Rendez-Vous avec Spider-Man
L'affiche
Date d'ouverture :
Le 19 avril 2014
Type d'attraction :
Point photo
Crédit Photos :
Durée :
3 minutes
(sans tenir compte de la file d'attente)

Le synopsis

Après avoir tourné des scènes d'action dans lesquelles ils épaulent l'Homme-Araignée pour sauver une nouvelle fois New York, les acteurs prennent la pose en compagnie de Spider-Man devant un photographe du Daily Bugle pour bientôt finir en Une du journal pour lequel travaille Peter Parker.

L'expérience

Suite à l'emménagement du Daily Bugle dans un bâtiment adjacent au Disney Blockbuster Café, les acteurs de passage au Parc Walt Disney Studios sont invités à entrer pour y retrouver Spider-Man. Sur le chemin, les cascadeurs passent devant de grandes reproductions des pages du célèbre journal vantant tous les succès de Spider-Man sauvant sa ville natale, New York.

  

Derrière les panneaux de coupures de presse, les acteurs peuvent enfin retrouver l'Homme-Araignée. Un bref échange a alors lieu entre ses collaborateurs et lui, puis vient l'heure de la séance photo. Un photographe du Daily Bugle immortalise alors tout ce beau monde qui prend une pose dynamique, avec en fond, les buildings de la ville américaine.

Les acteurs peuvent saluer une dernière fois Spider-Man avec de quitter le bâtiment et de poursuivre leur journée de tournage au Parc Walt Disney Studios.

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 06 août 2014

Rendez-Vous avec Spider-Man est un point photo qui constitue un véritable tournant dans l'histoire des Parcs Disney. En effet, ouverte le 19 avril 2014, cette attraction marque la première apparition de l'Homme-Araignée dans un Parc de la compagnie.

 

Spider-Man (L'Homme-Araignée) est un personnage de fiction, super-héros appartenant à l'univers de Marvel Comics. Créé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Steve Ditko, il apparaît pour la première fois dans le comic book Amazing Fantasy #15 en août 1962. Le succès de ce numéro lui permet d'accéder dès 1963 à sa propre série, The Amazing Spider-Man. Au fil des ans, d'autres périodiques lui sont consacrés tels Spectacular Spider-Man et Peter Parker, the Spider-Man, quand ce n'est pas un univers parallèle entier qui s'ouvre à lui dans Ultimate Spider-Man. Il n'empêche ; parmi la flopée de titres consacrés à l'Homme Araignée, The Amazing Spider-Man reste toujours le magazine principal du héros, devenu entretemps, l'un des personnages les plus populaires de l'univers des comics.

L'Homme-Araignée a eu droit également à de très nombreuses apparitions sur le petit et le grand écran. Il apparait ainsi la toute première fois à la télévision dans la série animée L'Araignée en 1967. Il accède ensuite à de nombreuses autres séries d'animation : Spider-Man (1981), Spider-Man and His Amazing Friend (1981), Spider-Man, l'Homme-Araignée (1994), Les Nouvelles Aventures de Spider-Man (1999), Spider-Man : Les Nouvelles Aventures (2003), Spectacular Spider-Man (2008) et Ultimate Spider-Man (2012). Côté « live », il s'invite d'abord dans de courtes séquences en 1974 dans Spidey Super Stories puis dans une série japonaise Spider-Man/Tokusatsu en 1978. Ses prestations sont en réalité des galops d'essai tant sa véritable incartade « live » se fait dans la série L'Homme-Araignée en 1977 qui donne, elle-même, naissance à trois films délocalisés, L'Homme-Araignée (1978), La Riposte de l'Homme-Araignée (1979) et Spider-Man : The Dragon's Challenge (1981) ; autant de longs-métrages constitués de montages d'épisodes de la série. Toute cette filmographie est ensuite rayée de la carte par la trilogie évènement réalisée dans les années 2000 par Sam Raimi avec Spider-Man (2002), Spider-Man 2 (2004) et Spider-Man 3 (2007) ; avant de subir un autre reboot réalisé par Marc Webb, dès 2012, avec The Amazing Spider-Man, puis sa suite en 2014, The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un Héros.

Cet énorme succès ne sera pas passé inaperçu chez Universal qui s'offre les droits d'utilisation des personnages Marvel dans ses propres parcs à thème. Ainsi, The Amazing Adventures of Spider-Man ouvre ses portes dans le parc Universal's Islands of Adventure à Universal Orlando Resort en 1999. C'est en réalité toute une île qui est alors construite sur le thème des super-héros de la Maison des Idées : Marvel Super Hero Island. Patatras, dix ans plus tard, se produit un retournement de situation : la grande rivale, The Walt Disney Company, rachète Marvel Entertainment. Mais c'est sans compter sur les juristes du rival de toujours : un contrat d'exclusivité a en effet été signé entre Marvel et les parcs Universal si bien que Disney reste toujours dans l'incapacité d'installer des attractions basées sur les personnages Marvel dans ses propres Parcs... Du moins en Floride et au Japon. Une clause protège ainsi les parcs Universal qui possèdent des attractions issues de l'univers Marvel : elle stipule clairement qu'il est interdit à quiconque de construire des attractions Marvel dans un rayon d'un nombre précis de kilomètres autour des parcs Universal proposant justement, des attractions sur le thème Marvel. C'est pour cela que seuls les parcs californiens, français et chinois sont aptes aujourd'hui à accueillir ce genre d'attractions.

Tandis qu'en Californie, Disneyland Resort ne propose que des points photo avec des personnages de films Marvel Studios comme Thor ou Captain America ; et qu'une attraction est annoncée pour Hong Kong Disneyland sur le thème d'Iron Man, Disneyland Paris est donc le premier Resort Disney au monde à avoir au sein d'un de ses Parcs, le Parc Walt Disney Studios, un personnage Marvel – et donc Disney – tiré d'un film co-produit avec un autre studio, à savoir Columbia Pictures pour The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un Héros. C'est d'ailleurs un joli coup de promotion pour Columbia qui permet ainsi à Disneyland Paris d'utiliser le design du costume du film de l'Homme-Araignée pour un point photo alors même que le film s'apprêtait à sortir en salles. Au travers de cette opération, et des liens qui unissent de plus en plus le Resort parisien à The Walt Disney Company - France, c'est un véritable élan de synergie qui se produit actuellement, au grand bonheur des fans.

Mais que vaut ce point photo avec l'Homme-Araignée ? Il est facile de constater qu'il s'agit surtout là d'un test de la part de Disneyland Paris visant à jauger la popularité des personnages Marvel dans les Parcs. Le résultat est fulgurant : l'attente généralement longue témoigne de l'intérêt des visiteurs tout comme du faible débit de l'attraction !.

Son grand défaut est d'ailleurs sa file d'attente. La partie extérieure se limite à quelques va-et-vient le long de la terrasse du Disney Blockbuster Café, devant un bâtiment grossièrement recouvert d'une enseigne sans relief et sans aucun lien avec le reste. La file intérieure témoigne, elle, d'un certain effort mais reste peu aboutie et ne propose pour seul décor qu'un mur représentant les pages du Daily Bugle dans un bâtiment passe-partout (qui aura été, tour à tour, partie intégrante du Backlot Express Restaurant, puis de la zone High School Musical 3 : Nos Années Lycée du Disney Blockbuster Café avant d'être transformé en Bureau Passeport Annuel).

Ce qui importe le plus dans cette attraction est bien entendu le moment de la fameuse rencontre avec le tisseur de toile. Le costume de Spider-Man a été créé spécifiquement pour Disneyland Paris sur la base de celui porté par Andrew Garfield dans The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un Héros, et avec quelques modifications d'ordre pratique lui permettant d'être aisément porté dans des conditions différentes de celles d'un tournage réel. Le résultat est tout bonnement saisissant, le souci du détail cher à Disney surpasse de loin le costume simpliste porté par le héros dans les parcs Universal. Les plus attentifs remarqueront même la couture en relief des effets de toiles tissées et l'élasticité du tissu assez saisissante. Quant à la mise en scène de la Une du Daily Bugle, elle permet des photos dynamiques et percutantes du plus bel effet.

Point photo sympathique permettant d'immortaliser un moment avec l'Homme-Araignée, Rendez-Vous avec Spider-Man est une petite nouveauté rafraichissante qui reste plutôt simple dans sa thématisation, voire peut-être trop. En espérant que ce vif succès encourage les équipes créatives de chez Disney à poursuivre l'idée d'apporter de nouvelles attractions Marvel pour le Resort parisien...

La disponibilité

Cette attraction est toujours ouverte, à Backlot dans le Parc Walt Disney Studios à Disneyland Paris.