Le Fantôme du Cinéma
L'affiche
Titre original :
Phantom of the Megaplex
Production :
Disney Channel
Date de sortie USA :
Le 10 novembre 2000
Genre :
Suspense
Réalisation :
Blair Treu
Musique :
Bill Elliott
Durée :
89 minutes

Le synopsis

Peter Riley est un employé comblé de travailler dans le multiplexe de 26 salles de sa ville. Il ne se doute pas alors qu’il n’est pas le seul à apprécier cet endroit... Alors que se prépare son premier gala pour une avant-première, le fantôme du cinéma choisit, en effet, de se manifester…

La critique

rédigée par
★★★

Le Fantôme du Cinéma est un téléfilm de la collection des Disney Channel Original Movies, produit tout spécialement pour le réseau de télévision, Disney Channel.

Difficile au premier abord d’accorder une prime à l’originalité du scénario. L’idée d’un cinéma hanté est en effet aussi vieille que le 7e art. Pourtant, la manière dont le film sert cette trame mille fois vue et revue n’est pas déplaisante. Le spectateur accroche, il est vrai, vite aux péripéties de Peter Riley et de ses deux petits frère et sœur dans le "megaplex", qui passe, avec efficacité, du statut de haut-lieu du divertissement populaire en « endroit qui fait peur »... Les personnages évoluent d’ailleurs particulièrement bien dans cet environnement. Se rendant rapidement sympathiques, ils savent, en effet, captiver le public qui, dès lors, prend plaisir à les voir déambuler dans ce temple de la consommation cinématographique.

Peter Riley, campé par Taylor Handley, est ainsi le parfait adolescent ayant grandi trop vite tandis que ses frère et sœur, joués respectivement par Jacob Smith et Caitlin Wachs, endossent à merveille le rang des boulets familiaux de service. Le téléfilm regorge par ailleurs de jeunes adolescents aux caractères bien trempés formant au final une panoplie complète de la jeunesse des années 2000. Mickey Rooney (Lampie dans Peter et Elliott le dragon) livre pour sa part un numéro convaincant d’amateur nostalgique des classiques du 7e Art alors que dans le même temps, Rich Hutchman a, lui, bien du mal à rendre crédible son rôle de gérant irascible du multiplexe, Shawn MacGibbon.

Apparemment sans atouts, Le Fantôme du Cinéma surprend en fait par sa capacité à divertir : il est parfait pour être vu pendant la période d’Halloween.

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.