Les 20 Ans d'Adventureland
L'affiche
Nom anglophone :
Adventureland Celebrates !
Date d'ouverture :
Le 12 avril 2012
Type d'attraction :
Spectacle
Musique :
George Bruns
Durée :
12 minutes

Le synopsis

Une immersion dans les tréfonds de la jungle indienne pour assister à une rencontre exceptionnelle entre explorateurs et indigènes de ce pays de l’aventure.

L'expérience

« On n’a pas tous les jours vingt ans » dit l’adage. Et les habitants de ce lieu reculé ont bien décidé de célébrer en grandes pompes les vingt ans de leurs cohabitations dans la jungle. Avant l’aventure, les touristes sont ainsi invités à rejoindre le dernier avant-poste, celui du Colonel Hathi, pour une rencontre festive avec les indigènes et les explorateurs. Une pancarte suspendue, avec la mention « Adventureland celebrates 20 », indique d'ailleurs aux nouveaux arrivants que la célébration se tiendra sur la terrasse du restaurant.

Quelques instants avant la rencontre tant attendue, deux personnes sortent de l’avant-poste et rejoignent la scène improvisée en portant des instruments de musiques. Habillés dans un style oriental et portant des turbans, les deux musiciens s’installent, l’un derrière ses bongos, l’autre debout avec son violoncelle dans les mains.

La scène prête et les musiciens placés, il est temps pour les habitants de venir à la rencontre de leurs invités. Sortant d’un coin du bâtiment accueillant le restaurant, un groupe de six personnes rejoint ainsi les deux musiciens sur quelques notes. Les explorateurs sont suivis du petit d’homme ayant grandi dans la jungle, Mowgli, ainsi que de Daisy et de Donald, venus explorer ces lointaines contrées. Pour clore la procession, le Roi Louie, accompagné de ses fidèles singes, et l’ours Baloo arrivent sur la terrasse. Avec une démarche mélangeant ordre militaire et danse, les hôtes de la jungle font un tour de la scène, guidés par les musiciens qui jouent le rythme la marche des éléphants, Colonel Hathi’s March (The Elephant Song). S’unissant en chorale, les humains reprennent alors les paroles en restant au fond du plateau.

Lorsque la musique s'arrête, Louie et Baloo souhaitent la bienvenue dans la jungle aux visiteurs. La chorale peut alors entamer une nouvelle chanson, The Bare Necessities. Durant son introduction plutôt calme, Mowgli et Baloo s’amusent ensemble, ce dernier envoyant le garçon taquiner les singes. C’est alors que Baloo entre véritablement en scène, rapidement rejoint par Mowgli et le Roi Louie  ; le tempo mythique de la musique envahit ce coin de la jungle et les touristes ne peuvent plus résister à l’envie de taper dans leurs mains en rythme, tandis que les personnes sur la terrasse dansent.

Les différents protagonistes sont ensuite ensorcelés par la chanson Trust in Me, mélodie langoureuse durant laquelle Mowgli perd l’équilibre et, rattrapé de justesse par les choristes, s’endort sur les genoux de deux singes. Daisy fait alors son apparition en tenant le serpent Kaa. Hypnotisé, Donald la suit et effectue les mouvements voulus par sa bien-aimée. Les singes, qui avaient résisté jusque-là, finissent par s’endormir également aux côtés de Mowgli.

Après ce moment plus calme, les tamtams résonnent à nouveau et réveillent les habitants de la jungle. Il est temps pour eux de danser et chanter la chanson phare du roi singe, I Wan’na Be Like You. Louie et ses singes prennent alors possession de la rencontre et mènent la danse dont le point culminant est une ronde autour des explorateurs. Le thème du vingtième anniversaire est enfin annoncé ; Baloo souhaitant à tous un joyeux anniversaire. Magic Everywhere retentit alors et permet une communion entre les visiteurs et les habitants de la jungle, qui tapent en rythme dans leurs mains ; le roi et ses sujets n’hésitant pas à s’asseoir au plus près des touristes. Sous les applaudissements déclenchés par un lancer de confettis, le spectacle se termine. Les indigènes ne quittent toutefois pas tout de suite la terrasse et vont à la rencontre des visiteurs pour échanger avec eux.

La critique

rédigée par
★★
Publiée le 14 mai 2017

Fêter ses vingt ans est toujours un moment particulier et Disneyland Paris avait planifié de célébrer en grandes pompes la date du 12 avril 2012, qui marque précisément le vingtième anniversaire de l’ouverture du Parc Disneyland. Parmi les animations proposées aux visiteurs ce jour-là, s'apprécient notamment une cérémonie d’ouverture inaugurée par Philippe Gas, alors Président de Disneyland Paris, auréolée d’un flashmob réalisé par les Cast Members mais aussi la conférence Du Concept à la Réalité à Videopolis animée par les Ambassadeurs et l’Imaginieur Tony Baxter. En parallèle, chaque Land présente une célébration unique de cette journée de vingtième anniversaire. Les 20 ans d’Adventureland célèbre ainsi le monde d’Adventureland.

À l’instar des autres productions présentées ce jour-là, la célébration d’Adventureland est donc un spectacle de courte durée, d’à peine dix minutes, développé autour des chansons mythiques du film Le Livre de la Jungle. Tout d’abord, la représentation est jouée sur la terrasse du Colonel Hathi’s Pizza Outpost, le restaurant mettant à l’honneur l’éléphant du long-métrage Disney. En français, un outpost désigne un avant-poste, le dernier point de la civilisation avant l’aventure dans des territoires inexplorés. Et le spectacle va amplement s’inspirer de ce thème via les éléments présents sur scène. Le groupe de six chanteurs, trois femmes et trois hommes, est ainsi habillé comme des explorateurs, notamment avec leurs chapeaux rappelant celui du Professeur Porter du film Tarzan. De cette mise en scène sur le thème de l’aventure, les deux musiciens dérogent clairement à la règle en étant affublés de vêtements à consonance clairement orientale.

Si le lieu a été choisi en référence au (Le) Livre de la Jungle, il n’est dès lors pas surprenant de retrouver certains des Personnages phares du film. Baloo et Louie, présents sur scène, sont des acteurs récurrents des activités du Parc Disneyland que cela soit dans des points photos ou sur les parades le traversant. Comme pour les autres spectacles de cette journée, Les 20 Ans d’Adventureland ont en outre la chance d’accueillir un Personnage rare qui le rend particulier pour les visiteurs : ici, il s’agit de Mowgli, qui est très peu visible dans le Resort français. Une vraie bonne surprise que de le retrouver ! Son accoutrement est toutefois un peu bizarre puisqu’il porte une sorte de poncho et des collants.

Essentiellement inspiré du Livre de la Jungle, le spectacle propose une célébration au rythme des chansons mythiques du film, plutôt que la présentation d’une histoire. L’une des spécificités du mini-show est ainsi d’inclure des musiciens et des chanteurs qui interprètent les chansons en direct. Les intervenants se produisent en effet sans filet et, si le moindre problème survient, doivent être capables de gérer l’imprévu. La chose est rare : Disneyland Paris use, en effet, généralement d'une bande-son préenregistrée pour éviter tout couac lors d’un spectacle. C’est donc un pari osé qui est relevé de mains de maître par les artistes présents et qui apporte une instantanéité rafraîchissante. Il est d'ailleurs presque dommage de terminer la rencontre sur une reprise play-back de la chanson du vingtième anniversaire, Magic Everywhere, tant elle jure avec les autres musiques jouées en live. Il est également à noter que toutes les chansons sont interprétées en anglais, un vrai motif de déception des visiteurs francophones tant une alternance entre les deux langues eut été préférable.

S’il s’agit là d’une belle initiative, le spectacle possède néanmoins quelques points problématiques. D’abord, il est centré autour de chansons et de la danse des Personnages présents, qui, au final, ne participent au show que de manière très réduite. Ils dansent mais n’interagissent pas ou peu entre eux ou avec le public. Ensuite, le lieu choisi pour la représentation n’est pas des plus optimal. La terrasse du Colonel Hathi’s Pizza Outpost n’étant pas suffisamment surélevée, il est très compliqué pour certains spectateurs, situés au troisième rang ou plus loin, d’avoir une bonne vue du spectacle. Enfin, positionné sur un chemin d’accès vers Indiana Jones et le Temple du Péril, le public bloque bien malgré lui la circulation des visiteurs du Parc.

Exclusivité de la journée du 12 avril 2012, Les 20 Ans d’Adventureland est un spectacle musical sans prétention qui remplit parfaitement son rôle d’animation de rue. La présence de Mowgli et le plaisir d’écouter des chansons interprétées en direct rendent cette production joliment inédite à Disneyland Paris.

La disponibilité

Cette attraction n’est plus disponible dans le Parc Disneyland de Disneyland Paris.