Mad Hatter's Tea Cups
Vue d'ensemble
Date d'ouverture :
Le 12 avril 1992
Type d'attraction :
Manège
Durée :
2 minutes

Le synopsis

Le Chapelier Toqué invite les Visiteurs les plus téméraires à venir fêter un joyeux non-anniversaire en sa compagnie dans des tasses géantes totalement folles, qui tournoient et tourbillonnent…

L'expérience

Derrière sa maison, le Chapelier Toqué a préparé un goûter de non-anniversaire avec son acolyte, le Lièvre de Mars. Cela n’a d’ailleurs jamais été aussi farfelu car, cette fois, sans doute grâce à des gâteaux rapetissant que les invités ont dû prendre par mégarde, tous se retrouvent réduits à la taille d’un service à thé. Ainsi, au lieu de boire tranquillement une tasse, ils peuvent monter à bord, pour tournoyer ensemble sur leur hymne préféré en se souhaitant à tous « un joyeux non-anniversaire ».

Un habitant du Pays des Merveilles installé dans le sucrier gigantesque s’assure que la tea party soit la plus folle possible ; et ce n'est pas pour rien qu'elle porte le nom de Mad Tea Party ! Les convives peuvent se regrouper jusque quatre et prendre place dans l’une des dix-huit tasses disponibles sur la table. Une fois bien installés dans le fond de leur embarcation de fortune, la fête complètement folle peut débuter et les tasses tournoyer sur un rythme endiablé. Toutes disposées sur des soucoupes, elles sont en outre dotées d’un volant qui permet d’augmenter la vitesse et d’avoir ainsi la tête encore plus retournée que celle du Chapelier. Après avoir participé, certains auront un peu du mal à retrouver leurs esprits pour rejoindre la sortie des festivités.

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 15 avril 2016

Mad Hatter’s Tea Cups voit ses premières tasses tourner le 12 avril 1992 pour l’ouverture du Parc Disneyland, au sein de la section britannique de Fantasyland. Accompagnée de Alice’s Curious Labyrinth et du restaurant March Hare Refreshments, Mad Hatter’s Tea Cups fait ainsi partie d’un large ensemble d’animations tirées du long-métrage des Walt Disney Animation Studios de 1951, Alice au Pays des Merveilles.

L’univers du film inspiré du roman de Lewis Carroll se prête à l’évidence parfaitement à cette technologie d’un manège tournant. L’idée d’utiliser les tasses avec l’univers d’Alice au Pays des Merveilles est, en effet, véritablement originale et immersive. Le thème est parfait pour les enfants et les détails avec les topiaires autour de l’attraction offrent, en plus, une intégration parfaite dans son environnement au sein de Fantasyland. Les couleurs des tasses et leurs ornements font d’ailleurs penser immédiatement à l’univers du goûter de non-anniversaire organisé par le Chapelier Toqué.

L’attraction se retrouve présente dans les Parcs Disney autour du monde. Sa première version ouvre ainsi ses portes concomitamment à celles du Disneyland Park le 17 juillet 1955 sous le nom de Mad Tea Party puis sera déplacée en 1983, au cours du grand plan de rénovation du Land, juste à côté du l’attraction Alice in Wonderland. Cette version est depuis la seule à ciel ouvert, seules des guirlandes de lampions étant accrochées en guise de plafonnier tandis que la maison du Chapelier est installée à son abord immédiat. Le 1er octobre 1971 au sein du Magic Kingdom de Walt Disney World Resort s’inaugure une nouvelle version de Mad Tea Party. Elle dispose en son centre d’une théière depuis laquelle le Loir pointe le bout de son nez en soulevant le couvercle de temps à autre. Elle est recouverte d’un chapiteau agrémenté de lampions aux couleurs pastel.

À Tokyo Disneyland, l’attraction ouvre ses portes le 8 mars 1986 sous le nom d’Alice Tea Party, une version similaire en tous points à celle de Magic Kingdom. La dernière version de l’attraction, Mad Hatter Tea Cup, voit enfin le jour à Hong Kong Disneyland, le 12 septembre 2005, avec la version sous chapiteau, sans toutefois la théière au centre du plateau mais disposée sur le toit de l’attraction tandis que de nombreuses tasses décorent les alentours.

La version de Paris s’offre entretemps une exception notable : le plateau sur lequel les tasses virevoltent n’est, en effet, pas recouvert d'un chapiteau mais d'une verrière. Offrant une sensation moins étouffante, elle permet de faire passer la lumière extérieure et de rappeler l’architecture parisienne avec son allure qui n’est pas sans s’inspirer des travaux de Victor Baltard sur la conception des Halles de Paris, visibles depuis leur démantèlement sous la forme du Pavillon Baltard de Nogent-Sur-Marne.

L’attraction est en outre entourée d’eau et de topiaires rappelant les jardins à la française : se remarquent alors un dragon d’eau et une chenille géante ainsi que des haies taillées formant le nom d’Alice, qui sont autant de beaux clins d’œil à l’univers fantastique de l’attraction et du Land. L’ambiance nocturne est, pour sa part, différente de celle de jour avec ses lampions couleur pastel qui rappellent ceux du film d’animation. À la nuit tombée, ils s’allument donc et rendent les lieux encore plus fantasques et magiques.

Concernant la partie technique, Walt Disney Imagineering a amélioré en 1955 le principe de l’attraction des tasses tournantes sur un plateau rotatif créé en 1940. En intégrant au-dessus du plateau principal en rotation, trois autres plateaux tournant en sens inverse et dix-huit tasses bougeant grâce au poids des visiteurs, avec un volant central pour augmenter la vitesse de rotation, le sentiment de mouvement et de perte des repères est en effet sensiblement accru. C’est d’ailleurs toujours cette technologie qui est utilisée dans les versions créées par la suite en Floride, au Japon, à Hong Kong, et également à Shanghai, pour l’attraction Hunny Pot Spin ouverte en 2016 et n’évoquant pas le monde d’Alice au Pays des Merveilles mais celui des Aventures de Winnie l’Ourson. La bande originale de l’attraction reprend, quant à elle, bon nombre de morceaux réorchestrés du film comme La Course Saugrenue de Dodo, Un Joyeux Non-Anniversaire du Chapelier Toqué et du Lièvre de Mars, ainsi que A-E-I-O-U de la Chenille Bleue.

Attraction distrayante où les visiteurs prennent plaisir à retrouver l’univers du dessin animé et notamment celui du goûter complètement fou du Chapelier Toqué, Mad Hatter’s Tea Cups est parfaitement intégrée au cadre du Fantasyland où elle se situe. Sans être unique en son genre, ni faire partie des attractions majeures du Parc, elle offre toutefois une belle expérience, magnifiée visuellement la nuit tombée avec l’allumage de ses lampions sous la verrière.

La disponibilité

Cette attraction est toujours ouverte, à Fantasyland, dans le Parc Disneyland de Disneyland Paris. D'autres versions existent au sein du Disneyland Park (Disneyland Resort), de Magic Kingdom (Walt Disney World Resort), de Tokyo Disneyland (Tokyo Disney Resort) et de Hong Kong Disneyland (Hong Kong Disneyland Resort).