La Légende de Cendrillon
La jaquette
Titre original :
Rodgers & Hammerstein's Cinderella
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 5 novembre 1997
Genre :
Comédie musicale
Réalisation :
Robert Iscove
Musique :
Richard Rodgers
Durée :
88 minutes

Le synopsis

Cendrillon vit, depuis le décès de son père, une morne existence, malmenée par sa belle-mère et ses deux demi-soeurs. Réduite au rang de simple servante, elle se voit ainsi contrainte d'effectuer sans relâche toutes les taches ménagères. Rien ne semble devoir changer pour elle jusqu'au jour où elle se voit sauvée, in extrémis, d'un accident de la circulation par l'intervention du Prince, en visite anonyme, sur le marché du village. Aussi, lorsque vient le temps du bal annuel donné en l'honneur du jeune souverain, Cendrillon désespère de ne pouvoir s'y rendre. Sa marraine, la Fée, prend alors les choses en main....

La critique

rédigée par
★★★

Téléfilm produit tout spécialement pour l'émission de télévision The Wonderful World of Disney (Le monde merveilleux de Disney), La légende de Cendrillon est une comédie musicale extraite de la collection du programme phare de la chaîne généraliste de la Walt Disney Company, ABC, qui se propose de revisiter l'histoire des Grands Classiques animés. Avant Pinocchio, avec Geppetto, c'est ainsi Cendrillon qui inaugure le cycle et se voit adapté en live pour le petit écran. Les puristes souligneront d'ailleurs qu'il s'agit, en fait, ici, de la troisième adaptation de la version écrite et composée par le duo Rodgers & Hammerstein du conte bien connu. Prés de 30 ans auparavant, à une décennie d'intervalle, CBS a, en effet, signé deux premières versions de leur comédie musicale avec - joli pied de nez ! - dans le rôle titre, des actrices qui deviendront, par la suite, des égéries de Disney : en 1957 avec Julie Andrews (Mary Poppins) et 1965 avec Lesley Ann Warren (Le Plus Heureux des Milliardaires, The One and Only, Genuine, Original, Family Band).

La version d'ABC est une coproduction entre la Compagnie de Mickey et la chanteuse internationale Whitney Houston. Cette dernière se réserve ainsi le rôle de la marraine - la bonne fée - et offre à sa petite protégée de l'époque, Brandy, le rôle titre. S'il convient de noter l'extraordinaire qualité des décors, le téléfilm surprend en fait par sa vision multi-ethnique du conte. Pour la première fois, Cendrillon est en effet une ravissante jeune fille noire tandis que le prince est lui d'origine asiatique. La même règle produisant les mêmes effets, la Reine est jouée par Whoopi Golberg tandis que Jason Alexander campe Lionel, l'intendant du château. Et le charme opère : le spectateur est de suite enveloppé dans une atmosphère idyllique, magique et magnifique. La réalisation est, il est vrai, soignée et efficace. Elle met d'ailleurs parfaitement en valeur les chansons dont l'interprétation ne souffre d'aucune critique.

Couronnée d'un Emmy Award bien mérité, La légende de Cendrillon est une comédie musicale réjouissante, idéale pour la période des Fêtes tant elle porte en elle toute la magie de Noël.

L'édition vidéo

Jaquette La Légende de Cendrillon
Jaquette La Légende de Cendrillon
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 1998