La Confiance des Chevaux
L'écran titre
Titre original :
Ready to Run
Production :
Disney Channel
Date de sortie USA :
Le 14 juillet 2000
Genre :
Comédie dramatique
Réalisation :
Duwayne Dunham
Musique :
Phil Marshall
Durée :
90 minutes

Le synopsis

A tout juste quatorze ans, Corrie Ortiz est une jeune adolescente passionnée d'équitation qui entend suivre les traces de son père, un ancien jockey, tragiquement décédé lors d'une course. Mais c'est sans compter sur l'opposition de sa mère qui ne voit pas d'un bon œil ce projet professionnel dont elle ne peut s'empêcher de penser qu'il fait courir à sa fille les mêmes dangers rencontrés par son défunt mari. Se retrouvant alors dans une impasse autant émotionnelle que professionnelle, Corrie croise la route de Thunderjam, un cheval à la carrière déclinante. La jeune fille se lie instantanément d'amitié avec l'animal et le prend sous sa coupe...

La critique

rédigée par
★★

La Confiance des Chevaux est un téléfilm de la collection des Disney Channel Original Movies produit tout spécialement pour le réseau de télévision, Disney Channel.

La Confiance des Chevaux est une énième œuvre dont le récit explore les méandres de l'amitié entre un cheval et un adolescent. Maintes fois traité par Disney, (Bluegrass Special, La Légende de l'Etalon Noir), le thème n'apparait pas donc vraiment novateur. Pourtant, contre toute attente, deux éléments inédits viennent agrémenter le scénario de ce téléfilm de Disney Channel à la base prévisible en tous points. Le premier, qui  inscrit le récit sur le registre du drame, abordant sans fard la volonté pugnace d'une mère à protéger sa fille contre la fatalité, amène un lot de scènes émouvantes et touchantes. La douleur provoquée par l'absence du père est, en effet, palpable et pèse sur tout l'environnement de Corrie : sa mère bien-sûr mais aussi son employeur... Le second est clairement plus léger : il consiste, il est vrai, à accorder le don de la parole au cheval. Il poursuit ainsi l'objectif de faciliter la compréhension du processus de construction de la relation qui unit finalement Corrie à Thunderjam. Bien qu'il évite le jusqu'au-boutisme de Babe, ce procédé fait irrémédiablement courir au téléfilm tout entier le risque d'une perte de crédibilité ; l'infantilisation de l'œuvre étant au bout du chemin...

Le casting, à l'image du scénario, donne dans le minimum syndical. Si Krissy Perez est plutôt convaincante dans le rôle d'une adolescente malmenée par la vie mais résolument déterminée à rebondir, Theresa Saldana et Nestor Serrano (Secretariat) jouant respectivement la mère et l'entraineur sont, eux, beaucoup moins attachants. Finalement, seul Jason Dohring qui endosse l'habit d'un jockey de cirque, dans un rôle très secondaire, semble prendre un réel plaisir à se trouver là. Dommage !

Dépourvu d'une réelle imagination (ou pourvu d'une imagination maladroite, c'est selon...), La Confiance des Chevaux est un téléfilm très moyen qui sert péniblement un océan de déjà-vus.

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.