Summer Break Party
L'affiche
Date d'ouverture :
Le 11 juillet 2015
Type d'événement :
Soirée

Le synopsis

L'été arrive enfin au Parc Walt Disney Studios, et pour cette occasion, une invitation est faite pour venir danser au rythme des musiques électro lors d'un DJ set exceptionnel mené par cinq DJ de renom : Damien N-Drix, Jay Style, Jabberwocky, Yuksek et Muttonheads.

L'expérience

Après avoir présenté leurs bracelets au point de contrôle situé au niveau de la première entrée du Parc Walt Disney Studios, les visiteurs entrent dans les lieux en passant sous la grande arche aux gigantesques portes, ouvertes exceptionnellement. Une fois à l'intérieur, c'est un Parc revêtu de palmiers et de cocotiers qui s'offre aux invités, avec dès l'entrée, Disney Studio 1 tapissé de orange et de rouge sur lesquels sont projetés les logos du Crédit Mutuel et de Riffx.fr, principaux partenaires de la soirée.

Les visiteurs peuvent alors se diriger vers cinq attractions parmi les favorites : Crush's Coaster, Ratatouille : L'Aventure Totalement Toquée de Rémy, Rock'n'Roller Coaster avec Aerosmith, The Twilight Zone Tower of Terror - Un Saut Dans La Quatrième Dimension et RC Racer sont en effet ouvertes pour l'occasion jusqu'à une heure. Pendant ce temps, sur la Place des Stars, des sons mixés par Damien N-Drix font office de starter sponsorisé par NRJ. Aux alentours, des stands Haribo, Carlsberg, Fanta et Coca-Cola sont également placés dans la zone d'attente du Studio Theater qui accueille habituellement CinéMagique.

Certains visiteurs sont attendus à La Terrasse devenue le temps d'une soirée une zone VIP proposant un buffet de mignardises salées et sucrées et un stand d'alcools. Enfin, deux points photo proposent aux visiteurs de s'immortaliser devant la scène principale : celui de RIFFX, un label musical du Crédit Mutuel permet de retrouver leur photo sur sa page Facebook et celui de Fanta offre l'occasion de délirer avec deux canettes et deux bouteilles en ballon géantes.

Le DJ Set commence à 23h30 avec un warm-up d'une heure effectué par Damien N-Drix sur la scène principale installée Place des Stars. Déjà, de nombreux effets de lumières et de lasers participent à créer une ambiance festive sur des remix de chansons telles que Lean On de Major Lazer ou Rather Be de Clean Bandit.

Arrive alors le premier DJ de la soirée, Jay Style, qui enflamme le Parc Walt Disney Studios dès minuit. Après cet avant-goût d'Ibiza, les visiteurs retrouvent Jabberwoky.

Jabberwoky se compose de deux DJ qui offrent un tout autre univers que celui de Jay Style en mélangeant divers styles d''électro-pop, samplant par exemple Call Me Maybe de Carly Rae Jepsen très intelligemment. Ils font ensuite place à l'un des plus grands noms de la soirée : le DJ français Yuksek !

Yuksek enchaine alors ses tubes avec notamment Tonight et Always on the Run. Sa prestation est conséquente puisqu'il laisse sa place au bout d'une heure et demie à Muttonheads.

Dernier DJ de la soirée, Muttonheads livre de la pure house en reprenant quelques titres connus comme Rhythm of the Night ainsi que ses propres tubes dont, en exclusivité au Parc Walt Disney Studios, son tout dernier, Another Way.

Tout au long de la soirée, l'ambiance est festive à souhait avec l'utilisation de nombreux jeux de lumières, jets de CO², lyres et canons à confettis, en concordance avec le thème et le nom de la fête.

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 06 août 2015

Sur l'initiative du Crédit Mutuel en partenariat avec NRJ, Fanta et Haribo, la Summer Break Party organisée au Parc Walt Disney Studios est un rendez-vous auquel de nombreux chanceux, pour la plupart fans de musique électro ayant remporté des entrées auprès des partenaires de l'évènement, ont pu assister. La Summer Break Party s'est ainsi tenue le 11 juillet 2015 dans le deuxième parc de Disneyland Paris, de 23 heures à 5 heures du matin.

Au programme de cette soirée riche en musiques et en couleurs, une partie des attractions du Parc reste ouverte pendant une heure et demie avant que la programmation musicale et l'invitation à la danse prennent le dessus, dès minuit, devenant alors l'occupation principale. Tout au long de l'évènement, il est également possible de découvrir de nombreux stands et points de vente d'alcools dans une démarche véritablement contestable au sein du complexe Disney parisien. Une ambiance de festival où l'alcool coule à flot se fait ainsi ressentir et les invités d'un soir s'en donneront à cœur-joie tandis qu'il est tout de même permis de s'interroger sur le bienfondé d'un tel spectacle donné dans un Parc Disney. Mais l'identité de lieux ne semble finalement pas peser bien lourd : le point photo de Fanta installé grossièrement devant l'entrée de CinéMagique démontrant à quel point le standard Disney est la dernière préoccupation des organisateurs...

Une fois l'ensemble des attractions fermées, l'attention des visiteurs se tourne donc vers la Place des Stars où, sur la scène principale, l'un des invités du Summer Break Party, Jay Style, un DJ français, commence à jouer dès minuit. Il y présente des chansons bien connues comme Rhythm of the Night, Sweet Dreams (Are Made of This) de Eurythmics, Satisfaction de Benny Benassi, Back in Black de AC/DC entendu dans le film Iron Man 2 de Marvel Studios ou encore We Will Rock You du groupe Queen signé sous Hollywood Records, une filiale musicale du studio aux grandes oreilles. Le DJ s'ouvre alors au public en disant qu'il veut que la soirée soit portée sous le signe de l'amour et de la paix, en invitant tout le monde à fermer les yeux pour s'imaginer dans une nuit digne des plus grands clubs d'Ibiza. Avant de conclure, il crée une séquence appelée Zone Rouge où il reprend plusieurs titres connus en version « barbare », c'est à dire abusivement remixés. L'ambiance du set est une belle réussite, bâtie sur des lumières rouges et une horde de confettis colorées : Jay Style remerciera en conclusion tous les partenaires jusqu'à demander de faire une « ovation pour le Parc Disney, bordel ! »...

Arrivent ensuite, Jabberwocky, deux DJ peu connus du grand public mais très bons. Ils auront malheureusement du mal à trouver leurs places dans un festival remplis de jeunes étudiants qui n'apprécient peut-être pas assez leur style de musique. Et pourtant : ils réussissent très bien dans leur entreprise de découverte de morceaux ou de reprises de chansons méconnues en France comme On the Regular de Shamir. Sans être totalement excellent, le duo Jabberwocky arrive à faire patienter les visiteurs jusqu'à l'arrivée de Yuksek.

Yuksek est un DJ français qui a marqué de son empreinte le monde de la musique électro grâce à son premier album Away from the See sorti en 2009. A grands coups d'effets de lumière jouant en fond avec les initiales du DJ et de machines à fumées, Yuksek livre un DJ set de roi en jouant ses morceaux les plus connus : Eat my Bear, Tonight ou encore Always on the Run... Assez discret, sans jamais vraiment s'adresser au public, toujours cigarette au bec, il réussit pourtant son passage !

La soirée se finit avec Muttonheads un Français de Chambéry. Il ouvre son DJ set avec une autre version de Rhythm of the Night, avant de jouer plusieurs de ses chansons les plus connues comme Sow White, Can You Hear the Night en passant par des classiques à l'exemple de World Hold On de Bob Sinclar. Il termine son intervention sur un nouveau titre inédit intitulé Another Way.

Soirée sympathique à vivre au rythme de l'électro, le Summer Break Party est une bonne expérience et apparait beaucoup mieux organisée que l'Ice Party qui s'est tenue, elle, en décembre 2014. Seule est à regretter l'avant-soirée où le faible nombre d'attractions ouvertes a conduit à des files d'attentes, rendant l'expérience assez pénible...

Sous l'effet d'alcool ou pas, la Summer Break Party est une belle réussite qui fait oublier la perfectible Ice Party de décembre 2014.