Carrie Fisher
Date de naissance :
Le 21 octobre 1956
Lieu de Naissance :
Beverly Hills, en Californie, aux Etats-Unis
Date de Décès :
Le 27 décembre 2016
Lieu de Décès :
Los Angeles, en Californie, aux Etats-Unis
Nationalité :
Américaine
Profession :
Actrice
Scénariste
Productrice

Le portrait

rédigé par
Publié le 14 janvier 2017

Il est des artistes qui, grâce à un rôle, parviennent à conquérir le cœur du public et ne jamais le perdre. En 1977, en interprétant l’intrépide Princesse Leia dans le premier volet de la saga Star Wars, Carrie Fisher est entrée dans le club très fermé des légendes d’Hollywood.

Carrie Frances Fisher est née le 21 octobre 1956 à Burbank, en Californie, au sein d’une famille d’artistes de légende. Sa maman, Debbie Reynolds, triomphe au cinéma dans des classiques comme Chantons Sous la Pluie. Son papa, Eddie Fisher, est l’un des chanteurs les plus en vogue dans les années 1950. Surnommée le « rat de bibliothèque » par ses proches, la petite Carrie se découvre dès le plus jeune âge un amour certain pour les livres, s’essayant elle-même à l’écriture et à la poésie. En 1973, elle a quinze ans lorsqu’elle abandonne ses études pour se lancer dans une carrière de comédienne. Le 13 mars, elle débute alors au Minskoff Theatre dans la comédie musicale Irene où elle partage l’affiche avec sa chère mère, en lice pour le Tony Award de la meilleur actrice, ainsi qu’avec George S. Irving, Ruth Warrick, Janie Sell, Meg Bussert, Patsy Kelly et Monte Markham. Quittant les bancs de la Beverly Hills High School, elle suit pendant 18 mois les cours de la Central School of Speech and Drama de Londres puis entre au Sarah Lawrence College de New York. Étudiant les arts, elle n’obtient néanmoins pas son diplôme.

En 1975, la jeune femme d’à peine 19 ans est choisie par le metteur en scène Hal Ashby pour incarner Lorna Karpf dans le film Shampoo produit par la Columbia. Même si le rôle est assez anecdotique, Carrie Fisher fait alors ses débuts au cinéma aux côtés de légendes comme Warren Beatty, Julie Christie, Goldie Hawn, Lee Grant ou Jack Warden. En 1977, sa vie est sur le point de basculer lorsque, après avoir refusé le rôle de Carrie dans le film de Brian de Palma, elle croise le chemin d’un jeune réalisateur, George Lucas, qui lui offre de jouer une princesse dans un space opera encore obscur, Star Wars. Incarnant la princesse Leia Organa, elle apparaît à l’écran aux côtés de plusieurs acteurs novices comme Mark Hamill et Harrison Ford. Trouvant le script de Lucas fantastique, Fisher ne se fait à l’époque pas trop d’illusions sur le succès d’un tel film…

Mais contre toute attente, des files interminables se forment devant les cinémas, notamment le Grauman’s Chinese Theatre de Hollywood. 323 millions de dollars rentrent dans les caisses de la Fox pour la seule année 1977. En quelques semaines, Star Wars devient un véritable phénomène de société. Un mythe du septième art est sur le point de naître. Néanmoins, l'actrice, nommée pour un Saturn Award, tente de poursuivre sa carrière loin du tumulte. Le 26 avril 1978, Carrie Fisher, en couple avec le musicien et chanteur Paul Simon, interprète la fiancée de Ringo Starr dans le téléfilm Ringo diffusé sur NBC. En mai, elle joue dans Leave Yesterday Behind, une production ABC avec John Ritter, puis dans Come Back, Little Sheba, une épisode de Laurence Olivier Presents avec les Laurence Olivier et Joanne Woodward. Présentant le Saturday Night Live le 18 novembre 1978, Carrie Fisher est rattrapée par son rôle de Leia, qu’elle reprend dans le téléfilm Au Temps de la Guerre des Étoiles.

En mars 1980, Carrie Fisher joue Iris dans Censored Scenes from King Kong monté au Princess Theatre de Broadway. Quelques semaines plus tard, elle campe le rôle de la Mystery Woman, l’ex vengeresse de Jack dans The Blues Brothers de John Landis avec John Belushi et Dan Aykroyd avec qui elle sort brièvement. Si le film est un beau succès, il n’obtient que la seconde place au box-office derrière Star Wars : L’Empire contre-Attaque, la suite d’Un Nouvel Espoir sortie le 21 mai. Une nouvelle fois, c’est un triomphe et l’actrice est honorée en une de Rolling Stone avec ses amis Harrison Ford, Mark Hamill et Billy Dee Williams.

The Blues Brothers
Under the Rainbow

Cherchant à varier les rôles en apparaissant en 1981 dans le film Under the Rainbow de Steve Rash avec Chevy Chase et en 1982 dans la pièce de théâtre Agnes of God et la série Laverne et Shirley, Carrie Fisher reprend  le rôle de Leia pour la troisième fois en 1983 dans Star Wars : Le Retour du Jedi. Acceptant de porter le fameux bikini métallique que lui impose George Lucas dans la scène avec Jabba le Hutt, la jeune femme devient le sex-symbol de toute une génération et s’offre de nouveau les honneurs de la une de Rolling Stone. Le Retour du Jedi bat tous les records au box-office. Définitivement, Carrie Fisher reste dans l’esprit des fans comme la dorénavant légendaire princesse Leia. Enfermée dans son rôle, l’actrice, mariée à Paul Simon entre août 1983 et juillet 1984, multiplie tout au long des années 1980 des apparitions dans des films appartenant à tous les genres à l’instar de la comédie dramatique de Sidney Lumet A la Recherche de Garbo, de la comédie L’Homme à la Chaussure Rouge, le remake du (Le) Grand Blond avec une Chaussure Noire, le classique de Woody Allen Hannah et ses Sœurs, Hollywood Vice Squad, la comédie satirique Cheeseburger Film Sandwich, le film de science-fiction Time Guardian, le film à suspense Rendez-Vous avec la Mort d’après Agatha Christie, le thriller Les Banlieusards avec Tom Hanks, la comédie Loverboy, la comédie romantique Quand Harry Rencontre Sally, la comédie fantastique Morte Mais pas Trop

Le Retour du Jedi
Quand Harry Rencontre Sally

Auteur, en 1987, de Postcards from the Edge, un ouvrage semi-autobiographique dans lequel elle se moque de sa propre vie, Carrie Fisher confesse son addiction pour la drogue à la fin des années 1970 et décrit avec amour sa relation compliquée avec sa mère, Debbie Reynolds. Véritable bestseller, le livre lui permet de remporter le Los Angeles Pen Award du meilleur premier roman. En 1991, elle fait la rencontre de Bryan Lourd, un agent de stars, avec qui elle a une fille, Billie Catherine Lourd, née le 17 juillet 1992. Le couple se sépare cependant en 1994 après la découverte d’une relation entre Bryan Lourd et le restaurateur Bruce Bozzi.

Durant la décennie 1990, Carrie Fisher poursuit sa carrière d’actrice dans des rôles discrets ou des caméos souvent non crédités au générique. En 1990, elle joue ainsi Linda dans Une Femme Parfaite puis Iris dans L’Amour dans de Beaux Draps de Carl Reiner. En 1991, elle apparaît dans Drop Dead Fred, La Télé Lave Plus Propre et Hook ou la Revanche du Capitaine Crochet. En 1992, Nora Ephron, qui l’a faite tournée dans Quand Harry Rencontre Sally, lui donne le rôle de Claudia Curtis dans This is My Life. En 1995, elle joue dans la série Frasier. En 1997, enfin, elle interprète un médecin thérapeute dans Austin Powers, un avocat dans Beautés Empoisonnées, puis en 2001 une nonne dans Jay et Bob Contre-Attaquent et en 2003 une mère supérieure dans Charlie's Angels : Les Anges se déchaînent !. La même année, elle est au générique de Wonderland de James Cox. 

Austin Powers
Scream 3

Signant des livres à succès comme Surrender the Pink (1990) et Delusions of Grandma (1993), Carrie Fisher est très absente des écrans, ses rôles se limitant à des apparitions ponctuelles comme dans Sex and Another City, l’un des épisodes de la saison 3 de la série à succès Sex and the City. Mais son aura plane cependant sur Hollywood. En 1990, la Columbia achète les droits de son livre et lui propose de l’adapter. Fisher livre alors le script de Bons Baisers d’Hollywood réalisé par Mike Nichols avec Meryl Streep, Shirley MacLaine, Dennis Quaid et Gene Hackman, et pour lequel elle est nommée pour le BAFTA du meilleur scénario. La comédienne est également engagée par plusieurs studios pour réécrire et améliorer des scénarios bancals. Dans l’ombre, Carrie Fisher sert alors de script-doctor et réécrit plusieurs projets comme Sister Act, Quand Harriet Découpe Charlie !, L’Arme Fatale 3, Made in America, Last Action Hero, La Rivière Sauvage, La Surprise, Rendez-Vous avec le Destin, Alerte !, Leçons de Séduction, Coyote Girls, Kate et Leopold ainsi que les trois épisodes de la seconde trilogie Star Wars, La Menace Fantôme, L’Attaque des Clones et La Revanche des Sith pour lesquels elle réécrit plusieurs dialogues. Fisher rédige par ailleurs quelques scénarios originaux pour les séries Les Aventures du Jeune Indiana Jones, Roseanne, le téléfilm These Old Broads qu’elle co-produit et dans lequel joue sa maman Debbie Reynolds, ainsi que quelques sketchs pour les cérémonies des Oscars de 1997, 2002 et 2007. Elle propose également à Wes Craven d’écrire elle-même la scène de Scream 3 dans laquelle elle interprète une ancienne actrice plus ou moins mise au placard.

Fanboys
Wishful Drinking

Récompensée d’un Women of Vision Award en 2005, Carrie Fisher donne une suite à son autobiographie, The Best Awful There Is, publiée en 2004. De novembre 2006 à janvier 2007, puis en tournée durant toute l’année 2008, elle joue dans son propre spectacle, Wishful Drinking, monté à la Geffen Playhouse de Los Angeles et dans lequel elle revient avec humour sur sa vie, ses déboires, son addiction à la cocaïne et sur ses troubles bipolaires qu’elle confie à l’acteur Stephen Fry dans l’émission The Secret Life of the Manic Depressive diffusée en 2006. De cette vie parfois difficile, elle tire un nouvel ouvrage, également titré Wishful Drinking. En 2005, Fisher apparaît dans un épisode de la série Smallville puis, en 2007, dans 30 Rock, pour lequel elle est nommée aux Emmy Awards, mais aussi Weeds. Elle présente en outre avec Robert Osborne l’émission The Essentials. Diffusée sur Turner Classic Movies, elle permet aux téléspectateurs d’en apprendre plus sur les plus grands classiques d’Hollywood. En 2009, après être apparue l’année précédente dans le film Fanboys, elle participe à Soeur de Sang et White Lightnin'. Elle remonte par ailleurs sur les planches pour jouer sa pièce au Seattle Repertory Theatre puis au Studio 54 de Broadway. Édité en audiobook, l’ouvrage permet à la comédienne d’être en lice pour le Grammy Award du meilleur livre enregistré.

En 2010, Carrie Fisher apparaît dans la septième saison de la série Entourage ainsi que dans un documentaire produit par HBO et tournant autour de son livre et de sa pièce Wishful Drinking. En 2012, elle joue dans le téléfilm Ce Noël qui a Changé ma Vie. En août, elle s’amuse à parler de sa propre folie dans le Comedy Central Roast aux côtés de sa bonne amie Roseanne Barr. Confirmant l’année suivante qu’elle reprendre son rôle de Leia dans l’épisode VII de Star Wars, rumeur immédiatement démentie par son agent, elle est choisie pour faire partie du jury de la Mostra de Venise qui consacre le documentaire Sacro GRA. Elle revient en 2014 sur le petit écran dans The Big Bang Theory, où elle joue son propre rôle, puis en 2015 dans Catastrophe, une sitcom diffusée au Royaume-Uni sur Channel 4. David Cronenberg lui donne également un petit rôle dans Maps to the Stars, sélectionné au Festival de Cannes.


Star Wars : Le Réveil de la Force

Le 29 avril 2014, le septième épisode de Star Wars, intitulé Le Réveil de la Force, est confirmé par Disney qui a racheté les sociétés de George Lucas deux ans plus tôt. Confirmant le retour de Carrie Fisher dans le rôle de la princesse Leia, le tournage se déroule en partie à Londres. Le film sort le 18 décembre 2015, la comédienne participant à de nombreuses premières, notamment celle organisée au Leicester Square de Londres. Nommée pour le Saturn Award du meilleur second rôle féminin, Fisher publie en novembre 2016 The Princess Diarist, un livre autobiographique racontant son expérience sur le tournage de la trilogie Star Wars et sa liaison avec Harrison Ford.

Vedette en 2016 du documentaire Bright Lights: Starring Carrie Fisher and Debbie Reynolds présenté au Festival de Cannes et qui revient sur la relation fusionnelle entre l’actrice et sa mère, Carrie Fisher est honorée par l’université d’Harvard qui lui remet un Annual Outstanding Lifetime Achievement Award. Ayant à peine terminé le tournage de l’épisode VIII de Star Wars, Fisher, dont le personnage de Leia apparaît à la fin de Rogue One : A Star Wars Story dans une version créée en images de synthèse, est victime le 23 décembre 2016 d’une attaque cardiaque durant le vol qui la ramène de Londres à Los Angeles. Hospitalisée dans un état critique, elle est placée en soins intensifs au Ronald Reagan UCLA Medical Center et, malgré les nouvelles rassurantes données par sa maman sur les réseaux sociaux, elle décède finalement le mardi 27 décembre 2016 à l’âge de 60 ans… Le lendemain, Debbie Reynold est hospitalisée à son tour. Expliquant à ses proches qu’elle souhaite rejoindre sa chère fille, elle meurt le 28 décembre à 84 ans… Le 5 janvier 2017, Carrie Fisher est inhumée aux côtés de sa maman au Forest Lawn Memorial Park de Hollywood. Dernier trait d’humour de l’actrice, ses cendres sont placées dans une urne funéraire dont la forme reprend celle d’une pilule de Prozac. Le 6 janvier, les hommages se multiplient dans le monde entier notamment à Broadway dont les enseignes sont éteintes durant une minute de silence organisée à la mémoire de Carrie Fisher et de Debbie Reynolds.

« Elle était unique en son genre. Une femme brillante, originale, drôle, sans peur de dévoiler ses sentiments. Elle aura vécu sa vie courageusement », écrira Harrison Ford après l’annonce de la mort de Carrie Fisher, exprimant l’avis de millions de fans qui n’oublieront jamais celle qui, avec fougue, a donné tout son talent à l’un des personnages les plus populaires du septième art. Que la Force soit avec elle… pour toujours... 

La filmographie

▼ Aller en bas de la liste ▼
001
Star Wars : Un Nouvel Espoir
Actrice : Leia Organa • Science-fiction • 20th Century Fox
1977
Cinéma
1977
Cinéma
002
Au Temps de la Guerre des Étoiles
Actrice : Leia Organa • Science-fiction
1978
Télévision
1978
Télévision
003
Star Wars : L'Empire Contre-Attaque
Actrice : Leia Organa • Science-fiction
1980
Cinéma
1980
Cinéma
004
Actrice : Leia Organa • Science-fiction
1983
Cinéma
1983
Cinéma
005
Actrice : Franny Jessup • Aventure
1986
Télévision
1986
Télévision
006
Actrice : Figuration • Fantastique • TriStar Pictures
1991
Cinéma
1991
Cinéma
007
Actrice : Bianca • Horreur
2000
Cinéma
2000
Cinéma
008
Actrice : Nun • Comédie
2001
Cinéma
2001
Cinéma
009
Star Wars : Le Réveil de la Force
Actrice : Leia Organa • Science-fiction • IMAX • Disney Digital 3-D
2015
Cinéma
2015
Cinéma
010
Rogue One : A Star Wars Story
Double Numérique : Leia Organa • Science-fiction • IMAX • Disney Digital 3-D
2016
Cinéma
2016
Cinéma
▲ Retour en haut de la liste ▲

Nos Réseaux Sociaux