runDisney Health & Fitness Expo

runDisney Health & Fitness Expo
L'affiche
Date d'ouverture :
Le 22 septembre 2016
Date de fermeture :
Le 25 septembre 2016
Type d'événement :
Exposition et conférences
 

Le synopsis

Dans le cadre du weekend Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe, la Disney Events Arena invite les visiteurs à découvrir une exposition dédiée à la santé et au sport. L'occasion de tester les dernières tendances en terme d'équipements sportifs mais aussi d'assister à des interventions sur l'entraînement, la course et la nutrition.

L'expérience

En entrant dans la Disney Events Arena, les visiteurs se retrouvent dans la zone de retrait des dossards : à droite ceux du Semi-Marathon (environ vingt-et-un kilomètres), à gauche ceux des Kids Races (courses enfants de cent mètres, deux cents mètres, quatre cents mètres, un kilomètre, deux kilomètres) et du 5K (cinq kilomètres).

Au centre du pavillon se trouve la boutique Official Merchandise runDisney précédée par les stands Disney PhotoPass+ runDisney. Ainsi, après avoir acheté le pass qui leur permettra de posséder toutes les photos d'eux prises par les Cast Members durant les courses mais aussi au cours de leurs visites des Parcs à thème au cours du weekend, les futurs coureurs peuvent se procurer des produits exclusifs au sein de la boutique : des pin's, un mug, un porte-clé, des T-shirts "I did it" ou encore des casquettes.

La zone suivante est constituée de deux parties : une exposition de trois stands (dédiés à runDisney, Vittel et Sportéus de Lactel) et une zone d'interventions pour les Speaker Series et les Yoga Sessions.

Le stand runDisney expose d'une part les médailles des courses du weekend en question aux côtés des prochaines de 2017, d'autre part celles ayant eu lieu en 2016. À l'exception de celles à Disneyland Paris, il faut en effet savoir que toutes les courses ont lieu sur le continent américain (Disneyland Resort, Walt Disney World Resort ou Castaway Cay). Juste à côté se trouvent des bornes interactives permettant à tout un chacun de s'inscrire à la newsletter de l'édition 2017 du Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe et d'obtenir une étiquette à bagages griffée runDisney.

Le stand Vittel consiste en un point photo sur trampoline duquel les participants repartent avec un sac Vittel comprenant une bouteille d'eau et deux ballons de supporters. Le stand Sportéus de Lactel propose de goûter trois parfums de Sportéus (vanille, fraise et chocolat), de lancer des ballons dans des filets et également de participer à un stand photo avec divers accessoires aux couleurs des États-Unis et de la France. Sont également offerts des lunettes de soleil, des tatouages temporaires, des ballons ou bien des stylos.

Dans la zone d'interventions ont lieu deux sessions de yoga (une le vendredi 23 et l'autre le samedi 24 septembre) et des six Speakers Series. La première est celle de la Team Sport Santé :  elle a lieu à six reprises, du jeudi au samedi, toujours en français, et permet à trois spécialistes (nutrition, ostéopathie et chiropraxie) de donner leurs conseils pour courir dans les meilleures conditions physiques.

La seconde est Only at Disneyland Paris par l'Imaginieur Laurent Cayuela et se voit présentée une fois en français et deux en anglais. Laurent Cayuela s'attache à mettre l'accent sur ce qui différencie Disneyland Paris des autres Resorts Disney, en s'adressant particulièrement aux Américains habitués de courses runDisney et qui connaissent bien Disneyland Resort et Walt Disney World Resort tout en découvrant Disneyland Paris pour la première fois dans le cadre de cet évènement inaugural. Ainsi, après avoir rapidement expliqué ce qu'était Walt Disney Imagineering, il évoque la particularité du Disneyland Hotel situé à l'entrée du Parc Disneyland et agissant comme une barrière visuelle entre le monde réel et celui, fantaisiste, du Parc. Il explique comment Liberty Arcade et Discovery Arcade s'inspirent des passages couverts des capitales européennes tout en protégeant de la météo parfois défavorable mais aussi de permettre de déambuler en cas de parade défilant à l'extérieur. Laurent continue alors avec Big Thunder Mountain, seule version sur une île et dont l'histoire est liée à celle de la famille Ravenswood de Phantom Manor. Il invite d'ailleurs à visiter le cimetière Boot Hill pour en découvrir davantage. S'agissant de Phantom Manor, il démontre comment son architecture extérieure s'inspire d'un dessin de Harper Goff datant du vivant de Walt Disney et en quoi la Mariée est devenue dans cette version un personnage central, bien avant qu'elle soit ajoutée dans les Haunted Mansion américaines.

À la différence de ses homologues, Le Château de la Belle au Bois Dormant ne s'inspire ni du château de Neuschwanstein (Sleeping Beauty Castle de Californie et Hong Kong) ni du château d'Ussé (Cinderella Castle de Floride et Tokyo) mais du Mont-Saint-Michel et du graphisme de La Belle au Bois Dormant et ses arbres carrés. Sa couleur rose tranche avec le ciel parfois gris de la région et sa teinte est graduellement plus claire à mesure qu'elle atteint le sommet des tours pour renforcer l'impression de grandeur de l'édifice (comme cela est fait sur la Tour Eiffel). Après avoir présenté un dessin de Discovery Bay par Tony Baxter, Land qui aurait dû se trouver entre Main Street, U.S.A. et Adventureland, Laurent Cayuela développe sur le rétro-futur de Discoveryland, ses différences avec les Tomorrowland des autres Resorts, et sur l'importance des romans de Jules Verne en tant qu'inspiration, notamment de Space Mountain - De la Terre à la Lune et son canon. Il termine sur la Place de Rémy et sa fontaine inspirée de celle située place des Vosges.

La troisième est celle de Paula Radcliffe (trois fois en anglais et deux en français), marraine de l'évènement et fan de runDisney. Elle est surtout connue pour être la détentrice du record du monde féminin du marathon depuis 2003.
Paula Radcliffe évoque le 5K qu'elle compte courir avec sa fille et les Kids Races auxquelles son fils de presque six ans va participer. Paula a participé au Walt Disney World Marathon de janvier dernier et a hâte de découvrir l'évènement de Disneyland Paris, destination qu'elle a déjà visitée. Après ces explications, Paula répond aux questions de l'assistance (essentiellement sur des conseils pour la course) et se prête à une séance photo avec ses fans.

La quatrième des Speaker Series est celle de Laurent Charbonnier et a lieu à six reprises dont quatre en français. Laurent est l'organisateur du Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe. Il rappelle que runDisney organise des courses depuis vingt-deux ans et que la société est ainsi le deuxième organisateur d'évènements de ce type aux États-Unis avec dorénavant huit à neuf courses par an portées par des thématiques telles que les Avengers, Star Wars, les Princesses Disney, la Fée Clochette, etc. S'agissant de l'édition inaugurale, le Semi-Marathon de dimanche n'a pas de thème bien que Ratatouille ait été choisi pour porter le 5K du samedi. Il plaisante également en annonçant que pour son premier évènement en dehors du continent américain, runDisney a importé la météo des Resorts californien et floridien, celle-ci étant effectivement particulièrement agréable. Laurent explique que pour le Semi-Marathon, les résidents des Hôtels Disney auront droit à une collation dès 5h, que des animations auront lieu dès 5h30 dans les sas de départ et que le parcours se découpe en trois parties : six kilomètres dans les Parcs Disney, une grande partie dans Val d'Europe dont le village de Magny-le-Hongre, et un final autour des Hôtels Disney et dans Disney Village. Il rappelle qu'il y a là une opportunité rare pour les visiteurs de traverser les coulisses des Parcs Disney, qu'il faut faire attention de ne pas trébucher sur les rails de Horse-Drawn Streetcars à Main Street, U.S.A. et sur le parcours sablonneux autour du lac du Val de France. Il évoque les points photos avec Personnages Disney (dont Mickey, Minnie, Dingo, Donald et Pluto en costumes de coureurs) situés à divers endroits du parcours, les animations des associations locales dans les zones en dehors du Resort Disney et le système ingénieux de cordages permettant de faire traverser le parcours des coureurs par les visiteurs sans les interrompre.

Jon Hughes, Président de runDisney depuis sa création en 1994, anime à trois reprises la cinquième conférence. Il raconte comment il a emmené Mickey et Donald au marathon de Boston en 1993 pour promouvoir le Walt Disney World Marathon du 16 janvier 1994 dont le Président d'honneur était Fred Lebow, cofondateur du célèbre marathon de New York. Il faisait trois degrés ce matin-là lors du départ à Epcot. Dick Hoyt et son fils handicapé Rick, célèbres pour avoir participé ensemble à de nombreuses courses, étaient parmi les participants. Les deux premières années, les gagnants pouvaient remporter 125 000 dollars ; quant à la médaille, elle ne portait pas encore d'oreilles de Mickey. Ainsi, Disney avait créé le premier marathon de divertissement et celui-ci afficha complet. En 1995, le seul et unique marathon de Disneyland Resort eut lieu (seuls des semi-marathons sont proposés depuis).

Depuis, runDisney créa des courses dédiées aux enfants, des thèmes pour ses courses adultes (Hercule, les Princesses Disney, etc.), des courses Disney's Wine and Dine suivies de soirées spéciales durant lesquelles de nombreux mets sont proposés, dans le cadre de l'Epcot International Food & Wine Festival. Le Coast to Coast a inauguré le concept de cumuler plusieurs marathons Disney sur la même année, menant à la médaille Castle to Château aujourd'hui proposée à Disneyland Paris. Dès les premières années, deux femmes bénévoles avec des ballons encouragent les participants les plus lents à rester dans la course ; c'est aujourd'hui devenu une tradition qui est perpétuée à Disneyland Paris avec des "Balloon Ladies" françaises. Avant de souhaiter bonne chance aux futurs coureurs, Jon Hughes se souvient du marathon ayant eu lieu six ans auparavant, durant lequel il a gelé et neigé, et comment ils ont utilisé du sable plutôt que du sel comme anti-dérapant aux stands de ravitaillement.

La sixième et dernière des Speaker Series est celle de Faron Kelley, vice-président des évènements sportifs, rattaché à l'ESPN Wide World of Sports de Walt Disney World Resort, en Floride. Il revient sur la spécificité des courses runDisney par rapport aux courses traditionnelles.

La dernière zone de l'arène est celle où de nombreux exposants ont installé leurs stands.
Ainsi, Fond Memories Graphics, Inc. et Lasting Commemoratives proposent d'encadrer médailles, dossards et photos souvenirs des courses tandis que les ostéopathes Pro Osteo Sport de la Team Sport Santé prennent soin des coureurs. C'est aussi à gauche de ces stands que ceux qui souhaitent encourager les coureurs du semi-marathon peuvent retirer des bracelets leur permettant d'avoir accès à Main Street, U.S.A. le dimanche matin.

L'Endurance Shop vend des chaussures de sport Brooks et Hoka One One, des montres GPS de la marque Garmin, des barres énergétiques Clif Bar, des bandeaux Buff, des écouteurs Miiego, et divers autres articles de sport.

Sur la droite, KT Tape se spécialise dans les bandages pour lutter contre les douleurs musculaires, Tomtom vante les mérites de ses montres incluant cardio et musique et YUJ Paris présente ses vêtements de yoga. Derrière, Bio c' Bon invite à pédaler pour mixer des jus de fruits et légumes, Fujifilm expose sa gamme d'appareils photo Instax et divers autres produits de leur création dont certains aux couleurs d'Hello Kitty, Accessoires Running met en avant la qualité des lacets colorés Xtenex et les podologues du sport d'Air Pod offrent leurs services.

Sur la deuxième rangée de stands, l'agence GET Travel Sports permet déjà de réserver son séjour pour l'édition de l'an prochain, Joma vend vêtements et chaussures de sport, BeeCause Charms crée des bijoux à disposer sur les chaussures de sport, Sparkly Soul vend des bandeaux, SportHooks conçoit des portes-médailles personnalisés dont de nombreux liés à Disney, BeaverHill présente une gamme de produits bien-être bio et le Mécénat Chirurgie Cardiaque espère sensibiliser à la cause des enfants du monde défavorisés.

De l'autre côté de la rangée, SPIbelt vend et conseille sur ses ceintures, Bondi Bands présente ses bandeaux, bonnets et autres manchons de compression, Raw Threads propose des articles de sport féminins, Crazy Runners Shop est une boutique de chaussures de sport et les agences de voyage Great Days Holidays et Sport Tours International présentent des packages de participation à des courses autour du monde, dont celles de runDisney, celles de Great Days Holidays étant regroupées sous le nom Run to the Magic.

En face, COGO Travels se spécialise dans l'organisation de voyage pour les groupes, Magic Tours informe sur son programme Marathon Travel Club, l'Azur Running Tour (Nice-Cannes) et le Lausanne Marathon dévoilent leurs courses à venir.

À droite, Villages Nature Paris présente son projet dont l'ouverture est prévue à Disneyland Paris en 2017 avec des vidéos explicatives, des brochures et un point-photo avec fond vert et accessoires permettant de s'imaginer dans l'un des univers de la future destination. Juste à côté, les meilleurs marathons de France (Schneider Electric Marathon de Paris, Run In Marseille, Run In Lyon et Marathon de la Baie du Mont Saint-Michel) s'associent pour présenter leurs programmes.

Hertz propose un concours pour gagner un weekend à bord d'un de leurs véhicules de location et expose une Fiat qui jouxte une Zone d'inspiration permettant de créer son panneau d'encouragement personnalisé en s'installant sur des poufs confortables. Enfin, tout au fond du pavillon, les coureurs peuvent récupérer les T-shirts qu'ils pourront porter durant leur course.

La critique

rédigée par
★★
Publiée le 19 novembre 2016

Dans le cadre du weekend inaugural du Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe, la Disney Events Arena, inaugurée en 2010 à Disney Village par l'équipe de Disney Business Solutions, présente sa première runDisney Health & Fitness Expo.

Devenue une tradition des évènements organisés par runDisney, cette exposition a habituellement lieu dans le centre de convention du Disneyland Hotel pour les évènements organisés à Disneyland Resort, en Californie, et dans l'ESPN Wide World of Sports pour ceux de Walt Disney World Resort, en Floride. Afin d'être au plus près de la zone de départ des courses, Disneyland Paris a choisi d'installer sa runDisney Health & Fitness Expo dans la Disney Events Arena plutôt que dans le centre de convention d'un de ses Hôtels (le Disney's Hotel New York et le Disney's Newport Bay Club en possédant chacun un) comme c'est le cas en Californie. Cela dit, le cadre est forcément beaucoup moins féerique et grandiose que dans les Resorts américains quand l'évènement a lieu sous une tente aux allures temporaires (bien qu'elle ne le soit pas) et passe-partout. Walt Disney World Resort ayant la chance de posséder l'ESPN Wide World of Sports, un centre sportif gigantesque entièrement dédié au sport, les expositions situées en Floride bénéficient d'un cadre idéal et d'une ambiance grandiose.

Cela dit, il convient de ne pas bouder cette première exposition française tant elle prend des allures de quartier général et permet aux coureurs (et autres curieux) de vivre pleinement ce weekend consacré à l'endurance.

D'une part, l'organisation de remise des dossards et des T-shirts ne souffre d'aucune critique, une armada de Cast Members ayant été mobilisée pour l'occasion. D'autre part, la boutique Official Merchandise runDisney permet de se procurer des produits exclusifs aux couleurs de l'évènement (bien que les pin's soient en rupture de stock très rapidement !) et plusieurs stands offrent gratuitement des goodies ou des photos souvenirs dont le public aurait tort de ne pas profiter. Ainsi, le visiteur pourra repartir avec trois photographies amusantes (sur un trampoline chez Vittel, avec des accessoires américains et français chez Lactel et dans le décor d'un des univers des Villages Nature Paris), mais aussi une bouteille d'eau et des ballons Vittel, un stylo Hertz, des lunettes de soleil, des tatouages, des ballons et des stylos Lactel, une brochure qualitative Villages Nature Paris (qui ne manquera pas de devenir collector dans le futur), un verre de jus de fruits Bio c' Bon, un panneau d'encouragement personnalisé et une étiquette de bagages runDisney.

Les Speakers Series apportent un intérêt certain à la runDisney Health & Fitness Expo et couvrent de nombreux sujets liés à l'évènement. Les plus intéressantes restent sans doute celles de Jon Hughes qui propose un historique de runDisney, Laurent Charbonnier qui revient en détail sur les courses proposées à Disneyland Paris et Laurent Cayuela qui offre un regard plus passionné sur les spécificités de Disneyland Paris par rapport aux Resorts américains, invitant ainsi les coureurs américains à s'intéresser à sa découverte. Il est néanmoins regrettable que certaines approximations soient de la partie (Big Thunder Mountain existerait dans tous les Parcs Disney du monde alors que l'attraction est absente de Hong Kong Disneyland, Shanghai Disneyland et tous les Parcs autre que des Royaumes Magiques ; les visiteurs sont invités à visiter Boot Hill alors que le cimetière n'est pas accessible car en réhabilitation). L'intervention de Paula Radcliffe reste un moment fort de par l'honneur que fait la célèbre coureuse de sa présence mais se contente de survoler les sujets abordés. À noter que Chronique Disney n'a pas pu assister aux conférences de la Team Sport Santé et de Faron Kelley et ne peut donc pas juger de la qualité de leurs interventions.

La zone de stands reste bien entendu intéressante pour quiconque souhaite se procurer des articles de sport, particulièrement de course à pied, ou souhaite participer à d'autres courses en France ou autour du monde. Les différents exposants sont avenants et prêts à renseigner les passants avec plaisir. La possibilité de se faire conseiller médicalement par des ostéopathes et des podologues est également appréciable.

Cette première runDisney Health & Fitness Expo est honorable en terme de divertissement et d'activités proposées et remplit sa mission de quartier général du weekend Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe. Néanmoins, sa localisation dans l'impersonnelle Disney Events Arena ne joue pas en sa faveur et l'éloigne grandement de la qualité attendue dans une destination Disney.