Can't Be Tamed
La jaquette
Éditeur :
Hollywood Records
Date de sortie USA :
Le 18 juin 2010
Genre :
Pop
Artiste(s) :
Miley Cyrus
Durée :
48 minutes

Liste des morceaux

01. Liberty Walk - 4:06
(Miley Cyrus, Antonina Armato, Tim James, Nicholas J. Scapa, John Read Fasse, Michael McGinnis)
02. Who Owns My Heart - 3:35
(Miley Cyrus, Antonina Armato, Tim James, Devrim Karaoglu)
03. Can't Be Tamed - 2:48
(Miley Cyrus, Antonina Armato, Tim James, Marek "Double-A" Pompetzki, Paul NZA)
04. Every Rose Has Its Thorn - 3:48
(Bret Michaels, Rikki Rockett, Bobby Dall, C.C. DeVille)
05. Two More Lonely People - 3:10
(Miley Cyrus, Kevin Kadish, Brandon Jane, Angie Aparo, Antonina Armato)
06. Forgiveness and Love - 3:28
(Miley Cyrus, Antonina Armato, Tim James, Adam Schmalholz)
07. Permanent December - 3:38
(Miley Cyrus, John Shanks, Claude Kelly)
08. Stay - 4:22
(Miley Cyrus, John Shanks)
09. Scars - 3:42
(Miley Cyrus, John Shanks)
10. Take Me Along - 4:09
(Miley Cyrus, John Shanks)
11. Robot - 3:43
(Miley Cyrus, John Shanks)
12. My Heart Beats for Love - 3:43
(Miley Cyrus, John Shanks, Hillary Lindsey, Gordie Sampson)

Bonus Track d'iTunes :
13. Can't Be Tamed [Rockangeles Remix] (Featuring Lil Jon) - 4:00
(Miley Cyrus, Antonina Armato, Tim James, Marek "Double-A" Pompetzki, Paul NZA)

La critique

rédigée par
★★★
Les chansons

01. Liberty Walk - Produit par Rock Mafia (Tim James, Antonina Armato), Devrim Karaoglu (co)
Avec cette chanson au refrain entrainant, Miley Cyrus invite son auditoire dans un monde pop-dance proche de celui de Lady Gaga : pas sûr qu’il s’agisse là du meilleur morceau pour commencer l'album mais il dispose tout de même de belles capacités pour convaincre de la suite à venir.

02. Who Owns My Heart - Produit par Rock Mafia
Sur des sons electro, parfaits pour une sortie en boite, Miley Cyrus installe plus encore son propre univers avec des paroles tournant autour de la célébrité et de ses conséquences néfastes.

03. Can't Be Tamed - Produit par Rock Mafia, Karaoglu (co), Pompetzki (co)
Miley Cyrus offre ici à ses fans et au monde entier une toute nouvelle facette d'elle en s’appuyant sur un son plus adulte : elle clame alors qu’ « Elle ne peut pas être apprivoisée et qu’elle veut voler de ses propres ailes. » De là à penser qu’elle annonçait déjà sa nouvelle image trash revendiquée en 2013 par le (trop ?) sulfureux de We Can't Stop, il n’y a qu’un pas à franchir pour ce morceau qui dispose en outre d’un son parfait pour une sortie en boite.

04. Every Rose Has Its Thorn - Produit par Rock Mafia
Reprenant une chanson sortie en 1988 par le groupe Heavy Metal Poison - à l'époque leur plus gros succès entré directement N°1 au Billboard Hot 100 - Miley Cyrus en offre elle une version totalement différente, changeant la guitare électrique par des sons electro, et délaissant une voix normalement acoustique par une voix trafiquée. Les fans du titre original crieront à l’hérésie tandis que ceux de la chanteuse salueront une adaptation aussi ambitieuse que réussie.

05. Two More Lonely People - Produit par Rock Mafia
Miley Cyrus mélange ici l'electro-pop avec la bubble gum-pop de Britney Spears : le résultat est de bonne tenue.

06. Forgiveness and Love - Produit par Rock Mafia
La deuxième musique douce de l’album, après Every Rose Has its Thorn, Forgiveness and Love est une ballade qui rappelle les débuts de Miley Cyrus en tant qu'Hannah Montana et ses chansons I Miss You ou If We Were a Movie. Le titre a, dès lors, de quoi laisser perplexe au sein de cet album : il est manifestement trop enfantin pour pouvoir prétendre à y légitimer sa présence.

07. Permanent December - Produit par John Shanks
La chanson la plus trafiquée de l'album fait qu’il est possible d’y confondre dessus Miley Cyrus avec la chanteuse Ke$ha tant la voix est remixée. Dommage car le reste de la musique est plutôt agréable.

08. Stay - Produit par John Shanks
Autre ballade de l’album, elle est assurément celle qui marche le mieux avec sa très jolie mélodie et ses très belles paroles. Miley Cyrus devrait assurément privilégier ce genre de titres.

09. Scars - Produit par John Shanks
Cette chanson aux allures de Rock (surement influencée par les groupes AC/DC ou Metallica), mélange de la pop et du rock pour livrer un morceau agréable mais qui n'a presque rien à voir avec tout le reste de l'album.

10. Take Me Along - Produit par John Shanks
Titre fait au piano, il semble s'inspirer des plus grands tubes de Coldplay. Malheureusement, la mayonnaise ne prend pas et Take Me Along rate son propos pour n’être finalement qu’une chanson épuisante à écouter !

11. Robot - Produit par John Shanks
Dans cette chanson elle aussi influencée par des sons rock, Miley Cyrus semble énervée au point de se livrer à un exercice de violence via un puissant et impressionnant exercice de voix.

12. My Heart Beats for Love - Produit par John Shanks
La chanson finale de l'album (sans Bonus Track) est une ballade. Sa mélodie est plutôt sympathique mais le titre est décidément beaucoup trop répétitif pour convaincre de sa valeur.

Bonus Tracks :

13. Can't Be Tamed [Rockangeles Remix] (Featuring Lil Jon) - Produit par Rock Mafia
Dans ce remix de la chanson Can't Be Tamed, dès le départ, le rappeur Lil Jon annonce au grand public ce que Miley Cyrus est censée de pas oser lui dire « Hé yo, Miley, je ne comprends pas pourquoi ils ne te laissent pas grandir bébé, tu dois leur faire savoir que tu n'es plus une petite fille, tu peux faire ce que tu veux, meuf ». Il s’est avéré en réalité prémonitoire tant, depuis sa sortie et notamment son album Bangerz (2013), la jeune femme a complètement changé de look et d'attitudes, proposant d’elle une version trash et sexuelle...

L'album

Can't Be Tamed est le troisième album de Miley Cyrus produit par Hollywood Records et constitue le dernier opus de l'artiste au sein du label musical de Mickey (elle est passée depuis chez RCA Records). Il affiche des influences dance-pop ainsi que quelques musiques acoustiques. Ses paroles portent souvent sur le sujet de l'acceptation de soi et de la liberté d'expression. Can't Be Tamed, produit par Rock Mafia et John Shanks qui ont déjà collaboré avec la chanteuse, est aussi, entièrement écrit par Miley Cyrus qui l’a enregistré pendant son Wonder World Tour en 2009...

Miley Cyrus est née à Franklin dans le Tennessee le 23 novembre 1992. Fille du populaire chanteur de country Billy Ray Cyrus, elle est issue d’une famille nombreuse recomposée que son âge place au milieu de la fratrie.
Sa carrière démarre réellement avec son rôle d'Hannah Montana dans la série éponyme de Disney Channel. Elle a, pour elle, auditionné dès l'âge de douze ans mais essuie, dans un premier temps, un refus net des responsables de la chaine qui la trouvent bien trop jeune. Décidée à décrocher ce rôle coûte que coûte, elle obtient une seconde audition qu’elle parvient à valider à force d’entrain et de joie de vivre. L’obstination paye : Hannah Montana se révèle vite un formidable accélérateur de carrière tant le succès d'audience pour Disney Channel est conséquent.
Création de Michael Poryes, Richard Correll et Barry O'Brien, la série Hannah Montana est diffusée à partir du 24 mars 2006 sur Disney Channel aux USA où elle démarre en trombe avec un premier épisode regardé par quelques 5,4 millions de téléspectateurs. Le succès ne se dément pas et s’exporte sur la planète entière.
Après trois saisons à succès, Disney signe pour Hannah Montana - Le Film (un succès autant commercial que critique) tandis que Miley Cyrus accepte une saison 4 pour clore en beauté - revendique t’elle - la série Hannah Montana.
Entre-temps, la jeune fille signe avec Hollywood Records pour trois albums. Le premier - une compilation entre la bande originale de la saison 2 d’Hannah Montana et le premier album de Miley Cyrus - s'intitule alors Hannah Montana 2 : Meet Miley Cyrus et réalise un grand coup commercial. Le public peut, en effet, continuer gràce à lui à aimer Hannah Montana tout en découvrant Miley Cyrus. L'album se place ainsi directement à la première place du Top 50 américain. Toujours en 2007, la jeune chanteuse entame sa première tournée mondiale The Best of Both Worlds Tour qui s’étend jusqu'en 2008 et qui se voit filmée pour devenir le film Hannah Montana et Miley Cyrus - Le Film Concert Evènement en 3-D sorti au cinéma sous le label Walt Disney Pictures.
En 2008, Miley Cyrus enchaine avec son deuxième album Breakout qui signe lui aussi un énorme succès en se classant une nouvelle fois N°1 au Top 50 Américain.
En 2009, la jeune chanteuse enregistre un EP The Time of Our Lives qui s’invite à la deuxième place aux États-Unis, et qui contient l'un de ses plus gros tubes Party In The USA.
Enfin, en 2010, Miley Cyrus sort son troisième et dernier album chez Hollywood Records, Can't Be Tamed, la même année que La Dernière Chanson, son ultime film sous le giron Disney, via le label Touchstone Pictures, cette fois-ci.

Lors de sa sortie, Can't Be Tamed a été reçu par des avis mitigés, et ce, malgré un succès commercial incontestable puisqu’il démarre à la 3eme place au Billboard Top 200 (le TOP 50 Américain) et se vend au final à plus de 1.5 million de copies à travers le monde. Miley Cyrus avait pourtant annoncé la couleur en expliquant qu'elle voulait varier les genres dans son troisième album, qu’elle souhaitait en outre être son dernier opus pop, allant jusqu’à revendiquer qu’il soit influencé par les sons de la chanteuse Lady Gaga et son univers electro-pop.

De cette recherche de positionnement, Can't Be Tamed paie le prix fort : la Critique lui reproche, en effet, de souffler le chaud et le froid entre certains titres véritablement puissants et d’autres à l’évidence bien trop faibles. D’autres vont même jusqu’à prétendre que certaines chansons ne peuvent raisonnablement pas être prises au sérieux comme Liberty Walk dont la partie rap friserait le ridicule. Au final, la plupart des critiques actent l'album comme une œuvre de transition qui révèle une Miley Cyrus plus « petite fille » mais pas encore « femme ».

Hollywood Records ne s’embarrasse pas de tous les paradoxes soulevés par Can't Be Tamed et applique un processus de promotion de l’opus des plus convenus en misant sur les apparitions publiques de la chanteuse dans des talk-shows ou émissions grand public et bien installés comme Dancing With the Stars, Good Morning America ou Britain's Got Talent, etc.

Deux singles accompagnent parallèlement la sortie de l’album.

Can't Be Tamed, le premier extrait, sort ainsi le 18 mai 2010. Il reçoit un très bon accueil des critiques et du public et se place directement à la huitième place du Top 50 Américain. Son clip vidéo est réalisé par Robert Hales qui cherche à travers lui à casser l’image de Hannah Montana et à montrer une version beaucoup plus femme et mature de Miley Cyrus. Il connait de très bons retours et se voit hissé par les fans au niveau des clips emblématiques des chanteuses Britney Spears (I'm a Slave 4 U) et Lady Gaga (Bad Romance).

Who Owns My Heart, le second et dernier single de l'album, sort lui le 26 octobre 2010 sur un clip vidéo toujours réalisé par Robert Hales. Pour Tim Winter le président de la Parents Television Council (PTC), il constitue un véritable scandale tant il est jugé trop sexuel pour passer à la télévision : dans certains de ses plans, Miley Cyrus y apparait, il est vrai, en petite culotte dans sa salle de bain... La démarche de la chanteuse est jugée d’autant plus dommageable que Miley Cyrus capte encore un auditoire très, très jeune, venu tout droit de ses années Hannah Montana et donc non préparé à assister à un tel spectacle. Plombé par sa réputation par trop sulfureuse, le titre ne décollera jamais...

Can't Be Tamed présente en réalité les mêmes symptômes que celui de Selena Gomez, Stars Dance. Miley Cyrus, encore sous contrat avec Disney (elle signe parallèlement la 4eme et dernière saison d'Hannah Montana, Hannah Montana Forever), ne peut pas paraitre crédible dans une attitude de femme adulte sur-connotée sexuellement. La quadrature du cercle est impossible à réaliser :  les choix de l’artiste tout comme ses looks extravagants sont mal définis, mal assumés et finalement mal compris. Et le pire est encore à venir...