Ollie Johnston
Date de naissance :
Le 31 octobre 1912
Lieu de Naissance :
Palo Alto, en Californie, aux États-Unis
Date de Décès :
Le 14 avril 2008
Lieu de Décès :
Sequim, dans l'État de Washington, aux États-Unis
Nationalité :
Américaine
Profession :
Animateur
Acteur

Le portrait

rédigé par
Publié le 15 mai 2011

A l’image de son acolyte et ami de toujours Frank Thomas, Ollie Johnston reste l’un des Nine Old Men les plus appréciés et les plus reconnus, que ce soit par la profession ou par les fans. Comme Thomas, il servit Disney pendant 43 ans, et était capable d’insuffler la vie à une multitude de personnages, chacun doté d’une sensibilité que lui-seul savait leur conférer…

Ollie Johnston

Oliver Martin Johnston est né le 31 octobre 1912 à Palo Alto, en Californie, d’un père, Oliver Senior, professeur à l’Université de Stanford et d’une mère, Arclissa Boggs, professeure de musique. Troisième enfant et unique garçon de la famille, Ollie fut élevé au sein du campus de Stanford. Dès l’âge de trois ans, alors qu’il visite la Panama Pacific Fair à San Francisco, il se découvre une passion pour les trains, en plus du sport et de l’électronique. D’une santé fragile pendant sa jeunesse, son entrée au collège est retardée de quelques mois. Il y découvre une nouvelle lubie, le dessin, qu’il développe plus en dehors des cours d’art qu’il reçoit, leur contenu étant loin de ses attentes. Aimant dessiner des demoiselles, ses parents appréhendent cette voie dans laquelle Ollie semble s’orienter et dans laquelle un revenu suffisant pour vivre n’est pas garanti.

En octobre 1931, Johnston entre comme élève à Stanford, dans une classe de journalisme où il développe son talent dans le journal The Chaparral, ainsi que dans des cours d’art consistant à peindre des paysages, ou encore dans des cours de dessin avec de vrais modèles organisés à San Mateo. Il y fait la connaissance de Frank Thomas, avec qui il partage rapidement une amitié de toute une vie. En 1933, il sert comme journaliste sportif dans le Stanford Daily, et comme illustrateur de la page sport du San Francisco Chronicle’s. De passage à Los Angeles avec son équipe de football de Stanford, il découvre par l’intermédiaire de Thomas les cours de l’Institut Chouinard. Il quitte bientôt l’université afin de rejoindre son ami, avec qui il partage une chambre aux côtés de Thor Putnam. Il suit les cours de Pruett Carter et de Don Graham, puis entre à la Paramount, où il travaille sur un film de Cecil B. DeMille. Reconnaissant ne pas parfaitement maitriser son art, il retourne sur les bancs de l’école au bout de quelques semaines.

Le Jardin de Mickey
Le Rival de Mickey
More Kittens
Blanche Neige et les Sept Nains

Sur les recommandations de Graham, et encouragé par Thomas qui y est entré en septembre 1934, Ollie Johnston postule bientôt pour un emploi aux studios Disney. Après un essai auprès de George Drake, de qui Johnston ne gardait pas un bon souvenir, il est engagé le 21 janvier 1935 comme animateur intervalliste. A ce poste, ainsi que pour la mise au net, il travaille sur plusieurs courts-métrages dont Le Jardin de Mickey et Le Rival de Mickey. Vite repéré par Clyde Geronimi et Fred Moore, il devient le 23 mars 1936 assistant de ce-dernier, en remplacement de Thomas, devenu animateur junior. Aux côtés de Moore, Ollie Johnston œuvre sur des films comme More Kittens, Le Petit Indien, et surtout Blanche Neige et les Sept Nains. Pour le premier long-métrage des studios Disney, Johnston sert à la mise au net des dessins de Fred Moore et de ses collaborateurs, et anime quelques morceaux de séquences comme les nains qui se précipitent sur le sol lorsqu’ils découvrent quelqu’un dans leurs lits.

Encouragé par Moore, qui conseilla à Walt de le promouvoir, Ollie Johnston devint animateur junior juste après la production de Blanche Neige et les Sept Nains. Son premier travail à ce poste fut d’animer Mickey ainsi que certaines scènes de foules dans le mythique Brave Petit Tailleur. Devant la qualité de son travail, Thomas et lui, ainsi que Milt Kahl, furent chargés de Pinocchio, personnage principal du long-métrage suivant. Dans le même temps, alors que la production du grand classique stagnait, il travailla sur d’autres cartoons, dont Le Cochon Pratique, La Surprise-Partie de Mickey et Chien d’Arrêt. Lorsque la réalisation de Pinocchio fut remise en marche six mois plus tard, Johnston anima le réveil de la marionnette, sa tentative de siffler avec son chapeau, son enferment dans la cage de Stromboli, ainsi que la scène du mensonge, durant laquelle son nez ne cesse de grandir, au point de devenir une branche sur laquelle des oiseaux ont nidifié… Complimenté par Walt (chose rare et précieuse), Johnston vit son salaire augmenté à trois reprises suite à son travail remarqué sur Pinocchio.

Le Brave Petit Tailleur
Pinocchio
Fantasia
Bambi

Ses preuves étaient maintenant faites. Johnston était reconnu et gagnait sa vie. S’installant dans un appartement d’Hollywood plus grand avec Frank Thomas, il est chargé de l’animation des centaures et des centaurettes, ainsi que des chérubins de la Symphonie Pastorale, séquence de Fantasia inspirée de la musique de Beethoven. Il s’inspira en partie des dessins de demoiselles qu’il faisait à l’école, et surtout, des représentations de Fred Moore. Dans le même temps, il rencontre Mary Worthey, jeune employée du département encrage, qu’il invite lors de la grande première de Fantasia, en novembre 1940, et qu’il épouse presque deux ans plus tard. En 1945, ils emménageaient ensemble dans la maison qu’ils avaient fait construire sur une moitié de terrain achetée à Flintridge. La seconde moitié appartenait quant à elle à Frank et Jeanette Thomas.

Pendant la Seconde guerre mondiale, Ollie Johnston fut l’un des rares animateurs à travailler sur Bambi, dès avril 1940. Animant le faon ainsi que son amie Faline, son travail le plus mémorable reste sans doute le lapin Pan-Pan, à qui il fait dire que la fleur est meilleure que la verdure, ce qui lui vaut une réprimande de sa maman, qui lui demande ce que son père lui a dit le matin-même. Exaspéré par cette leçon de morale, le petit lapin met alors ses pattes derrière son dos et récite les paroles de son paternel. Alors que le conflit rattrape les Etats-Unis, Johnston travaille sur plusieurs films de propagande destinés à entretenir l’effort de guerre du pays et mobiliser la population. Il collabore à Victory Through Air Power, Raison et Emotion, ou encore Chicken Little, ainsi qu’aux Trois Caballeros, où il anime Donald recevant un baiser de la part de la chanteuse Aurora Miranda.

Les Trois Caballeros
La Boîte à Musique
Susie, le Petit Coupé Bleu
Peter Pan

Après le second conflit mondial, Ollie Johnston, comme l’ensemble des studios Disney, revint à des tâches moins belliqueuses. Il fut en charge du personnage principal de Pierre et le Loup, séquence incluse dans La Boîte à Musique, du Petit Toot et Johnny Pépin de Pomme dans Mélodie Cocktail, des animaux de Mélodie du Sud, et de plusieurs personnages du Crapaud et le Maître d’Ecole, notamment le remarquable procureur de la partie inspirée des aventures du Baron Crapaud. Par la suite, il anima Susie, le Petit Coupé Bleu, Anastasie et Javotte dans Cendrillon, Alice dans Alice au Pays des Merveilles, Wendy et Monsieur Mouche dans Peter Pan. Décontenancé par l’animation des deux héroïnes, dont le caractère est d’une platitude déconcertante, Johnston s’amusa davantage avec les deux demi-sœurs et Mouche, pirate empoté et maladroit, quelque peu porté sur la bouteille, et qui tente de faire au mieux pour satisfaire les ordres du Capitaine Crochet, s’attirant davantage ses foudres que son estime. Il supervisa également Benjamin Franklin dans le cartoon Franklin et Moi, Lady, Jock et César dans La Belle et le Clochard, les trois bonnes fées dans La Belle au Bois Dormant, dont il partagea la création avec Frank Thomas, ainsi que plusieurs séquences du Mickey Mouse Club, en particulier les introductions avec Mickey jouant du lasso ou du piano.

Les travaux les plus remarquables de Johnston étaient encore à venir. L’un d’entre eux est l’animation de Pongo et Perdita dans Les 101 Dalmatiens. Il leur insuffla une profondeur et une sensibilité incroyable dans cette séquence où, terrorisée par Cruella d’Enfer, Perdita, enceinte, se cache sous le fourneau, bientôt rejointe par Pongo qui se glisse comme il peut pour lui remonter le moral et apaiser ses inquiétudes fondées. Johnston donna également beaucoup de vie au personnage de Nanny. Dans Merlin l’Enchanteur, il fut en charge du personnage principal et d’Arthur, mais surtout du hibou grincheux Archimède, l’un des rôles les plus réussis du film. La scène du fou-rire de l’animal reste encore aujourd’hui dans les annales. S’ajoutent à son travail les pingouins de la partie animée de Mary Poppins, ainsi que sa remarquable contribution au Livre de la Jungle, où il donna vie à Baloo chantant « Il en faut peu pour être Heureux », ainsi qu’à la jeune fille. Supportant le film avec des gens comme Frank Thomas, Milt Kahl et John Lounsbery, au moment où Walt Disney disparaissait, il parvint à établir une relation fraternelle entre l’ours de Mowgli qui reste, là-encore, une pièce d’animation sensationnelle.

Franklin et Moi
Mickey Mouse Club
Les 101 Dalmatiens
Merlin l’Enchanteur

Sa meilleure animation reste sans nul doute celle du Prince Jean et de Triste Sir dans Robin des Bois. Il parvint à insuffler à ses personnages toute la méchanceté et la terreur indispensable à des vilains de renom, mais également toute la comédie et la drôlerie nécessaire pour les aimer. Ajouter à cela les voix originales de Peter Ustinov et Terry Thomas dans la version originale, ou celles de Philippe Dumat et Roger Carel dans la version française, et vous obtenez deux des plus grands personnages du Panthéon Disney.

La fin de la carrière d’Ollie Johnston est marquée par deux films : Les Aventures de Bernard et Bianca et Rox et Rouky. Pour le premier, il participa à l’animation des deux souris, ainsi qu’à celle de la petite Penny, et de l’albatros Orville. Mais surtout, il donna vie au personnage de Rufus, le chat de l’orphelinat, seul véritable ami de la petite fille. A nouveau, dans une scène finalement courte, il apporta la dose d’humanité si caractéristique de son travail, établissant une relation privilégiée entre le félin et l’enfant, indispensable pour que le public prenne pitié pour elle. En plus du caractère du chat, il donna également certains de ses caractéristiques physiques à Rufus, notamment sa moustache et ses lunettes.

Mary Poppins
Le Livre de la Jungle
Robin des Bois
Les Aventures de Bernard et Bianca

Rox et Rouky marqua la fin de carrière d’Ollie Johnston, ainsi que celle de Frank Thomas. La majorité des autres Nine Old Men étaient morts ou en retraite, comme presque l’ensemble des vétérans des studios Disney. Une nouvelle génération d’artistes avait investi la place. Il était temps de se retirer. Johnston et Thomas prirent leur retraite ensemble le 31 janvier 1978. Ce n’était pas une fin en soi. Johnston continua d’entretenir sa passion pour les trains qu’il avait partagé avec Walt Disney et Ward Kimball, notamment en construisant plusieurs marquettes, dont une reproduction grandeur nature, de locomotives et wagons dans son jardin. Il participa à de nombreuses conventions et autres conférences, partageant son expérience avec de jeunes artistes, et communiqua également son savoir et ses souvenirs dans plusieurs ouvrages écrits en collaboration avec Frank Thomas, de Two Funny for Words aux Méchants de Disney, en passant par Bambi : The Story and the Film et Disney Animation : The Illusion of Life, une référence. En 1993, il était la vedette, toujours avec son ami Thomas, du documentaire Frank & Ollie, réalisé par le fils de ce-dernier. En 1999 et 2004, il prêtait respectivement sa voix à deux personnages du Géant de Fer et des Indestructibles de Brad Bird, à qui il avait donné son apparence.

Couronné d’un Disney Legend Award en 1989, au même titre que l’ensemble des Nine Old Men, il recevait en 2005 la Médaille Nationale des Arts des mains du Président George W. Bush, récompense ultime honorant les artistes américains. Dernier vieux monsieur encore en vie après la mort de Frank Thomas le 8 septembre 2004, Ollie Johnston disparaît le 14 avril 2008. Dans l’ouvrage de référence de John Canemaker, Andreas Deja rappelait la devise d’Ollie Johnston : « Le but n’est pas d’animer des dessins. L’objectif est de donner vie à des sentiments ! ». Cela résume bien la philosophie du dernier grand animateur de la vieille génération des studios Disney...

La filmographie

▼ Aller en bas de la liste ▼
001
Intervalliste • Animation 2D
1934
Cinéma
1934
Cinéma
002
Le Jardin de Mickey
Intervalliste • Animation 2D
1935
Cinéma
1935
Cinéma
003
Le Rival de Mickey
Intervalliste • Animation 2D
1936
Cinéma
1936
Cinéma
004
Animateur • Animation 2D
1936
Cinéma
1936
Cinéma
005
Hiawatha, Le Petit Indien
Animateur • Animation 2D
1937
Cinéma
1937
Cinéma
006
Blanche Neige et les Sept Nains
Animateur • Animation 2D
1937
Cinéma
1937
Cinéma
007
Le Brave Petit Tailleur
Animateur • Animation 2D
1938
Cinéma
1938
Cinéma
008
Animateur • Animation 2D • National Biscuit Company
1939
Cinéma
1939
Cinéma
009
Le Cochon Pratique
Animateur • Animation 2D
1939
Cinéma
1939
Cinéma
010
Chien d'Arrêt
Animateur • Animation 2D
1939
Cinéma
1939
Cinéma
011
Pinocchio
Animateur • Animation 2D
1940
Cinéma
1940
Cinéma
012
Fantasia
Superviseur de l'Animation • Animation 2D / Film "Live"
1940
Cinéma
1940
Cinéma
013
Bambi
Superviseur de l'Animation • Animation 2D
1942
Cinéma
1942
Cinéma
014
Dingo Joue au Baseball
Animateur • Animation 2D
1942
Cinéma
1942
Cinéma
015
Victory Through Air Power
Animateur • Animation 2D / Film "Live"
1943
Cinéma
1943
Cinéma
016
Raison et Émotion
Animateur • Animation 2D
1943
Cinéma
1943
Cinéma
017
Petit Poulet
Animateur • Animation 2D
1943
Cinéma
1943
Cinéma
018
Le Pélican et la Bécasse
Animateur • Animation 2D
1944
Cinéma
1944
Cinéma
019
Les Trois Caballeros
Animateur • Animation 2D / Film "Live"
1945
Cinéma
1945
Cinéma
020
La Boîte à Musique
Animateur • Animation 2D
1946
Cinéma
1946
Cinéma
021
Mélodie du Sud
Directeur de l'Animation • Animation 2D / Film "Live"
1946
Cinéma
1946
Cinéma
022
Coquin de Printemps
Animateur • Animation 2D / Film "Live"
1947
Cinéma
1947
Cinéma
023
Mélodie Cocktail
Directeur de l'Animation • Animation 2D / Film "Live"
1948
Cinéma
1948
Cinéma
024
Le Crapaud et le Maître d'École
Directeur de l'Animation • Animation 2D
1949
Cinéma
1949
Cinéma
025
Cendrillon
Directeur de l'Animation • Animation 2D
1950
Cinéma
1950
Cinéma
026
Alice au Pays des Merveilles
Directeur de l'Animation • Animation 2D
1951
Cinéma
1951
Cinéma
027
Susie, Le Petit Coupé Bleu
Animateur • Animation 2D
1952
Cinéma
1952
Cinéma
028
Peter Pan
Directeur de l'Animation • Animation 2D
1953
Cinéma
1953
Cinéma
029
Franklin et Moi
Animateur • Animation 2D
1953
Cinéma
1953
Cinéma
030
Casey
Animateur • Animation 2D
1954
Cinéma
1954
Cinéma
031
Petit Toot
Animateur • Animation 2D
1954
Cinéma
1954
Cinéma
032
La Belle et le Clochard
Directeur de l'Animation • Animation 2D
1955
Cinéma
1955
Cinéma
033
Le Gauchito Volant
Animateur • Animation 2D
1955
Cinéma
1955
Cinéma
034
Pierre et le Loup
Animateur • Animation 2D
1955
Cinéma
1955
Cinéma
035
Johnny Pépin de Pomme
Animateur • Animation 2D
1955
Cinéma
1955
Cinéma
036
Animateur • Compilation
1956
Télévision
1956
Télévision
037
Intervenant • Compilation
1956
Télévision
1956
Télévision
038
Intervenant / Animateur • Compilation
1957
Télévision
1957
Télévision
039
The Liberty Story
Animateur • Compilation
1957
Télévision
1957
Télévision
040
Animateur • Compilation
1957
Télévision
1957
Télévision
041
Animateur • Compilation
1957
Télévision
1957
Télévision
042
La Légende de la Vallée Endormie
Animateur • Animation 2D
1958
Cinéma
1958
Cinéma
043
La Belle au Bois Dormant
Directeur de l'Animation • Animation 2D
1959
Cinéma
1959
Cinéma
044
Les 101 Dalmatiens
Directeur de l'Animation : Perdita • Animation 2D
1961
Cinéma
1961
Cinéma
045
An Adventure in Color
Animateur • Compilation • Cartoon
1961
Télévision
1961
Télévision
046
Inside Donald Duck
Animateur • Compilation
1961
Télévision
1961
Télévision
047
Merlin l'Enchanteur
Directeur de l'Animation • Animation 2D
1963
Cinéma
1963
Cinéma
048
In Shape With Von Drake
Animateur • Compilation
1964
Télévision
1964
Télévision
049
Mary Poppins
Animateur • Animation 2D / Film "Live"
1964
Cinéma
1964
Cinéma
050
Le Livre de la Jungle
Directeur de l'Animation • Animation 2D
1967
Cinéma
1967
Cinéma
051
Winnie l'Ourson Dans le Vent
Directeur de l'Animation • Animation 2D
1968
Cinéma
1968
Cinéma
052
Les Aristochats
Directeur de l'Animation • Animation 2D
1970
Cinéma
1970
Cinéma
053
Robin des Bois
Directeur de l'Animation • Animation 2D
1973
Cinéma
1973
Cinéma
054
Winnie l'Ourson et le Tigre Fou
Directeur de l'Animation • Animation 2D
1974
Cinéma
1974
Cinéma
055
La Mare aux Grenouilles
Animateur • Animation 2D
1975
Cinéma
1975
Cinéma
056
Les Aventures de Winnie l'Ourson
Animateur • Animation 2D
1977
Cinéma
1977
Cinéma
057
Les Aventures de Bernard et Bianca
Directeur de l'Animation • Animation 2D
1977
Cinéma
1977
Cinéma
058
Intervenant • Documentaire
1981
Télévision
1981
Télévision
059
Rox et Rouky
Superviseur de l'Animation • Animation 2D
1981
Cinéma
1981
Cinéma
060
Intervenant • Promotionnel • Animation 2D
1990
Télévision
1990
Télévision
061
Intervenant • Compilation • Animation 2D / "Live"
1989
Télévision
1989
Télévision
062
Intervenant • Promotionnel • "Live"
1994
Télévision
1994
Télévision
063
Frank et Ollie
Intervenant • Documentaire
1995
Cinéma
1995
Cinéma
064
La Main Derrière la Souris : L'Histoire d'Ub Iwerks
Intervenant • Documentaire
1999
Cinéma
1999
Cinéma
065
Walt, L'Homme Au Delà du Mythe
Intervenant • Documentaire
2001
Télévision
2001
Télévision
066
Les Indestructibles
Acteur • Animation 3D
2004
Cinéma
2004
Cinéma
067
Pixar Story
Intervenant • Documentaire
2007
Cinéma
2007
Cinéma
▲ Retour en haut de la liste ▲