Le Garçon Idéal
Titre original :
How to Build a Better Boy
Production :
Disney Channel
Date de sortie USA :
Le 15 août 2014
Genre :
Comédie
Réalisation :
Paul Hoen
Musique :
Kenneth Burgomaster
Durée :
92 minutes

Le synopsis

Gabby Harrison et Mae Hartley sont des lycéennes surdouées rêvant des plus grandes études. Inséparables et enjouées, elles vivent leurs conditions d'adolescentes paisiblement jusqu'au jour où Mae tombe follement amoureuse de Jaden, le garçon le plus populaire de l'école, déjà engagé par ailleurs. Devant la détresse de sa meilleure amie, Gabby décide de s'affairer à lui créer un petit ami cybernétique idéal...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 27 août 2014

Le Garçon Idéal est un téléfilm de la collection des Disney Channel Original Movies produit tout spécialement pour le réseau de télévision, Disney Channel.

Le Garçon Idéal n'a rien de vraiment nouveau dans son scénario. Le fait de voir des petits génies construire un être artificiel parfait existe depuis longtemps à la télévision. Le téléspectateur des années 80 se rappelle aussitôt de la série d'Universal, Code Lisa, où deux jeunes adolescents fabriquent avec l'aide de leur ordinateur une femme parfaite. Chez Disney, les adolescents synthétiques existent aussi notamment via les téléfilms comme Electronic Junior : Humain ou Presque... en 1987 dans la collection des Disney Channel Premiere Films ou encore Star Idéale en 2004 au sein des Disney Channel Original Movies.

Quand Disney produit lui-même ses fictions pour la télévision, à la différence par exemple de Zapped, Une Application d'Enfer ! dont la réalisation a été confiée à un studio tiers, la qualité se voit immédiatement. Ainsi, malgré son titre qui laissait présager le pire, le téléfilm n'est pas absolument pas un pamphlet féministe comme pouvait l'être lourdement le précédent opus de la collection. Il s'agit, en effet, ici plutôt d'une romance pour adolescents. Mae n'essaye ainsi pas de changer le caractère des garçons qu'elle rencontre mais, actant son incapacité à se trouver un petit ami, va se construire ce qu'elle pense être le garçon idéal avec tous les côtés « fleur bleue » possibles et imaginables. Mais voilà, elle fabrique le garçon que toutes les jeunes filles rêveraient d'avoir ! Le propos est certes naïf mais terriblement attachant notamment par le biais de ses personnages principaux avec leur côté fragile et pur, sans oublier leur croyance inébranlable en l'existence d'un amour idéal. Finalement, l'aventure va permettre à ce petit monde de grandir et d'apprendre à accepter ce que lui donne la vie réelle.

Le téléspectateur pourra néanmoins reprocher à Le Garçon Idéal ses grosses ficelles et caricatures. Il découvre ainsi que la sécurité des USA est tellement mince que deux jeunes adolescentes arrivent à pirater les ordinateurs du Pentagone via un serveur personnel appartenant au père de Mae, militaire-chercheur de son état qui travaille à domicile. Et que dire des méchants espions qui, en plus d'être juste pathétiques dans leur définition, se font pincer avec une facilité navrante. Mais voilà, toutes ses limites sont vite pardonnées par qui acceptent les poncifs du genre. Le téléfilm reste, en effet, toujours sympathique et se laisse suivre avec plaisir. Ce bilan s'explique d'ailleurs en grande partie grâce à ses personnages foncièrement attachants : Mae, bien-sûr, surtout dans sa relation avec son petit ami parfait mais aussi Gabby qui fait tout pour aider sa meilleure amie ; son interaction avec le frère de cette dernière fonctionnant également à plein...

Coté casting, Le Garçon Idéal puise, comme beaucoup de Disney Channel Original Movies dans le cheptel de stars actuelles de la chaîne.
China Anne McClain est née le 25 août 1998 à Decatur, en Géorgie. Ses premiers pas au cinéma se font en 2005 dans le film The Gospel tandis qu'elle enchaine ensuite avec un rôle reçurent dans la série télévisée House of Payne avant de retourner au grand écran dans Daddy's Little Girls. Elle fait ses premiers essais chez Disney en 2009 dans un épisode d'Hannah Montana puis apparaitra dans trois épisodes de JONAS L.A. et deux des (Les) Sorciers de Waverly Place. Enfin, elle décroche le premier rôle, Chyna Parks, de la série Disney Channel, Section Genius, qui durera trois saisons de 2011 à 2014. How to Build a Better Boy constitue donc son premier Disney Channel Original Movie. Elle y assume le rôle de Gabby Harrison qui ne la dépayse pas de ce qu'elle faisait auparavant puisqu'elle joue ici aussi une élève modèle très intelligente et parfaitement attachante.
Kelli Michelle Berglund est, quant à elle, née le 9 février 1996 à Moorpark en Californie aux États-Unis. Elle débute sa carrière en 2006 à l'âge de 12 ans, en apparaissant dans le film indépendant Bye Bye Benjamin. Elle décroche ensuite l'un des rôles principaux de la série Disney XD, Les Bio-Teens, où elle joue le personnage de Bree Davenport. Toujours chez Disney XD, elle apparaitra également dans un épisode de Tatami Academy. How to Build a Better Boy marque pour elle aussi sa toute première participation à la collection. Elle endosse le personnage de Mae Hartley en le rendant totalement candide et charmant, s'éloignant énormément pour le coup de celui qu'elle assume dans sa série.
Roger Bart joue pour sa part le père de Mae, James Hartley, inventeur cybernétique pour le gouvernement. Habitué aux productions de The Walt Disney Company, il a été vu entres autres dans les séries ABC Studios comme Revenge, Desperate Housewives ou Perception. Il a joué également dans un épisode de Jessie, la série Disney Channel et a enfin prêté sa voix dans les films d'animation Hercule et La Belle et le Clochard 2 : L'Appel de la Rue.
Parmi le reste du casting, le téléspectateur notera en outre les participations de Noah Centineo dans le rôle du garçon populaire de l'école ; Matt Shively dans celui du frère de Mae et Marshall Williams en petit ami parfait.

Malgré ses grosses ficelles et quelques poncifs, Le Garçon Idéal n'en reste pas moins un téléfilm réussi qui, grâce à l'interaction de ses personnages et leur capacité à se rendre attachants, offre au téléspectateur l'occasion de passer un bon moment.

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.