Miracle à Minuit
La jaquette
Titre original :
Miracle at Midnight
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 17 mai 1998
Genre :
Comédie dramatique
Réalisation :
Ken Cameron
Musique :
William Goldstein
Durée :
89 minutes

Le synopsis

Septembre 1943. Au Danemark, alors que le commandant des forces d'occupation nazies projette de mener une rafle d’envergure la nuit de Rosh Hashanah pour procéder ensuite à la déportation des sept mille juifs, la Résistance se mobilise pour soustraire des familles entières à ce sombre dessein...

La critique

rédigée par
★★★

Miracle à Minuit est un téléfilm produit tout spécialement pour la télévision, dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine ABC, The Wonderful World of Disney (Le monde merveilleux de Disney).

Miracle à Minuit raconte l'histoire vraie de la résistance danoise durant la Seconde Guerre Mondiale.
Le 18 septembre 1943, Hitler donne, en effet, l’ordre de déporter les juifs danois. Mais, dans ce pays, depuis près de deux ans, les occupants allemands se heurtent à la résistance de la population dont la détermination est exemplaire. Prévoyant depuis longtemps l’arrestation des juifs, elle organise, il est vrai, avec opiniâtreté leur fuite en Suède ou leur cache dans le pays. Les réseaux de résistance prennent ainsi en charge financièrement les voyages tandis que certaines cliniques vont jusqu’à hospitaliser des familles entières de juifs, pourtant en parfaite santé. Quant au Bispebjerg Hospital de Copenhague, il se transforme du jour au lendemain en une véritable plate-forme de transit ; il admet des groupes de centaine de juifs, leur fournit des vivres et de l’argent puis les dirige vers des organisations de maquisards. Au final, la Résistance danoise aidée dans sa tâche par l'insoumission de certaines autorités allemandes aux ordres nazis fait que, sur un total de 7800 juifs nationaux, 477 « seulement » furent déportées...

Miracle à Minuit étonne à l’évidence par son thème. Si ce n'est pas la première fois que Disney aborde la Seconde Guerre Mondiale de façon historique et non fantaisiste (Le Grand Retour), il est, en effet, extrêmement rare que son label principal aborde directement un sujet aussi fort que la Shoah. Dénoncée à travers le superbe élan de générosité et d'humanité du peuple danois, l’atrocité des nazis y est, il est vrai, traitée sans détours. Le téléfilm choisit ainsi de mettre en avant les peurs de chacun notamment via les personnages de la mère, Doris Koster (jouée à merveille par Mia Farrow), du père, Karl Koster (incarné par Sam Waterston connu pour son rôle de Jack McCoy dans New York - Police Judiciaire) et de leur fils, Henrik...
Tout ce petit monde fait alors s’interroger le spectateur sur sa propre attitude en pareilles circonstances : se serait-il lui-même retranché dans sa peur au point de laisser faire sans rien dire ou se serait-il mis personnellement en danger pour aider son prochain ?

Miracle à Minuit est une histoire poignante sur les horreurs de la guerre qui porte un joli message d’espérance, démontrant, quand l'humanité sombre dans la barbarie, que des lueurs d'espoir persistent toujours, ici et là : il suffit d'un voisin qui ouvre sa porte pour recueillir l’opprimé ou d'un militaire ou fonctionnaire qui choisit de désobéir pour sauver des vies...

L'édition vidéo

Jaquette Miracle à Minuit
Jaquette Miracle à Minuit
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 2004