Demi
La jaquette
Éditeur :
Hollywood Records
Date de sortie USA :
Le 20 mai 2013
Genre :
Pop
Artiste(s) :
Demi Lovato
Durée :
47 minutes

Liste des morceaux

01. Heart Attack - 3:30
(Mitch Allan, Jason Evigan, Sean Douglas, Nikki Williams, Aaron Phillips, Demi Lovato)
02. Made in the USA - 3:16
(Lovato, Jonas Jeberg, Jason Evigan, Corey Chorus, Blair Perkins)
03. Without the Love - 3:55
(Lovato, Matt Squire, Roy Battle, Freddy Wexler)
04. Neon Lights - 3:53
(Lovato, Mario Marchetti, Tiffany Vartanyan, Ryan Tedder, Noel Zancanella)
05. Two Pieces - 4:25
(Livvi Franc, Mitch Allan, Jason Evigan)
06. Nightingale - 3:36
(Lovato, Anne Preven, Matt Radosevich, Felicia Barton)
07. In Case - 3:34
(Jake Schmugge, Emanuel Kiriakou, Priscilla Renea)
08. Really Don't Care (featuring Cher Lloyd) - 3:21
(Lovato, Carl Falk, Rami Yacoub, Savan Kotecha, Cher Lloyd)
09. Fire Starter - 3:24
(Jarrad «Jaz» Rogers, Lindy Robbins, Julia Michaels)
10. Something That We're Not - 3:17
(Lovato, Andrew Goldstein, Emanuel Kiriakou, Savan Kotecha)
11. Never Been Hurt - 3:56
(Lovato, Ali Tamposi, Jason Evigan, Jordan Johnson, Marcus Lomax, Stefan Johnson)
12. Shouldn't Come Back - 3:49
(Lovato, Rami Yacoub, Carl Falk, Savan Kotecha)
13. Warrior - 3:51
(Lovato, Goldstein, Kiriakou, Robbins)  

Target Bonus Track :

14. I Hate You, Don't Leave Me - 3:33
(Lovato, E. Kidd Bogart, Goldstein, Kiriakou)  

UK Bonus Tracks :

14. Give Your Heart a Break - 3:25
(Josh Alexander, Billy Steinberg)
15. Skyscraper - 3:41
(Toby Gad, Kerli, Robbins)  

Japan Bonus Track :

14. Heart Attack (Manhattan Clique Edit Remix) - 3:23
(Mitch Allan, Jason Evigan, Sean Douglas, Nikki Williams, Aaron Phillips, Demi Lovato)  

Japan Deluxe Edition Bonus Tracks :

14. Heart Attack (The Alias Radio Remix) - 3:41
(Mitch Allan, Jason Evigan, Sean Douglas, Nikki Williams, Aaron Phillips, Demi Lovato)
15. Heart Attack (Belanger Remix) - 4:06
(Mitch Allan, Jason Evigan, Sean Douglas, Nikki Williams, Aaron Phillips, Demi Lovato)  

Japan Deluxe Edition DVD :

01. Heart Attack (Clip Vidéo)
02. The Story of Demi (Episodes 1,2 & 3)
03. Heart Attack (VEVO Presents: Live in London)
04. Really Don't Care (VEVO Presents: Live in London)
05. Made in the USA (VEVO Presents: Live in London)
06. Skyscraper (VEVO Presents: Live in London)
07. Give Your Heart a Break (VEVO Presents: Live in London)  

Latin America Deluxe Edition :

14. Nightingale (Live)
15. Really Don't Care (Live)
16. Neon Lights (Live)

Latin America Deluxe Edition DVD :

01. Made in the USA (Clip Vidéo)
02. Neon Lights (Clip Vidéo)
03. Neon Lights (Cole Plante avec Myon & Shane 54 Remix)  

Google Play Exclusive Bonus Track :

14. Give Me Love (Live at the Capital FM Studios in London, UK / 30 Mai 2014) - 4:55  

International Deluxe Edition Bonus Tracks :

14. Up (avec Olly Murs) - 3:44
(Wayne Hector, Daniel Davidsen, Meagan Cottone, Peter Wallevik, Mich Hansen)
15. Let It Go (Edition Single) - 3:33
(Kristen Anderson-Lopez, Robert Lopez)
16. Nightingale (Live from Honda Center/Anaheim, CA/2014)
17. Neon Lights (Live from Honda Center/Anaheim, CA/2014)
18
. Really Don't Care (Live from Honda Center/Anaheim, CA/2014)

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 23 février 2016
Les chansons

01. Heart Attack - produit par The Suspex
L'album s'ouvre sur une chanson électro-pop, composée par Nikki Williams. Elle aborde le mal-être amoureux et la dépression et devait constituer son tout premier single avant que la maison de disque ne décide de la confier à une chanteuse déjà connue en la personne de Demi Lovato. Cette dernière impressionne par sa capacité vocale et en livre une belle prestation.   

02. Made in the USA - produit par Jeberg, Evigan
Chanson pop rock d'abord destinée au chanteur R&B, Blair Pekins, elle est finalement confiée à Demi Lovato sur décision personnelle du producteur. La chanteuse réussit à faire sien ce titre R&B en le rendant très pop et energique.

03. Without the Love - produit par Squire, Battleroy, DQ
Parlant d'amour, Demi Lovato offre ici une chanson plutôt douce, moins efficace que les deux premières mais tout à fait convaincante.  

04. Neon Lights - produit par Tedder, Zancanella
Une chanson très dance électro produite par Tedder qui ne savait qu'en faire avant que Demi Lovato ne tombe dessus et choisisse de la rajouter à son répertoire. Le produit fini est une réussite mais son potentiel reste limité.    

05. Two Pieces - produit par The Suspex
Chanson plutôt calme, très différente du début de l'album ; l'air est agréable sans être mémorable.  

06. Nightingale - produit par Rad, Preven
Chanson très bien construite, assise sur des paroles fortes et servies par une voix puissante : le titre est assurément l'un des plus meilleurs de l'album et annonce de belles performances en live.

07. In Case - produit par Kiriakou
Surfant sous des airs d'R&B, le titre est une jolie ballade qui rappelle les chansons des années 90.  

08. Really Don't Care (featuring Cher Lloyd) - produit par Falk, Yacoub
Le girl power s'invite ici dans une chanson très bubble-gum pop selon une recette idéale pour un tube de l'été ! Son clip vidéo, tourné lors d'une gay pride, offre au titre un double sens et l'inscrit dans une démarche de lutte contre l'homophobie et le harcèlement scolaire !

09. Fire Starter - produit par Rogers, Quinones
Une belle chanson mais sans capacité à exister au-delà de l'écoute.  

10. Something That We're Not - produit par Kiriakou, Goldstein
Très pop, le titre est juste parfait pour s'écouter dans les transports, histoire d'oublier son quotidien !  

11. Never Been Hurt - produit par Evian, The Monsters and the Strangerz
Chanson très puissante servant des paroles très profondes, Never Been Hurt est une belle réussite.  

12. Shouldn't Come Back - produit par Yacoub, Falk
Une ballade dont le thème est très personnel pour Demi Lovato qui trahit son émotion dans l'intonation de sa voix : l'une des plus belles chansons de l'album.  

13. Warrior - produit par Kiriakou, Goldstein
Suite directe à Skyscraper présente sur son album Unbroken, Demi Lovato se livre ici à cœur ouvert dans un exercice très émouvant. Warrior est assurément la chanson la plus personnelle de l'album voire même du catalogue tout entier de l'artiste.

Target Bonus Track :

14. I Hate You, Don't Leave Me - produit par Kiriakou, Goldstein
Chanson acoustique pop, elle est le parfait bonus track pour un album somme toute sympathique !  

Google Play Exclusive Bonus Track :

14. Give Me Love (Live at the Capital FM Studios in London, UK / 30 Mai 2014)
Reprise du chanteur anglais Ed Sheeran, Demi Lovato offre ici une belle performance assise sur une voix très puissante.  

International Deluxe Edition Bonus Tracks :

14. Up (avec Olly Murs) - produit par Davidsen, Cutfather, Wallevik
Titre d'Olly Murs sur son album Never Been Better, Up est une chanson pop folk très agréable qui donne à l'artiste l'opportunité de se faire connaître du peuple américain aux côtés de Demi Lovato.

15. Let It Go (Edition Single) - produit par Kiriakou, Goldstein
Générique de fin du film évènement des studios Disney, La Reine des Neiges, Demi Lovato livre ici la version radio de ce hit international en lui donnant des airs très pop ; Let It Go est une très belle reprise.

L'album

Demi est le quatrième album de la chanteuse et compositrice Demi Lovato, sorti le 20 mai 2013 chez Hollywood Records.

Demi Lovato est née le 20 août 1992 à Dallas au Texas. Elle fait ses premières armes devant la caméra dès l'âge de 6 ans en participant à l'émission pour enfants, Barney & Friends. Elle revient sur les plateaux en 2006 en décrochant de petits rôles dans de nombreuses productions. En 2007, elle est déjà récurrente dans As The Bell Rings (Trop la Classe ! - Version Américaine), une mini-série de Disney Channel USA. Mais c'est son rôle dans Camp Rock, aux côtés des Jonas Brothers, qui la propulse au firmament. Elle y dévoile, en effet, ses multiples talents et notamment le chant et la composition. Elle sort dans la foulée son premier album (coécrit avec les Jonas Brothers) qui réussit le tour de force de se classer à la deuxième place des meilleures ventes américaines. Le 8 février 2009, elle débarque sur les écrans de Disney Channel avec sa propre série, Sonny, dans laquelle elle incarne une jeune adolescente "comme toute le monde" qui intègre le casting d'une série à succès...
Son deuxième album, Here We Go Again, sort en juillet 2009 et se place à la première place du Billboard 200 tandis que le premier extrait s'offre sa première entrée dans le Top 20 du Billboard Hot 100. Alors que sa carrière se développe vitesse grand V chez Disney avec notamment le Disney Channel Original Movie Princess Protection Program: Mission Rosalinda avec Selena Gomez, la vie privée de Demi Lovato fait la une des tabloïds. La sanction est immédiate : la série Sonny est stoppée ainsi que sa participation à la tournée des Jonas Brothers Live in Concert où la jeune fille a frappé l'une de ses danseuses sur scène...

Demi Lovato souffrant de dépression, de boulimie et d'automutilation, intègre finalement le 28 janvier 2010 une cure de désintoxication pour traiter également ses dépendances à l'alcools et aux drogues.  Elle y apprend à l'occasion qu'elle est bipolaire... Pourtant, elle ne baisse pas les bras et reprend sa vie en main. Elle sort ainsi son troisième album Unbroken en 2011 où elle aborde plusieurs de ses problèmes. Son premier single Skyscraper est alors le premier morceau de Demi Lovato à se hisser dans le Top 10 du Billboard Hot 100. Parallèlement, elle devient jurée dans l'émission X-Factor USA pour les saisons 2012 et 2013 aux côtés d'une autre égérie Disney, Britney Spears. Elle poursuit sa carrière de chanteuse et sort en 2013 son quatrième album Demi qui intègre également  le Top 10. Enfin, en 2015, elle présente son nouveau single Cool for the Summer tiré de son cinquième album Confident.

Au fil du temps, Demi Lovato décroche plusieurs récompenses dont un MTV Video Music Award, trente-et-une nominations aux Teen Choice Award (elle en gagne douze !) et cinq People's Choice Awards. Elle s'engage également dans plusieurs causes sociétales et environnementales comme auprès des jeunes enfants souffrant de problèmes mentaux ou physiques. Elle apporte également son soutien à la communauté LGBT pour l'égalité des droits dont le mariage gay. Elle sort également deux autobiographies qui deviendront des best-sellers ! Toute son action fait qu'elle citée en mai 2013 comme l'une des jeunes artistes les plus influentes auprès des adolescents occidentaux.

Avant cela, en avril 2012, Lovato commence à écrire plusieurs chansons pour son futur quatrième album après le succès commercial d'Unbroken sorti lui en 2011. L'opus est finalement enregistré alors que la jeune fille est juge dans la deuxième saison de X Factor USA. Lovato choisit alors son prénom en guise de titre comme une sorte de réintroduction pour un public plus « mainstream » que les jeunes qui écoutaient sa musique jusque-là. Elle annonce également qu'une suite à Skyscraper (2011) fera partie de l'opus. Il s'agit de la chanson Warrior au sujet de laquelle l'artiste déclare « je suis fière de cette chanson car c'est quelque chose que je n'avais pas encore fait ! J'ai mené sur elle plusieurs tentatives de son et la version finale est exactement ce que je voulais en faire ». De l'album, elle dit également « je suis comblée par cet album et très excitée à l'idée de le faire partager au monde entier ! ». 

Le 6 mai 2013, Demi Lovato demande à ses fans sur Twitter de débloquer les titres de son album en inondant le célèbre réseau social de mots-dièses dédiés aux chansons. Un site est même créé pour l'occasion lovaticsspeeduptime.com et permet de suivre en direct les chansons finalement sélectionnées pour l'opus. Cela fait, des vidéos YouTube et VEVO sont mises en ligne. Il n'aura finalement eu besoin de seulement quatre heures pour que toutes les chansons soit trouvées ! Un iBooks intitulé Demi (The Book) sort parallèlement le 11 juin 2013. Le livre permet aux fans de la chanteuse de s'inviter dans les coulisses de la production de l'album. Dans le livre, elle s'ouvre et révèle « Je parle à cœur ouvert pour mes fans. Je pense avoir vaincu assez de choses dans ma vie pour pouvoir les aborder tranquillement. Quand vous écouterez les paroles, vous en ressentirez l'émotion, du moins je l'espère ! ». Lovato décrit son album comme « un bon album de pop américaine. J'ai toujours voulu faire de la musique positive, sans avoir des paroles qui parlent de fêtes et de fumette, ce n'est pas ce que je fais, je le fais de mon côté mais je n'en parle pas. » 

Demi Lovato s'est en réalité laissée influencer par le single Give Your Heart a Break de son album Unbroken, qui lui a montré que des mélodies rapides et des paroles qui sonnent très catchy rendent finalement les fans heureux. Elle souhaite dès lors explorer ce monde « pop ». Demi est donc le quatrième album de la chanteuse américaine Demi Lovato sorti le 10 mai 2013 chez Hollywood Records. Il est enregistré entre 2012 et 2013 alors que la chanteuse est juge dans la seconde saison de la version américaine de X Factor. Voulant évoluer après son troisième disque très personnel Unbroken, l'artiste affirme ici vouloir s'amuser et faire la musique qui l'excite. L'album prend donc des airs de pop, synthpop et bubblegum pop. Pourtant, des ballades s'y font entendre encore à l'image de Shouldn't Come Back, That We're Not ou encore Warrior, qui sont néanmoins « trop personnelles pour être chantées en concert… Warrior fut la chanson la plus dure à écrire mais également la plus simple, on ne peut pas mentir dans une chanson ».

Demi affiche également le patriotisme de l'artiste avec la chanson Made in the USA, une espèce de Love Story des années 1930. En juin 2013, toujours au sujet de l'album, Lovato révèle que « Ma vie a beaucoup changé. Je suis vulnérable et honnête dans cet album comme j'ai toujours voulu l'être. J'étais enfin prête à sortir de l'ombre. L'album fut comme une thérapie, je me suis séparé de mes démons, je suis une battante maintenant. J'ai vécu tellement de choses ces dernières années, ce fut difficile de trouver le courage de s'en sortir et d'en parler au monde. J'avais peur que les gens ne comprennent pas mon message. J'ai vraiment mis du temps à savoir qu'elles étaient les bonnes choses à faire. Je me suis perdu dans les fêtes et la tentation, c'est pour cela que j'ai fini en cure de désintoxication à seulement 18 ans ! » 

Demi reçoit des avis favorables de la part des critiques qui applaudissent sa puissance vocale. Le magazine Billboard explique que « la chanteuse a une voix incroyable et ouvre les portes de son monde ! ». Le New York Times dit à son sujet « qu'il s'agit d'un quatrième album époustouflant ! ». Rolling Stone donne une note moins grandiose que les deux premiers en bougonnant un « Rien d'étonnant, Demi Lovato offre ce que l'on connait déjà, des chansons pleines d'attitudes, des chansons d'amours, quelques chansons pop, même si la voix porte l'opus ! » Le public suit et permet à l'album d'arriver à la troisième place des charts américains. Juste derrière Modern Vampires of the City de Vampire Weekend et Love is Everything de George Strait, il se vend alors à plus de 110 000 copies la première semaine, un record pour la chanteuse. Au Brésil, il décroche même la certification de diamant, faisant de Demi Lovato la seule artiste Disney à disposer de cette récompense.

Pour sa promotion, Demi Lovato fait le tour des plateaux de télévision et se rend notamment au Ellen DeGeneres Show, Good Morning America et Jimmy Kimmel Live ! Elle livre également sur lui des prestations aux éditions 2013 et 2014 des Teen Choice Awards.

Côté bacs, le premier single à sortir est Heart Attack. Il se classe finalement à la dixième place des charts américains tandis que le deuxième Made in the USA, sorti le 19 novembre 2013, réalise lui une contre-performance, bloqué à la quatre-vingtième place ; Neon Lights, le troisième extrait, sorti curieusement le même jour, fait un peu mieux en parvenant à la quarantième place. Enfin, Really Don't Care le quatrième et dernier single dans les bacs le 20 mai 2014 déboule à la vingt-sixième place des charts, soit le meilleur démarrage d'un single venant de cet album. Son clip vidéo fut d'ailleurs tourné lors de la Gay Pride de Los Angeles dans l'idée de porter un message d'amour et de paix contre l'homophobie et le harcèlement scolaire. Il rebondit en réalité sur un fait divers qui a vu un jeune homme ne pas être convié à l'enterrement de son petit ami en raison de beaux-parents homophobes...

Après la sortie de l'album en mai 2013, Lovato annonce qu'elle ne part pas tout de suite en tournée, occupée qu'elle est par la troisième saison de X Factor USA. Son Neon Lights Tour débute donc en février 2014 juste après la fin de l'émission. Il s'agit alors de la première tournée de Demi en stade ! « Je veux qu'il n'y ait que des filles sur scène pour montrer le pouvoir des femmes ». Ainsi, des stars comme Fifth Harmony, Little Mix ou Cher Lloyd sont toutes sélectionnées pour assurer la première partie de la tournée de la chanteuse. Demi visite l'Amérique toute entière et performe pendant plus de quarante-et-un shows au total ! 

Quelques temps après la fin du Neon Lights Tout, Demi annonce sa toute première tournée mondiale appelée la Demi World Tour. Les premiers vingt-cinq concerts débutent à travers les États-Unis et le Canada, puis elle passe vers l'Australie et la Nouvelle Zélande avant de finir en Asie.

Rempli de bonnes intentions, Demi est l'un des albums les plus personnels de Demi Lovato qui entend avec lui se révéler sous un autre jour : un album de battante !