Titre original :
Newsies
Production :
Disney Theatrical Productions
Première représentation :
Le 25 septembre 2011
Genre :
Musical
Chorégraphies :
Christopher Gattelli
Livret :
Harvey Fierstein
Théâtre :
Paper Mill Playhouse (New Jersey)
Nederlander Theatre (Broadway)
Années de production :
2011 : New Jersey
2012 : Broadway
2014 : US Tour
Mise en scène :
Jeff Calhoun
Musique et paroles :
Alan Menken
Jack Feldman
Troupe d'origine :
Jeremy Jordan
Kara Lindsay
John Dossett
Ben Fankhauser
Andrew Keenan-Bolger
(...)

Le synopsis

Dans l'Amérique de la fin du 19ème siècle, un conflit éclate entre les newsboys, les jeunes vendeurs de journaux, et le riche et influent propriétaire d'un quotidien New Yorkais.

La critique

★★★★

Newsies est une comédie musicale de Broadway basée sur le film éponyme sorti en 1992, lui-même inspiré de faits réels : la grève de 1899 des newsboys, les jeunes vendeurs de journaux à New York. Des noms bien connus au sein de la sphère Disney y contribuent ainsi : Alan Menken (La Petite Sirène, La Belle et la Bête, Aladdin...) pour la musique ; Jack Feldman (Dingo et Max, Le Roi Lion 2 : L'Honneur de la Tribu...) pour les paroles et Harvey Fierstein (voix originale de Yao dans Mulan...) pour le livret. La première mondiale du spectacle a lieu le 25 septembre 2011 au Paper Mill Playhouse de Millburn dans le New Jersey, où la période d'essai dure 3 semaines jusqu'au 16 octobre. Il ouvre ensuite à Broadway le 15 mars 2012 au Nederlander Theatre pour ce qui ne devait être qu'un engagement limité dans le temps, jusqu'en août 2012. Quelques mois plus tard, Disney Theatrical Production annonce que le show passe en engagement ouvert, c'est-à-dire sans date de fin déterminée !

 

Quelques mots sur les faits réels : dans l'Amérique de la toute fin du 19ème siècle, les newsboys aussi appelés newsies étaient le principal vecteur de distribution des journaux au grand public. Ils n'étaient pas employés des journaux, mais leur achetaient chaque matin un certain nombre d'exemplaires pour les revendre dans la rue. Ces jeunes garçons travaillaient de longues journées pour quelques cents, et vivaient bien souvent dans la rue. En 1898, plusieurs journaux new yorkais décident d'augmenter le prix auquel les newsies leur achètent les exemplaires : les 100 passant de 50 à 60 cents. Ils espèrent ainsi pousser les newsies à en vendre davantage. Certains journaux reviennent sur leurs décisions, mais l'un d'eux, le New York World publié par le puissant Joseph Pulitzer, n'en démord pas, et tant pis si les jeunes newsies sont pris à la gorge. Ils décident alors de refuser de distribuer les journaux du World, et se rallient par milliers pour manifester sur le Brooklyn Bridge, bloquant le trafic pendant plusieurs jours. Joseph Pulitzer n'a jamais accepté de redescendre le prix des 100 exemplaires, mais a accordé aux newsies une reprise des numéros invendus - une grande première ! -, ce qui mit fin au conflit. 

En avril 1992, Disney sort dans les salles américaines une comédie musicale, Newsies - The News Boys, basée sur la grève des newsboys de 1898. Boudée par le public, elle sera pourtant à l'origine, plus de 20 ans plus tard, d'une adaptation à succès à Broadway. Le film autant que la version scénique sont relativement fidèles aux faits réels. Néanmoins pour servir l'action, certains personnages ou dynamiques sont tout de même créés de toutes pièces.

Jack Kelly, personnage principal et leader du mouvement, est ainsi un rêveur charismatique qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Il aspire à quitter New York et reste persuadé que sa vie sera meilleure lorsqu'il aura réalisé son rêve de partir à Santa Fe, dans le Nouveau-Mexique. Il n'a pourtant pas l'intention de quitter son ami Crutchie, un newsie infirme que la jambe de bois n'empêche pas d'arpenter les rues de New York pour vendre ses journaux. C'est d'ailleurs ensemble qu'ils apprennent la hausse du prix de l'exemplaire... Ils sont entourés de toute une équipe de jeunes newsboys, tous avec des personnalités bien particulières : Davey et son petit frère Les qui travaillent pour subvenir aux besoins de leur famille alors que leur père a été gravement blessé à l'usine, Specs nommé ainsi car il porte des lunettes, Race l'amateur de cigares... Tous se serrent les coudes face à l'adversité et pour faire valoir leurs droits auprès de l'implacable Joseph Pulitzer. 

 

Katherine Plumber, une toute jeune reporter qui couvre l'actualité de la grève des newsboys, est une idéaliste qui pense que ses jeunes protégés devraient être traités de façon plus juste. Elle va tout faire pour que leur histoire soit connue du public, et jouer ainsi un rôle dans leur avenir. Elle développe également une relation privilégiée avec Jack Kelly. C'est un personnage créé pour la seule version Broadway. Par rapport au film de 1992, elle est, en outre, inspirée de Sarah (la sœur de Davey et Les) et Brian (un reporter qui couvre la grève des newsies).

Le 25 septembre 2011, l'adaptation scénique de la comédie musicale Newsies fait sa première représentation mondiale au Paper Mill Playhouse de Millburn dans le New Jersey. Comme beaucoup de shows, il a en effet bénéficié d'une “période d'essai” de quelques semaines en dehors des paillettes de Broadway pour peaufiner le spectacle, gérer les derniers réglages et faire les ultimes adaptations par rapport aux réactions des premiers spectateurs.

A la suite de ces quelques semaines de rodage, Newsies ouvre donc au Nederlander Theatre à Broadway le 15 mars 2012 pour un engagement limité (comme certains shows de Broadway qui ont une date de fin de représentation bien précise, fixée à l'avance). Mais, devant le rapide succès du show et l'engouement des critiques autant que des fans, Disney Theatrical Productions annonce dès le mois de mai que Newsies passe en engagement illimité...

Depuis, le Nederlander affiche presque toujours salle comble, huit fois par semaine ! Les critiques, dès les débuts au Paper Mill Playhouse ont toujours été positives, et l'engouement populaire très fort. Le show a, de la sorte, fêté début juin 2013 sa 500ème représentation !

Coté distinctions, Newsies a été nommé pour huit Tony Awards en 2012 : Meilleure Comédie Musicale, Meilleur Livret, Meilleur Acteur dans un Rrôle Principal, Meilleure Réalisation, Meilleure Chorégraphie, Meilleure Partition, Meilleure Orchestration et Meilleure Mise en Scène. Parmi ces huit, il en remporte deux : Meilleure Partition (Alan Menken et Jack Feldman) et Meilleure Chorégraphie (Christopher Gattelli). Il a également remporté deux Drama Desk Awards (Musique et Chorégraphie).

 

Newsies, la comédie musicale, est un superbe opus de théâtre musical. La scène, relativement épurée, fonctionne autour de “tours” mobiles qui jouent tantôt le rôle des escaliers de secours des façades new yorkaises, tantôt les grilles du siège du “World”, le journal pour lesquels les newsboys travaillent. Les projections (unes de journaux, articles de presse) et accessoires (presse, imprimeuse) apportent la touche finale à l'ambiance à la fois très new yorkaise et centrée sur le monde de la presse de la fin du 19ème siècle. 

 

Les chorégraphies de Chrisopher Gattelli sont très dynamiques et impressionnantes. Les numéros s'enchaînent de façon fluide et souple, dans un style très “Broadway” (claquettes, acrobaties). L'utilisation des “tours” fait que l'occupation de la scène ne se situe pas uniquement au sol, mais aussi en hauteur. Des sièges d'orchestre jusqu'aux balcons, les chorégraphies sont à portée de chaque spectateur, qui se sent alors d'autant plus happé par l'énergie dégagée par le show. Dès le morceau d'ouverture, Carrying the Banner, l'action est partout, de gauche à droite, du sol au plafond, à en couper le souffle !

 

La musique d'Alan Menken et les paroles de Jack Feldman servent également le show et lui apportent une dimension émotionnelle forte. Il s'agit ici de jeunes garçons à qui est refusé un droit relativement basique : être payé à la juste mesure de leur travail. Et les newsboys prennent conscience de leur valeur, de leur droit à se battre pour être reconnus et respectés. Certains morceaux sont réellement plein d'émotion et le spectateur en sort empli d'ambition, avec la féroce envie de changer, de faire bouger les choses dans le bon sens !

 

La troupe déborde de talents, et cela n'est pas dû à une longue expérience de la scène. En effet, une grande partie des jeunes acteurs a réalisé ses premiers pas à Broadway quand le show a ouvert. Corey Cott, qui tient actuellement le rôle de Jack Kelly, avait à peine empoché son diplôme en théâtre de l'université de Carnegie-Mellon lors de son entrée en scène. Une des rares jeunes filles du cast, Kara Lindsay, a également réalisé son “Broadway Debut” en prenant le rôle de Katherine Plumber. Les danseurs de la troupe ont manifestement un talent fou et réalisent des acrobaties et chorégraphies impressionnantes ; certains avec un parcours “classique” de théâtre musical, d'autres avec un profil de danseur professionnel voire danseur classique. Et il ne faudrait pas oublier de citer, même s'ils sont en forte minorité, les acteurs plus expérimentés de la troupe : John Dosset, dans le rôle de Joseph Pulitzer, a, en effet, un CV impressionnant et apporte expérience et sagesse à la troupe. 

Après l'échec commercial du film des années 1990, Newsies, la comédie musicale, est cette fois une superbe réussite. Les critiques sont positives, le public répond présent, et une communauté de fans nombreuse et active renforce l'effet “bouche à oreille”. Le spectacle se joue ainsi presque systématiquement à guichet fermé.

Newsies est un vrai coup de cœur, et plusieurs signes semblent indiquer que le show pourrait venir s'exporter du côté de la scène londonienne, à West End. Il est absolument à voir !

Les critiques de l'équipe
Laurent Armand-Zuniga : Une must du genre ! Pas loin de la perfection...
★★★★
★★★★
Franck Armand-Zuniga : Le meilleur musical Disney ! Des numéros musicaux époustouflants, des chansons superbes, des décors inventifs... Et surtout une énergie positive indescriptible !
★★★★
★★★★
Robin Nègre : Les chansons mémorables d'Alan Menken et la mise en scène spectaculaire font de Newsies une expérience grisante !
★★★★
★★★★