Permission to Fly
La jaquette
Titre original :
Permission to Fly
Éditeur :
Hollywood Records
Date de sortie USA :
Le 22 juillet 2008
Genre :
Pop
Artiste(s) :
Jordan Pruitt
Durée :
39 minutes

Liste des morceaux

01. One Love - 2:59
(Leah Haywood, Daniel James, Shelly Peiken)
02. My Shoes - 3:26
(Arnthor Birgisson, Savan Kotecha)
03. In Love for a Day - 2:48
(Antonina Armato, Tim James, Jordan Pruitt)
04. Boyfriend - 3:32
(Antonina Armato, Daniel James, Jordan Pruitt)
05. Unconditional - 3:43
(David Kopatz, Ben Dunk, Angie Irons)
06. I'm Gone - 2:38
(Adam Watts, Andy Dodd, Jordan Pruitt)
07. Simple Things - 2:45
(Leah Haywood, Daniel James)
08. Permission to Fly - 3:13
(Aris Archontis, Jeannie Lurie, Chen Neeman)
09. The Way You Do the Things You Do - 2:54
(Smokey Robinson, Robert Rogers)
10. Secrets - 4:11
(Antonina Armato, Daniel James, Jordan Pruitt)
11. I Wanna Go Back - 3:18
(Adam Watts, Andy Dodd, Jordan Pruitt)
12. Always - 4:23
(Antonina Armato, Daniel James, Jordan Pruitt, Sean Hurley)

La critique

rédigée par
★★
Publiée le 19 mars 2015
Les chansons

01. One Love - Produit par Dreamlab
Sans lien avec la chanson de Bob Marley, One Love est un titre très fun à destination des fillettes et autres pré-ados.

02. My Shoes - Produit par Arnthor Birgisson
Deuxième single de la chanteuse, My Shoes est une chanson pop très efficace.

03. In Love for a Day - Produit par Antonina Armato, Tim James
Une chanson plus douce qui montre la vraie voix de Jordan malheureusement peu puissante.

04. Boyfriend - Produit par Antonina Armato, Tim James
Mélange de Pop et de R&B, la chanson, très énergétique, fonctionne bien et constitue l'une des meilleures de l'album.

05. Unconditional - Produit par Adam Kagan, David Kopatz
Une chanson voix/guitare beaucoup plus lente que les autres : la chanteuse y reprend les mêmes thèmes, déjà vus plus haut dans l'album dont une allusion à ses... chaussures !

06. I'm Gone - Produit par Adam Watts, Zndy Dodd
De bonnes paroles pour les pré-ados qui traversent des peines de cœurs : belle réussite.

07. Simple Things - Produit par Dreamlab
Sous des airs de country/pop, Simple Things est une très belle chanson malgré ses paroles simplettes.

08. Permission to Fly - Produit par Aris Archontis, Chen Neeman, Jeannie Lurie
Titre repris pour l'album, Permission to Fly est une chanson pop à la Hilary Duff  et qui ne ressemble en rien au reste de l'opus... Curieux choix.

09  The Way You Do the Things You Do - Produit par Mark Hammond
Encore une fois, une chanson qui aborde le thème de l'amour, mais dans une version très soft, idéal pour le public des pré-ados.

10. Secrets - Produit par Antonina Armato, Tim James
Avec des airs très jazzy, Secrets est l'un des meilleurs morceaux de l'album.

11. I Wanna G11. I Wanna Go Back - Produit par Adam Watts, Andy Dodd
Un titre qui aborde le thème de la séparation : plutôt réussi.

12. Always - Produit par Antonina Armato, Tim James
Dernier morceau de l'album, Always est une sorte de balade mélangeant jazz et pop, une chanson qui relaxe et fonctionne bien.

L'album

Permission to Fly est le deuxième album de la chanteuse/compositrice américaine Jordan Pruitt. Il sort le 22 juillet 2008 en édition limitée, puis début septembre de la même année sur iTunes dont il est curieusement retiré dès le 19 ; entre temps, le 26 août 2008, il débarque en magasin sous forme physique. Enfin, il a droit à une première nationale sur Radio Disney le 19 juillet 2008 à 16h00. 

Jordan Pruitt est une jeune chanteuse américaine née le 19 mai 1991 à Atlanta en Géorgie. Après avoir sorti un album de démonstration, elle signe en 2006 chez Hollywood Records. Elle y sort deux albums No Ordinary Girl en 2007 et Permission to Fly en 2008. Elle réussit ainsi à placer son premier single Outside Looking In dans le TOP 50 américain et le voit également utilisé comme musique du téléfilm Disney Channel, Le Journal de Jamie. Malheureusement, son succès qui n'est que de paille l'a fait renvoyer d'Hollywood Records qui casse son contrat en 2011. En 2012, elle auditionne pour The Voice sans vraiment convaincre... 

Avant même la sortie de l'album, Pruitt décroche pour ses morceaux plusieurs contrats publicitaires avec notamment Kraft Foods, Kimberly-Clark, Colgate-Palmolive, Samsung et Limited Too. Il faut dire qu'elle choisit ses titres avec la technique « 5 secondes ». Si une chanson ne retient pas son attention au bout des 5 premières secondes, elle ne le retient pas pour son album. Pour Permission to Fly, elle collabore avec Shelly Peiken (qui a notamment travaillé avec Christina Aguilera), Arnthor Brigisson (Céline Dion) et la team d'Hollywood Records, Antonina Armato et Tim James (Miley Cyrus, Aly & AJ, Hilary Duff...). Pruitt coécrit aussi la plupart de ses chansons. La jeune fille veut ainsi que l'album soit beaucoup plus mature que le précédent. « J'ai vraiment grandi entre le premier et deuxième, je suis devenu moi-même, je me suis trouvée et je sais qui je veux être maintenant.» déclare-t-elle à qui veut l'entendre.

Le style de Permission to Fly est très porté vers la pop, même s'il comporte aussi des airs de Jazz, de R&B et quelques relents de Reggae qui se laissent beaucoup entendre dans le premier single One Love. Côté paroles, presque toutes les chansons parlent de romance adolescente, de coups de cœur et d'amour au premier regard, mais également de ruptures et de cœurs brisés. La chanson My Shoes aborde par exemple le thème d'un coup de cœur à l'école ; Boyfriend d'un amour qu'elle espère garder pour elle ; et Simple Things des blessures causées par de petites choses de la vie. Permission to Fly fait, pour sa part, montre d'originalité sur l'album (auquel elle prête pourtant son nom) en se consacrant au sujet de l'identité et autre « qui suis-je ? ».

L'album reçoit à l'époque de très bons retours. La presse considère notamment que la chanteuse a trouvé sa voie. « Même si certaines chansons peuvent paraitre niaises, il y en a qui surprennent comme la reprise de The Way You Do the Things You Do des Temptations ou des airs de Jazz comme Secrets, la réussite d'un album décidément versatile ! » expliquent ainsi les critiques de Common Sense Media. « Bravo Disney ! Enfin un bon album, il était temps que Hollywood Records fassent les bons choix » s'exclame à son sujet Pop Reviews.

Dans ce contexte de bon accueil, One Love est le premier single de l'album : un extrait est diffusé sur MySpace le 10 juin 2008 tandis que le titre est utilisé pour l'ouverture des Disney Channel Games 2008. La chanson est également donnée sur Radio Disney dès le 14 juin 2008 où elle rencontre un joli succès se plaçant à la troisième place du hit maison. Il n'en est pas de même à l'échelle nationale où One Love ne parviendra pas à intégrer le TOP 100 américain.

My Shoes sort à sa suite en deuxième single et se voit également utilisé pour l'ouverture des Disney Channel Games. Elle passe sur Radio Disney le 3 Octobre 2008 tandis que son vidéo clip est tourné dans une école de Los Angeles le 27 août de la même année. Il débarque le 21 décembre officiellement sur iTunes et se plante lui aussi.

Plombé par des paroles trop gentillettes et des morceaux qui vont du bon au très mauvais, Permission to Fly est un album qui se perd dans trop de genres pour convaincre : la pop, la country et le Jazz... Jordan Pruitt continue visiblement de se chercher alors même qu'elle prétendait s'être trouvée. Mais voilà, le public refuse de lui accorder le temps nécessaire à son introspection et se désintéresse d'elle... Hollywood Records comprend le message et stoppe net l'acharnement thérapeutique en rayant la jeune artiste de son catalogue.