Original Movie, Cadet Kelly. Elle participera une dernière fois à une production TWDC, en 2010, dans le téléfilm de la collection ABC Family Original Movies, Love & the City.
Parallèlement à son parcours d'actrice, Hilary Duff fait ses premiers pas dans la musique. Après l'enregistrement de quelques singles pour Disney, la jeune fille se produit, en effet, sur scène en duo avec sa sœur aînée, Haylie Duff. En 2003, sa carrière de chanteuse décolle véritablement puisque son second album, Metamorphosis, rencontre un vif succès lui ramenant un double disque d'or. En 2004, elle sort son troisième album sobrement dénommé Hilary Duff puis en août 2005, un quatrième, intitulé Most Wanted et premier opus de compilation. Il contient, il est vrai, quelques chansons de ses deux premiers albums, quelques remixes et seulement trois nouveaux titres. Enfin, le 3 avril 2007, Hilary Duff sort son cinquième album intitulé Dignity. Elle végète ensuite plus ou moins et c’est en 2009, après six années, qu’elle se sépare du label Hollywood Records, appartenant à Disney. Elle ne fera ensuite que quelques apparitions télé notamment dans la série Gossip Girl.
En parallèle de sa carrière musicale et télévisuelle, Hilary Duff s'essaye au cinéma mais sans grand succès dans des films tous passés inaperçus comme Treize à la Douzaine (2003), Comme Cendrillon (2004), Treize à la Douzaine 2 (2005) ou Material Girls (2006) ; rien d’étonnant dès lors à voir la jeune actrice obtenir une nomination coup sur coup aux Razzie Awards pour ces deux derniers. Sa plus récente incursion au cinéma remonte, depuis, à 2012 dans She Wants Me avec... Le même constat d’échec que les précédentes !
Beaucoup plus discrète depuis, elle écrit des livres et s’occupe de son fils né en 2012. En réalité, elle n’en finit pas de tenter son « come-back » comme en témoigne sa participation, par exemple, à un épisode de la série Mon Oncle Charlie. Elle parvient néanmoins à sortir un nouvel album plus de sept ans plus tard Breath In. Breath Out..

En septembre 2007, Hilary Duff confie donc à plusieurs sources qu'elle travaille avec un rappeur nommé Prophet sur une chanson qui n'a finalement pas figuré dans son précédent album Dignity. Le titre s'appelle Reach Out et personne ne sait alors qu'il constituera le futur premier single du Best of d'Hilary Duff. Plus tard dans l'année, elle confirme que son album Dignity aura droit à une édition CDVU+. Le procédé est, en fait, imaginé par The Walt Disney Company et consiste à ressortir des albums en digital avec une multitude de bonus vidéo et remix dont, ici, deux nouvelles chansons Reach Out et Holiday. Duff révèle même vouloir écrire une troisième chanson inédite et voir sortir Holiday en premier single. Hollywood Records n'apprécie que moyennement les déclarations trop hâtives de sa jeune artiste. Le label entend ainsi avoir le dernier mot et renonce tout bonnement à l'idée de ressortir Dignity qui n'a, à l'origine, pas eu beaucoup de succès. Cette situation rend Hilary Duff furieuse : alors même qu'elle est toujours sous contrat pour un dernier album, elle décide, en effet, de quitter le label et négocie la sortie d'un Best Of comme ultime opus...

Best of Hilary Duff débarque donc précipitamment dans les bacs. À la différence de Most Wanted sorti en 2005, qui était un album compilant plusieurs de ses chansons (single et non single), Best of Hilary Duff est ainsi le premier vrai best-of officiel de la chanteuse. Il reçoit pourtant des avis mitigés de la part de la critique. Allmusic apprécie ce qu'il considère comme une suite de Most Wanted mais estime qu'il ne s'agit pas ici d'un pas vers le passé mais vers le futur, un comble pour une compilation ! Common Sense Media y va, lui, un peu fort en prétendant que « les parents devraient savoir qu'Hilary Duff n'est plus vraiment une jeune adolescente et que les jeunes fans ne devraient plus écouter ses chansons devenues sexuelles et provocatrices ».

Best of Hilary Duff entre à la 125ème place des charts US en s'écoulant à 5 500 copies lors de sa première semaine signant là un échec pour le label et la chanteuse et faisant de cet album le moins rentable de toute sa carrière. Pire encore, l'opus n'est pas certifié au RIAA (l'association interprofessionnelle qui défend les intérêts de l'industrie du disque aux États-Unis). Le manque de promotion majeure par le label Hollywood Records pèse pour beaucoup dans ce piètre score.

Reach Out est donc le premier et seul single sorti pour faire la promotion de l'album. Le clip vidéo est alors réalisé par Philip Andelman (qui a également signé Get Back de Demi Lovato ou Halo de Beyoncé) et cinq versions sortent tandis qu'une seule est choisie pour la première mondiale le 28 octobre 2008 sur MySpace.

Best of Hilary Duff est au final un produit marketing typique d'Hollywood Records et, tout autant, le fruit d'une démarche juridique actant la rupture de son contrat par Hilary Duff. Ses deux titres inédits ne sont assez travaillés pour distinguer la jeune artiste du rôle qu'elle a tenu jusqu'ici pour Disney. Il sera dès lors très dur pour elle de poursuivre sa carrière en étant toujours dans les chaussures d'un personnage de fiction définitivement aimée par le public. Hilary Duff n'a en réalité jamais pu montrer sa vraie personnalité.

Best of Hilary Duff comporte certes des sons différents des uns des autres, des styles complètement opposés mais ces changement ne sont pas aussi audacieux que ceux suivis par d'autres artistes, au profil identique mais qui ont, elles, réussi à grandir et changer de style musical, très suavement à travers le temps. Hilary Duff n'a pas mené jusqu'à son terme sa recherche d'identité si bien que de vrais progrès musicaux, il n'en est pas réellement question !
Quitter le giron Disney et s'éloigner du monde de la musique s'avère dès lors comme l'unique solution ! Et sans doute la meilleure quand il s'agit d'analyser, sept ans plus tard, son très bon album pop Breath In. Breath Out. sorti chez RCA Records...

Né pour de mauvaises raisons, Best of Hilary Duff est un album qui ne peut être conseillé qu'aux purs fans de la chanteuse : les autres n'auront cure de le découvrir tant l'ensemble est décousu.