Anaïs Delva et les Princesses Disney

Anaïs Delva et les Princesses Disney
La jaquette
Éditeur :
Mercury Records
Date de sortie USA :
Le 09 février 2015
Coproduction :
The Walt Disney Company France
Genre :
Pop
Artiste(s) :
Anaïs Delva
Durée :
40 minutes

Liste des morceaux

01. Un Jour Mon Prince Viendra - 2:53
02. Vers le Ciel - 2:34
03. Je Veux Y Croire - 3:21
04. Un Sourire en Chantant - 3:03
05. L’Air du Vent - 3:33
06. J’en Ai Rêvé - 2:41
07. Histoire Éternelle - 2:42
08. Au Bout du Rêve - 2:21
09. Réflexion - 2:00
10. Où Est la Vraie Vie ? - 1:55
11. Partir Là-Bas - 3:06
12. Tendre Rêve - 3:01
13. Libérée, Délivrée (version acoustique) - 3:03
14. Ce Rêve Bleu - 2:46
15. Libérée, Délivrée (version originale) - 3:47

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 19 septembre 2016
Les chansons

01. Un Jour Mon Prince Viendra - Blanche Neige et les Sept Nains 
L’album s’ouvre sur une reprise de la fameuse chanson de Blanche Neige et les Sept Nains sur laquelle Anaïs Delva n’apporte rien de neuf.

02. Vers le Ciel - Rebelle 
Mêlant rythmes écossais et français, cette chanson sied à merveille à Anaïs Delva qui en maitrise l’interprétation et en fait même un single.

03. Je Veux Y Croire - Raiponce
Reprise de la chanson du film Raiponce sous des airs de flutes, l’invitation aux rêves se veut classique et magique.

04. Un Sourire en Chantant - Blanche Neige et les Sept Nains
Tentant une version très pop d’Un Sourire en Chantant, Anaïs Delva se perd en chemin et ôte tout son charme au titre.

05. L’Air du Vent - Pocahontas, une Légende Indienne
Cette version de L’Air du Vent part d’une bonne idée en voulant rendre la chanson plus douce sous des rythmes de tam-tam ; malheureusement, la voix d’Anaïs n’est pas aussi puissante qu’espérée si bien que l’auditoire reste sur sa faim.

06. J’en Ai Rêvé - La Belle au Bois Dormant
J’en Ai Rêvé d'Anaïs prend ici des airs parisiens au rythme des accordéons : une version enjouée qui fonctionne bien.

07. Histoire Éternelle - La Belle et la Bête
C’est une gageure que de vouloir passer après Céline Dion, Anaïs Delva n’a manifestement pas les capacités d’assumer ce titre. Un ratage absolu.

08. Au Bout du Rêve - La Princesse et la Grenouille
Sous des airs de Cabaret-rock, Au Bout du Rêve affiche un côté théâtral tout à fait bienvenu.

09. Réflexion - Mulan
Simplement accompagné à la guitare, Réflexion est agréable à l’écoute sans être toutefois mémorable.

10. Où Est la Vraie Vie ? -  Raiponce
Réinventant complètement la chanson, Où Est la Vraie Vie est l’exemple parfait d’une très bonne production et réinterprétation formant peut-être le meilleur titre de l’album.

11. Partir Là-Bas - La Petite Sirène
Dans un style plus classique, Anaïs Delva reprend Partir Là-Bas avec talent.

12. Tendre Rêve - Cendrillon
Aucune surprise ici : cette version de Tendre Rêve n’offre rien de plus et n’apporte donc pas grand chose.

13. Libérée, Délivrée (version acoustique) - La Reine des Neiges
Tube créé par Anaïs Delva, Libérée, Délivrée est ici dénudée et toujours aussi merveilleuse. 

14. Ce Rêve Bleu - Aladdin
Interprétée à la première personne, Ce Rêve Bleu perd de son identité et rate sa mue.   

15. Libérée, Délivrée (version originale) - La Reine des Neiges
La chanson originale : pas de surprise mais toujours autant de plaisir à l’écoute.

L'album

Anaïs Delva et les Princesses Disney est un album sorti le 10 juillet 2015 chez Mercury Records en association avec Walt Disney Records : il constitue le tout premier album de la chanteuse française.

Anaïs Delva est une chanteuse et comédienne française née le 15 mai 1986 à Bar-le-Duc en France. Elle commence sa carrière en 2011 avec les musicals Roméo et Juliette, les Enfants de Vérone au Palais des Congrès de Paris puis elle devient ensuite Cendrillon sur la seconde saison de la tournée de Cendrillon, le Spectacle Musical au Théâtre Mogador. La jeune Anaïs rencontre le succès lorsqu'elle interprète Lucy Westenra dans la comédie musicale Dracula, l’Amour Plus Fort Que la Mort sous la direction du chorégraphe Kamel Ouali jouée d’abord au Palais des sports de Paris avant de partir en tournée nationale. Elle continue sur le même registre en jouant sur scène dans Robin des Bois : la Légende… ou Presque ! au Festival d’Avignon ainsi que Salut les Copains, le spectacle musical au Zénith en France et en Suisse.
L’année 2013 offre à Anaïs Delva deux gros projets. Le premier est sa participation à la comédie musicale Spamalot au Palais des Glaces et le deuxième, le doublage de la princesse Elsa dans le long-métrage d’animation des studios Disney La Reine des Neiges (rôle qu'elle reprendra dans Once Upon a Time - Il Était une Fois et La Reine des Neiges : Une Fête Givrée). Elle sort également son premier single en duo avec Florian Roi, Toi. L’immense succès de La Reine des Neiges marque indéniablement la carrière d’Anaïs Delva dont la popularité explose. Elle participe à la compilation We Love Disney et sa suite (bien qu'elle soit la seule à ne pas y interpréter de chanson inédite, sa participation se résumant à des pistes enregistrées pour le film La Reine des Neiges). Elle reste pourtant à ses premiers amours et revient au théâtre dans la comédie musicale Hansel et Gretel au Palais des Glaces de Paris. Elle sort parallèlement son deuxième single Le Petit Sourire et semble vouloir alors embrasser une carrière autonome de chanteuse. Mais voilà, le faible écho rencontré par Le Petit Sourire qui ne décollera jamais vraiment, contrarie quelque peu ses plans. Elle choisit alors de capitaliser sur sa grande popularité auprès du grand public venue du tube Libérée, Délivrée et propose en guise de tout premier album, une compilation de reprise des chansons Disney. Sort ainsi en 2015, chez Mercury Music Group en collaboration avec Disney France, Anaïs Delva et les Princesses Disney incluant le titre qui l'a rendue célèbre (Libérée, Délivrée extrait de La Reine des Neiges). L’opus signe un joli succès sans atteindre - et de loin - les chiffres de vente de We Love Disney. En parallèle, Disney l'invite à interpréter Toi pour le film à prises de vues réelles Cendrillon, et Par Magie pour le téléfilm Descendants. Anaïs Delva retourne ensuite au théâtre pour jouer dans la pièce La Dame Blanche au Théâtre du Palais Royal puis enchaine toujours sur les planches en 2016 dans Le Misanthrope au Vingtième Théâtre de Paris.

S’inscrivant dans la dynamique de l’immense succès de Libérée, Délivrée en 2013 extrait de la bande originale du film La Reine des Neiges, Anaïs Delva et les Princesses Disney propose donc de revisiter les chansons Disney autour d’un thème qui leur sied à merveille : les Princesses ! Et quoi de mieux qu’une Reine pour relever le défi ?

Blanche Neige, Pocahontas, Mérida, Cendrillon, Ariel, Belle, Raiponce, Tiana ou encore Jasmine sont ainsi toutes présentes dans l’opus, chacune avec leurs chansons iconiques ; Anaïs en profitant pour réinterpréter une version acoustique de son Libérée, Délivrée. Le titre de l’album peut d’ailleurs porter à confusion : il ne s’agit ici pas de la réunion des princesses Disney autour d’Anaïs Delva mais bien d’un hommage de cette dernière à leurs majestés : elle offre ainsi une réinterprétation de leurs chansons, tous chantée à la première personne. L’adaptation de classiques intemporelles est un exercice délicat qu’il faut savoir doser entre le trop peu et pas assez ! La jeune chanteuse et ses producteurs hésitent d’ailleurs beaucoup visiblement à trouver le ton juste explorant aussi bien un côté sauvage et cabaret sur Au Bout du Rêve de La Princesse et la Grenouille qu’un rendu plus sage et très pop-bubble gum sur Tendre Rêve du film Cendrillon.

Rien d’étonnant dès lors, comme tous les albums du genre de Disneymania à We Love Disney, de trouver dans Anaïs Delva et les Princesses Disney du bon et du moins bon ; certaines chansons tombent en effet à plat comme Ce Rêve Bleu ou Un Jour mon Prince Viendra tandis que d’autres étonnent telles Où est la Vraie Vie ? et Vers le Ciel ; Histoire Éternelle, ratage complet, marquant les limites de l’exercice…
Côté public, l’album s’est écoulé à plus de 30 000 copies physiques ainsi que plus de 1,4 million d’écoute en streaming : il reste 110 semaines dans le Top 100 des meilleures ventes d’album en France et ouvre la voie à un concert sur deux dates à La Cigale et au Trianon à Paris.

Anaïs Delva et les Princesses Disney est un album bien plus ambitieux qu’il n’y parait : certains paris pris dessus sont réussis, d’autres complètement ratés. La loi du genre.