Good Morning Mary Poppins
Vue d'ensemble
Date d'ouverture :
Le 05 avril 2008
Date de fermeture :
Le 19 mars 2010
Type d'attraction :
Spectacle
Crédit Photos :
Durée :
8 minutes

Le synopsis

À l’occasion de l’arrivée du printemps, Mary Poppins et son inséparable acolyte Bert, entourés de tous leurs amis, se lancent dans une danse endiablée sur Main Street. Sur des airs aussi joyeux qu’entraînants, ils célèbrent le mot culte Supercilafra… Superfragili… Supercalifragilisticexpialidocious !

L'expérience

Dans la ville de Main Street, U.S.A., sur Town Square, c’est l’effervescence ! Une enfilade de personnages, dont la marche est ouverte par la magnifique voiture de pompiers, le Fire Engine, déboule, en effet, à pied sur l’avenue de la petite ville victorienne. Parmi eux, la plus célèbre des nounous londoniennes, Mary Poppins, fait son entrée dans l’une des voitures des Main Street Vehicles, la Mercer plus exactement,  pour fêter dignement l’arrivée du printemps. Son fidèle ami, le truculent Bert aux multiples talents, arrive quant à lui, égal à lui-même… sur un vélo ! Le reste de la troupe, vêtue d’habits datant de la fin du XIXème siècle, se rassemble alors autour du kiosque à musique au centre de la place pour chanter et danser sur les airs enjoués du chef d’œuvre Disney, cinquième film mélangeant animation et parties « live ».

Une voix se fait bien vite entendre dans les haut-parleurs de la ville. Elle annonce que Mary Poppins a promis de rester « jusqu’à ce que le vent tourne ! ». La première partie de la bande-son musicale reprend tout de go un medley de la Disney Cinema Parade, sur lequel les villageois s’empressent de bouger en rythme…  même les pingouins étant de la partie ! Puis Bert et Mary Poppins s’engagent dans une danse effrénée sur les airs de Supercalifragilisticexpialidocious. Tous leurs amis entrent ensuite dans la danse selon une chorégraphie maîtrisée. L’air de Chim Cher-ee !  résonne bientôt et entraîne les deux amis dans une valse envoûtante…

Mais ce court instant mélancolique est vite rattrapé par la frénétique rengaine des ramoneurs de Londres, Step in Time ! Chaque villageois, alors équipé d’un fameux hérisson de cheminée, se laisse porter par le rythme survolté de la chanson des amis de Bert. C’est alors que Mary Poppins, saisissant son ombrelle, descend du kiosque sur le tempo de Jolly Holiday.

Il est temps pour les villageois d’ouvrir leurs parapluies et pour Bert son cerf-volant afin de danser sur l’agréable air de Let’s Go Fly A Kite. Bert manque de laisser s’envoler son cerf-volant lorsque le bouquet final musical se joue en reprenant pendant un court instant Supercalifragilisticexpialidocious et Step in Time ! La boucle est bouclée.

Après un spectacle énergique d’une dizaine de minutes où chorégraphie et chansons rythmées s’entremêlent, il est alors temps pour les personnages de partir à la rencontre de leur public. Une fois les échanges terminés, le moment est venu pour la nurse anglaise de dire au revoir à tous les spectateurs. Tout le monde repart comme il est arrivé, en voitures du début du XXème siècle, à bord des Main Street Vehicles.

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 01 mai 2016

L’année 2008 marque la fin des festivités liées au quinzième anniversaire de Disneyland Paris, une année de célébrations durablement marquée entre autres par l’ajout de deux nouvelles attractions, à savoir Crush’s Coaster, et Cars – Quatre Roues Rallye. Pour que la magie continue et éviter que le soufflé ne retombe, il faut frapper encore plus fort… C’est ainsi que le programme « La Fête Continue en Grand »  se dévoile ! Tout un florilège de parades et de spectacles s’invite alors au programme du resort parisien pour une durée d’un an environ, du 5 avril 2008 à fin mars 2009. Il comprend également l’inauguration le 5 avril 2008 de deux nouvelles attractions venues enrichir l’offre du  Parc Walt Disney Studios, The Twilight Zone Tower of Terror – Un saut dans la Quatrième Dimension et Stitch Live !, contribuant à donner au deuxième parc du resort parisien ses lettres de noblesse.

La Parade des Rêves  Disney et la Disney Fantillusion battent donc leurs pleins tout comme deux nouveaux spectacles. Le premier, Il Était une Fois la Belle au Bois Dormant met en scène Aurore et le Prince Philippe dans la Cour du Château tandis que le second, Good Morning Mary Poppins, prend lui possession du kiosque à musique sur Town Square à raison de trois représentations par jour alternant avec Le Petit Train des Personnages Disney. Il fait également suite à la parade Alpha Bet You Are. La petite ville américaine est par ailleurs le lieu parfait pour accueillir la nurse et tous les habitants de Main Street, U.S.A.. En effet, la création de Pamela Lyndon Travers se fond délicieusement dans le décor victorien du Land ! Il faut noter cependant que la nounou n’en est pas à son coup d’essai avec ce show à Disneyland. Elle est, il est vrai, au centre d’une intervention régulière lorsqu’il s’agit de traiter du thème printanier. 

Ainsi, toujours accompagnée de Bert, de son cerf-volant et de son ombrelle, elle est l’emblème à elle-seule de la saison où tout renaît, de la plus toute petite des fleurs aux bourgeons d’un arbre centenaire… Et c’est tout naturellement qu’elle fait partie quelques années plus tard du spectacle, la Promenade Printanière, dès 2014 ! Son thème revient également sous forme de topiaires sur Town Square, recréant notamment la scène de Jolly Holiday. Ses thèmes musicaux sont aussi repris pour des évènements de la belle saison, comme ceux de La Balade Printanière. Toutes ses interventions, de même facture, sont toujours d’une qualité appréciable. Les costumes victoriens ravissent les yeux tandis que les notes de ses inoubliables chansons réchauffent le cœur.

Good Morning Mary Poppins est, dans cette dynamique, un mini-show réussi. Il constitue un régal tant pour les yeux que pour les oreilles. Les tenues d’époque XIXème des danseurs n’ont ainsi pas à rougir devant la magnifique robe de la nounou du début du XXème siècle. Affublés des costumes de la scène Jolly Holiday, Bert et Mary Poppins sont d’ailleurs tous les deux irrésistibles ! Et même par temps de pluie, « Mary fait se lever le soleil… ». Reprenant les codes de cette fameuse séquence musicale du film, le spectacle est un véritable hommage au Classique Disney.

Seul peut être regretté un début de bande sonore récupérant celle de la Disney Cinema Parade qui officia au Parc Walt Disney Studios de 2002 à 2008 même si cet impair est vite oublié par les notes reconnaissables de l’énergique mélodie de Supercalifragilisticexpialidocious et du non moins entrainant Chim Chim Cher-ee ! Ces deux morceaux de musiques à succès ont, en effet, été excellemment repris ici même si Feed The Birds, A Spoonful of Sugar ou I Love to Laugh n’auraient pas gêné l’assemblée enjouée ! Il faut dire que Mary Poppins recèle tant de petits bijoux musicaux qu’il est bien difficile de choisir entre des diamants d’éclat identique.

Une seule question reste dès lors en suspens : que peut bien venir faire Mary Poppins aux Etats-Unis ? Son arrivée dans Main Street ne bénéficie pas, il est vrai, d’explication étoffée ! Pour l’occasion, une simple introduction par voix-off précise la venue de la nounou anglaise ; une absence de motif, fruit d’une paresse narrative, qui ne gâche pas pour autant la fantasmagorie mise en place…

Good Morning Mary Poppins, spectacle minimaliste mais du plus bel effet, fait honneur à l’un des plus grands chefs d’œuvre de Walt Disney tout en insufflant de la vie au cœur de la petite rue victorienne de Main Street, U.S.A., se prêtant à merveille à l’univers d’une gouvernante décidément hors norme.

Il est de ces mini-shows qui font la signature d’un parc Disney !

La disponibilité

Cette attraction n'est, aujourd'hui, plus disponible dans le Parc Disneyland Paris.