Nessus
Date de création :
Le 27 juin 1997
Nom Original :
Nessus
Créateur(s) :
Chris Bailey
Apparition :
Cinéma
Jeux Vidéo
Télévision
Voix Originale(s) :
Jim Cummings
Voix Française(s) :
Marc Alfos

Le portrait

rédigé par
Publié le 24 juin 2015

Lorsqu'ils décident d'adapter la légende d'Hercule, les scénaristes des studios Disney ajoutent à l'histoire toute une série d'éléments indissociables de la mythologie grecque. Outre le héros et les dieux, ils peuplent ainsi le film de créatures légendaires incontournables comme les Titans, le Cyclope, et Nessus le centaure.

Dans la mythologie, les centaures peuplent la Thessalie, située au centre de la Grèce, et l'Arcadie, au cœur du Péloponnèse. Monstres mi-homme mi-cheval, ils sont nés de l'union entre Néphélé et Ixion. Ce dernier, prince des Lapithes, est reçu à la table des dieux. Mais en cherchant à séduire Héra, il s'attire le courroux de Zeus. Le roi des dieux substitue alors à sa femme un nuage, Néphélé, avec laquelle Ixion s'accouple. Ensemble, ils donnent naissance à Centauros qui, selon le poète Pindare, s'accouple avec des juments au pied du Mont Pélion, situé en Magnésie, au sud de la Théssalie. Les femelles accouchent alors de créatures au corps de cheval, mais avec un buste et une tête d'homme. Brutaux, les monstres sont décrits par Homère comme des « sauvages ». Epris de jeunes vierges, il n'est pas rare qu'ils tentent de violer les femmes, notamment Atalante et les Lapithes lors du mariage de Pirithoos et Hippodamie. Certains centaures sont cependant plus raisonnables, à l'image de Chiron, fils immortel de Cronos et Philyra, maître de héros comme Achille, Asclépios et Héraclès.


Hercule et Eurytion, détail d'un vase du VIe siècle av. J.C., Paul Getty Museum, Malibu. 

Les Centaures apparaissent dans des dizaines de mythes. Ils sont par exemple liés à l'histoire de Thésée, qui venge Pirithoos, chasse les monstres de Thessalie et réaffirme la supériorité de la civilisation sur la sauvagerie des animaux. Ils apparaissent également dans la légende d'Héraclès / Hercule. Alors que le héros traque le sanglier d'Erymanthe et demande du vin à Pholos, il affronte les centaures furieux et en tue plusieurs. Pourchassant les survivants, Héraclès les retrouve auprès de Chiron, au Cap Malée. Par mégarde, il décoche une flèche empoisonnée et tue son mentor qui échange sa vie contre celle de Prométhée. Un autre épisode associe Héraclès aux centaures. Après son mariage avec Déjanire, le héros tente de traverser le fleuve Evénos, en pleine crue. Si lui peut parcourir la distance à la nage, il n'en est pas de même pour son épouse. Héraclès la confie alors au passeur, le centaure Nessos (ou Nessus), qui accepte de l'aider à traverser. Mais le monstre tente d'abuser de Déjanire et est tué par le demi-dieu d'une flèche imbibée du sang empoisonnée de l'Hydre de Lerne. Avant de mourir, Nessos assure à l'épouse d'Héraclès que son sang est un ingrédient permettant d'éviter toute infidélité de la part de son mari. Le centaure obtient sa vengeance lorsque Déjanire, soucieuse de voir son époux s'éprendre d'Iole, lui offre une tunique enduite avec le sérum du monstre. Brûlé par le vêtement, imprégné du sang empoisonné, le héros demande à son fils Hyllos d'abréger ses souffrances en le jetant dans un bucher. Héraclès meurt et rejoint alors les dieux sur le Mont Olympe.

Le cinéma s'est très souvent emparé du mythe des centaures qui apparaissent dans des centaines de fictions comme Harry Potter à l'Ecole des Sorciers, Le Monde de Narnia, Percy Jackson ainsi que dans Fantasia où la Disney Legend Fred Moore leur donne vie. Les scénaristes d'Hercule, quant à eux, décident de centrer le propos autour de Nessus. Néanmoins, le récit mythologique, très sombre, est remplacé par une belle scène de comédie très éloignée de la légende. Exit toute histoire de viol et de sang empoisonné. Nessus entre dans l'intrigue lorsqu'Hercule, qui vient de terminer son entraînement auprès de Philoctète, se rend à Thèbes afin de mettre ses talents au service de la population. Alors qu'il vole au-dessus d'une forêt, il entend une demoiselle hurler et décide de lui porter secours.

Hercule croise ainsi le chemin de Mégara, aux prises avec le gigantesque centaure bleu Nessus. Demandant poliment qu'il relâche la donzelle, le héros subit les foudres du monstre qui lui assène coup sur coup. Encouragé par Philoctète à utiliser sa tête, Hercule fonce alors vers le centaure qu'il envoie valser à plusieurs mètres. S'en suit un combat entre le demi-dieu empoté et la créature mi-homme mi-cheval s'apparentant bientôt à du pugilat puis à un véritable rodéo. Un dernier crochet et Nessus s'envole dans les cieux, retombant lourdement dans l'eau. Recevant ses quatre fers sur le crâne, le simple souffle de Pégase suffit à le faire tomber la tête dans la rivière. Suite et fin du redoutable méchant !

Même si l'histoire de Disney est assez éloignée de celle de Nessus, le centaure est au demeurant assez proche de la description qui est faite du monstre dans la mythologie. En premier lieu, Nessus est effectivement un être brutal. Front bas, gros biceps, il ne sait user que de la violence dès lors qu'il est contrarié. Sa force est colossale et l'uppercut qu'il colle à Hercule envoie facilement le héros valser à l'autre bout du fleuve. Reprenant ses esprits mais égarant son épée, le demi-dieu revient à la charge armé d'un... poisson, provoque l'hilarité du méchant qui lui recolle un pain par la même occasion. Par ailleurs, il semble vouloir abuser de Mégara, envoyée là par Hadès, désireux de le compter dans ses rangs pour conquérir l'Olympe. Car si le centaure accepte de rejoindre le Maître des Enfers, il exige une compensation amoureuse. Et Nessus est d'autant plus entreprenant que la demoiselle se refuse à lui. Les aimant « en furie », il n'en est que plus amusé et insistant.

Si Nessus n'apparaît en tout et pour tout qu'un peu plus de deux minutes à l'écran, il est au centre d'une des plus belles scènes du film. La séquence est en effet un beau moment de comédie qui permet de bien faire la transition entre l'entraînement d'Hercule et l'instant où le spectateur apprend que Mégara travaille en réalité pour Hadès. De belle facture, la scène est d'ailleurs celle qui a le plus servi à vendre le film. Une large part de la bande annonce est en effet consacrée à la confrontation entre Hercule et Nessus.

Recherche graphique
de Gerald Scarfe
Animation de Chris Bailey
Chris Bailey

Nessus s'inspire en grande partie des recherches graphiques de Gerald Scarfe, ainsi que des dessins de Ken Duncan. Il est animé par Chris Bailey, artiste diplômé de CalArts, animateur sur La Petite Sirène et Le Roi Lion, et réalisateur de Mickey Perd la Tête et de la série télévisée Kim Possible. L'idée est alors de créer un monstre gigantesque dont la masse considérable doit inspirer puissance et brutalité. Dans la version originale, le méchant est interprété par Jim Cummings, dont la voix est associée à des dizaines de personnages comme Winnie l'Ourson, Bonkers, Pat Hibulaire, Razoul, Ed et Ray. En France, Nessus est doublé par Marc Alfos, voix de Russell Crowe, de Ron Perlman, ainsi que de Cake, Bruton, M. Indestructible, et du chasseur dans le redoublage de Blanche Neige et les Sept Nains.

La carrière de Nessus est courte. En effet, le personnage n'apparaît dans aucune autre production Disney hormis l'épisode Vive le Sport ! de Disney's Tous en Boîte où il est visible dans la publicité vantant l'entrainement sportif de Philoctète. Il apparaît ainsi sur une image fixe, en train de poursuivre Donald. Absent de la série télévisée adaptée du classique de 1997, il est par ailleurs remplacé par d'autres centaures. Il est aussi au centre de l'un des niveaux du jeu vidéo adapté d'Hercule au cours duquel les joueurs doivent en particulier parvenir à monter sur son dos afin de le fatiguer dans un rodéo endiablé, avant de lui décocher un crochet fatal. 

Nessus apparaît furtivement dans Hercule. Mais son apparition est assez mémorable. Elle inscrit ainsi le centaure parmi les plus beaux méchants du film.