Kenneth Branagh
Date de naissance :
Le 10 décembre 1960
Lieu de Naissance :
Belfast, Irlande du Nord, au Royaume-Uni
Nationalité :
Britannique
Profession :
Réalisateur
Acteur
Producteur
Scénariste
Metteur en Scène

Le portrait

rédigé par
Publié le 02 juillet 2015

Quel point commun peut-il exister entre Shakespeare, Frankenstein, Thor, Mozart, Laurence Olivier et Cendrillon ? L'acteur et réalisateur Kenneth Branagh, dont la carrière, si singulière, continue de se dérouler sur les écrans, à la radio et au théâtre.

Sir Kenneth Branagh est né le 10 décembre 1960 à Belfast, en Irlande du Nord. Deuxième d'une fratrie de trois enfants, il a neuf ans lorsque ses parents, Frances et William, s'installent en Angleterre, à Reading dans le Berkshire. Ils fuient alors les troubles opposant les indépendantistes qui souhaitent se détacher du Royaume-Uni aux unionistes. Le jeune Kenneth suit successivement les cours de la Grove Primary School, de la Whiteknights Primary School puis de la Meadway School où il goutte au théâtre en apparaissant dans plusieurs spectacles, notamment une adaptation Toad of Toad Hall d'A.A. Milne et le musical Oh, What a Lovely War ! de John Littlewood. C'est à l'école que l'adolescent, venu de son Irlande natale, se force à perdre son accent prononcé afin d'éviter d'être chahuté par ses camarades. Maniant désormais l'accent anglais, Kenneth Branagh participe aux réunions de la Reading Cine & Video Society et entre au Progress Theatre avant de rejoindre la Royal Academy of Dramatic Art de Londres, l'une des plus vieilles institutions du pays créée au début du XXe siècle, où il croise d'autres étudiants comme Jonathan Pryce, Alan Rickman, Fiona Shaw ou Juliet Stevenson. En 1982, alors qu'il quitte l'école, Branagh se produit pour la première fois sur les planches dans Another Country de Julian Mitchell. Pour son rôle de Judd, il décroche le SWET (Society of West End Theatre) Award du meilleur espoir. De 1982 à 1984, il rencontre par ailleurs un certain succès dans la peau de Billy, personnage de trois épisodes de l'émission d'anthologie Play for Today écrits par Graham Reid et diffusés sur la BBC.

Play for Today

L'aventure shakespearienne de Kenneth Branagh débute en 1984 avec un rôle dans Henry V.  La mythique pièce de l'auteur anglais mise en scène par Adrian Noble dans le cadre de la Royal Shakespeare Company est jouée pendant des mois à guichets fermés, notamment au Barbican de Londres. En 1987, aux côtés de David Parfitt, futur producteur de succès comme Shakespeare in Love, il fonde la Renaissance Theatre Company et poursuit ses apparitions sur scène, en particulier dans une adaptation de Roméo et Juliette avec Samantha Bond, ainsi que de La Nuit des Rois, toujours de Shakespeare, dans laquelle il faut jouer Richard Briers et Frances Barber. Adaptée à la télévision, cette dernière pièce marque au passage sa première collaboration avec compositeur Patrick Doyle qui signera les bandes originales de tous ses films. En 1988, la Renaissance Theatre Company part en tournée avec le Birmingham Repertory Theatre. Le programme, intitulé Renaissance Shakespeare on the Road, propose trois pièces du dramaturge : Beaucoup de Bruit pour Rien mis en scène par Dame Judi Dench, Comme il Vous Plaira dirigé par Geraldine McEwan et Hamlet créé par Derek Jacobi. En 1989, Branagh enchaine au London Coliseum puis au Lyric Theatre avec Emma Thompson les représentations de La Paix du Dimanche de John Osborne, mis en scène par Judi Dench et adapté à la télévision.

Henry V
Dead Again

Jouant dans Les Charriots de Feu (film dans lequel il n'est pourtant pas crédité), Un Mois à la Campagne et High Season, Kenneth Branagh fait ses débuts derrière la caméra avec l'adaptation d'Henry V, pièce qu'il jouait cinq ans plus tôt sous la direction d'Adrian Noble. Se déroulant, comme l'œuvre de Shakespeare, en 1414, il s'agit de l'histoire du roi d'Angleterre bien décidé à faire valoir ses droits sur la couronne de France. Parti en guerre, il est l'un des protagonistes de la Bataille d'Azincourt. Pour sa première réalisation, Branagh se met en scène dans le rôle-titre et dirige certains de ses amis acteurs, notamment Derek Jacobi, Ian Holm, Brian Blessed, Judi Dench, Geraldine McEwan, Emma Thompson et Richard Briers. Patrick Doyle compose la bande originale. Couronné d'un Oscar pour ses costumes, Henry V, dont la particularité est d'avoir été tourné dans l'ordre des scènes, vaut à Branagh d'être nommé dans les catégories meilleur acteur et meilleur réalisateur.

Deux ans plus tard, Kenneth Branagh tourne Dead Again, l'histoire de Mike Church, un détective installé à Los Angeles et chargé d'enquêter sur la disparition mystérieuse d'une jeune femme. Toujours dans le rôle-titre, Branagh partage l'écran avec Andy Garcia, Emma Thompson, Derek Jacobi et Robin Williams. En 1992, il enchaîne avec Peter's Friends, comédie dramatique racontant les retrouvailles d'étudiants de Cambridge au sein du manoir de Peter Morton, désireux de rassembler ses anciens amis pour le Nouvel An. Stephen Fry, Hugh Laurie interprètent les rôles de Peter et Roger, aux côtés d'Emma Thompson qui épouse Branagh durant la production, en 1989. En 1993, l'acteur-réalisateur apparaît au générique de Swing Kids de Thomas Carter.

Beaucoup de Bruit pour Rien
Frankenstein

Toujours en 1993, Kenneth Branagh renoue avec son amour pour Shakespeare avec l'adaptation pour le cinéma de la pièce Beaucoup de Bruit pour Rien, mise en scène en 1988 par Judi Dench. Dans le rôle de Benedict, gentilhomme de Messine connu pour ses embrouilles avec la belle Béatrice, femme rebelle tenant en basse estime la communauté masculine. Branagh retrouve sa femme Emma Thompson dans le rôle féminin principal, ainsi que ses amis comme Richard Briers, auxquels s'ajoutent Keanu Reeves, Denzel Washington, Kate Beckinsale et Robert Sean Leonard. Beau succès critique, Beaucoup de Bruit pour Rien est couronné du prix de la meilleure actrice aux Evening Standard British Film Awards et est en lice pour la Palme d'or au Festival de Cannes, pour le prix des meilleurs costumes aux BAFTA, pour le prix du meilleur film aux Golden Globes ainsi qu'aux Independent Spirit Awards. Après la pièce de Shakespeare, Kenneth Branagh s'attaque à un autre géant de la littérature anglaise, Mary Shelley et son mythique Frankenstein. Dans Mary Shelley's Frankenstein, il campe le rôle de Victor Frankenstein, savant suisse à l'origine d'une créature ramenée à la vie, jouée par Robert De Niro. Egalement au générique du film, Helena Bonham Carter, Tom Hulce, Ian Holm, John Cleese, Robert Hardy et Aidan Quinn. Adaptation très fidèle du roman, Mary Shelley's Frankenstein est nommé à l'Oscar des meilleurs maquillages, au BAFTA des meilleurs décors, ainsi que dans les catégories meilleur film d'horreur, meilleur acteur, meilleure actrice, meilleure second rôle masculin, meilleure musique et meilleurs maquillages par l'Académie des films de science-fiction, fantastique et d'horreur.

Othello
Hamlet

En 1995, Branagh tourne dans Othello d'Oliver Parker. Nouvelle adaptation de Shakespeare, dont il ne signe cependant pas la réalisation, il interprète Iago et partage l'écran avec Laurence Fishburne dans le rôle-titre, ainsi qu'Irène Jacob, Nathaniel Parker et Michael Maloney. L'année suivante, Branagh revient derrière la caméra avec un autre monument de l'auteur britannique, Hamlet. Film-fleuve, d'une durée de quelque quatre heures (!), il s'agit là-encore d'une version fidèle à la pièce d'origine. Branagh joue le personnage d'Hamlet, jeune prince danois désemparé par le décès de son père, assassiné par son propre frère, Claudius, qui vient au passage d'épouser sa mère, Gertrude. Kenneth Branagh tourne une nouvelle fois avec ses amis Julie Christie, Derek Jacobi, Richard Briers, Michael Maloney, Kate Winslet, Robin Williams, Judi Dench, Brian Blessed. Il s'offre en outre un casting de légende avec des noms comme Billy Crystal, Jack Lemmon, John Mills, Richard Attenborough, Gérard Depardieu, John Gielgud, Charlton Heston et Rufus Sewell. Quarantième adaptation d'Hamlet au cinéma, le film est présenté à Cannes et reçoit plusieurs prix dont l'UK Empire Award de la meilleure actrice pour Kate Winslet, le prix spécial du jury aux Evening Standard British Film Awards et le prix du meilleur acteur aux San Diego Film Critics Society Awards.

The Gingerbread Man
Wild Wild West

Se consacrant à des adaptations radio, notamment Hamlet, Cyrano de Bergerac ou Le Roi Lear, Kenneth Branagh ne revient pas derrière la caméra pendant un lustre. Il joue cependant pour d'autres réalisateurs dans La Proposition de Lesli Linka Glatter, The Gingerbread Man de Robert Altman, Celebrity de Woody Allen, Envole-moi de Paul Greengrass, The Dance of Shiva de Jamie Payne, The Periwig-Maker de Steffen Schäffler. Surtout, il fait sensation dans un rôle totalement inattendu. En 1999, il interprète en effet le Docteur Arliss Loveless dans Wild Wild West, l'adaptation de la série télévisée Les Mystères de l'Ouest par Barry Sonnenfeld, le metteur en scène de la série des Men in Black. Dans le rôle du méchant cul-de-jatte, il s'en donne à cœur-joie contre Will Smith et Kevin Kline. Divisant fortement l'opinion, Branagh reçoit tantôt le prix du meilleur méchant par les Blockbuster Entertainment Awards, tantôt celui du pire acteur aux Razzie Awards !

Narrateur de livres pour enfants, notamment de l'œuvre de C.S. Lewis, et du documentaire Sur la Terre des Dinosaures pour la BBC, Kenneth Branagh reprend sa casquette de réalisateur en 2000 et tourne la comédie musicale Peines d'Amour Perdues, toujours d'après William Shakespeare. Si l'action se déroule toujours à la cour de Ferdinand de Navarre, il change d'époque, troquant la fin du XVIe siècle par l'année 1939, au début de la Seconde Guerre mondiale. Alessandro Nivola joue le monarque, aux côtés d'Alicia Silverstone, Natascha McElhone, Carmen Ejogo, Matthew Lillard, Richard Briers et Geraldine McEwan. Peines d'Amour Perdues est un échec cuisant pour Branagh qui ne retourne pas avant trois ans à la réalisation. Il poursuit cependant sa carrière d'acteur. La même année, il joue le premier rôle de Comment Tuer le Chien de son Voisin de Michael Kalesniko. Il double par ailleurs le personnage de Miguel dans La Route d'Eldorado des studios Dreamworks.

Conspiracy
Harry Potter et la Chambre des Secrets

Annoncé par plusieurs rumeurs pour incarner le rôle d'Obi-Wan Kenobi dans Star Wars : La Menace Fantôme et ses deux suites, Kenneth Branagh apparaît en 2001 dans le film télévisé Conspiracy où il interprète le chef SS Reinhard Heydrich durant la Conférence de Wannsee. Son rôle de nazi lui permet de recevoir un Emmy Award. L'année suivante, il apparaît à la télévision dans Shackelton qui retrace l'expédition Endurance vers l'Antarctique entre 1914 et 1917. Il est nommé pour un Emmy et un BAFTA. Au théâtre, il met en scène The Play What I Wrote en Angleterre puis à Broadway, et foule les planches du Crucible Theatre de Sheffield dans Richard III. Il joue aussi dans Edmond, la pièce de David Mamet, montée au Royal National Theatre. Sur grand écran, il apparaît dans Le Chemin de la Liberté de Philip Noyce et surtout dans un blockbuster, Harry Potter et la Chambre des Secrets. Dans cette version du deuxième tome des aventures du jeune magicien, il campe Gilderoy Lockhart, professeur de défense contre les forces du mal à Poudlard et magicien prétentieux et imbu de sa personne. Branagh reprend sa caméra et tourne Listening en 2003. Court-métrage de 25 minutes avec Frances Barber et Paul McGann, il raconte la romance naissante entre un homme et une femme rassemblés dans un spa où il est interdit de prononcer un seul mot. Remarquée, la production remporte les prix du meilleur réalisateur et du meilleur film au Rhode Island International Film Festival. En 2006, le réalisateur signe La Flûte Enchantée, adaptation de l'opéra de Mozart, non distribué aux Etats-Unis, et dont l'intrigue est déplacée au cœur de la Première Guerre mondiale.

Warm Springs
Les Enquêtes de Wallander

Poursuivant sa carrière derrière la caméra, Kenneth Branagh ne cesse pas sa carrière d'acteur. Il reprend sa collaboration avec la BBC et narre plusieurs documentaires : La Première Guerre Mondiale en Couleur, Sur la Terre des Monstres Disparus et Sur la Terre des Géants. Toujours à la télévision, il donne en 2005 vie au président Franklin Roosevelt dans le film Warm Springs. Son jeu est salué par une nomination aux Emmy Awards. Au cinéma, dans Cinq Enfants et Moi de John Stephenson, il interprète l'oncle Albert, écrivain excentrique qui accueille ses cinq neveux, isolés de Londres et des dangers de la guerre. Les enfants découvrent que le manoir cache un secret et une créature bizarre, le génie des sables, capable d'exaucer les vœux. En 2007, Kenneth Branagh se charge du remake d'un classique du cinéma des années 70 avec Le Limier, réinterprétation du long-métrage de Joseph Mankiewicz avec Michael Caine et Sir Laurence Olivier. L'intrigue se déroule dans la maison luxueuse d'Andrew Wyke, millionnaire amateur d'histoires policières, bien décidé à jouer un tour à Milo Tindle, l'amant de sa femme. A l'affiche, Jude Law interprète Tindle. Dans celui de Wyke, l'acteur Michael Caine, qui campait l'autre rôle principal dans le film original. Le Limier est remarqué et couronné d'un Queer Lion Award à la Mostra de Venise.

Walkyrie
My Week with Marilyn

En 2008, Kenneth Branagh produit et tourne dans la première saison des (Les) Enquêtes de Wallander pour BBC One. Pour son travail, il reçoit le prix du meilleur acteur de la part des Broadcasting Press Guild Television and Radio Awards, ainsi qu'un BAFTA TV, un Emmy et un Crime Thriller Award. Au théâtre, il apparaît dans Ivanov d'après Anton Tchekhov. Sa performance lui vaut un bon accueil critique et le Critics' Circle Theatre Award du meilleur acteur. Au cinéma, il joue dans Walkyrie de Bryan Singer. Il tient le rôle du Général Henning Von Tresckow, dirigeant de la Wehrmacht impliqué dans l'attentat visant Hitler en 1944. Un an plus tard, dans Good Morning England de Richard Curtis, il interprète le ministre Sir Alistair Dormandy, élu rigide bien décidé à fermer les ondes de Radio Rock, chaîne pirate qui émet du rock dans l'Angleterre des années 1960. En 2011, Branagh revêt les attributs de Sir Laurence Olivier devant la caméra de Simon Curtis. Dans My Week with Marilyn, il campe l'acteur de légende pendant le tournage de son film, Le Prince et la Danseuse, avec Marylin Monroe dans le rôle féminin principal. Sorte de biopic, le long-métrage retrace la production calamiteuse et la rencontre saugrenue entre l'acteur-réalisateur shakespearien et la bimbo d'Hollywood. Le film est une nouvelle fois remarqué. Kenneth Branagh est nommé au Golden Globe et à l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle.

La même année, Kenneth Branagh débarque là où personne ne l'attend. En pleine promotion de Walkyrie, il annonce que les studios Marvel lui confient en effet la réalisation de Thor, adaptation sur grand écran du célèbre comics de la Maison aux idées. Il est vrai que l'intrigue du film porte les traits d'un drame shakespearien avec une relation père/fils digne d'Hamlet. Premier « vrai » blockbuster du réalisateur, le film est salué par la critique et par le public, qui louent le respect de Branagh pour l'œuvre originale.

Sur le tournage de Thor
Cérémonie d'ouverture
des JO de Londres

En 2012, Kenneth Branagh est fait Chevalier de l'Ordre de l'Empire britannique pour services rendus à l'Art dramatique et à l'Irlande du Nord. Cet été là, il apparaît sur les écrans du monde lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Londres pendant laquelle il joue le rôle de l'ingénieur et pionnier du chemin de fer Isambard K. Brunel et lit quelques lignes de La Tempête de Shakespeare. Professionnellement, il participe à Stars in Shorts, film chorale dans lequel plusieurs metteurs en scène sont associés. Il apparaît dans la partie intitulée Prodigal, réalisée par Benjamin Grayson et dans laquelle il joue avec Winter Ave Zoli et Jennifer Morrison. L'année suivante, il remplace Jack Bender à la réalisation de The Ryan Initiative, thriller d'espionnage avec Chris Pine, Keira Knightley, Kevin Costner et dans lequel il interprète le rôle de Viktor Cherevin. Il s'agit d'une nouvelle aventure mettant en scène le personnage de Jack Ryan, déjà campé par Alec Baldwin, Harrison Ford et Ben Affleck dans A la Poursuite d'Octobre rouge, Jeux de Guerre, Danger Immédiat et La Somme de Toutes les Peurs. En juillet 2013, il participe à la mise en scène de Macbeth lors du Manchester International Festival. Dans le rôle-titre, il partage la scène avec Alex Kingston et Ray Fearon. Jouée à guichets fermés et diffusée au cinéma, la pièce est adaptée à New York.

Sur le tournage de Cendrillon

2014 marque l'arrivée de Kenneth Branagh dans l'écurie Disney. Le réalisateur se voit confier l'adaptation live de Cendrillon, le classique de 1950. Présenté à la Berlinale, le film est la transcription presque scène par scène du dessin animé de Walt Disney. Et si les spectateurs peuvent reprocher le manque d'originalité de l'œuvre, personne ne peut lui contester sa mise en scène, splendide et servie par des décors, des costumes et une musique impeccables. Au casting, l'actrice Lily James dans le rôle de la princesse, Richard Madden dans celui du prince et Cate Blanchet dans celui de la Marâtre. Egalement au générique, deux habitués des productions Branagh : Helena Bonham Carter qui joue la Fée et Derek Jacobi qui interprète le roi.

En avril 2015, Kenneth Branagh annonce sa volonté de créer sa compagnie, la Kenneth Branagh Theater Company, qui se produit sur la scène du London's Garrick Theatre et compte dans ses rangs Dame Judi Dench, Lily James, Richard Madden et Rob Brydon. Cinq spectacles sont prévus jusqu'en 2016 : Le Conte d'Hiver et Roméo et Juliette de Shakespeare, Les Millions d'Arlequin, Le Contrat de Francis Veber et Le Cabotin. Tous seront mis en scène par ses soins sauf le dernier où il interprètera le premier rôle. En 2017, l’acteur est à l’affiche de Dunkirk de Christopher Nolan.

Couronné d'un prix pour l'ensemble de sa carrière au Festival de la Fiction de Rome, Kenneth Branagh est le seul artiste à avoir été nommé dans cinq catégories différentes aux Oscars. Président Honoraire du Northern Ireland Council for Voluntary Action et diplômé d'un doctorat en littérature par l'Université de Belfast, par celle de Birmingham et par l'Institut Shakespeare, l'acteur-réalisateur dispose d'un CV assez singulier. Présent à la télévision, à la radio, sur les planches et au cinéma, il est en effet le seul capable d'allier l'œuvre classique de Shakespeare aux blockbusters hollywoodiens, de mettre en scène Hamlet et Thor, de réaliser Henry V et Cendrillon ! Beau palmarès en somme... Et surtout loin d'être terminé.

La filmographie

001
Acteur : Herr Knopp • Drame
1993
Cinéma
1993
Cinéma
002
Acteur : Lee Simon • Comédie dramatique
1998
Cinéma
1998
Cinéma
003
Acteur : Dr. Arliss Loveless • Western • Warner Bros.
1999
Cinéma
1999
Cinéma
004
Réalisateur / Acteur : Berowne • Comédie musicale
2000
Cinéma
2000
Cinéma
005
Acteur : A.O. Neville • Aventure
2002
Cinéma
2002
Cinéma
006
Acteur : Professeur Gilderoy Lockhart • Fantastique • Warner Bros.
2002
Cinéma
2002
Cinéma
007
Acteur : Steven Chesterman • Science-fiction
2008
Cinéma
2008
Cinéma
008
Thor
Réalisateur • Fantastique • IMAX • Disney Digital 3-D
2011
Cinéma
2011
Cinéma
009
Cendrillon
Réalisateur • Fantastique • IMAX
2015
Cinéma
2015
Cinéma