Vie de Chien, Vie de Château
L'affiche
Titre original :
You Lucky Dog
Production :
Disney Channel
Date de sortie USA :
Le 27 juin 1998
Genre :
Comédie
Réalisation :
Paul Schneider
Musique :
David Michael Frank
Durée :
90 minutes

Le synopsis

Monsieur Windsor, un homme riche et puissant, décide un beau jour de léguer toute sa fortune à son chien, allié de toujours, le brave Lucky, stipulant même par testament que le psychiatre de l'animal, Jack Morgan, devrait alors venir s'installer dans son manoir pour veiller sur lui. Ces excentricités ne sont pas du tout du goût de ses héritiers...

La critique

rédigée par

Vie de Chien, Vie de Château est un téléfilm de la collection des Disney Channel Original Movies produit tout spécialement pour le réseau de télévision, Disney Channel.

Ce film de télévision est assurément le plus mauvais des Disney Channel Original Movies. Avec lui, la collection toute entière, dont l’objectif n’est certes pas de briller par sa valeur artistique mais plutôt par son format efficace, touche littéralement le fond. Pire encore : n’étant que le 2ème opus, il en dégrade alors considérablement l’aura. L’avenir viendra fort heureusement faire mentir ce mauvais présage ; certains Disney Channel Original Movies dépassant toutes les espérances d’estime comme d’audience...

Vie de Chien, Vie de Château a donc pour ambition de passionner les foules en servant une histoire vue et revue (une bataille d’héritiers spoliés par un défunt excentrique), minablement développée sur des ressorts qui ne fonctionnent jamais. Les scénaristes se sont ainsi fourvoyés en imaginant supportable de voir une homme faire le chien pendant 90 minutes. D’un pathétisme absolu, la faute de goût  - inexcusable - dépasse, à l’évidence, l’entendement !

Coté casting, la surprise est de taille ! Mais qu'est donc venu faire Kirk Cameron dans cette galère ? L'acteur, coqueluche des adolescentes de l'époque, célèbre pour son rôle de Mike Seaver dans Quoi de Neuf Docteur ? et dont la prestation dans Un Cerveau Artificiel avait été plus qu’honorable, s'humilie carrément dans ce nanar télévisuel. L’acteur, en panne de carrière depuis l’arrêt de sa série fétiche et une réputation avérée d’intégriste chrétien, en détestation de toute ce que représente Hollywood, avait sans doute un besoin d’argent pressent pour accepter de jouer dans une telle ineptie : cela faisait déjà deux ans, en effet, qu'il n'avait plus rien tourné depuis le téléfilm de Disney et la série, Kirk, avortée à la deuxième saison...

Honte pour le label qui le porte, Vie de Chien, Vie de Château est un téléfilm dont le degré d’ânerie est tel qu’il en est tout simplement irregardable !

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.