Kron
Date de création :
Le 19 mai 2000
Nom Original :
Kron
Créateur(s) :
Eamonn Butler
Doug Bennett
Jason Ryan
Apparition :
Cinéma
Voix Originale(s) :
Samuel E. Wright
Voix Française(s) :
Richard Darbois

Le portrait

rédigé par
Publié le 03 mars 2015

En 2000, les studios Disney sortent sur les écrans un film d'un nouveau genre. Avec Dinosaure, ils proposent en effet le premier long-métrage présentant des personnages animés par ordinateurs dans des décors réels filmés dans le monde entier. Parmi cette ménagerie de monstres préhistoriques en images de synthèse, se trouve le redoutable Kron. 

Kron est le chef autoproclamé de la horde de dinosaures qui tentent de survivre après qu'une météore ait anéanti une partie de la Terre. Condamnée à errer jusqu'à la Terre des nids, où la vie pourra reprendre, chacune des espèces encore vivantes s'est donc livrée corps et âme à lui. Et en chef absolu, Kron, qui promet de les guider vers un avenir meilleur, exige en échange une totale dévotion, un grand zèle et une obéissance aveugle. Personne, dès lors, ne peut déroger aux règles et contester les ordres de cet autocrate intransigeant.

Le rôle de leader de Kron est en partie permis grâce à sa carrure, bien supérieure à nombres d'autres animaux du groupe. Il appartient à l'espèce des iguanodons, découverte par Gideon Mantell à Wealden Rocks en 1809. Présente sur tous les continents, ces dinosaures du crétacé inférieur se distinguent par leur taille, environ 5 mètres, leur capacité à marcher sur deux ou quatre pattes, un pouce pointu capable de trancher la chair des ennemis, un bec et des dents plates aptes à déchirer et à broyer la végétation et ce corps massif profilé comme celui d'un oiseau. Beau représentant de son espèce, Kron semble plus fort que ses congénères, avec une carrure plus imposante que celle de sa sœur, Neera, ou que celle d'Aladar, le héros de Dinosaure.

Surtout, Kron profite d'un énorme charisme et un comportement brutal lui permettant d'imposer respect et obéissance aux espèces les plus petites mais également aux géants de la préhistoire, en particulier Baylene et Eema, respectivement brachiosaure et styracosaure qui, malgré leur grande taille, ne parviennent pas à discuter avec leur chef. Désemparés après la destruction de leur habitat, tous les animaux survivants se sont donc offerts à celui qui, grâce à un pouvoir de persuasion énorme, est parvenu à les convaincre de le suivre vers une nouvelle terre. Et malgré les déconvenues du voyage, certains spécimens mourant de fatigue sur la route, personne n'ose plus combattre les ordres parfois stupides du leader. Même quand l'eau, promise de longue date, vient à manquer, nul ne refuse de reprendre cette marche suicidaire vers la Terre des nids.

Il faut dire que Kron a un argument choc pour maintenir chacun à sa place. Autorisant quiconque à quitter la horde s'il le souhaite, il promet aux plus téméraires une mort certaine s'ils s'éloignent du groupe. En rangs serrés, ceux qui ont déjà tout perdu restent dès lors derrière lui. Et Kron n'a aucune pitié pour les retardataires et les petits animaux moins rapides. Il refuse de ralentir le rythme de la marche pour aider ceux qu'il juge comme les faibles. Il considère d'ailleurs cet exode comme un bon moyen de renforcer le sang neuf et d'éliminer ceux qu'il voit comme des parasites. Dans son propos, Kron est incontestablement raciste (si tant est qu'un dinosaure répondant à ses instincts puisse l'être) et il semble espérer sans sourciller que cette catastrophe permette de faire un tri entre les espèces, les plus fortes survivant aux plus faibles. Kron ne se soucie de personne sauf de sa sœur, Neera. Car bien qu'il ignore ses conseils, il lui prête une oreille attentive.

Mais c'est sans compter sur Aladar, iguanodon élevé parmi les lémuriens, héros de l'histoire, qui entend bien ne pas suivre aveuglément les ordres de la brute Kron. Pour la première fois, ce dernier se trouve face à un rival. Et en bon mâle dominant, il refuse immédiatement de voir son leadership contesté. Aladar est donc son ennemi dès les premières secondes de leur rencontre. Une rencontre violente s'il en est, Kron bousculant sans ménagement celui qui, malgré lui se trouve en travers du chemin et croise pour la première fois la horde. Et l'antagonisme entre les deux dinosaures trouve en partie son origine dans ce refus d'Aladar d'abandonner les plus faibles à leur sort. Demandant que la marche soit ralentie pour aider les plus petits, les plus fragiles et les plus vieux, il s'attire les foudres de Kron. Surtout, en s'attirant les bonnes grâces de Neera, la sœur du chef autoproclamé, Aladar entre sans le vouloir en guerre contre son rival.

En bon chef, Kron n'est pas seul à la tête de la horde. Il dispose de l'aide de Bruton, un autre iguanodon dont la carrure en impose tout autant que la sienne. Dévoué à son leader, il est un bras-droit aussi ferme et intransigeant que lui. Seul dinosaure à pouvoir parler avec Kron, il exécute et transmet les ordres sans broncher. Et même si ceux-ci lui semblent parfois incompréhensibles, il ne s'autorise aucune contradiction. Kron le considère comme un aide de camp précieux qu'il n'hésite cependant pas à sacrifier lorsque, blessé, Bruton a attiré malgré lui les terribles carnataures. Sans cœur, le chef abandonne son plus proche allié sans aucun état d'âme.

Brutal, sans aucun sentiment de compassion pour personne, y compris ses alliés, Kron est surtout un chef têtu. Considérant sa parole comme l'unique vérité, il ne réfléchit pas et balance ses ordres. Lorsque Bruton lui conseille un endroit mieux protéger pour le repos du groupe, Kron refuse catégoriquement. Quand l'eau vient à manquer, il n'envisage pas une seconde de creuser. Au risque de perdre une partie de sa horde, il ordonne de reprendre la marche. Et lorsqu'il se trouve bloqué devant un éboulis empêchant d'entrer dans la Terre des nids, il s'imagine pouvoir escalader les lieux, là encore au péril de sa vie. Il refuse d'écouter Aladar qui recommande de passer par un passage plus sûr. Chef depuis le début de l'aventure, Kron n'accepte pas d'avoir tort. Et lorsque le troupeau l'abandonne, il veut montrer à chacun qu'il a raison en commençant à escalader l'amas de pierre. Cet entêtement lui coûte la vie quand, pris en chasse par un carnataure, il gravit bon gré mal gré les rochers, provoquant, malgré l'aide d'Aladar, sa propre perte.

    

Kron reste certainement le dinosaure du film le plus proche de la réalité. En sacrifiant les plus faibles pour la survie des plus forts, il se comporte en effet comme n'importe quel animal sauvage. Son animation est supervisée par Eamonn Butler, spécialiste des effets visuels dont le nom est au générique de films comme Fantasia 2000, Chicken Little, Le Règne du Feu, Harry Potter et l'Ordre du Phénix, 10 000, Iron Man II, John Carter, Edge of Tomorrow ou encore Hercule. Il est assisté de Doug Bennett et Jason Ryan. Bennett a notamment travaillé sur Rock O Rico, Astérix et les Indiens, Tarzan, Fantasia 2000, La Planète au Trésor – Un Nouvel Univers, Chicken Little, Volt, Star Malgré Lui, Raiponce, Les Mondes de Ralph, La Reine des Neiges et Les Nouveaux Héros. Jason Ryan a animé Maestro Forte dans La Belle et la Bête 2 : Le Noël Enchanté, puis a collaboré à Chicken Little, Bienvenue chez les Robinson, Monstres contre Aliens, Megamind, Kung Fu Panda 2, Les Croods et Les Nouveaux Héros.

Eamonn Butler
Doug Bennett
Jason Ryan
Samuel E. Wright
Richard Darbois

Dans la version originale, Kron est interprété par Samuel E. Wright. L'acteur a déjà prêté sa voix à Sébastien dans La Petite Sirène. En France, Richard Darbois reprend le rôle. Darbois est un acteur de doublage bien connu dans l'Hexagone puisqu'il double notamment les acteurs Bill Murray, Harrison Ford, Richard Gere et Danny Glover, ainsi que Willie le géant, le Génie, Buzz l'éclair, Shan-Yu et Louis.

Dinosaure étant au final un film réussi mais mineur, Kron demeure un méchant oublié. Pourtant, il apporte de la force au film avec son rôle de leader charismatique à la tête de cette horde cherchant à survivre à la fin du monde. Antagoniste majeur, il fait cependant partie de ceux qui, à la toute fin de l'histoire, se repentissent.