Mickey et le Magicien
L'affiche
Date d'ouverture :
Le 2 juillet 2016
Type de :
Spectacle
Musique :
Joël McNeely

Le synopsis

Mickey, l'assistant du Magicien, rêve de devenir un grand maître de la magie même il se cantonne pour le moment au rôle d'apprenti. Alors qu'il s'attache à nettoyer de bout en bout l'atelier, il rencontre de nombreux amis...

L'expérience

Dans un Paris d'un autre temps, le Magicien arrive dans son atelier composé d'un gigantesque bric-à-brac empli de magie. Contrôlant que tout est sa place, il accueille la Fée Clochette grâce à sa baguette magique quand soudain, son assistant frappe à la porte ! Muni de tout le nécessaire pour rendre l'endroit impeccable, Mickey fait son entrée dans le grenier et reçoit les instructions de son Maître : il doit avoir tout rangé avant que la lune ne disparaisse complètement  et que le Magicien ne revienne de ses courses...

Désormais seul, Mickey se met  au travail. Il commence le nettoyage de l'atelier non sans discuter auparavant avec le chapeau du Magicien qui se révèle sceptique à l'idée de le voir maitriser lui aussi l'art de la magie ! Alors que Mickey s'affaire consciencieusement à sa tâche, Marraine la Bonne Fée s'invite subitement sur scène pour l'encourager à devenir un vrai magicien ! Elle entonne pour cela sa chanson fétiche, Bibbidi-Bobbidi-Boo, puis fait apparaître Cendrillon qui danse bien volontiers avec Mickey. Mais l'heure du bal approche : Marraine la Fée crée donc le carrosse pour emmener la future princesse vers les festivités puis prend à son tour congé...

L'atelier redevient paisible. Mickey peut donc reprendre son nettoyage des lieux. D'un coup de plumeau, il fait alors glisser une couverture protégeant un célèbre chandelier révélant Lumière en personne ! Mickey se voit alors invité à faire la fête ou du moins à la préparer en compagnie des nombreux serveurs qui viennent prendre possession de la scène sous l'air de C'est la Fête ! Tout le monde s'attèle joyeusement en dansant à préparer un diner de gala avant que les lieux ne s'assagissent pour accueillir Belle et la Bête, dans la salle de bal, exécuter une danse sur la musique d'Histoire Eternelle.

Ce moment de pure grâce terminé, Mickey remercie tout ce beau monde puis fait apparaitre les personnages de l'univers du Roi Lion ! Rafiki se met tout de go à chanter Circle of Life tandis que de nombreux animaux paradent fièrement dans les rangées entre les spectateurs mais aussi sur scène. Tous les habitants de la Terre des Lions se rassemblent ainsi devant le Rocher des Lions pour se prosterner devant Rafiki qui termine son interprétation de la célèbre chanson depuis le haut du Rocher.

Mickey se remet ensuite au nettoyage du grenier quand il fait tomber par inadvertance, sur le sol, une lampe dorée. Inquiet d'y voir la présence d'une tache, il se met à paniquer et choisit de la laisser de côté, par terre, avant d'aller se cacher... Soudain, un génie en sort et s'invite sur scène ! Livrant un court numéro de danse sur l'air de Friend Like Me qui perdure au-delà, le Génie s'attache bien vite à faire apparaitre dans l'atelier des monts et merveilles. Il convie ensuite à ses côtés de nombreux danseurs et danseuses, non sans ponctuer son intervention des tours de magie dont il a le secret ! Le son des claquettes résonne alors dans la salle appuyant un numéro digne de Broadway, porté par la troupe de danseurs menée par le Génie ! Ce dernier disparait finalement sur une sortie remarquable, permettant au calme de revenir aussitôt dans l'atelier du Magicien.

Le manque de temps se faisant sentir désormais, Mickey fait au plus vite pour nettoyer les derniers coins encore poussiéreux du grenier quand il agite une mystérieuse boule qui laisse échapper de la neige. Voilà Olaf, le petit bonhomme de neige affectueux, qui fait son apparition pour parler avec lui de sa passion des câlins et de la magie quand soudain la Reine Elsa d'Arendelle entre sur scène pour entonner Let It Go. Son altesse utilise aussi ses pouvoirs magiques pour rendre sa prestation plus magistrale encore !
Il est maintenant l'heure pour Mickey de quitter l'atelier après cette nuit riche en rencontres : avant cela, il décide toutefois de mettre en pratique ses propres pouvoirs magiques, porté qu'il est dans sa décision par les nombreux conseils et encouragements de ses nouveaux amis !

Pourtant, malgré toute sa bonne volonté, il enchaine les catastrophes et donne vie à de nombreux objets dont certains deviennent totalement fous ! Heureusement pour lui, le Magicien refait son entrée. Il découvre ainsi les lieux sans dessus dessous et un Mickey dépité par son échec. Le Magicien choisit alors de le réconforter en lui rappelant que rien n'est impossible et qu'il ne faut jamais se décourager ! C'est alors qu'il apprend à Mickey à utiliser à bon escient la magie et à remettre tout dans le bon ordre. Pour fêter cela, tous les amis de Mickey rencontrés dans la nuit se retrouvent sur scène et célèbrent ce joyeux évènement : Mickey est devenu, à son tour, un vrai magicien !

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 12 juillet 2016

2016 est décidément une grande année pour les spectacles sur scène à Disneyland Paris. Après l'étonnante et rafraichissante production du Chaparral Theater, La Forêt de l'Enchantement : Une Aventure Musicale Disney, Mickey et le Magicien voit sa première se jouer le 2 juillet 2016 dans le Studio 3 du Parc Walt Disney Studios, seulement quelques mois après la dernière d'Animagique, l'un des shows piliers du Parc depuis son ouverture en 2002. Et quel succès !

Nouveau spectacle chorale regroupant plusieurs personnages de l'univers Disney au sein d'une même production, Mickey et le Magicien renouvèle, en effet, l'offre scénique du Parc Walt Disney Studios au cours d'un été 2016 situé aux portes des festivités du 25ème anniversaire de Disneyland Paris et qui  subit la fermeture de bon nombre de ses attractions parties en cure de jouvence. Alors que toutes les scènes de Disneyland Paris propose un nouveau spectacle - à savoir La Forêt de l'Enchantement : Une Aventure Musicale Disney au Chapparal Theater, la Jedi Training Academy à Videopolis - le fraichement nommé Animagique Theater est donc désormais l'hôte de la nouvelle super-production du Resort, Mickey et le Magicien. Et jamais un spectacle de Disneyland Paris n'avait autant bluffé son public de par la qualité et la richesse de ses numéros. Il faut dire qu'en près de 25 ans, des dizaines et des dizaines de spectacles se sont produits dans les deux Parcs parisiens : l'art du spectacle au sens large du thème est véritablement ancré au cœur de leur ADN et l'essence même de cet art se retrouve à l'Animagique Theater dans ce show digne d'un classique de Broadway !

Chaque Parc Disney à travers le monde se doit de proposer un grand spectacle dans lequel Mickey est l'un des Personnages principaux. Il s'agit là d'offrir l'opportunité à un maximum de visiteurs de rencontrer la fameuse souris au cours de leur séjour. Jusqu'à l'ouverture du Parc Walt Disney Studios, c'était bien entendu au Parc Disneyland que Mickey était la vedette de nombreux shows sur les scènes de Videopolis, The Fantasy Festival Stage ou encore The Chaparral Theater. En 2002, il prend néanmoins possession du Studio 3 du Parc Walt Disney Studios, et laisse le devant de la scène à son acolyte Donald qui sera le héros du show quotidien, Animagique, qui se tiendra pendant près de 14 ans dans le deuxième Parc parisien. Production sympathique, colorée et entrainante, Animagique est alors un beau spectacle destiné à un public très jeune tout en venant cueillir un auditoire plus adulte grâce à un choix de films bien senti. Mickey et le Magicien prend, lui, un virage à 180 degrés : par rapport à son prédécesseur, il voit grand, très grand ! Tout en conservant le charme d'Animagique, les spectateurs ont, il est vrai, avec lui l'occasion de découvrir un spectacle ambitieux comme aucun ne l'avait été à ce point dans le Resort français ; de quoi mettre la barre très haut pour les futures productions de Disneyland Paris tant Mickey et le Magicien servira dorénavant de mètre étalon sur le sujet !

Pour porter ce spectacle, plusieurs films Disney prennent vie sur scène et accompagnent Mickey dans ses péripéties ! Et le choix des longs-métrages en question et des Personnages présents sur scène est un joli succès ! Cendrillon et sa Marraine la Bonne Fée représentent ici l'un des films les plus iconiques venus du patrimoine Disney du milieu du 20ème siècle, trouvant encore résonnance auprès du grand public et des enfants en 2016, notamment grâce à l'adaptation live, toujours chez Disney, deux ans auparavant des aventures de la jeune Princesse ! Après cela, trois grands classiques d'animation du début des années 1990 s'enchainent : La Belle et la Bête, Aladdin et Le Roi Lion ! Ce véritable trio gagnant est un habile moyen pour Disneyland Paris de combler les attentes des trentenaires qui découvrent sur scène des Personnages ayant bercé leur enfance tout en faisant peut-être découvrir à leurs enfants ces classiques de l'animation Disney, formant là une belle passation de témoin. Quant aux enfants justement, La Reine des Neiges est de sortie puisqu'Elsa et Olaf viennent fasciner les plus petits, comme les plus grands d'ailleurs ! Mickey et le Magicien, c'est donc le choix parfait de cinq films d'animation Disney iconiques qui viennent cueillir chaque génération de visiteurs pour leur plus grand plaisir !

Et Mickey rencontre ainsi tous ces Personnages dans l'Atelier du Magicien laissé libre pour l'occasion ! Un grenier rempli de magie que la souris va explorer parfois avec maladresse en manipulant des objets bien mystérieux. Ici réside d'ailleurs l'un des aspects les plus marquants du spectacle : les tours de magie ! Tout au long du spectacle, Mickey et les autres Personnages Disney signent, en effet, de beaux numéros de magie et d'artifices dont certains restent saisissants tant il devient compliqué d'en déterminer la nature et le fonctionnement ! Pour s'occuper de tous les effets spéciaux liés à la magie, Disneyland Paris fait appel à l'un des experts du genre, Paul Kieve, illusionniste professionnel et grand nom de la profession. Créateur d'illusions pour des spectacles et comédies musicales à Broadway comme à West End, Paul Kieve s'est, en effet, déjà attaqué à l'élaboration de productions bien connues telles que Ghost ou l'adaptation en comédie musicale d'Un Jour Sans Fin ! Au-delà de ses dizaines de spectacles, il est aussi consultant en magie en 2004 pour le cinéma dans Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, film pour lequel il élabore plusieurs effets pratiques et dans lequel il joue même un magicien exerçant sa magie dans la taverne des Trois Ballets ! En 2011, il collabore avec Martin Scorsese pour le film Hugo Cabret en tant que superviseur des illusions et aide même Ben Kingsley dans sa préparation pour le rôle de George Méliès, célèbre magicien français et créateur des effets spéciaux au cinéma ! 

Au-delà de la magie, la musique tient un rôle central dans Mickey et le Magicien. Principalement en anglais, les chansons des grands classiques d'animation Disney se succèdent à travers les différents tableaux du spectacle et le tout est performé en direct ! Pas de musique pré-enregistrée ici, à l'exception notable d'Histoires Eternelles et de la chanson écrite spécialement pour le spectacle, particulièrement réussie, qui ouvre et clôture la représentation. Quelle fraicheur ! Joël McNeely signe donc la bande originale du spectacle et arrange avec brio les différentes chansons tirées des films d'animation. Ce n'est d'ailleurs pas là une première pour le compositeur puisqu'il est déjà à l'origine de la musique de Disney Dreams! en 2012 ainsi que d'autres films d'animation Disney sortis directement en vidéo. La bande originale du spectacle respecte ainsi à merveille les matériaux d'origine que sont les chansons des films Disney tout en offrant un ensemble cohérent et un très bel écrin musical à Mickey et le Magicien ! La chanson du spectacle, interprétée en français et en anglais, et spécialement écrite pour les besoins du show est une jolie réussite ! La prestation des chanteurs est par ailleurs à saluer tant certains assurent de belles performances en dansant ou effectuant un tour de magie, à l'instar du Génie qui n'hésite pas à agrémenter son titre de quelques blagues, ou d'Elsa tout simplement captivante sur scène.

Le résultat est impressionnant : chanteurs et danseurs, tous au service d'une mise en scène soignée, sont indéniablement bluffants. Créés par Katy Harris, réalisatrice à Disneyland Paris et déjà à l'origine de Disney Dreams!, ainsi que Tatiana Seguin, chorégraphe, le rythme et l'ossature du spectacle donnent l'impression d'être une super production dans la même veine que celles de Broadway ! Le tableau du Génie de la lampe est ainsi particulièrement impressionnant. La musique d'Alan Menken, un acteur délirant dans le rôle du Génie, des décors soignés, des tours de magie saisissants, des jeux de lumières qui transforment la scène et un numéro de claquettes enthousiasmant finissent par convaincre des incroyables atouts de Mickey et le Magicien ! Le spectacle est, tour à tour, drôle, touchant et spectaculaire ! Les échanges entre Mickey et le chapeau magique pour le moins récalcitrant sont amusants à souhait tandis que le Génie n'est pas en reste lors de son numéro. Le tout est présenté sur une scène totalement repensée et agrémentée de magnifiques détails qui rendent l'immersion totale. L'utilisation d'un écran géant à l'arrière de la scène accompagne en effet à merveille les différents tableaux et les jeux de lumière apportent une richesse encore plus grande au show. L'émerveillement est au bout du programme !

Il faut dire ici, qu'en dehors de celle du Génie, l'inspiration des comédies musicales new-yorkaises se sent dans les différents tableaux de Mickey et le Magicien. Les scènes de La Belle et la Bête et du Roi Lion ou même d'Aladdin semblent, il est vrai, tout droit venues des grands succès de Disney sur les planches, le tout conservant un aspect purement original ! Découvrir la marionnette de Lumière ou encore voir les danseurs, accompagnés des personnages tirés du film Le Roi Lion, aller gambader dans les allées du théâtre entre les spectateurs constituent, par exemple, de très belles surprises ! Et l'une des nombreuses sources d'étonnement du spectacle est d'ailleurs de découvrir pour la première fois dans l'histoire de Disneyland Paris, le nouveau design de Mickey, arrivé en 2011 dans les Parcs américains : Mickey parlant ! Le Personnage parle désormais en bougeant les lèvres et peut même fermer les yeux et les ouvrir en fonction de ses envies, de quoi rendre sa présence sur scène encore plus captivante ! Et c'est un Mickey bien particulier que les visiteurs retrouvent dans ce grand spectacle : celui de ses débuts dans les années 1920, avec un caractère malicieux et un goût de casse-cou. Le Personnage retrouve, en effet, son côté espiègle à la manière de la nouvelle série Mickey Mouse dans laquelle il vit de toutes nouvelles aventures à chaque épisode. Et le thème s'y prête à merveille puisque Mickey est ici assistant d'un magicien et compte bien devenir lui-aussi un vrai maître de la magie, à part entière !

Drôle, touchant et spectaculaire, Mickey et le Magicien est le show le plus ambitieux jamais créé à Disneyland Paris et le meilleur depuis sa création ! Il peut d'ailleurs assurément se vanter d'être l'un des plus beaux spectacles Disney de tous les Parcs de la compagnie à travers le monde avec Fantasmic, tant il emporte ses spectateurs dans une belle histoire portée par des Personnages, décors, chansons, lumières et chorégraphies magnifiquement orchestrés ! Là où Animagique était un petit spectacle sympathique destiné essentiellement à un jeune public, Mickey et le Magicien est un grand spectacle, riche et somptueux, qui vient offrir une opportunité sans égale pour Disneyland Paris de briller parmi les Parcs Disney du monde entier. Assurément du bel ouvrage !

La disponibilité

Cette attraction est toujours ouverte, à Toon Studio, au Parc Walt Disney Studios de Disneyland Paris.