Démons et Merveilles
L'écran titre
Titre original :
H-E Double Hockey Sticks
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 3 octobre 1999
Genre :
Sport
Réalisation :
Randall Miller
Musique :
Julian Nott
Durée :
96 minutes

Le synopsis

Elève à l'institut Belzebuth, le diablotin Griffelkin n'a pas un très bon carnet de notes. Pour sauver son année, il se voit proposer par sa professeure Miss "B" de ramener aux enfers l'âme du champion de hockey, Dave Heinrich, qui évolue dans l'équipe des Delaware Demons...

La critique

rédigée par
★★

Démons et Merveilles est un téléfilm produit tout spécialement pour la télévision, dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine ABC, The Wonderful World of Disney (Le monde merveilleux de Disney).

Si l'idée de base de Démons et Merveilles est franchement sympathique, force est de constater que sa réalisation est plutôt mollassonne. Il s'en dégage, en effet, un ennui palpable qui gagne peu à peu le téléspectateur au point de finir par le lasser. Cette histoire de rédemption fonctionne, il est vrai, péniblement tant elle semble totalement artificielle. Pire, le téléfilm se fourvoie en rendant bien plus sympathique les enfers que le monde des humains, plombant alors toute la dynamique du récit. Sans parler bien évidemment du fil conducteur qui, avec son sportif de haut niveau qui se rachète en intégrant une équipe de nuls, a non seulement été vu et revu mais fait également l'impasse sur le traitement émotionnel de l'intrigue.

Partant de ce constat, le seul et véritable attrait de Démons et Merveilles réside à l'évidence dans le personnage de Griffelkin. Sympathique à souhait, excellent bonimenteur et disposant d'un bagou à faire pâlir d'envie Belzebuth, il est attachant en tous points. Will Friedle, qui assume le rôle, livre, en effet, un numéro de charmeur-baratineur enthousiasmant. L'acteur est d'ailleurs bien connu chez Disney pour son rôle d'Eric Matthews dans la série L'Incorrigible Cory, sa participation au téléfilm, Rendez-Vous à la Maison-Blanche ou son prêt de voix au personnage de Robin Trépide dans Kim Possible.
Il retrouve ici Matthew Lawrence, un de ses partenaires de L'Incorrigible Cory (Jack Hunter), vu également chez Disney pour sa participation au Disney Channel Original Movie, Escale Imprévue. Jouant Dave Heinrich, il ne donne visiblement pas le meilleur de lui-même tant il ne parvient jamais à se faire détester quand il est justement supposé se rendre insupportable. A l'inverse, il n'arrive pas plus à se faire aimer alors même qu'il se montre généreux. L'échec est patent.

Ne valant que pour le seul personnage de Griffelkin, Démons et Merveilles est l'archétype du téléfilm raté, terriblement ennuyeux...

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.