We Love Disney
La jaquette
Éditeur :
Mercury Records
Date de sortie France :
Le 2 décembre 2013
Coproduction :
The Walt Disney Company France
Genre :
Compilation
Artiste(s) :
Elodie Frégé
Nolwenn Leroy
Ben l'Oncle Soul
Michael Youn
Thomas Dutronc
Laura Smet
Garou
Alex Beaupain
Arié Elmaleh
Olympe
Joyce Jonathan
Christophe Willem
Camille Lou
Zaho
Al.Hy
Jennifer
Emmanuel Moire
Rose
Anaïs Delva
Durée :
53 minutes

Liste des morceaux

01. Un Jour Mon Prince Viendra - 2:48
(Elodie Frégé)
02. Quand On Prie la Bonne Étoile - 2:34
(Nolwenn Leroy)
03. Supercalifragilistic - 2:05
(Al.Hy / Arié Elmaleh)
04. Être un Homme Comme Vous - 2:52
(Ben l'Oncle Soul)
05. Il en Faut peu Pour Être Heureux - 3:54
(Michael Youn)
06. Tout le Monde Veut Devenir un Cat - 4:32
(Thomas Dutronc / Laura Smet)
07. La Belle et la Bête - 4:04
(Garou / Camille Lou)
08. Prince Ali - 2.58
(Alex Beaupain)
09. Ce Rêve Bleu - 4:02
(Joyce Jonathan / Olympe)
10. Je Suis ton Meilleur Ami - 2:32
(Arié Elmaleh)
11. L'Histoire de la Vie - 3:55
(Zaho)
12. L'Amour Brille sous les Étoiles - 2:48
(Christophe Willem)
13. Hakuna Matata - 1:50
(Olympe / Joyce Jonathan / Christophe Willem / Camille Lou / Zaho / Al.Hy)
14. L'Air du Vent - 3:36
(Jennifer)
15. Rien qu'un Jour - 2:56
(Emmanuel Moire)
16. Au Bout du Rêve - 2:33
(Rose)
17. Libérée, Délivrée - 3:47
(Anaïs Delva)

La critique

rédigée par
★★
Les chansons

01. Un Jour Mon Prince Viendra - Blanche Neige et les Sept Nains - Elodie Frégé
L'album s'ouvre sur une version surprenante de la chanson phare de Blanche Neige et les Sept Nains. L'espoir laisse place à la mélancolie, dans une mélodie plus sombre et mystérieuse. Déboussolante au premier abord, la réorchestration est clairement réussie et raccord avec le timbre de voix d'Elodie Fregé, son interprète. Le titre se dévoile ainsi sous un nouvel angle, plus moderne et consistant.
Le clip, visible depuis quelques semaines ; permet d'apercevoir de nombreux clins d'œil au film, mais aussi à l'univers de Fantasia, avec les ombres de l'orchestre et la scénographie du décor.

02. Quand On Prie la Bonne Étoile - Pinocchio - Nolwenn Leroy
Si la voix de Nolwenn Leroy est magnifique sur les refrains et colle parfaitement, la réorchestration, trop jazzy sur les couplets fait perdre de sa superbe à la partition et casse quelque peu l'ensemble. Il n'est donc pas sûr que cette orientation musicale, voulue pour gommer l'aspect désuet, soit finalement des plus judicieuse !

03. Supercalifragilistic - Mary Poppins - Al.Hy / Arié Elmaleh
Le duo Al Hy et Arié Elmaleh fonctionne parfaitement à l'écoute, pour une version énergique et tout aussi loufoque que celle chantée par Mary Poppins et Bert le ramoneur. Les quelques ajouts opérés accentuent d'ailleurs le comique de la chanson et lui révèle une certaine modernité. C'est assurément l'une des meilleures reprises de l'album ! Seul reste à regretter de voir le titre de la chanson raccourci dans une démarche qui ne semble pas assumer la complexité du mot Supercalifragilisticexpialidocious qui fait pourtant tout son charme !

04. Être un Homme Comme Vous - Le Livre de la Jungle - Ben l'Oncle Soul
« Je voudrais être un homme comme vous » chante un Ben l'oncle soul, manifestement à l'aise dans un univers musical très proche du sien. Le titre, datant pourtant de 1967, passe ici pour être dans l'air du temps, notamment grâce à des arrangements subtils et efficaces.

05. Il en Faut peu Pour Être Heureux - Le Livre de la Jungle - Michael Youn
Titre initialement non annoncé sur la tracklist, ce grand classique revisité par Michael Youn est une très bonne surprise. L'artiste arrive à transmettre la bonne humeur de Baloo sans tomber dans la caricature ou l'excès.

06. Tout le Monde Veut Devenir un Cat - Les Aristochats - Thomas Dutronc / Laura Smet
Le véritable moment de fête du dessin animé est ici parfaitement bien retranscris.  Thomas Dutronc, accompagné de Laura Smet qui reprend les paroles de Duchesse, interprètent avec brio le duo de chats, mais restent parfois trop timides et en retrait par rapport à une partition qui prend décidément souvent le dessus.

07. La Belle et la Bête - La Belle et la Bête - Garou / Camille Lou
C'est la troisième version de la chanson après Liane Foly et Charles Aznavour (1992) puis Patrick Fiori et Julie Zenatti (2002). Les connaisseurs remarqueront dès les premiers vers qu'il ne s'agit en réalité pas d'Histoire Eternelle mais bien du générique de La Belle et la Bête, aux paroles sensiblement différentes. Mais voila : Garou et Camille Lou parviennent difficilement à transmettre une réelle émotion, tant ils semblent détachés de ce qu'ils sont censé raconter. Et quelle idée que ce parti pris instrumental qui fige la chanson et lui enlève toute sa chaleur et son optimisme ? Une version finalement trop plate pour véritablement convaincre…

08. Prince Ali - Aladdin - Alex Beaupain
La piste rencontre le même problème que pour la précédente. Alex Beaupain donne l'impression d'être indifférent à ce qu'il déclame et définitivement peu à l'aise avec la chanson. L'arrangement, lui, donne au titre un aspect onirique pur, effaçant le coté comique du génie. Il ne reste alors que le bruit des tambours et les chœurs très graves pour une ambiance fort sombre, qui constitue probablement l'arrangement le plus éloigné de l'original, aux côtés d'Un Jour Mon Prince Viendra.

09. Ce Rêve Bleu - Aladdin - Joyce Jonathan / Olympe
La partition d'Alan Menken, devenue plus pop se dote même d'un pont aux sons orientaux : une vraie réussite ! Olympe et Joyce Jonathan (qui surprend par son grain de voix qui s'accorde parfaitement au titre), arrivent à convaincre merveilleusement les auditeurs.

10. Je Suis ton Meilleur Ami - Aladdin - Arié Elmaleh
Arié Elmaleh séduit dans le rôle du meilleur ami d'Aladin. Ses talents d'acteurs lui permettent, en effet, sur cette reprise très fidèle à l'original de libérer toute la frénésie du personnage du génie, à l'opposé (peut-être voulu ?) de l'interprétation d'Alex Beaupain.

11. L'Histoire de la Vie - Le Roi Lion - Zaho
Zaho conte la naissance de Simba, véritable célébration sur la terre des lions. Même si le phrasé de cette version est plus saccadé et la tonalité abaissée, la magie opère toujours. Certains arrangements font toutefois un trop peu cheaps tandis que, pour les puristes, Zaho devient, dès les premières notes, inécoutable tant elle massacre la prononciation en swahili des premières phrases.

12. L'Amour Brille sous les Étoiles - Le Roi Lion - Christophe Willem
L
a réorchestration, plus punchy est un point fort, même si Christophe Willem fait du Christophe Willem ! L'introduction de Timon, plutôt comique est, en effet, ici chantée au premier degré, décrédibilisant d'office la chanson. Il faut alors attendre les refrains pour que l'interprète se révèle plus simple, se rachetant définitivement sur les montées.

13. Hakuna Matata - Le Roi Lion - Olympe / Joyce Jonathan / Christophe Willem / Camille Lou / Zaho / Al.Hy
Appelée collégial,  alors que seule une toute petite partie de l'équipe se prête au jeu, le titre passe pour un simple petit interlude, sans prétention : un bonus.

14. L'Air du Vent - Pocahontas, une Légende Indienne - Jennifer
C'est assurément le coup de cœur de l'album. Jennifer étonne par sa force d'interprétation et sa justesse. Il faut dire que la chanteuse, qui officie à ses heures en coach de The Voice, est aussi largement aidée par une partition majestueuse, intimiste par moments avec de superbes passages au piano et puissante sur d'autres.

15. Rien qu'un Jour - Le Bossu de Notre-Dame - Emmanuel Moire
Rien qu'un jour : une des reprises les plus attendues et les plus symboliques. Emmanuel Moire sonne tout à fait crédible et endosse à merveille la peau de Quasimodo, un homme seul, rêvant d'une vie comme les gens « d'en bas ». La mélodie, toujours aussi puissante, n'a rien perdu de sa superbe (les changements restent assez minimes d'ailleurs) tandis que la voix de l'artiste ne se noie pas dans la composition, ce qui constituait le plus gros risque du challenge.

16. Au Bout du Rêve - La Princesse et la Grenouille - Rose
Les arrangements de l'album oscillants entre pop et jazz ; rien d'étonnant, dès lors à retrouver la chanson phare de La Princesse et la Grenouille avec juste quelques modifications sonores. Le timbre de Rose colle ainsi parfaitement à l'esprit et au groove du morceau, bien moins connu que les autres pistes de l'opus.

17. Libérée, Délivrée - La Reine des Neiges - Anaïs Delva
Le CD se referme sur un inédit : la chanson principale de La Reine des Neiges, le Disney de Noël 2013. Robert Lopez, musicien célèbre de Broadway a composé pour Disney un son mémorable et épique, mais qui demande aussi une aisance vocale élevée. Et  c'est Anaïs Delva, jeune chanteuse issue du monde de la comédie musicale, qui relève haut la main le défi, y compris sur les notes les plus hautes où elle ne perd pas ses moyens. Un futur tube !
Attention : Il y a deux versions de la chanson Libérée, Délivrée dans le film : une chantée par Elsa quand elle construit son château de glace (la V.O. est d’Idina Menzel) ; l'autre dans le générique de fin, plus pop (la V.O. est là de Demi Lovato). Sur le CD We Love Disney, c'est donc la version générique de fin. Sur la version Deezer de ce même album, c'est la version présentée dans le film, lorsque Elsa construit le palais.

L'album

We Love Disney est globalement un bon album. Il ne trahit ni les originaux, ni l'œuvre des paroliers français. A quelques exceptions près, les voix des artistes se posent sans soucis sur les notes mythiques que le public connait depuis plusieurs décennies. Il apparait rapidement que certains chanteurs ont choisi de s'approprier leur titre, tandis que d'autres se mettent totalement au service de la mélodie. La direction musicale, elle, donne par contre l'impression d'être éparpillée, oscillant entre les sons jazzy, la pop ou la variété. Du coup, certains morceaux étonnent en se dotant de tout nouveaux arrangements (plus ou moins convaincants), alors que d'autres restent très classiques, très fidèles. Il y en aura donc pour tous les gouts ; de la reprise la plus « basique » au remix quasi-total. Quant au choix des chansons, la sur-utilisation des extraits d'Aladdin et du (Le) Roi Lion (6 titres rien qu'à eux deux !), pose un vrai problème. Elle fait assez vite basculer l'auditeur dans l'overdose après la première écoute, l'incitant même à zapper une partie de l'album. Malgré certaines maladresses, We Love Disney reste donc un projet novateur et réussi, à la fois pour Mercury (qui aimerait déjà le lancement d'un second volume), et pour Disney, qui, à travers ce CD continue de perpétuer son patrimoine musical en France.

A noter :
Il existe 4 versions de l'album. La première se compose uniquement du CD des 17 reprises, la seconde, appelée "Edition Limitée" inclus un dvd karaoké. La Fnac propose également son propre coffret "Edition Spéciale Fnac", qui renferme, en plus du dvd, un calendrier et 3 cartes collector. Enfin, pour les fans du rétro ou les collectionneurs, l'album est aussi sorti sous format vinyle.
La sortie de l’album est soutenue par le prime On Chante Tous Disney ! diffusé sur D8, le 13 décembre et enregistré au théâtre Mogador.