Angela Lansbury
Date de naissance :
Le 16 octobre 1925
Lieu de Naissance :
Londres en Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité :
Britannique
Profession :
Actrice
Chanteuse

Le portrait

rédigé par
Publié le 16 octobre 2014

Tale as old as time... True as it can be... Une charmante jeune fille valse avec une bête dans une somptueuse salle de bal. La scène est romantique, intemporelle. En fond sonore, la voix enchanteresse d'une vieille théière... La voix tendre d'une actrice légendaire... Angela Lansbury.

Angela Brigid Lansbury est née le 16 octobre 1925 au cœur de Londres, dans le quartier de Regents Park. Son père, Edgar Lansbury, un marchand de bois aisé, est à l'époque membre du Parti communiste anglais et maire de la circonscription de Poplar, poste qu'il abandonne à la naissance de sa fille. Sa mère, Moyna MacGill, est une actrice renommée d'origine irlandaise se produisant sur les planches du West End et à l'affiche de plusieurs films. Ensemble, le couple élève ses quatre enfants, Angela, sa demi-sœur Isolde née du premier mariage de Moyna, et les jumeaux Bruce et Edgar Jr. Installée dans une maison située au 7 Weymouth Avenue à Poplar, la petite famille connaît rapidement un drame. Edgar, le père, disparaît des suites d'un cancer de l'estomac. Angela n'a alors que neuf ans. Elle suit sa mère, désormais en couple avec le Colonel Leckie Forbes, à Hampstead où elle intègre les bancs de la South Hampstead High School de 1934 à 1939.

Découvrant le monde du théâtre et du cinéma dans les nombreux livres qu'elle dévore, Angela Lansbury aime se rendre dans les salles pour voir les vedettes de l'époque sur grand écran. Elle développe également sa passion pour le piano, suivant brièvement des cours de musique à la Ritman School of Dancing avant d'intégrer les cours de comédie de la Webber Douglas School of Singing and Dramatic Art de Kensington. Rapidement, la jeune fille se produit dans le spectacle de l'école, une adaptation de Mary of Scotland de Maxwell Anderson.

Mais la Seconde Guerre mondiale bouleverse la vie de la famille Lansbury. Le grand-père, George Lansbury, leader du parti travailliste dans les années 1930, meurt en 1940. Et le Blitz convainc Moyna d'emmener ses enfants loin des bombardements qui détruisent Londres presque chaque nuit. Elle quitte le pays avec Angela et les jumeaux Edgar et Bruce afin de s'installer en Amérique. Seule Isolde reste au Royaume-Uni aux côtés de son mari, l'acteur Peter Ustinov. Embarquée à bord du Duchess of Athol, la fratrie arrive donc à Montréal puis se rend par le train à New York. C'est là qu'Angela Lansbury poursuit ses études au sein de la Feagin School of Drama and Radio, ainsi que sa prometteuse carrière en jouant dans The Way of the World de William Congreve et L'Éventail de Lady Windemere d'Oscar Wilde. En mars 1942, elle quitte l'école son diplôme en poche.

Mentant sur son âge et affirmant avoir 19 ans, Angela Lansbury décroche son premier contrat au Samovar Club de Montréal, ville dans laquelle sa mère se produit déjà. Son travail consiste à chanter des chansons de Noël Coward. Bientôt, dès août 1942, elle retourne à New York puis suit sa mère désormais installée à Hollywood. Toutes les deux sont engagées au Bullocks Wilshire, un grand magasin de Los Angeles. Mais Moyne est licenciée rapidement pour incompétence. Seule Angela rapporte un salaire à la maison. La famille vit alors chichement avec les 28 dollars hebdomadaires de la jeune fille.

Hantise
Le Portrait de Dorian Gray

1944 marque les débuts d'Angela Lansbury sur les écrans. Après avoir rencontré le scénariste John Van Druten, elle est engagée pour jouer dans Hantise de George Cukor. Endossant le rôle de l'employée de maison Nancy Oliver, l'actrice partage l'affiche avec Ingrid Bergman et Charles Boyer. Nommée à l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, Lansbury signe dans la foulée un contrat de sept ans avec la MGM. Elle apparaît ensuite dans Le Grand National de Clarence Brown, énorme succès grâce auquel elle se lie d'amitié avec Elizabeth Taylor dont elle joue la sœur ainée.

    

En 1945, Angela Lansbury est à l'affiche du (Le) Portrait de Dorian Gray d'Albert Lewin, où elle partage l'écran avec sa mère. Son interprétation de la chanteuse de music-hall Sibyl Vane, amoureuse de Dorian Gray, lui vaut de remporter son premier Golden Globe et d'être nommée pour la deuxième année consécutive à l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. La même année, elle se marie avec Richard Cromwell, décorateur et acteur. Mais l'union sera éphémère. Le couple divorce au bout de quelques mois même si les deux amants restent amis. En 1949, Angela épouse en secondes noces l'acteur et producteur Peter Pullen Shaw. La lune de miel se passe en France.

Les Trois Mousquetaires
Le Danube Rouge

Forte du succès de ses premiers films, Angela Lansbury poursuit sa carrière et apparaît à l'affiche de nombreuses autres productions, notamment Les Demoiselles Harvey, Quand Vient l'Hiver, Les Trois Mousquetaires, L'Enjeu, Le Danube Rouge, Samson et Dalila, King Lady et Remains to Be Seen, son dernier film avec la MGM sorti en 1952. L'actrice est également présente à la radio dans des adaptations de Of Human Bondage et Orgueil et Préjugés. A la télévision, elle apparaît aussi dans un épisode de la série Robert Montgomery Presents.

En 1952, Angela Lansbury donne naissance à son premier enfant, Anthony. L'année suivante, Deirdre Angela agrandit la famille. Chargée d'élever ses deux bébés ainsi que le fils de Peter Shaw, David, l'actrice s'installe à Santa Monica. Déliée de ses engagements avec la MGM, elle décide de poursuivre sa carrière comme actrice indépendante et joue des rôles assez mineurs dans des films comme Ville sans Loi, Le Cavalier au Masque qu'elle estime être son plus mauvais film, ainsi que Le Bouffon du Roi, Please Murder Me, Les Feux de l'Été, Qu'Est-ce Que Maman Comprend à l'Amour ?, The Dark at the Top of the Straits et Sous le Ciel Bleu d'Hawaï où elle joue la maman d'Elvis Presley. Elle poursuit sa carrière au théâtre en se produisant à Broadway dans Hotel Paradiso puis A Taste of Honey.

Les Feux de l'Été
Sous le Ciel Bleu d'Hawaï

Réputée pour ses rôles de mère, Angela Lansbury triomphe en 1962 dans Un Crime dans la Tête de John Frankenheimer qui lui vaut une nouvelle nomination aux Oscars dans la catégorie meilleure actrice dans un second rôle. À l'affiche de Dans la Douceur du Jour, une autre production que l'actrice jugea au final très mauvaise, et Deux Copines, un Séducteur, la comédienne joue en 1964 dans sa première comédie musicale, Anyone Can Whistle, d'Arthur Laurents et Stephen Sondheim, montée à Broadway au Majestic Theatre. La pièce fait un four et le rideau est baissé au bout de seulement neuf représentations.

    

Coupée au montage de La Plus Grande Histoire Jamais Contée de Georges Stevens, la carrière d'Angela Lansbury au cinéma connaît un long passage à vide, malgré une apparition dans le film Harlow, la Blonde Platine et Les Aventures Amoureuses de Moll Flanders en 1965. Insatisfaite de ses rôles mineurs, l'actrice se consacre pleinement au théâtre. Elle triomphe alors dans Mame de Jerry Herman et reçoit son premier Tony Award. Forte de ce succès, Lansbury apparaît à la télévision dans plusieurs émissions et séries. En 1968, elle est choisie pour présenter la cérémonie des Tony Awards aux côtés de son ancien beau-frère, Peter Ustinov. Et l'Université de Harvard la proclame Femme de l'année. Espérant reprendre son rôle de Mame au cinéma, l'actrice est cependant coiffée au poteau par Lucille Ball. Cette désillusion laisse place à une nouvelle déception avec La Folle de Chaillot d'après Jean Giraudoux que Lansbury estime être une expérience déprimante. Son interprétation lui vaut cependant de décrocher son deuxième Tony Award.

Mame
L'Apprentie Sorcière

Refusant de nombreux rôles, notamment celui de l'infirmière Ratched dans Vol au-Dessus d'un Nid de Coucou, Angela Lansbury revient au cinéma en 1970 avec la comédie noire Something for Everyone. Son rôle de la comtesse Herthe Von Ornstein lui vaut une nomination aux Golden Globes. L'année suivante, elle joue pour les studios Disney dans L'Apprentie Sorcière. Son interprétation de Miss Price, son premier rôle musical au cinéma, lui permet d'être une nouvelle fois nommée aux Golden Globes dans la catégorie meilleure actrice.

    

Angela Lansbury remet ensuite sa carrière au cinéma entre parenthèses. Après l'incendie de sa maison de Malibu, elle s'installe avec sa famille en Irlande, passant son temps entre sa maison de Cork et son appartement de New York. En 1972, elle revient sur les planches du West End et joue au sein de la Royal Shakespeare Company. Elle tourne également dans tous les États-Unis dans une nouvelle adaptation de Mame. Triomphant à Londres dans Gypsy, elle est acclamée par le public et la profession. Un Sarah Siddons Award et un troisième Tony Award récompensent son travail. Se diversifiant, elle reprend le rôle de Gertrude dans Hamlet, même s'il lui déplaît finalement. Elle joue ensuite dans Le Roi et Moi à Broadway et revient au cinéma en 1978 dans l'adaptation de Mort sur le Nil d'Agatha Christie, avec Peter Ustinov dans le rôle-titre d'Hercule Poirot. Sur le tournage, elle se lie d'amitié avec la légende Bette Davis. Et son rôle lui vaut un prix de la part du National Board of Review. En 1980, elle interprète Miss Marple dans Le Miroir se Brisa, toujours d'après Agatha Christie.

Mort sur le Nil
Le Miroir se Brisa

En mars 1979, Angela Lansbury joue l'un de ses plus grands rôles : Nellie Lovett dans Sweeney Todd : le Diabolique Barbier de Fleet Street de Stephen Sondheim. Elle reste en haut de l'affiche pendant 14 mois et remporte son quatrième Tony Award. Elle reprend le rôle aux États-Unis pendant dix mois à partir d'octobre 1980. Interprète de A Little Family Business en 1982, elle entre au sein de l'American Theatre Hall of Fame aux côtés des autres vedettes de music-hall.

Sweeney Todd :
Le Diabolique Barbier de Fleet Street
Arabesque

A l'affiche de The Pirates of Penzance et La Compagnie des Loups, Angela Lansbury obtient à la télévision le rôle de sa vie, Jessica Fletcher dans Arabesque. La série est diffusée de 1984 à 1996. Lansbury y interprète une enseignante à la retraite devenue une écrivain à succès et qui élucide meurtre sur meurtre au fur et à mesure de ses pérégrinations. Diffusé sur CBS, le programme est un immense succès. Douze saisons se succèdent avec pas moins de 264 épisodes. Producteur exécutif de la série, elle est nommée dix fois aux Golden Globes, quatre prix récompensant son travail.

Mrs. Samovar
Angela Lansbury et le réalisateur Kirk Wise

En 1991, Angela Lansbury collabore une nouvelle fois avec les studios Disney. Elle est en effet choisie pour prêter sa voix au personnage de Mrs. Samovar dans La Belle et la Bête, l'un de ses plus grands rôles. Refusant au départ de chanter, son interprétation d'Histoire Éternelle est l'un des moments de grâce du film. La chanson est couronnée aux Oscars, aux Golden Globes et aux Grammy Awards. En 1997, sa voix est également donnée au personnage de l'impératrice douairière Marie dans Anastasia. L'année suivante, elle reprend le rôle de Mrs. Samovar dans La Belle et la Bête 2 : Le Noël Enchanté, qu'elle tient également dans le jeu Kingdom Hearts.

    

Au début des années 2000, Angela Lansbury revient au théâtre, dans Deuce, montée à Broadway. Elle joue ensuite dans L'Esprit s'Amuse qui lui vaut un nouveau Tony Award, le cinquième de sa carrière. Elle apparaît dès décembre 2009 dans Une Petite Musique de Nuit, pièce pour laquelle elle est nommée aux Tony Awards, encore, sans pour autant emporter le prix. Elle partage la scène avec James Earl Jones dans The Best Man d'avril à juillet 2012. La même année, elle reprend le rôle de l'impératrice Marie au cours d'une lecture du film Anastasia.

Nanny McPhee
Miss Daisy et son Chauffeur

Au cinéma, Angela Lansbury se fait désormais très rare. Présentant L'Oiseau de Feu, la séquence finale de Fantasia 2000, elle n'est à l'affiche que de Nanny McPhee et Monsieur Popper et ses Pingouins au cours de la décennie 2000. Elle participe également à quelques émissions de télévision. Elle retrouve par ailleurs James Earl Jones en 2013 dans l'adaptation australienne de Miss Daisy et son Chauffeur. Cette année-là, un Oscar d'honneur récompense (enfin !) sa carrière. 2014 marque son retour sur les scènes du West End, dans le rôle de Madame Arcati dans L'Esprit s'Amuse

Nommée Disney Legend en 1995, Angela Lansbury possède une prodigieuse carrière longue de plus de 60 ans. Une belle carrière, une belle histoire, une grande actrice. 

La filmographie

▼ Aller en bas de la liste ▼
001
L'Apprentie Sorcière
Actrice : Eglantine Price • Animation 2D / Film "Live"
1971
Cinéma
1971
Cinéma
002
La Belle et la Bête
Actrice : Voix anglaise de Mrs Samovar • Animation 2D • Disney Digital 3-D
1991
Cinéma
1991
Cinéma
003
Intervenante • Promotionnel • Animation 2D
1991
Télévision
1991
Télévision
004
Intervenante • Promotionnel • "Live"
1991
Télévision
1991
Télévision
005
Intervenante • Promotionnel • "Live"
1992
Télévision
1992
Télévision
006
Euro Disney – L’Ouverture
Intervenante • Promotionnel • France
1992
Télévision
1992
Télévision
007
Intervenante • Promotionnel • Animation 2D / "Live" • 2 émissions
1993
Télévision
1993
Télévision
008
La Belle et la Bête 2 : Le Noël Enchanté
Actrice : Voix anglaise de Mrs Samovar • Animation 2D
1997
Vidéo
1997
Vidéo
009
Fantasia 2000
Intervenante • Animation 2D / Animation 3D / Film "Live"
2000
Cinéma
2000
Cinéma
010
the boys : the sherman brothers’ story
Intervenante • Documentaire
2009
Cinéma
2009
Cinéma
▲ Retour en haut de la liste ▲