Babysitting Night
L'affiche
Titre original :
Adventures in Babysitting
Production :
Disney Channel
Date de sortie USA :
Le 27 juin 2016
Genre :
Comédie
Réalisation :
John Schultz
Musique :
Richard Gibbs
Durée :
105 minutes

Le synopsis

Jenny Parker et Lola Perez sont deux jeunes filles que tout oppose : l'une est sérieuse et organisée tandis que l'autre est volubile et déjantée. Quand une péripétie fait que Lola accepte une mission de babysitting auprès d'une famille qui a l'habitude de faire appel à Jenny, le remplacement tourne vite à la catastrophe...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 26 juillet 2016

Babysitting Night est un téléfilm de la collection des Disney Channel Original Movies produit tout spécialement pour le réseau de télévision, Disney Channel.

Babysitting Night marque un jalon important pour les Disney Channel Original Movies : il s'agit du 100ème téléfilm du label !
La collection remonte ainsi à 1997 lorsque Disney Channel choisit de faire évoluer son image en ciblant plus particulièrement le public adolescent, délaissant la cible familiale, jugée désormais trop large. Les productions originales de la chaîne sont alors les premières à prendre le virage de la nouvelle politique éditoriale, revêtant logiquement une nouvelle appellation, les Disney Channel Original Movies. Le succès rencontré par la collection, construit patiemment téléfilm après téléfilm, est aujourd'hui tel que les D.C.O.M. sont devenus des incontournables dans le catalogue Disney.
Pour l'occasion, la chaîne met en place une rediffusion des 99ème premiers téléfilms sur sa déclinaison américaine. Elle commence par un marathon durant le dernier week-end de mai où elle diffuse pas moins de 51 opus sur trois jours puis continue par la diffusion d'un téléfilm par jour jusqu'à la date du 27 juin où elle propose la première diffusion du 100ème : Babysitting Night ! Le téléfilm sera vu par 3.45 millions de téléspectateurs, un score somme toute assez faible au regard de toute la promotion mise en place autour de lui.

Babysitting Night est un remake d'un film du label Touchstone Pictures de 1987, Nuit de Folie.
Plutôt bien accueilli par la critique, lors de sa sortie le 1er juillet 1987, Nuit de Folie réalise alors un démarrage décevant débutant son premier week-end à la neuvième place avec 2.3 millions de dollars. Son bouche-à-oreille, excellent, lui permet toutefois de remonter à la cinquième place le week-end suivant avec une deuxième semaine à plus de 45% de progression par rapport à son démarrage. Au final, l'opus atteint le total de 34 millions de dollars aux États-Unis ce, qui ramené à son budget de 7 millions, est un sacré résultat multipliant presque par cinq sa mise de départ.
Nuit de Folie sera assez populaire pour qu'une tentative de créer une franchise soit menée. En 1989, un pilote au titre éponyme en anglais Adventures in Babysitting est tourné en vue d'une sitcom. Produit par Touchstone Television, il est diffusé sans convaincre le 7 juillet 1989 sur CBS ; la chaîne ne commandant finalement pas la série.
En 2008, un remake cinéma est annoncé, chez le label Disney cette fois-ci, sous le titre Further Adventures in Babysitting avec Raven-Symoné dans le premier rôle ; projet que la comédienne abandonne étant prise par ailleurs. Le label essaye alors de recruter Miley Cyrus en remplacement mais cette dernière refuse... Finalement, en 2015, Disney Channel annonce reprendre l'idée et la propose en tant que 100ème Disney Channel Original Movie, sous le titre français de Babysitting Night, étant précisé que les trois opus possèdent, eux, exactement le même titre en anglais, à savoir : Adventures in Babysitting.

Babysitting Night est donc un remake qui se voulait globalement fidèle mais qui s'éloigne tout de même pas mal du film d'origine. Les personnages ne sont ainsi pas exactement les mêmes : les noms de famille sont conservés mais les prénoms changent tandis que les personnalités évoluent en étant plus exacerbées ou caricaturales d'un côté comme de l'autre. Le téléfilm conserve cependant quelques éléments iconiques du film de 1987 à commencer par les aventures rocambolesques qui se succèdent les unes après les autres. Parmi les plus emblématiques, restent forcément la poursuite contre les bandits, la séquence dans une boite où ce petit monde est contraint de pousser la chansonnette (oublié le blues toutefois : en 2016 c'est le rap qui est à l'honneur !) et l'incruste dans la soirée des parents sans se faire remarquer. Le baiser de fin où la babysitter se fait encourager par les enfants est aussi une belle redite du film original.

Le téléfilm de 2016 prend en revanche quelques libertés notables avec son ainé. D'abord, Disney Channel oblige, le DCOM est bien plus poli dans ses dialogues tandis que toutes les allusions salaces sont gommées. Les méchants sont aussi bien moins impressionnants et s'en prennent plein la tête via des chutes et aspersions en tous genres. Mais surtout, la trame évolue beaucoup : l'introduction pour mettre en place l'action est ainsi plus longue, notamment en raison du nombre des personnages qui explose par rapport à l'opus cinématographique. Il y a, en effet, deux babysitters au lieu d'une seule et cinq enfants contre trois auparavant. Les enfants ne font pas partie, en outre, de la même famille : trois - Trey, Bobby et AJ - sont des Anderson (le même nom que la famille des enfants de 1987) et deux autres - Emily et Katy - des Cooper (nom dérivé de celui du personnage de Daryl Coopersmith, le meilleur ami de Brad Anderson ; un personnage qui disparaît du téléfilm de 2016). Par ailleurs, Brenda, la meilleure amie de la babysitter dans le film de 1987, est également aux abonnés absents. Ce n'est d'ailleurs pas un mal tant sa partie était de trop dans Nuit de Folie et coupait le rythme du long-métrage.

Babysitting Night est donc la confrontation entre deux personnalités bien distinctes comme c'est souvent le cas dans les Disney Channel Original Movie, les derniers en date étant Ma Pire Journée ou Ma Soeur Est Invisible !. L'une va devoir apprendre à mettre de l'eau dans son vin et apprendre à être responsable tandis que l'autre doit accepter de lâcher prise et prendre des risques. Entre temps, chaque enfant va vivre la plus belle nuit de sa vie en réalisant son rêve : Bobby en devenant pâtissier dans un grand restaurant, Katy en participant à une soirée de gala, AJ en rencontrant sa star de roller dont elle est fan, Emily en reprenant confiance en soi ; quant à Trey... en ayant fait le mur ! Le téléfilm est ainsi plein de bonne humeur et de diverses péripéties aptes à faire passer un bon moment à toute la famille.

Côté casting, Babysitting Night reprend trois figures emblématiques de Disney Channel.
Jenny Parker est ainsi interprétée par Sabrina Carpenter, la véritable révélation de la série de Disney ChannelLe Monde de Riley qui joue le rôle de Maya. Son talent n’a pas échappé à Disney qui, après lui avoir fait prêter sa voix dans les séries Phinéas et Ferb et Princesse Sofia, la fait apparaître dans un épisode d’Austin & Ally. Elle accède donc ici à un rôle majeur tandis qu’elle embrasse parallèlement une carrière de chanteuse chez Hollywood Records, avec l'EP, Can't Blame a Girl for Trying, et l'album, Eyes Wide Open. C'est elle également qui interprète la chanson du générique du (Le) Monde de Riley, Take On the World. Elle reprend dans Babysitting Night le rôle d'Elisabeth Shue même si elle ne porte pas le même prénom puisque le personnage est passé de Chris Parker à celui de Jenny Parker. Pourtant, elle conserve la même façon stricte de s'habiller ainsi que sa sage personnalité. Cette première participation à un Disney Channel Original Movie permet donc à la jeune comédienne de s'éloigner de son rôle de rebelle qu'elle est avec Maya dans Le Monde de Riley...
Sofia Carson est, quant à elle, Lola Perez, la deuxième babysitter plutôt excentrique. L'actrice est déjà connue pour son premier Disney Channel Original Movie, Descendants sorti en 2015 où elle joue le rôle d'Evi, la fille de la méchante Reine Grimhilde. Ici, elle incarne un personnage totalement créé pour le téléfilm et conserve le côté rebelle qu'elle avait déjà eu dans son premier rôle pour Disney. Son opposition avec Jenny permet de créer de bonnes interactions et offre toute la vivacité nécessaire au téléfilm.
Enfin, il sera noté le petit rôle de Kevin Quinn, connu pour son rôle de Xander dans la série Disney ChannelCamp Kikiwaka. En participant à son premier Disney Channel Original Movie, il devient Zac Chase, le garçon qui fait chavirer le cœur de Jenny Parker.
A coté de ces trois stars maison, Babysitting Night présente le défaut majeur de compter trop d'enfants dans son récit. Passer de trois à cinq fait que le téléfilm n'a pas forcément le temps de rendre attachants tous ces garnements. Ils en deviennent alors, tous, plus ou moins caricaturaux ; le pire étant l'aîné des cinq, Trey qui fait presque de la figuration. Clairement, les enfants de Babysitting Night : Max Gecowets (Trey Anderson), Jet Jurgensmeyer (Bobby Anderson), Mallory James Mahoney (Katy Cooper), Nikki Hahn (Emily Cooper) et Madison Horcher (AJ Anderson), n'arrivent pas à la cheville des enfants de Nuit de Folie :  Keith Coogan (Brad Anderson), Maia Brewton (Sara Anderson) et Anthony Rapp (Daryl Coopersmith).

Babysitting Night est un téléfilm sympathique qui, même s'il n'est pas aussi caustique que Nuit de Folie, ne trahit pour autant pas le long-métrage Touchstone Pictures. Il est de ces Disney Channel Original Movie qui assure à toute la famille de passer, devant lui, un bon moment de divertissement.

L'édition vidéo

Jaquette Babysitting Night
Jaquette Babysitting Night
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 2016