Ed Wynn
Date de naissance :
Le 09 novembre 1886
Lieu de Naissance :
Philadelphie, en Pennsylvanie, aux États-Unis
Date de Décès :
Le 19 juin 1966
Lieu de Décès :
Beverly Hills, en Californie, aux États-Unis
Nationalité :
Américaine
Profession :
Acteur
Producteur
Auteur
Metteur en Scène

Le portrait

rédigé par
Publié le 13 novembre 2014

Walt Disney avait quelques acteurs fétiches avec qui il a tourné plusieurs films. Richard Todd, Fess Parker, Fred MacMurray, Glynis Johns, Dorothy McGuire, Maurice Chevalier, Hayley Mills, Tommy Kirk, Annette Funicello font partie de ceux-là, tout comme Ed Wynn, comique et tragédien depuis le début du XXe siècle, pionnier de la radio et légende de Broadway.

   

Isaiah Edwin Leopold est né à Philadelphie le 9 novembre 1886. Fils d'un chapelier pour dames de Bohême et d'une mère turque, il grandit dans une famille juive installée aux Etats-Unis. Elève à la Central High School de Philadelphie, il arrête ses études à l'âge de 15 ans, quitte la maison, se fait engager comme vendeur et garçon à tout faire, puis intègre la troupe de la Thurber-Nasher Repertoire Company. Dès 1903, et malgré la désapprobation familiale, il poursuit sa carrière de comédien de vaudeville, troquant son nom contre un pseudonyme inspiré de son deuxième prénom. Isaiah Edwin Leopold se fait désormais appeler Ed Wynn. C'est ainsi qu'il apparaît dans les spectacles où il se produit, en particulier les Ziegfeld Follies à partir de 1914.

Avec son fils Keenan

Devenu une grande star de la scène, Ed Wynn commence à écrire, produire et mettre en scène des pièces pour Broadway durant les années 1920. Le Ed Wynn's Carnival est un immense succès et son personnage dans Perfect Fool (1921), à qui il donne sa voix et son costume si reconnaissables, reste l'une de ses plus belles réussites. Au cours de la décennie suivante, il présente tous les jeudis soir une émission de radio sponsorisée par la compagnie pétrolière Texaco, The Fire Chief. Coiffé d'un casque de pompier, il interprète alors ses sketches en direct devant un vrai public et remporte à nouveau un beau succès. L'émission donne naissance à deux longs-métrages, Follow the Leader en 1930 et The Chief en 1933. Lançant sa propre station de radio, the Amalgamated Broadcastting System en 1933, Wynn connaît le premier grand échec de sa carrière. L'entreprise coule au bout de cinq semaines. Endetté, divorcé et dépressif, il est grandement touché par son infortune. Son jeu s'en ressent et l'émission The Fire Chief est déprogrammée en juin 1935. Ed Wynn refuse même le rôle titre du Magicien d'Oz que la MGM lui propose en 1939...

    

La décennie 1940 est assez creuse dans la carrière d'Ed Wynn. L'artiste poursuit cependant son travail d'auteur, de producteur et d'acteur pour le théâtre. Il se produit notamment devant les troupes américaines et participe à la vente de bonds pour la guerre. En 1949, Wynn présente une nouvelle émission mais pour la télévision cette fois. Diffusée sur CBS, elle trouve son public et lui vaut de remporter un Peabody Award puis un Emmy Award. L'animateur apparaît également dans l'émission Four Star Revue pour la chaîne NBC qui lui offre un programme à son nom, The Ed Wynn Show diffusé en 1948 et 1949.

Le Rythme du Temps
Requiem for a Heavyweight

Sur les conseils de son fils, Keenan Wynn, Ed décide de changer de registre. Avec une certaine réticence, il accepte bon gré mal gré des rôles dramatiques à la télévision et surtout au cinéma. L'acteur se retrouve ainsi à l'affiche de Requiem for a Heavyweight, un téléfilm écrit par Rod Serling pour l'émission d'anthologie Playhouse 90. Son rôle lui permet de remporter un nouveau Emmy Award en 1956. Le comédien retrouve Serling en 1959 en apparaissant dans un épisode de La Quatrième Dimension intitulé Pour les Anges et écrit spécialement pour lui. La même année, Ed Wynn est à l'affiche du Journal d'Anne Frank de George Stevens. Son interprétation d'Albert Dussell, le dentiste qui partagea la cachette de la famille Frank durant la Seconde Guerre mondiale, prouve que l'acteur est capable de jouer les plus belles comédies mais également les pires drames. La profession le récompense en le nommant à l'Oscar du Meilleur Second Rôle. Vedette d'un nouvel épisode de La Quatrième Dimension, Le Rythme du Temps diffusé en 1963, Ed Wynn poursuit sa carrière tantôt à la télévision, tantôt au cinéma, alternant rôles comiques et dramatiques. Il est à l'affiche de Cinderfella, version masculine de Cendrillon réalisée par Frank Tashlin dans laquelle il joue le parrain de Jerry Lewis, ainsi que de The Great Man qui lui vaut, en plus d'une nomination aux Golden Globes, de remporter un BAFTA.

    

La collaboration entre Ed Wynn et Walt Disney débute au début des années 1950. L'acteur se voit offrir l'un de ses plus beaux rôles, le Chapelier Toqué dans Alice au Pays des Merveilles. Dix ans plus tard, il joue le chef des pompiers dans le film Monte là-d'ssus aux côtés de Fred MacMurray, ainsi que de son fils Keenan et de son petit-fils Ned. La même année, il partage l'affiche de Babes in Toyland où il interprète le fabricant de jouets aux côtés d'Annette Funicello, Tommy Kirk, Ray Bolger et Kevin Corcoran. En 1964, Walt Disney lui offre un nouveau rôle marquant. Ed Wynn devient l'Oncle Albert dans Mary Poppins, l'un de ses plus grands personnages. Egalement présent aux génériques d'Après Lui, le Déluge, Calloway, le Trappeur et L'Espion aux Pattes de Velours, le comédien apparaît dans l'émission Walt Disney's Wonderful World of Color et sur la scène de la Golden Horseshoe Revue à Disneyland dans l'épisode, Bagarre au Saloon.

 

Ed Wynn disparaît le 19 juin 1966, un mois avant la sortie de son dernier film, Les Petits Hommes de la Forêt. Présent à l'enterrement, Walt Disney avait prévu un rôle pour lui dans Le Livre de la Jungle, alors en production. Le papa de Mickey aurait alors été l'un des porteurs du cercueil de l'acteur. Aujourd'hui oublié, son héritage est immense. Souvent imité, il prête notamment ses traits et son élocution au personnage de Sa Sucrerie dans Les Mondes de Ralph.

Vaudeville, théâtre, radio, télévision, cinéma, Ed Wynn a durablement marqué l'histoire de Broadway et d'Hollywood. Acteur vedette des studios Disney durant la décennie 1960, il reste un inoubliable Chapelier toqué. Trois étoiles sur le Hollywood Walk of Fame et un Disney Legends Award décerné en 2013 honorent sa mémoire...