Helga Sinclair
Date de création :
Le 15 juin 2001
Nom Original :
Helga Sinclair
Créateur(s) :
Yoshimichi Tamura
Apparition :
Cinéma
Voix Originale(s) :
Claudia Christian
Voix Française(s) :
Juliette Degenne

Le portrait

rédigé par
Publié le 09 novembre 2015

Les femmes ont toujours occupé une place de choix dans la longue liste des méchants de Disney. Pendant des décennies, sorcières, souveraines, mégères et autres belles-mères se sont succédées. En 2001, avec Helga Katrina Sinclair, l’un des seconds rôles d’Atlantide, l’Empire perdu, un nouveau genre d’antagoniste féminin s’ajoute à la liste, la femme fatale.

Alors que le héros du film, Milo Thatch, rentre chez lui, la lumière ne s’allume pas. Dans l’ombre, une silhouette attend son retour. Un éclair révèle une femme devant la fenêtre. Robe de soirée, boa en fourrure sur les épaules, voix suave. Helga Sinclair avoue être entrée là en empruntant le conduit de la cheminée. Assise, la bretelle de sa robe tombe. Epaule dénudée, jambes croisées dépassant du tissu, elle fait part à Milo, désormais sans emploi, de la proposition de Preston B. Whitmore de venir travailler pour lui. Bouche bée, le héros ne peut refuser et se retrouve bientôt dans la berline d’Helga Sinclair en direction du manoir du milliardaire. Les consignes sont claires. Milo peut admirer les œuvres d’art disséminées un peu partout en prenant soin de ne pas baver sur le carrelage. Ajustant le col de son invité, la belle le prévient qu’il doit rester debout, répondre par oui ou non et faire des phrases courtes. Avec humour et sarcasme, elle ajoute que son patron ne mord pas… souvent !

Helga Sinclair disparaît de l’intrigue jusqu’à l’embarquement à bord du cargo de Preston Whitmore. En uniforme, celle qui porte le grade de lieutenant est là pour superviser l’expédition. Interpelée par Milo qui ne la reconnaît pas au départ, elle doit traiter avec le chef cuistot Cookie. Traitant son interlocutrice de « fausse blonde », ce dernier ne comprend pas, en effet, pourquoi son chariot a été rempli de « bazar inutile », d’épices et de salades ! Sur un ton péremptoire, celle qui est plus gradée que le maître-coq lui ordonne de tout emballer. La mise à l’eau du sous-marin est imminente. A bord, Helga Sinclair est l’aide de camp du Commandant de l’expédition, Lyle Tiberius Rourke. C’est ensemble qu’ils écoutent Milo expliquer comment accéder à l’Atlantide. Jouant avec son pistolet automatique, la femme fatale semble blasée par le discours de l’universitaire coincé.

Les choses sérieuses commencent vraiment lorsque le sous-marin Ulysse réveille le Léviathan. Alors que le monstre mécanique tente de détruire l’appareil amphibie, Helga ordonne de sonner l’alarme. Traitant sa supérieure de « fausse blonde » (encore !), Madame Placard, l’officier radio de l’expédition, écourte sa conversation avec son amie Maggie et s’exécute. Survivant au Léviathan avec seulement quelques membres d’équipages, Helga continue d’épauler Rourke en organisant le convoi jusqu’à l’Atlantide. Touchant son but grâce aux indications de Milo, elle constate avec un certain effroi que la cité perdue est encore fortement peuplée. Helga Sinclair semble être la complice d’un complot fomenté par le Commandant Rourke et dont le spectateur ignore encore tout.

Les choses deviennent claires lorsque Milo et Kida, qui viennent de découvrir le secret des cristaux détenus par les Atlantes, sont arrêtés par Rourke. Le Commandant et l’ensemble de l’expédition ne sont pas là pour des motifs anthropologiques. Au service du Kaiser, ils sont en fait une bande de mercenaires à la recherche du trésor de l’Atlantide capable de changer le cours de la Première Guerre mondiale, sur le point d’éclater. Helga fait partie de la cabale. Et lorsqu’elle apprend que les gemmes sont la source de vie de cette civilisation, la femme fatale se réjouit en proposant de les vendre deux fois plus cher. Menaçant Kida avec son pistolet, elle conduit avec Rourke la princesse auprès de son père dans le but de lui faire avouer le secret de l’Atlantide.

Après que le cristal ait fusionné avec la princesse Kida, Helga est la seule à ne pas abandonner Rourke. Alors que les autres mercenaires, pris de remords, flanchent et rejoignent Milo dans sa lutte contre le Commandant, elle fait fi de sa bonne conscience et reste loyale envers le méchant. Vénale, elle ne pense qu’à l’argent. Mais Rourke est un homme cupide et lorsque ses plans semblent compromis, il n’hésite pas à liquider sa partenaire. Coincé dans une montgolfière trop lourde pour poursuivre son ascension, il saisit Helga et la balance par-dessus bord. Se rattrapant au dernier moment à la balustrade, la belle revient à bord et affronte son ancien associé. Lui assénant des coups de pieds dans la figure, elle est finalement jetée dans le vide. Allongée sur le sol, après une chute de plusieurs dizaines de mètres lui ayant certainement brisé les os, elle utilise ses dernières forces pour tirer une fusée de détresse en direction du ballon. La méchante disparaît en ayant cependant détruit le dirigeable de Rourke, sur le point de s’écraser… 

Atlantide, l’Empire Perdu donne peu d’informations sur le passé d’Helga Sinclair. Apparaissant mystérieusement dans l’histoire, la beauté froide est discrète sur son histoire dont le spectateur ne connaît au final pas grand chose. Il faut alors se plonger dans d’autres livres publiés au moment de la sortie du film, notamment le Guide Officiel, ainsi que dans plusieurs récits annexes pour en apprendre plus sur la méchante. Fille d’une mère allemande et d’un père écossais, le Major Alexander Sinclair, Helga Sinclair est née à Francfort. Aînée d’une famille de six enfants, elle est la seule fille de la fratrie. Voyageant dans le monde entier dès le plus jeune âge, passant par l’Allemagne, le Japon, l’Italie, les Philippines ou les Etats-Unis, elle est encouragée par sa mère à faire de la danse et suit l’entraînement de son père qui lui apprend le maniement des armes blanches et les arts martiaux. A 17 ans, elle fait la rencontre du Commandant Rourke qui lui enseigne l’usage des armes à feu. Rare personne à avoir battu le militaire aux échecs et au combat à mains nues, elle participe à ses côtés à une expédition en Egypte. Espionne et officier de renseignement, elle se marie en 1907 au Lieutenant Christopher Jenkins, porté disparu l’année suivante. En 1911, sur les recommandations de Rourke, elle devient le garde du corps de Preston B. Whitmore, pour qui elle sert également de chauffeur particulier au volant de la Dorfenheimer Wildcat du vieux milliardaire. Elle participe à l’expédition en Islande, à la recherche du Manuscrit du Berger.

Au premier abord, Helga Sinclair possède tous les attributs de la pin-up. Avec son boa, ses gants noirs, ses hauts talons, ses boucles d’oreilles en diamants, son chapeau et sa robe de soirée, elle ressemble, lors de sa première apparition, à l’une de ses vedettes de films noirs qu’Hollywood a tant mis à l’affiche dans les années 1930 et 1940. Passant pour une séductrice, Helga retrouve rapidement son vrai caractère. De retour au manoir Whitmore, elle devient cette femme autoritaire donnant des ordres à Milo comme s’il s’agissait d’un subalterne. Lieutenant dans l’armée, la méchante est en effet une femme d’action dont la robe de soirée et la fourrure sont rapidement troquées contre un un trench coat, un pantalon et un débardeur. Pistolet automatique à la ceinture, Helga n’est pas une femme fragile. Maîtrisant l’art du combat, appris avec son père et le maître philippin Moreihei Ueshiba de 1904 à 1907, elle semble imbattable.

Helga Sinclair est le bras-droit de Preston Whitmore, dont elle est l’assistante personnelle, ainsi que de Rourke lors de l’expédition vers l’Atlantide. Commandant de bord intransigeant au caractère bien trempé, elle donne les ordres aux membres d’équipage de l’Ulysse, y compris aux plus réfractaires au premier rang desquels Cookie et Madame Placard, deux fortes têtes qui n’hésitent pas à montrer leur mécontentement en la qualifiant de « fausse blonde ». Stratège hors-pair, elle supervise toutes les opérations au nom du Commandant Rourke dont elle est en quelque sorte le bras armé. Vénale, elle ne travaille que pour l’argent ! Et même si, en voyant que l’Atlantide est très peuplée, le doute s’empare d’elle, ses remords s’effacent bien vite au profit de sa quête de richesse. Mais aussi maline soit-elle, elle ne voit pas venir le Commandant Rourke qui tente de se débarrasser d’elle au moment de sa fuite avec le cristal. Rancunière, elle n’hésite pas à le liquider en tirant sur sa montgolfière pour la cracher.

Au moment de concevoir le personnage d’Helga Sinclair, plusieurs artistes se sont mis au travail. Des recherches graphiques nombreuses sont notamment créées par Jean Gilmore et Chen Yi Chang. Le dessinateur de comics et créateur d’Hellboy Mike Mignola, qui donne son style si particulier au film, est également mis à contribution. Helga est un temps représentée comme une petite brune aux cheveux courts. Rapidement, ce concept est abandonné. L’idée est alors de donner à la méchante l’apparence des actrices de films noirs des années 40 comme Lauren Bacall et des James Bond Girls. Jean Gilmore crée plusieurs recherches représentant Helga en trench coat. Tirant sur sa cigarette, le personnage possède les traits de Veronica Lake. Certains dessins la montrent avec une coupe au carré et des cheveux roux. D’autres l’imaginent avec le visage de l’actrice Gillian Anderson.

Helga Sinclair est l’unique personnage du film animé non pas à Los Angeles mais dans les studios Disney de Montreuil, près de Paris. L’animation de la méchante est supervisée par Yoshimichi Tamura. Entré chez Disney à la fin des années 1980, l’artiste a inscrit son nom au générique de films comme La Bande à Picsou, le Film : Le Trésor de la Lampe Perdue, Dingo et Max, Mickey Perd la Tête, Le Bossu de Notre-Dame, Hercule, Tarzan, Le Livre de la Jungle 2, Destino, Sinbad, la Légende des Sept Mers, Gang de Requins, La Petite Fille aux Allumettes, Igor et La Princesse et la Grenouille.

Yoshimichi Tamura
Claudia Christian
Juliette Degenne

En version originale, Helga Sinclair est doublée par Claudia Christian, actrice de cinéma et de télévision, à l’affiche de productions comme Highlander et Mission Alcatraz. En Français, la méchante est interprétée par Juliette Degenne. Voix française de Famke Janssen et d’Uma Thurman, elle a doublé des dizaines d’actrices et des personnages comme l’Oracle dans Aladdin et le Roi des Voleurs, Mirage dans Les Indestructibles et Jane dans La Légende de Tarzan

Si Atlantide, l’Empire Perdu souffre d’un script parfois imparfait, il est indéniable que le film profite de ses nombreux personnages. Et Helga Sinclair est certainement l’un de ses meilleurs protagonistes. Première femme fatale blonde à endosser le rôle d’un méchant, elle traverse le film avec maestria et offre un visage inédit à la longue liste des crapules Disney.