Docteur Facilier Présente son Carnaval-Loween
(Le Carnaval-Loween du Docteur Facilier)

Docteur Facilier Présente son Carnaval-Loween
Vue d'ensemble
Date d'ouverture :
Le 31 octobre 2012
Date de fermeture :
Le 31 octobre 2013
Type d'attraction :
Spectacle
Musique :
Randy Newman
Durée :
14 minutes

Le synopsis

À l’occasion de la fête d’Halloween, la Princesse Tiana et son Prince Naveen, accompagnés de plusieurs danseurs, célèbrent, sur le Molly Brown, les sons de la Nouvelle-Orléans. Jusqu’à ce que le méchant Docteur Facilier fasse son apparition et convoque ses amis de l’au-delà.

L'expérience

Un vent frais venus tout droit de Louisiane souffle sur la petite ville de Thunder Mesa, et plus particulièrement autour de son débarcadère où un certain nombre d’habitants de la Nouvelle-Orléans prend possession du bateau amarré au ponton, le Molly Brown. Vêtus de costumes colorés mélangeant du rose, du bleu et du vert fluo, ils se répartissent gentiment sur les différents ponts du bateau, tout en saluant les badauds restés sur la rive pour assister au spectacle, le tout sur le rythme de Down in New Orleans.

Une fois que les danseurs sont installés, la voix du capitaine du bateau se fait entendre et annonce l’arrivée de la Princesse Tiana et du Prince Naveen. Le couple princier apparaît alors à côté de la cabine du capitaine sur le pont le plus élevé. Sur les airs de Gonna Take You There, toute la troupe invite les habitants de Thunder Mesa à célébrer le « New Orleans Style ».

Cette célébration est rapidement interrompue lorsque le Docteur Facilier apparaît dans un écran de fumée aux côtés du couple princier, en se plaignant de ne pas avoir été invité à la fête. À la lumière et à la joie du couple princier se succède donc un environnement sombre et effrayant voulu par le Docteur Facilier, qui chasse la Princesse Tiana et son Prince, ainsi que les danseurs, pour prendre en main la suite de la soirée. Sur les airs de Friends on the Other Side, le méchant décide ainsi de rappeler à l'assistance de Thunder Mesa ce qu'est la magie noire, notamment en lisant le passé, le présent et le futur aux travers d'un jeu de tarot. Après avoir démontré ses capacités en cartomancie, il décide de transformer les spectateurs et fait appel cette fois à ses amis de l'au-delà. Aux cartes de voyance se succèdent alors à ses côtés des squelettes, des esprits et des fantômes.

Heureusement pour les habitants de Thunder Mesa, le couple princier aidé par Louis reprend rapidement le contrôle des festivités. L’alligator, trompette à la bouche, décide de raconter son rêve d’être un humain, sur les airs de When We’re Human. Même si la Nouvelle-Orléans semble avoir repris sa place, la menace du Docteur Facilier reste pesante avec la présence de ce dernier sur l'un des ponts, dansant au son de la musique.

Après ce moment de confession, Tiana rappelle à tous qu’il faut toujours croire en ses rêves. En communion avec le Docteur Facilier, toute la troupe entame une nouvelle fois la chanson Gonna Take You There. Alors que les danseurs usent de différents accessoires dans leur danse comme des drapeaux ou des tambourins, la célébration est accompagnée par des feux d’artifice tirés derrière le bateau, accentuant l’aspect festif de la rencontre.

Après une dernière danse à la joie communicative et aux rythmes entraînants, il est déjà temps pour la petite troupe de saluer et de dire au revoir au public de Thunder Mesa.

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 16 octobre 2016

À l’instar des spectacles La Pirate Académie du Capitaine Crochet et Bouge ton Corps avec Dingo ! (ou Dingo et ses Tambours Fous !), Docteur Facilier présente son Carnaval-Loween est présenté lors d’un événement annuel unique à Disneyland Paris : la Soirée Halloween Disney se tenant dans le Parc Disneyland. Il s’inscrit dans une grande tradition des célébrations d’Halloween le soir du 31 octobre. Jusqu’en 2011, le grand show de la soirée était ainsi joué sur la scène de Central Plaza, avec Mickey et sa Nuit Magique d’Halloween. Après sa destruction dans le cadre du développement du show nocturne quotidien Disney Dreams!, le grand spectacle est donc modifié et transféré sur le Molly Brown, le bateau à aube positionné sur Rivers of the Far West. La première de cette nouvelle représentation scénique a alors lieu le 31 octobre 2012. En 2014, ce rôle sera tenu par le spectacle La Pirate Académie de Minnie, joué sur le Théâtre du Château, qui s'inspire du show La Pirate Académie du Capitaine Crochet, joué en 2013 dans Adventureland.

L’histoire du nouveau spectacle se concentre donc sur les personnages du film La Princesse et la Grenouille, et notamment, sur le Docteur Facilier. Ce méchant Disney fait son apparition dans le Parc Disneyland en 2010 en prenant la place du personnage de Maléfique dans le spectacle saisonnier Les Méchants Disney Font leur Halloween Show. Alors que la méchante de La Belle au Bois Dormant arrive généralement sur scène en mentionnant ne pas avoir été invitée à la célébration, il est dès lors amusant de constater que le Docteur Facilier use de la même remarque pour interrompre Tiana et Naveen. Un joli clin d’œil à Maléfique.

Au contraire de ce qu'annonçait son titre, le spectacle se concentre d'abord sur les gentils du film, la Princesse Tiana et le Prince Naveen, qui viennent célébrer le mardi gras de la Nouvelle-Orléans, et ainsi le « New Orleans Style  ». Après un moment de fête, le Docteur Facilier arrive sur le bateau en se plaignant de ne pas avoir été invité par la petite troupe. Prenant le pouvoir, il lit d'abord l'avenir dans un jeu de cartes, puis invite ses amis de l'au-delà à venir festoyer avec lui. Lorsque le couple princier revient sur l'un des ponts avec l'alligator Louis, le Docteur Facilier choisit néanmoins de rester et se met à danser avec les autres personnages et danseurs.

L’ambiance angoissante imposée par le contexte d’Halloween se fait ressentir dès le passage des portes du fort des Legends of the Wild West, avec un Land éclairé uniquement par des « lanternes », le plongeant ainsi dans une pénombre angoissante. L’accueil dans Frontierland continue avec la tête du Docteur Facilier projetée sur Big Thunder Mountain ! Sur le plan sonore en revanche, le visiteur est directement intégré dans un autre univers, celui de la Nouvelle-Orléans avec des sons entraînants de trompette reprenant les mélodies du film La Princesse et la Grenouille, sorti en 2009 et dont la musique est signée de Randy Newman.

Pour accompagner les visiteurs au cours de cette nuit animée dans les rues de Frontierland, la Princesse Tiana, le Prince Naveen, le Docteur Facilier et Louis, l’alligator fan de jazz investissent donc les différents ponts du bateau. Grande première, Louis fait son apparition dans le spectacle pour la soirée de 2013 qui change aussi pour l'occasion de nom en Le Carnaval-Loween du Docteur Facilier, lorsqu'il entame la chanson When We're Human (Humains Pour la Vie) alors que la représentation de 2012 n'offrait, elle, qu'une séquence du même air joué instrumentalement.

La présence des gentils du film dans le cadre du spectacle est peut-être la seule critique majeure qui pourrait être faite envers ce show. La « narration » se concentre, en effet, trop sur le couple princier et la présentation du « New Orleans Style » comme le dit la Princesse Tiana. L’histoire présentée diverge ainsi de ce que son titre laisse présager, soit un spectacle centré sur le Docteur Facilier et le thème de la mort dans la saison d’Halloween. Comme les deux autres shows de la soirée, Docteur Facilier présente son Carnaval-Loween diffuse une version de la fête qui délaisse le côté effrayant au profit du côté festif de la célébration. Le spectateur n’est ainsi plus dans le Carnaval-Loween, mais plutôt projeté dans la fête du Mardi-Gras de Louisiane. Ce parti-pris n’est pas pour déplaire bien entendu mais pose néanmoins la question de la valeur du titre du spectacle, qui annonce une représentation centrée sur le Docteur Facilier et ses amis de l’au-delà, voire, potentiellement, à la présence d’autres méchants Disney, étrangement absents des différents shows proposés cette soirée-là.

L’’un des points intéressants du spectacle est le cadre dans lequel il s’inscrit, le Molly Brown déplacé à quelques encablures du ponton de l’attraction Thunder Mesa Riverboat Landing. Ainsi le show construit une scène d’un élément du Land qui n’a, de prime à bord, pas foncièrement une telle utilité. En voyant ce bateau à roues illuminé et les danseurs sur les différents ponts, le spectateur peut ainsi faire un parallèle, une très humble comparaison, avec le spectacle nocturne du Disneyland Park de Californie, Fantasmic!, qui use du même stratagème dans sa séquence finale. Si cette nouvelle scène est relativement novatrice pour le Resort parisien, elle crée quelques soucis au niveau de l’audience qui n’a jamais une vue claire et dégagée sur le bateau, des éléments du paysage venant entraver cette vision. Sur le plan du contenu en lui-même, le spectateur est subjugué par un spectacle très festif et coloré, qui le transporte à la fête du Mardi-Gras dans une Nouvelle-Orléans du début du XXème siècle. Ainsi, les danseurs sont habillés de costumes aux couleurs vives, voire fluo, qui les démarquent de la nuit alentour.

Si le spectacle rencontre un tel succès, c’est aussi la résultante du choix sonore effectué pour accompagner les danseurs et les différents personnages du film La Princesse et la Grenouille. Que cela soit Gonna Take You There (À Travers le Bayou), utilisée pour ouvrir et conclure le spectacle, ou When We’re Human (Humains Pour la Vie), les chansons invitent, il est vrai, les spectateurs à entrer dans la danse. Même le plus réfractaire ne peut s’empêcher de taper la mesure du pied, ou de se mettre à dandiner sous l’effet de la trompette de Louis. Quant à la chanson Friends on the Other Side (Mes Amis de l'Au-Delà), elle remet au centre du spectacle la connexion qui est faite entre le monde des morts et la fête d’Halloween.

Cette séquence, plus sombre que les deux autres, aurait pu être allongée de quelques minutes pour refléter une autre vision de la fête d’Halloween. De plus, le jeu des projections sur le bateau, qui le fait complètement disparaître dans la nuit, et l’utilisation de panneaux permettant de faire ressortir des dessins (squelettes et monstres) plongent le Land dans le monde de l’au-delà, comme le nom du spectacle le laissait présager. L’ajout d’effets pyrotechniques à certains moments du spectacle, comme dans la séquence finale, apporte enfin une plus-value majeure au spectacle.

Débordant d’une joie communicative, le spectacle présenté sur un lieu inédit remplit parfaitement son rôle de divertissement de saison. Docteur Facilier présente son Carnaval-Loween se place comme le point d’orgue des soirées d’Halloween, et au delà, comme un très bon spectacle du Resort parisien.

La disponibilité

Cette attraction n’est plus disponible dans le Parc Disneyland de Disneyland Paris.