Flora Disney
Date de naissance :
Le 22 avril 1868
Lieu de Naissance :
Steuben, dans l'Ohio, aux États-Unis
Date de Décès :
Le 26 novembre 1938
Lieu de Décès :
Los Angeles, en Californie, aux États-Unis
Nationalité :
Américaine
Lien de Parenté :
Mère de Walt Disney

Le portrait

rédigé par
Publié le 21 juin 2015

Il est des Mères qui ont donné naissance à des Génies : c'est le cas de Flora, épouse d'Elias et maman d'une famille de cinq enfants, Raymond, Herbert, Roy Oliver, Ruth et, bien sûr un certain Walt.

Flora Call est née à Steuben, dans l'Ohio, le 22 avril 1868. Fille d'Henrietta Gross et de Charles Call, la famille, qui compte au total dix enfants et dont les ascendances sont allemande et anglaise, s'installe en Floride, à Acron. Là, elle vit dans le même quartier que Kepple et Mary Disney, les parents d'Elias que Flora épouse le 1er janvier 1888. Elle a alors vingt ans. Devenue institutrice, la mère aimante est d'un tempérament plutôt calme contrairement à son mari, plus strict. Pleine de vie et sensible à l'humour, elle partage son amour de la lecture avec ses enfants. Elle est en cela la parfaite héritière d'Henrietta, sa mère, également lettrée. Les deux femmes font ainsi découvrir toute une série de contes de fées et d'autres histoires anciennes aux enfants, dont le jeune Walt, émerveillé par ces récits qu'il lit chaque matin avant d'aller à l'école. Le soir, après le souper, est également un moment convivial pour la famille Disney. La grand-mère et Flora reprennent en effet les vieux recueils trônant sur l'étagère et racontent, années après années, les classiques des frères Grimm et d'Andersen. Pour Walt Disney, c'est le meilleur moment de la journée. Il en gardera un souvenir impérissable, comme en témoigne son œuvre. Dès 1922, au moment de la fondation de son premier studio, Laugh-O-Gram, Disney se souvient en effet des histoires de sa maman comme Jack et le Haricot Géant, Boucle-d'Or et les Trois Ours, Le Chat Botté ou Cendrillon, qu'il adapte en cartoons.

En mars 1906, Flora suit son époux, Elias, à Marceline. La petite famille quitte en effet Chicago par le train afin de s'éloigner de l'instabilité de la grande ville. Propriétaire de seize hectares de terres et d'une petite ferme voisine de celle de Robert, les Disney se retrouvent au cœur de la campagne du Missouri, dans cette bourgade née à la fin du XIXe siècle au moment où le chemin de fer se développe dans la région. Pour les Disney, cette vie champêtre est un nouveau chalenge. La vie est difficile et la maisonnée vit dans une grande précarité. Pour Walt, du haut de ses cinq ans, c'est le paradis avec ses endroits extraordinaires, ses animaux, sa nature. Toujours aussi proche de sa maman, c'est un terrain de jeu à ciel ouvert. Flora prend soin cependant à ce que l'enfant ne passe pas tout son temps dehors. Pour la première fois, elle le scolarise à l'école du coin. Le bâtiment en briques rouges est majestueux. Walt y reçoit une éducation. Sur son pupitre, il grave ses initiales, W.D.. Mais même si pour le jeune Disney, Marceline est une période fantastique, la vie à la ferme est compliquée. Et lorsqu'Elias a une journée difficile, Flora est celle qui apporte la dose d'humour indispensable à la famille. Diane, la fille de Walt, se souvient qu'elle était l'une des seules capables d'apporter un sourire sur le visage sévère d'Elias. Les fous-rires de Flora sont par ailleurs mémorables. Dans un entretien, Walt se rappelle notamment d'une petite plaisanterie à table qui faisait hurler de rire sa maman. Il avait un jour placé une petite poire en caoutchouc sous l'assiette de son père. Connectée à une autre poire envoyant de l'air, la soucoupe bougeait ainsi « toute seule ». Si Elias n'y prêtait aucune attention, Flora était, selon les dires de Walt, tellement "morte de rire" qu'elle dut quitter la pièce ! En 1911, la vie champêtre s'achève : toute la famille retourne s'installer en ville et déménage à Kansas City. 

Mais si Flora est boute-en-train, elle n'en garde pas moins les pieds sur terre. Ruth, sa fille, raconte qu'elle est une femme travailleuse, capable de faire vivre sa famille dans les périodes difficiles en utilisant les fonds de placard. Surtout, Flora sait gérer l'argent de la famille. Un sou est un sou et Elias est parfaitement disposé à déléguer les finances à sa femme. Pragmatique, à la tête d'une grande fratrie, elle sait que la vie est parfois dure. Et même si Roy et Walt montent au sommet de leur gloire avec Mickey, les Silly Symphonies et Blanche Neige et les Sept Nains, elle s'inquiète autant que son mari des sommes d'argent faramineuses que les deux frères investissent après le triomphe de leur premier long-métrage. La construction de nouveaux studios à Burbank est ainsi une source de stress pour la matriarche et le patriarche à qui Walt explique qu'en cas de faillite, les locaux pourront facilement être revendus comme hôpital.

Mais si Flora et Elias sont inquiets pour l'avenir, ils savourent le succès de leurs enfants. En 1938, ils fêtent en grandes pompes leurs noces d'or. En cadeau, Walt et Roy invitent leurs parents à quitter Portland pour s'installer en Californie. Les deux frères viennent en effet de se porter acquéreur pour eux d'une belle maison dans le quartier de Toluca Lake, au sud-ouest de Burbank, à quelques rues des studios. Flora et Elias sont sous le charme de la villa. Tout est satisfaisant exception faite du four à gaz dont les vapeurs insupportent dès les premières semaines la mère de Walt. Elle s'en plaint notamment dans une lettre envoyée à sa fille Ruth. Si la maison est sublime, elle écrit que le four est source de problème. Pour le solutionner, Walt Disney envoie l'un des techniciens des studios. Mais le mal n'est pas résolu. Le 26 novembre 1938, Elias découvre Flora allongée sur le sol de la salle de bain, inconsciente… Lui-même subit les effets néfastes des vapeurs de gaz. Les époux sont retrouvés le lendemain par Alma Smith, la bonne. Si Elias survit, Flora meurt des suites de cette asphyxie… Pour Elias, qui sort de l'hôpital pour assister à l'hommage organisé à l'église Wee Kirk, la perte est immense et s'il vit encore trois ans, son existence a perdu sa saveur… Pour Walt et Roy, le drame est d'autant plus marquant qu'ils sont à l'origine du déménagement des parents dans cette maison. Le papa de Mickey en gardera aussi un traumatisme très profond.


Roy O., Flora, Elias, Ruth et Walt Disney

Flora Disney repose au Forest Lawn Memorial Park Cemetery de Glendale, près de son mari Elias, venu la rejoindre le 13 septembre 1941. Pour Diane, sa petite fille, elle a laissé le souvenir d'une femme aimant profondément sa famille et son mari. Surtout, elle est en partie à l'origine de l'Empire Disney. En sensibilisant ses enfants, en particulier Walt, aux contes européens et à la littérature en général, elle a indirectement influencé la carrière du papa de Mickey. L'héritage est donc immense.