Alan Rickman
Date de naissance :
Le 21 février 1946
Lieu de Naissance :
Londres, au Royaume-Uni
Date de Décès :
Le 14 janvier 2016
Lieu de Décès :
Londres, au Royaume-Uni
Nationalité :
Britannique
Profession :
Acteur
Réalisateur
Metteur en Scène

Le portrait

rédigé par
Publié le 15 janvier 2016

Il est de ces acteurs que tout le monde aime sans pouvoir pour autant les reconnaître. Une personnalité appréciée. Un visage familier. Un personnage notable. Souvent les seconds rôles ont marqué le public par leur « gueule » ou par leur jeu. Légende du cinéma britannique, Alan Rickman fait partie de ces acteurs qui, dans l’Hexagone, profitent d’une aura très grande, malgré un nom souvent méconnu…  

Alan Sidney Patrick Rickman est né le 21 février 1946 à Hammersmith, quartier industriel de la moitié ouest du Grand Londres. Son père, Bernard, d’origine irlandaise, est ouvrier. Sa mère, Margaret Doreen Rose, élève ses quatre enfants seule après la mort de son mari, des suites d’un cancer des poumons. Le jeune Alan a alors huit ans. Elève du groupe scolaire de Derwentwater puis de la Latymer Upper School, il monte dès l’âge de sept ans sur les planches de l’école. Malgré des problèmes d’élocution, il interprète à l’époque le rôle principal de la pièce King Grizzli Bear, avant de multiplier les personnages sur scène pendant le reste de ses études, centrée sur le graphisme. Excellent en calligraphie et en peinture, il sort diplômé du Chelsea College of Art and Design. Designer au sein du Notting Hill Herald, il crée la société Graphiti avec des amis, avant de finalement retourner, trois ans plus tard, à sa première passion, le théâtre. En couple avec Rima Horton, qu’il épousera en 2012, il s’inscrit alors au Royal College of Art. Plébiscité par ses professeurs, il poursuit son cursus à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres de 1972 à 1974. Il y étudie l’œuvre de Shakespeare et croise de grands noms de la scène comme Nigel Hawthorne et Sir Ralph Richardson pour qui il sert de costumier. Lauréat de plusieurs prix, notamment un Emile Littler Prize, un Forbes Robertson Prize et de la Bancroft Gold Medal, il décroche son diplôme et intègre plusieurs troupes. Il apparaît ainsi dans plusieurs productions, notamment La Mouette, The Glass Widow ou encore une comédie musicale jouée en 1976 avec le Haymarket Theatre de Leicester.

Antoine et Cléopâtre
Les Liaisons Dangereuses

En 1978, Alan Rickman a 32 ans lorsqu’il devient pensionnaire de la Royal Shakespeare Company. La troupe est prestigieuse. Elle lui offre des rôles marquants dans Roméo et Juliette, Comme il vous plaira, Hamlet, La Tempête, Antoine et Cléopâtre et Vue du Pont. En 1982, il fait une incursion à la télévision dans The Barchester Chronicles, diffusé sur la BBC. Il y joue le rôle du révérend Obadiah Slope. L’acteur incarne ensuite le Vicomte de Valmont dans une adaptation des (Les) Liaisons Dangereuses dont le succès est telle que les acteurs foulent bientôt les planches de Broadway. Rickman reçoit alors une nomination aux Tony Awards ainsi qu’aux Drama Desk Awards. C’est là, aux Etats-Unis, qu’il décroche son premier rôle au cinéma. Et pas n’importe quel rôle. Devant la caméra de John McTiernan, aux côtés de Bruce Willis, il apparaît dans Piège de Cristal. Il interprète Hans Gruber, terroriste allemand qui prend en otage les occupants du Nakatomi Plaza de Los Angeles le soir de Noël. Rickman triomphe dans son rôle d’antagonisme que l’American Film Institute classe à la 46ème place sur la liste des plus grands méchants de l’histoire du cinéma.

Piège de Cristal
Robin des Bois
Prince des Voleurs

Rickman enchaîne ensuite les petits films sous la direction de Pat O’Connor (Calendrier Meurtrier), Simon Wincer (Mr. Quigley l’Australien pour lequel il est récompensé du prix du meilleur acteur britannique par le London Film Critics Circle), Radha Bharadwaj (Closet Land), Anthony Minghella (Truly Madly Deeply qui lui vaut le prix du meilleur acteur au Festival de Seattle et une nomination aux BAFTA) et Stephen Poliakoff (L’Amour Tabou). Mais c’est Kevin Reynolds qui lui offre en 1991 son deuxième grand rôle de méchant, pourtant refusé à deux reprises par l’acteur. Dans Robin des Bois, Prince des Voleurs, il joue le terrible shérif de Nottingham aux prises avec la bande du mythique hors-la-loi de la forêt de Sherwood, interprété par Kevin Costner. Le film est un énorme succès au box-office. Une nouvelle fois, le visage de Rickman s’imprime dans l’inconscient collectif. L’acteur reçoit pour sa composition le BAFTA du meilleur acteur dans un second rôle, ainsi que le prix du meilleur acteur de la part du London Film Critics Circle et aux Evening Standard British Film Awards. Bob Roberts de Tim Robbins, Mesmer de Roger Spottiswoode dans lequel il interprète le rôle-titre du magnétiseur autrichien qui lui vaut le prix du meilleur acteur au Festival de Montréal, ainsi qu’An Awfully Big Adventure de Mike Newell complètent sa filmographie.

En 1995, Alan Rickman joue le rôle du colonel Christopher Brandon dans Raison et Sentiments d’Ang Lee d’après l’œuvre de Jane Austen. Il est nommé pour son jeu au BAFTA. Dans un nouveau registre, différent de ses personnages de méchants, il partage l’écran avec Hugh Grant, Emma Thompson et Kate Winslet. A l’affiche de Michael Collins de Neil Jordan en 1996 pour lequel il est nommé une nouvelle fois aux BAFTA, ainsi que du téléfilm Raspoutine pour la chaîne HBO, dans lequel il interprète le rôle principal qui lui vaut de remporter un Golden Globe, un Emmy Award, un Screen Actors Guild Award et un Satellite Award. L’acteur réalise l’année suivante L’Invitée de l’Hiver, son premier film d’après la pièce de théâtre qu’il a mise en scène. Il dirige Emma Thompson dans le rôle de Frances, veuve écossaise qui, malgré l’aide de son fils (Gary Hollywood) et de sa mère (Phyllida Law) éprouve les plus grandes difficultés à se reconstruire après la mort de son mari. Le film est en course au Festival de Venise et est récompensé d’un Hugo d’or au Festival de Chicago ainsi que d’un prix du jury au Festival de Bruxelles.

Raspoutine
Galaxy Quest

Inspecteur dans Juda Kiss, avocat dans Dark Harbor, coiffeur dans Coup de Peigne, Rickman fait plusieurs incursions dans la comédie, en particulier en jouant l’ange Metatron, l’adjoint de Dieu, dans Dogma de Kevin Smith puis Alexander Dane, acteur orgueilleux cantonné à des rôles de série Z qui se retrouve aux prises avec des extra-terrestres, dans Galaxy Quest de Dean Parisot, et enfin le rôle d’Harry, mari infidèle d’Emma Thompson dans Love Actualy de Richard Curtis. Ces rôles lui valent encore des nominations aux Satellites Awards. En 2000, dans Victoria Wood with All the Trimmings, une émission spéciale de Noël diffusée sur la BBC1, il campe un vieux colonel présent à Waterloo. En 1998, il reprenait aussi son nom de Marc-Antoine aux côtés d’Helen Mirren dans Antoine et Cléopâtre.

Harry Potter et l'Ordre du Phénix
Le Parfum

2001 est l’année de la consécration. Alan Rickman, qui refuse pour l’occasion le rôle de Lord Farquaard dans Shrek, est choisi par Chris Columbus pour interpréter le rôle du Professeur Severus Rogue dans Harry Potter à l’Ecole des Sorciers. Cheveux noirs longs, cape sombre, l’acteur retrouve un rôle de méchant à sa hauteur. Le film devient, comme les ouvrages de J.K. Rowling dont il s’inspire, un véritable phénomène. Des millions de spectateurs se pressent dans les salles pour voir et revoir les aventures du jeune sorcier parfois malmené par le professeur de potions sévère et cassant. Sept autres opus se suivent jusqu’en 2011 avec le dernier volet de la saga, Harry Potter et les Reliques de la Mort : Deuxième Partie. Chacun offre à Rickman et au personnage de Rogue une place de plus en plus importante, le méchant devenant au fil des intrigues l’un des personnages majeurs de l’histoire. Le public adhère et plébiscite autant le protagoniste que son interprète. Rickman est nommé dans la catégorie meilleur acteur dans un second rôle aux BAFTA et aux Saturn Awards pour Harry Potter et le Prince de Sang Mêlé ainsi que la seconde partie d’Harry Potter et les Reliques de la Mort.

La saga Harry Potter aura nécessité dix ans de tournage. Une décennie au cours de laquelle Rickman apparaît néanmoins dans d’autres productions. Son interprétation du Docteur Alfred Blalock dans Something the Lord Made lui vaut une nomination aux Emmy Awards. Dans H2G2 : Le Guide du voyageur galactique, il prête sa voix au robot névrosé Marvin. Dans Le Parfum, Histoire d’un meurtrier, adaptation du classique de Patrick Süskind, il joue brillamment le personnage d’Antoine Richis, notable de Grasse cherchant à protéger sa fille d’un sérial-killer passé maître dans la conception de parfums hypnotiques. Il apparaît deux fois devant la caméra de Randall Miller dans Nobel Son et Bottle Shock (pour lequel il gagne le prix du meilleur acteur au Festival de Seattle). Au cours de la décennie, Rickman n’abandonne par ailleurs pas le théâtre, son premier amour. Vice-président de la Royal Academy of Dramatic Art à partir de 2003, il apparaît également dans Private Lives à Londres et Broadway. Il est alors nommé dans la catégorie meilleur acteur aux Evening Standard Awards, aux Laurence Olivier Awards et aux Tony Awards. Il retrouve son rôle de Valmont dans Les Liaisons Dangereuses. En 2005, il dirige une adaptation de My Name is Rachel Corrie au Royal Court Theatre de Londres. Il remporte le Theatre Goers’ Choice Awards du meilleur metteur en scène.

Sweeney Todd
Le Diabolique Barbier de Fleet Street
Alice au Pays des Merveilles

En 2007, Alan Rickman entre dans le club très fermé des acteurs fétiches de Tim Burton qui le met en scène pour la première fois dans Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street. Comédie musicale adaptée de l’œuvre de Stephen Sondheim et Hugh Wheeler, le film raconte l’histoire de Benjamin Barker, barbier du XIXe siècle, dont la vie a été ruinée par le juge Turpin, et qui revient dans la vieille ville de Londres pour se venger. Aux côtés de Johnny Depp, Helena Bonham Carter et Timothy Spall, Alan Rickman incarne le rôle du fourbe juge responsable de la disgrâce du barbier. Son jeu lui vaut une énième nomination aux Saturn Awards et aux Critics Choice Awards. Trois ans plus tard, Rickman retrouve Burton pour son adaptation d’Alice au Pays des Merveilles d’après le chef-d’œuvre de Lewis Carroll. Cette fois, l’acteur n’est pas physiquement présent à l’écran. Il prête en revanche sa voix à l’un des personnages majeurs du livre, la chenille, ici appelée Absolem.

Le Majordome
Les Jardins du Roi

Après le dernier épisode d’Harry Potter, Alan Rickman, couronné en 2009 d’un James Joyce Award remis par l’Université de Dublin, continue son travail au théâtre, en jouant le rôle-titre de sa pièce, John Gabriel Borkman, montée à Dublin et à Broadway où il apparaît en 2011 dans Seminar. Il poursuit aussi ses incursions sur les écrans dans Gambit : Arnaque à l’Anglaise, Le Majordome, où ses traits s’accordent parfaitement à ceux du président Ronald Reagan qu’il interprète, CBGB et Une Promesse. En 2015, il réalise son second film, Les Jardins du Roi. Présenté en clôture du Festival international du film de Toronto, l’acteur londonien y interprète Louis XIV aux côtés de Kate Winslet et Matthias Schoenaerts. Toujours en 2015, il joue le lieutenant général Frank Benson dans Eye in the Sky de Gavin Hood avec Helen Mirren et Aaron Paul.

Sa voix, son visage, ses interprétations ont rendu Alan Rickman très célèbre auprès du public. Professeur Severus Rogue apprécié des fans, l’acteur est mort à Londres le jeudi 14 janvier 2016, des suites d’un cancer, quelques semaines après la fin du tournage d’Alice de l’Autre Côté du Miroir, à sortir en mai 2016 et dans lequel il prête à nouveau sa voix à Absolem. Dès la nouvelle de sa disparition, les hommages se sont multipliés, Daniel Radcliffe parlant de l’un des plus grands acteurs et J.K. Rowling d’un acteur magnifique, Kate Winslet, pour sa part, se souvenant de son humour, de son intelligence, de sa sagesse et de sa gentillesse…

La filmographie

▼ Aller en bas de la liste ▼
001
Acteur : Hans Gruber • Action • Allemagne
1995
Cinéma
1995
Cinéma
002
Acteur : Metatron • Fantastique
1999
Cinéma
1999
Cinéma
003
Acteur : Alexander Dane • Science-fiction • DreamWorks SKG
1999
Cinéma
1999
Cinéma
004
Acteur : Phil Allen • Comédie romantique
2001
Cinéma
2001
Cinéma
005
Harry Potter à l’École des Sorciers
Acteur : Professeur Severus Rogue • Fantastique • Warner Bros.
2001
Cinéma
2001
Cinéma
006
Acteur : Professeur Severus Rogue • Fantastique • Warner Bros.
2002
Cinéma
2002
Cinéma
007
Intervenant • Talk Show • 13 Saisons
2003 • ....
Télévision
2003 • ....
Télévision
008
Acteur : Professeur Severus Rogue • Fantastique • Warner Bros.
2004
Cinéma
2004
Cinéma
009
Acteur : Marvin • Science-fiction
2005
Cinéma
2005
Cinéma
010
Acteur : Professeur Severus Rogue • Fantastique • Warner Bros.
2005
Cinéma
2005
Cinéma
011
Acteur : Professeur Severus Rogue • Fantastique • Warner Bros. • 3-D
2007
Cinéma
2007
Cinéma
012
Acteur : Professeur Severus Rogue • Fantastique • Warner Bros. • 3-D
2009
Cinéma
2009
Cinéma
013
Alice au Pays des Merveilles
Acteur : Absolem • Fantastique • IMAX • Disney Digital 3-D
2010
Cinéma
2010
Cinéma
014
Intervenant • Talk Show
2012 • ....
Télévision
2012 • ....
Télévision
015
Alice de l'Autre Côté du Miroir
Acteur : Absolem • Fantastique • IMAX • Disney Digital 3-D
2016
Cinéma
2016
Cinéma
▲ Retour en haut de la liste ▲